J’AI DORMI DANS UN CHÂTEAU! (et autres apprentissages irlandais)

Je reviens de 15 jours en Irlande, où je me suis rendue en presque-voyage-d’affaires pour assister à TBEX et participer à Bloghouse.

Un des premiers apprentissages que j’ai faits à Bloghouse, c’est la notion de « niche ». Ou « neeeeche », comme ils disent en anglais.

Je ne peux plus compter le nombre de fois que j’ai entendu ce mot lors de mon voyage. Probablement 9173. Mon expression préférée du voyage restera toujours I got niched!

Avoir une « niche », ça signifie identifier la raison d’être de ton blogue. Parce que bloguer, ce n’est plus suffisant.

Si tu veux que des gens te lisent, tu dois avoir un sujet et un ton précis.

Je me suis bien amusée à essayer d’expliquer ce qu’ »Eille la cheap! » signifie à des gens qui baragouinent à peine deux mots de français afin de savoir si ma « niche » fonctionnait.

Et on m’a suggéré d’être plus girly et stylée.

Alors voilà.

J’ai dormi dans une chambre de princesse

Fleurs roses

J’ai acheté mon billet d’avion pour l’Irlande dans le but d’aller à TBEX, le travel blog exchange.

Mais lorsque j’ai entendu parler de l’opportunité de participer à Bloghouse, un workshop intensif de presque quatre jours, je me devais de m’inscrire. Par chance, ma candidature a retenu l’attention des organisateurs qui m’ont invitée à en faire partie.

C’est donc avec enthousiasme (et un peu la chienne) que je me suis présentée au Bansha Castle, où la formation avait lieu. Oui, castle, comme dans château.

Un château en Irlande.

Tower Room du Bansha Castle

Ma chambre du Bansha Castle vue de l'extérieur

Le plus fantastique, c’est que l’on restait sur place : j’ai eu la chance de dormir dans la chambre de princesse; celle dans la tour avec la fenêtre stratégiquement placée pour appeler mon prince charmant ou faire pendre mes cheveux dans le vent (pas que j’aie essayé ou quoi que ce soit…….)

Si ça peut te consoler, j’ai dormi dans un pull-out couch (mais il était méga confo et les couvertures étaient aussi fluffy qu’un nuage).

Psst..! J’ai fait le calcul. La location du Bansha Castle pourrait te coûter moins de 60$ par personne par nuit, si tu loues à occupation maximale. Allô le rêve. 

Apprentissages

Vue extérieure du Bansha Castle

Mais bon, comme le titre de ce billet le promettait, j’ai également beaucoup appris. J’ai enfin compris des notions qu’on me répétait sans cesse.

Nous avons parlé de SEO, de photographie (le HDR a changé ma vie), de médias sociaux (Buffer = magie) et de tout plein d’autres aspects auxquels tu ne penses pas nécessairement lorsque tu penses « blogue ». Mais qui sont absolument essentiels.

As-tu remarqué que le logo du blogue a (encore) changé hier? Girly, le mot du jour. Celui-ci est là pour rester.

Si le blogging voyage t’intéresse (et rappelle-toi que « voyage » peut vouloir dire ton chez-toi, à l’intention de celles qui prévoient visiter!), je t’invite fortement à t’abonner à l’infolettre de Navigate Media Group afin d’être avisée lorsque la prochaine édition aura lieu.

Remerciements

Terrain du Bansha Castle

Cette expérience n’aurait pas pu être possible sans plusieurs magnifiques personnes.

Un immense merci à Navigate Media Group, qui a organisé l’événement et aux membres de l’équipe présents :

Merci également à Craig et Linda de Indie Travel Podcast qui étaient sur place pour nous aider.

Nous avons également pu profiter de la générosité des commanditaires suivants :

Autres participants

Lustre en cristal

Je crois que l’aspect que j’ai préféré de Bloghouse a été de rencontrer d’autres personnes qui comprennent mon mode de vie, qui comprennent ce que c’est de vouloir être travailleuse autonome, d’écrire pour vivre.

Pour terminer…

Merci.

Une belle façon de profiter d’occasions pour vivre une expérience luxueuse, non? Découvres-en plusieurs autres ici!

Tu as aimé ce billet? Épingle-le sur Pinterest!

Image pour Pinterest : dormir dans un chateau en irlande

As-tu déjà participé à une formation à l’étranger? Dis-le-moi dans les commentaires!

6 Commentaires sur “J’AI DORMI DANS UN CHÂTEAU! (et autres apprentissages irlandais)

  1. Dalia dit :

    Heyy Béatrice!! Je vois que tu as bien ajouté des détails « girly. » C’est très « niché » ahahah. On m’a dit que je devrais ajouter un angle mode à mon blog aussi. T’en penses quoi?? Un peu de fashion peut être mais je n’ai pas non plus envie de créér un blog Barbie. Bravo pour le blog et l’article. J’aime beaucoup ton style!! Est-ce que tu es de retour au Canada maintenant?

    • Beatrice dit :

      haha merci 😉 Oui, je suis de retour à Montréal depuis environ une semaine. Je quitte pour le Saguenay ce vendredi, pour 10 jours! Et toi?
      Je dois avouer que je suis la pire personne à qui demander conseil côté « niche »… J’écoutais les discussions de certaines personnes à ce sujet et je me demandais comment ils réussisaient à être aussi créatifs et à cerner les intérêts et talents de chaque personne aussi bien! Ceci dit, pourquoi ne pas ajouter quelques vidéos mode et voir s’ils ont un certain succès?! Un petit test ne fait jamais de mal! 🙂

  2. Julika dit :

    I activated every little piece of French left in my head to read this, and I really liked this post Beatrice (I think)! I loved meeting you at Blog House! Your photos of our little princess room are amazing — especially the window one! I really hope the pullout-couch didn’t ruin the castle experience all that much for you 🙂

    • Beatrice dit :

      Haha well you can verify how much you understood tomorrow, the translation will be online then 😉

      It was great to meet you too, and don’t worry, the pull-out couch was completely fine… It was in a princess room!

  3. EurotripTips dit :

    Pete et Dalene Heck sont des amours! Tout le groupe de Navigate est professionnel et sympa mais ces deux-là je les aime beaucoup 🙂 Contente que tu aies aimé ton expérience!

    PS Moi non plus, pucapab du mot niche.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.