Le voici, le voilà, le guide ultime du voyage à petit budget.

Si ton porte-feuille n’est pas d’accord avec tes envies d’exploration, ce billet pourrait te permettre de voyager plus tôt que prévu, que tu partes seule, en couple, entre amis ou en famille!

Choisir la destination

Moi dans un avion privé

La première étape et la plus importante. Dresse une liste des 10 pays que tu rêves de visiter en ce moment.

Puis, suis les prix des billets d’avion. Perso, je suis accro à Yulair, mais je sais que plusieurs jurent par Hopper aussi.

Yulair est un site où on peut découvrir les meilleures offres sur des vols à départ de Montréal.

Sur Hopper, tu peux suivre l’évolution du prix des billets d’avion vers les destinations qui t’interpellent, afin de les acheter au bon moment.

Achète ton billet d’avion QUE si le prix est le bon. Et si tu choisis une compagnie aérienne à petit budget (low cost), n’oublie pas que les bagages en soute ne sont souvent pas inclus dans le prix affiché.

Pas de billet d’avion à acheter? Cela rend l’exercice encore plus facile!

👉🏻 À lire :

Budgéter

Vue de l'avion

Ah, la partie plate. Plate, plate, plate. Avant même de réserver ton voyage, tu devrais savoir quel est ton budget maximum.

Et tout au long du voyage, tu dois garder ce chiffre en tête.

Il y a des destinations plus chères et il faut le prévoir dès le départ.

Perso, j’aime me donner un budget total, puis le séparer par jours. Pour faire un calcul rapide, si j’ai 1000$ (hors billet d’avion) pour 10 jours, ça fait 100$ par jour. Ce n’est pas grave si je dépense 150$ un jour, tant que je dépense 50$ un autre jour. Ou toute autre équivalence.

Puisque je déteste les maths, c’est la solution que je préfère. À toi d’en trouver une qui te plait.

Tout ceci étant dit, des fois, oublie ton budget et profite de ton voyage, tout simplement. Ça fait du bien.

Sur la boutique, j’offre un outil super simple d’utilisation qui te permettra d’évaluer le coût de ton prochain voyage, et le temps nécessaire pour mettre l’argent de côté.

 

👉🏻 À lire :

Quelques budgets de voyage pour t’inspirer :

 
 

Quand acheter

Admiral's Arch, Kangaroo Island

Admiral’s Arch en Australie du Sud ❤️

Ça y est, tu as trouvé le deal du siècle pour visiter LA destination où tu veux absolument aller et tu sais que tu peux te permettre le voyage.

Avant de procéder à l’achat du billet, assure-toi de vérifier les conditions climatiques et autres facteurs qui pourraient affecter la région au moment de votre voyage.

Tout est beau? C’est le temps de cliquer sur « ACHETER » et annoncer à tout le monde que tu pars!

👉🏻 À lire :

Quoi apporter

Moi à Boston

Sur le ferry vers les Harbor Islands à Boston

Beaucoup de blogueurs voyage ont cette fâcheuse manie de recommander de ne rien apporter et de tout acheter sur place. Parce que oui, c’est vraiment plus intelligent d’avoir 12 tubes de dentifrice à maison et de laver sa seule paire de bobettes tous les soirs que de payer le 50$ pour avoir accès à un bagage en soute………….

Oui, tu peux sûrement apporter moins de choses que tu crois. Oui, il est possible (et agréable!) de voyager avec seulement un carry-on, quand on connaît bien les règles. Oui, si tu voyages à plusieurs, tu peux sûrement couper un sac en cabine pour économiser. Mais un moment donné, faut pas virer fou non plus.

Quelques packing lists suggérées :

Planifier un itinéraire

Église en Islande l'hiver

Quelle que soit la raison, les vacances scolaires, de job, ou le budget, tu ne peux sûrement pas partir indéfiniment. Une, deux, trois semaines… Peut-être un mois?

Mais, odds are, ce ne sera pas assez pour tout voir.

Avant de t’embarquer dans un itinéraire qui n’a aucun bon sang (genre traverser le Canada bord à bord en deux semaines), planifie un peu.

Si tu ne sais pas par où commencer, un de mes trucs préférés est de regarder les offres d’excursions organisées. Ça donne une idée de ce qu’il est possible de faire, souvent en mode accéléré. En s’en inspirant et en recréant un itinéraire similaire (mais plus relax), on peut économiser gros.

👉🏻 À lire :

Quoi faire

Uluru dans le Outback australien

Perso, j’aime planifier un voyage. J’aime consulter les guides de voyage, lire des blogues, me renseigner, faire des découvertes : c’est une partie de plaisir.

