Voyager avec un petit budget peut parfois signifier faire quelques sacrifices au niveau du confort et des inclusions. Mais ça ne devrait jamais signifier de ne pas en profiter pleinement.

Voici quelques trucs à connaître qui seront particulièrement pratiques si ton budget de voyage est plutôt réduit.

Psst! Découvre mon guide ULTIME du voyage à petit budget, ici!

Demande conseil aux locaux

Que tu parles aux gens qui travaillent dans ton hébergement, que tu visites l’office de tourisme ou que tu demandes conseil à quelqu’un rencontré au hasard, les gens qui habitent la destination ont souvent des suggestions qui ne se trouvent dans aucun guide touristique, qui valent absolument la peine d’être découvertes… et qui sont moins chères.

Pense à la ville que tu habites : est-ce que tous tes commerces favoris sont mentionnés dans le guide touristique? Il y a de bonnes chances que non!

Par exemple, quand je suis arrivée à mon hôtel de Vancouver vers 21h le mois dernier, j’étais affamée. J’ai demandé à la réceptionniste de mon hôtel si elle pouvait me recommander un endroit ouvert tard à proximité où je pourrais aller grignoter un petit quelque chose. Elle m’a suggéré Samurai, un restaurant de sushis de type cheap eats que je n’aurais jamais trouvé autrement, et qui était si bon!

Samurai Cheap eats à l'hôtel The Burrard voyage à petit budget

Petit bémol au sujet de destinations telles que Cuba, où des locaux font des recommandations uniquement dans l’espoir de recevoir une commission du commerce ou un pourboire. Reste vigilante et renseigne-toi avant le départ.

À lire aussi :

Trouve du WiFi gratuit

De plus en plus d’hébergements offrent le WiFi gratuit, mais non, ce n’est pas encore le cas partout! Par exemple, en Australie, il n’est pas rare de voir un coût de 10$ – même 15$! – par jour pour l’accès à internet, même dans les auberges de jeunesse!

café à Vancouver

Petit arrêt dans un magnifique café à Vancouver pour profiter de l’internet gratuit!

Si tu as besoin d’internet et que tu ne veux pas payer pour, trouve un McDonald’s ou un Starbucks et connecte-toi à leur réseau, qui ne requiert habituellement pas de mot de passe. Si tu es trop gênée d’entrer pour en profiter, la connexion se rend souvent jusqu’au trottoir. Je dis ça, je dis rien! ;-)

Habituellement, je suis très by the book, mais disons que je ne me sens pas mal une seconde d’abuser un peu du WiFi de corporations de cette grosseur hehe.

À lire aussi :

N’aie pas trop l’air d’une touriste perdue

Dans certaines destinations, tu seras plus à risque de te faire frauder si tu as l’air d’une touriste perdue. 

C’est parfois difficile, je l’admets, et je suis la première à porter mon « kit de touriste » la plupart du temps. Tsé, le gros sac à dos, la casquette, la caméra et les souliers de rando en plein centre-ville!

habillement touriste Cuba

Mode touriste : ON!

Oui, parfois on ne peut rien y faire : on ne ressemble tout simplement pas au peuple local. Sois alors simplement consciente de ceci et reste (un minimum) sur tes gardes.

Aussi : renseigne-toi sur les coutumes locales avant ton départ : si la tradition dit de bargainer sur les prix, fais-le sans gêne! Surtout que le prix qu’on te propose au départ sera sûrement encore plus élevé qu’à l’habitude, car tu n’es pas de la place…

Un autre truc est d’apprendre quelques mots clés dans la langue locale, même si tu ne la maitrises pas à 100%. Cela démontrera au moins une ouverture et facilitera les approches.

Aie une carte touristique

Planification de voyage dans un parc

Apéro / planification dans un parc de Copenhague

Que tu aies une bonne vieille carte papier, un guide ou que tu préfères utiliser Google Maps, assure-toi d’avoir une façon de retrouver ton chemin, au cas où.

Perso, j’adore me perdre en voyage, mais il ne faut jamais TROP se perdre! Tu ne veux pas te retrouver dans un quartier dangereux à devoir marcher 10km à 22h, car tu ne trouves pas d’autobus ou de métro pour te rendre à destination et que le taxi coûterait beaucoup trop cher.

À lire aussi : 

Fais attention aux tourist traps

Vin au Opera House à Sydney

Verre de vin beaucoup trop cher… mais cette vue! 😍

Dans plusieurs villes, on trouve des quartiers qui semblent avoir été conçus simplement pour que les touristes dépensent trop.

Oui, ces endroits valent la peine d’être découverts (après tout, ils ne seraient certainement pas aussi connus si ce n’était pas le cas!), mais il faut faire attention avant de sortir son portefeuille. Fais des recherches avant pour savoir quels endroits valent réellement la peine d’être visités et ce qui a été pensé simplement pour que tu dépenses trop d’argent.

