Depuis quelques mois déjà, on parle du gaspillage alimentaire partout. Puisque le web est démocratique, les organismes qui s’attaquent à cette problématique (qui n’ont souvent pas beaucoup de moyens) l’utilisent pour sensibiliser la population.

Le gaspillage se passe à toutes les étapes de la production et de la consommation. Chez le producteur, le vendeur (épiceries, dépanneurs, etc.), puis chez le consommateur. Oui, nous sommes aussi responsables!

En s’informant plus, on comprend les conséquences d’autant de pertes et il devient plus facile de prendre les mesures nécessaires pour faire notre part et trouver des solutions.

Dépense moins

économiser à l'épicerie sans effort

à l’épicerie!

directement dans ta boite courriel*.

10 trucs hyper pratiques


*lorsque tu t’abonnes à l’infolettre du blogue.





Voici donc des organismes et entreprises qui utilisent internet pour venir à bout de cette problématique.

Flashfood

Frigo Flashfood au Maxi

Dès que j’ai entendu parler de Flashfood, je savais que je serais une utilisatrice assidue! Elle permet d’acheter à rabais des aliments près de leur date de péremption dans tous les Maxi et 25 Provigos du Québec. 

Flashfood est une application pour téléphone intelligent qui aide les consommatrices à réaliser des économies et à réduire le gaspillage alimentaire (iOS / Android). À tout moment de la journée, tu peux vérifier les aliments qui y sont offerts et les acheter, avant d’aller les récupérer avant la fermeture du magasin.

L’inventaire est renouvelé plusieurs fois dans la journée, donc si tu sais que tu peux passer à l’épicerie après le travail, ça vaut la peine de jeter un coup d’oeil à l’application à différents moments.

Découvre l’application Flashfood juste ici!

BonApp

Geneviève Rousseau et son équipe veulent enrayer le gaspillage alimentaire et encourager les gens à faire plus avec ce qu’ils ont déjà.

« On gaspille la nourriture parce qu’on peut se le permettre. On en veut toujours davantage, de la plus belle et de la plus fraîche. Le résultat? On gaspille presque autant de nourriture qu’on en consomme », mentionne BonApp sur son site web. Pour cette raison, ils offrent des trucs et astuces afin de faire plus avec la nourriture qu’on a déjà. Une philosophie qui rejoint la mienne!

L’équipe a récemment complété une campagne de sociofinancement avec succès, amassant 10 845$ pour créer un réseau de frigos communautaires à Montréal.

gaspillage alimentaire web

Point de chute dans le Vieux-Montréal (capture d’écran : bonapp.ca)

Découvre leurs points de chute (où tu  peux trouver de la nourriture gratuite) grâce à une carte sur leur site web.

Tu vas pas jeter ça?

Je suis fan de la page Facebook Tu vas pas jeter ça?, alimentée par Éric « L’Enverdeur » Ménard. Il partage plusieurs articles sur le gaspillage alimentaire, ses conséquences, mais, surtout, des solutions. Tous les jours, j’y trouve des astuces pour moins jeter, des histoires inspirantes de gens qui changent les choses et des actualités sur l’alimentation au Québec.

Éric donne également des conférences sur le gaspillage alimentaire.

Site web

Escouade anti-gaspillage alimentaire

Toutes les régions devraient avoir une escouade du genre, mais c’est l’Outaouais qui en a créé une en premier (au meilleur de ma connaissance). L’escouade anti-gaspillage alimentaire a été créée par les membres de la Table de concertation sur la faim et le développement social de l’Outaouais. Elle contribue à sensibiliser les gens de la région au gaspillage grâce au web et aux médias.

Bravo!

Sauve ta bouffe

Sur le site web de Sauve ta bouffe, on peut lire ces quelques phrases qui donnent froid dans le dos : « Selon les estimations de la Food and Agriculture Organization of the United Nations, un tiers des aliments produits pour la consommation est perdu ou gaspillé, soit 1,3 milliard de tonnes d’aliments par an. Au Canada, c’est jusqu’à 40% de la nourriture produite qui est gaspillée. »

Tu trouveras ici de nombreuses astuces pour contrer le gaspillage, mais aussi de l’information sur la conservation des aliments, comment organiser son garde-manger et encore plus.

Le site propose même de devenir « mange-gardien » en partageant les photos de ses repas anti-gaspillage.

Sauve ta bouffe est un projet des Ami(e)s de la Terre de Québec et a été fondé en 2012.

RECYC-QUÉBEC

Selon RECYC-QUÉBEC, 30% des aliments sont perdus ou gaspillés entre la ferme et l’assiette. C’est énorme! Pour cette raison, l’organisme traite souvent de gaspillage alimentaire, entre autres sur sa page Facebook.

Une section entière du site web de l’organisme gouvernemental est aussi dédiée à cette problématique.

Frigo des ratons

Le frigo des ratons, situé dans l’arrondissement de Rosemont à Montréal, n’est peut-être pas le premier du genre, mais il est définitivement celui qui a le plus fait jaser dans les médias et sur internet.

Sur leur page Facebook, les administrateurs du Frigo des ratons partagent plusieurs actualités sur le frigo collectif et sur le gaspillage alimentaire.

Psst! Tu trouveras une carte des frigos communautaires de Montréal ici.

Pour découvrir plein d’autres astuces pour contrer le gaspillage alimentaire, consulte ce billet!

Tu as aimé ce billet? Épingle-le sur Pinterest!

gaspillage alimentaire web

As-tu des apps ou sites web à ajouter à cette liste? Dis-les-moi dans les commentaires!

Abonne-toi à l'infolettre!

 

Pour plus de trucs pour vivre mieux pour moins