Je t’encourage à planifier (ça ne veut pas dire tout réserver!) même si tu n’aimes pas particulièrement ça, car ça permet d’économiser.

Je m’explique : pour visiter certains attraits populaires, on n’a tout simplement pas le choix de réserver. Pour d’autres, on a accès à un tarif spécial si on le fait. D’autres reviennent pratiquement gratuits si on se procure la carte touristique locale. Parfois, il est plus avantageux de se laisser guider pour une journée. Et certains endroits offrent l’entrée gratuite à certains moments de la semaine!

 

Ça vaut donc la peine de faire quelques recherches, question de planifier assez de temps pour voir ce qui nous intéresse et d’avoir le meilleur prix.

Et bien sûr, profite de toutes les activités gratuites que la destination a à offrir!

👉🏻 À lire :

Où dormir

Auberge Generator à Copenhague, Danemark

Auberge de jeunesse à Copenhague, au Danemark

Après le vol, l’hébergement est souvent ce qui coûte le plus cher. Il est donc important de faire des recherches pour s’assurer de ne pas surpayer.

J’en ai parlé 1001 fois : j’aime les auberges de jeunesse. Peu importe l’âge, peu importe le lieu. Une chambre privée dans une auberge de jeunesse, c’est le meilleur des deux mondes : un espace privé comme dans un hôtel ET les bons prix, la communauté et les services des auberges.

J’ai aussi récemment découvert les B&B, qui peuvent être franchement agréables pour un plus court séjour (et plus abordables que l’on croit!).

Il ne faut pas oublier le camping et le caravaning, ou encore la relocation de VR qui peut être une option intéressante pour se déplacer ET se loger à petit prix…

Et il y a Airbnb, bien sûr.

Bref, avant de choisir un hôtel 2 ou 3* d’une chaîne quelconque, regarde les autres options. Je te garantis que tu pourras trouver quelque chose de bien à bas prix (et peut-être même avec accès à une cuisine!).

👉🏻 À lire :

 

Se déplacer

VR de relocation en Australie

VR (dans un paysage digne d’un film d’horreur) qui a coûté 5$ par jour, en Australie

Si tu prévois couvrir une grande distance, le transport peut devenir une dépense importante.

Il n’y a pas d’autres solutions que : magasiner!

Regarde les offres des différentes compagnies si tu envisages de louer une voiture. Compare les coûts associés à l’autobus, au train, aux vols internes. Ou il y a la relocation, cette option mentionnée plus haut qui permet de louer une voiture (ou un VR) à prix ridiculement bas, pourvu que tu respectes l’échéancier demandé.

Renseigne-toi aussi auprès de gens qui ont déjà visité la destination sur les options offrant le meilleur ratio prix-temps.

👉🏻 À lire :

 

Profiter de la gastronomie locale

Atelier September à Copenhague, Danemark

Mon café chouchou à Copenhague, le Atelier September

Découvrir les restos locaux est l’une des plus grandes joies du voyage. Je ne te dirai JAMAIS de ne pas aller au resto, même si tu as un mini-budget.

Il y a quelques trucs à respecter pour ne pas trop dépenser, cependant.

Premièrement, la règle d’or : évite le plus possible les chaînes de restauration rapide! Ça ne parait pas sur le coup, mais à 10-15$ la shot, ça peut faire mal au budget, pour quelque chose qui n’améliorera en aucun cas ton voyage.

Deuxièmement, même si le brunch est un des grands plaisirs de la vie, essaie de ne pas déjeuner au resto tous les matins. Même sans accès à une cuisine, il est assez facile de préparer ce repas et ça te permettra d’économiser.

Troisièmement, ça vaut la peine de regarder si les restos plus dispendieux que tu veux visiter sont ouverts le midi. Souvent, le menu est le même… et le prix est plus abordable!

Finalement, fais des choix. C’est plate, mais c’est la réalité d’avoir un plus petit budget. Gâte-toi, mais intelligemment. Choisis soit *LE* resto splurge du siècle ou quelques restos locaux qui sont censés être excellents, mais plus abordables.

Profite des happy hour pour découvrir de nouveaux endroits à prix d’ami… Va au marché local pour acheter tout le nécessaire pour faire un pique-nique… Consulte les listes des meilleurs cheap eats en ville… Il est possible de profiter de la gastronomie tout en dépensant moins.

👉🏻 À lire :

Connaître les offres pour membres seulement

Plat de risotto au Arb Bia en Irlande

Ard Bia

Il y a quelques années, j’ai décidé de me procurer une carte de membre à vie Hostelling International, puisque ça me donne accès à de meilleurs prix dans leurs établissements (que j’aime beaucoup) partout dans le monde ainsi que chez plusieurs de leurs partenaires (dont Greyhound, VIA Rail, National, etc.)