Renseigne-toi au sujet des passes pour touristes

Passes pour touriste de la ville de Dublin

Selon les endroits que tu aimerais visiter et la destination, celles-ci pourraient être avantageuses, ou non. Prends quelques minutes pour faire un calcul rapide! Avant d’acheter une passe touristique, vérifie elles sont valides combien de temps : si tu n’as que 48h pour visiter 1289983 endroits, tu n’en profiteras pas vraiment!

Parfois, ces cartes incluent également l’accès au transport en commun, ce qui est un gros plus!

À lire aussi : 

Ne prévois pas trop d’activités

Pour moi, ceci est l’une des choses les plus difficiles! J’ADORE faire de la recherche au sujet de la destination que je prévois visiter, et je me retrouve toujours avec une liste de 923893 activités à faire, 320420 restos à essayer, 2892 lieux à voir… et 5 jours devant moi.

C’est correct de ne pas tout voir.

Prévois 2-3 activités par jour, incluant des restos et lieux à visiter, et laisse-toi guider par tes coups de cœur et les recommandations des locaux pour le reste.

Rappelle-toi que tu es en VACANCES et que tu ne veux pas revenir plus fatiguée qu’avant ton départ! De plus, diminuer le nombre d’activités à faire coûtera certainement moins cher.

Réduis la taille de tes bagages

Les compagnies aériennes à petit budget sont de plus en plus répandues, et avec celles-ci viennent des restrictions plus importantes quant au poids et à la grosseur des bagages permis.

Sac Osprey Farpoint 40L

Mon sac carry-on : le Osprey Farpoint 40L

Lorsque possible, voyage avec seulement un bagage de cabine (carry-on) pour éviter les frais de bagage en soute, qui peuvent rapidement faire grimper le prix du voyage!

Une chose que j’amène toujours avec moi : ma bouteille d’eau en acier inoxydable. C’est tellement pratique! N’oublie juste pas de la vider pour passer la sécurité à l’aéroport.

Dernière chose : prends des photos de tes bagages. Ça pourrait être très pratique si ta valise est perdue ou endommagée en transit ou si tu dois faire une réclamation à tes assurances.

À lire aussi : 

Apporte ta trousse de premiers soins

Souvent, les guides de voyage à petit budget suggèrent de ne pas apporter plein de trucs, quitte à les acheter sur place. Oui, pour certains articles, cette astuce peut être pratique, car tu auras ainsi plus d’espace dans tes bagages.

Mais je crois qu’on ne devrait jamais voyager sans une trousse de premiers soins pour plus d’une raison. Premièrement, si tu te fais mal ou si tu as un solide mal de tête/cœur/ventre, est-ce que ça va réellement te tenter de partir à la recherche d’une pharmacie? De tenter de comprendre les informations dans une langue que tu ne connais pas?

Deuxièmement, tu as sûrement des Gravol/Advils/plasters à la maison. Pourquoi acheter une boite de 50 sur place, quand tu en as seulement besoin d’un? Il est possible de se faire un mini kit pour le voyage, qui ne prendra pas de place et qui te permettra d’épargner.

À lire aussi :

Prévois deux cartes de crédit

Je t’en ai déjà parlé, on ne peut être trop prudente en voyage avec nos cartes de crédit, et même avec toutes les précautions du monde, il est possible de se faire frauder sa carte, de la perdre ou se la faire voler.

Se retrouver dans un pays que l’on ne connaît pas sans accès à son argent, ça peut être stressant sur un moyen temps.

cartes bancaires en voyage

Ceci étant dit, aie toujours un peu d’argent pour toi, c’est super pratique. Aussi, dans certains pays, comme Cuba, il FAUT avoir de l’argent comptant, car les cartes bancaires ne sont pas acceptées partout.

À lire aussi : 

Ne traine pas tout sur toi, tout le temps

Ne pars pas avec tes deux cartes de crédit dans le même porte-monnaie, avec tout ton argent, ton passeport et tous tes biens. Laisse plutôt certaines choses importantes à ton hébergement, surtout si tu as accès à un coffre-fort ou un casier.

Si tu voyages en auberge de jeunesse, traine toujours ton propre cadenas pour pouvoir profiter des casiers. Ça peut également être pratique dans plein d’autres situations!

Si tu voyages en voiture, ne laisse pas des choses à vue, place tout dans le coffre. Mes parents se sont déjà fait défoncer leur voiture de location lors d’un arrêt de quelques minutes dans un endroit super touristique!

Fais des copies des documents importants

Avant de partir, assure-toi que quelqu’un de confiance ait ton itinéraire, des coordonnées pour te rejoindre et une copie de tes documents importants comme ton passeport.

Personnellement, j’aime aussi garder une copie de mon passeport dans un dossier sécurisé, sur le Cloud. Comme cela, en cas de perte ou de vol, avec un simple accès à internet, je pourrai avoir accès à toute l’information nécessaire.

Note aussi les numéros de téléphone d’urgence à connaître (ambassade, assurances, carte de crédit, etc.).

Profite de l’heure du midi

LE meilleur truc pour visiter des restos plus chers : y aller pour le lunch! Souvent, les menus sont les mêmes ou sont très similaires… et la facture peut facilement être jusqu’à 50% moins élevée!

C’est ce que j’ai fait à Vancouver, lorsque j’ai visité le restaurant Minami. Les prix le soir étaient tellement, mais tellement hors de mon budget, mais il y avait une option lunch à moins de 30$. Et c’était SI BON! Le midi, on est aussi souvent moins portées à prendre 2-3 drinks, ce qui peut aider à réduire la facture aussi.

lunch au Minami à Vancouver

OH MY GOD. Le plateau prémium du Minami pour le lunch. Incroyable.

Le midi peut également être un bon moment pour éviter les foules si tu veux visiter un attrait particulièrement populaire.

Sors au 5 à 7

Apéro au Domaine Floravie à Rimouski

Apéro à l’hôtel, dans le Bas-Saint-Laurent

L’apéro, le 5 à 7, le happy hour : appelle ça comme tu veux, mais cette tradition existe à plusieurs endroits! Si tu veux essayer les alcools locaux sans devoir payer le plein prix, c’est souvent le meilleur moment pour en profiter.

Alternativement, si la destination que tu prévois visiter a des lois qui le permettent (comme Copenhague au Danemark), achète plutôt un breuvage au magasin et profite de l’apéro dans un parc! Tu peux aussi en profiter à l’hôtel, si celui-ci offre une vue (comme le Domaine Floravie!).

Si tu voyages seule

Si tu voyages seule, les frais peuvent s’accumuler plutôt rapidement! Il est cependant possible de profiter d’une telle escapade sans que ça coûte trop cher. Personnellement, j’adore voyager de cette façon, car je peux ainsi choisir exactement ce que je veux faire et profiter pleinement de ces quelques jours à l’étranger.

Ce qui fait le plus mal est de ne pas diviser le coût de l’hébergement par deux. Privilégie les endroits moins chers, surtout si tu n’y passeras que quelques heures pour dormir.  Même si j’ai officiellement passé le cap des 30 ans, je passe encore parfois la nuit dans un dortoir en auberge de jeunesse, et je ne suis pas toujours pas plus vieille!

Lit dans dortoir auberge de jeunesse

Mon truc pour survivre aux dortoirs d’auberge de jeunesse 😉

Regarde aussi du côté des excursions d’une journée pour découvrir un endroit plus difficile d’accès sans devoir penser à la logistique. De plus, c’est une bonne façon de rencontrer des gens!

À lire aussi :

N’oublie pas les assurances

Les assurances, c’est plate, parce que c’est une dépense dont on ne profite pas. Mais c’est ESSENTIEL! J’ai utilisé mon assurance de voyage pour aller à la clinique et même lors d’un accident de voiture et j’étais SI contente de l’avoir.

Si tu voyages beaucoup, regardez du côté d’une carte de crédit avec assurance de voyage intégrée. Peut-être que ton emploi t’offre une assurance de voyage, aussi.

Sinon, prends quelques minutes avant ton départ et souscris à un plan qui couvre ce dont tu as besoin.

Tu ne le regretteras pas.

Plage Surfers Paradise

Journée à la plage : gratiiiiiis

Bien sûr, il y a 1001 autres façons de profiter de son voyage à petit budget : faire sa propre nourriture, regarder si les attraits qui t’intéressent offrent des heures d’ouverture à prix réduit ou gratuit, profiter des visites à pied gratuites, etc.  J’ai aussi plusieurs autres billets qui pourraient t’intéresser sur le blogue :

Finalement, n’oublie pas de faire un budget avant le départ! Cela t’aidera à voir combien tu dois prévoir pour tes vacances, et ne pas pleurer en revenant à la maison, haha!

 

À lire aussi :

Et puis, tu pars où? Découvre ta prochaine destination voyage ici.

Tu as aimé ce billet? Épingle-le sur Pinterest!

Image pour Pinterest : voyager petit budget

Quelles sont tes astuces pour profiter pleinement d’un voyage à petit budget? Dis-les-moi dans les commentaires!


Ce billet contient des liens affiliés, ce qui signifie que je pourrais faire une commission si tu fais l’achat d’un produit que je recommande. Faire un achat via ceux-ci permet d’encourager le blogue et ne change en aucun cas le prix pour toi. Pour plus d’informations, consulte la politique de vie privée.