Aussi, puisque je voyage beaucoup, j’ai choisi une carte de crédit qui inclut l’assurance voyage ET la location de voiture dans son coût annuel (Visa Or Odyssée Desjardins). De cette façon, c’est une dépense de moins chaque fois que je pars.

Si tu fais partie d’une association professionnelle ou si tu as une carte de fidélisation de type Aéroplan ou Air Miles, tu pourrais avoir accès à des rabais. Ça vaut la peine de se renseigner à ce sujet!

👉🏻 À lire :

Demande conseil aux locaux

Samurai Cheap eats à l'hôtel The Burrard voyage à petit budget

Que tu parles aux gens qui travaillent dans ton hébergement, que tu visites l’office de tourisme ou que tu demandes conseil à quelqu’un rencontré au hasard, les gens qui habitent la destination ont souvent des suggestions qui ne se trouvent dans aucun guide touristique, qui valent absolument la peine d’être découvertes… et qui sont moins chères.

Pense à la ville que tu habites : est-ce que tous tes commerces favoris sont mentionnés dans le guide touristique? Il y a de bonnes chances que non!

Par exemple, quand je suis arrivée à mon hôtel de Vancouver vers 21h le mois dernier, j’étais affamée. J’ai demandé à la réceptionniste de mon hôtel si elle pouvait me recommander un endroit ouvert tard à proximité où je pourrais aller grignoter un petit quelque chose. Elle m’a suggéré Samurai, un restaurant de sushis de type cheap eats que je n’aurais jamais trouvé autrement, et qui était si bon!

Petit bémol au sujet de destinations telles que Cuba, où des locaux font des recommandations uniquement dans l’espoir de recevoir une commission du commerce ou un pourboire. Reste vigilante et renseigne-toi avant le départ.

👉🏻 À lire :

Trouve du WiFi gratuit

café à Vancouver

Petit arrêt dans un magnifique café à Vancouver pour profiter de l’internet gratuit!

De plus en plus d’hébergements offrent le WiFi gratuit, mais non, ce n’est pas encore le cas partout! Par exemple, en Australie, il n’est pas rare de voir un coût de 10$ – même 15$! – par jour pour l’accès à internet, même dans les auberges de jeunesse!

Si tu as besoin d’internet et que tu ne veux pas payer pour, trouve un McDonald’s ou un Starbucks et connecte-toi à leur réseau, qui ne requiert habituellement pas de mot de passe. Si tu es trop gênée d’entrer pour en profiter, la connexion se rend souvent jusqu’au trottoir. Je dis ça, je dis rien! 😉

Habituellement, je suis très by the book, mais disons que je ne me sens pas mal une seconde d’abuser un peu du WiFi de corporations de cette grosseur hehe.

👉🏻 À lire :

N’aie pas trop l’air d’une touriste perdue

habillement touriste Cuba

Mode touriste : ON!

Dans certaines destinations, tu seras plus à risque de te faire frauder si tu as l’air d’une touriste perdue. 

C’est parfois difficile, je l’admets, et je suis la première à porter mon « kit de touriste » la plupart du temps. Tsé, le gros sac à dos, la casquette, la caméra et les souliers de rando en plein centre-ville!

Oui, parfois on ne peut rien y faire : on ne ressemble tout simplement pas au peuple local. Sois alors simplement consciente de ceci et reste (un minimum) sur tes gardes.

Aussi : renseigne-toi sur les coutumes locales avant ton départ : si la tradition dit de bargainer sur les prix, fais-le sans gêne! Surtout que le prix qu’on te propose au départ sera sûrement encore plus élevé qu’à l’habitude, car tu n’es pas de la place…

Un autre truc est d’apprendre quelques mots clés dans la langue locale, même si tu ne la maitrises pas à 100%. Cela démontrera au moins une ouverture et facilitera les approches.

Aie une carte touristique

Planification de voyage dans un parc

Apéro / planification dans un parc de Copenhague

Que tu aies une bonne vieille carte papier, un guide ou que tu préfères utiliser Google Maps, assure-toi d’avoir une façon de retrouver ton chemin, au cas où.

Perso, j’adore me perdre en voyage, mais il ne faut jamais TROP se perdre! Tu ne veux pas te retrouver dans un quartier dangereux à devoir marcher 10km à 22h, car tu ne trouves pas d’autobus ou de métro pour te rendre à destination et que le taxi coûterait beaucoup trop cher.

👉🏻 À lire :

Fais attention aux tourist traps

Vin au Opera House à Sydney

Verre de vin beaucoup trop cher… mais cette vue! 😍

Dans plusieurs villes, on trouve des quartiers qui semblent avoir été conçus simplement pour que les touristes dépensent trop.

Oui, ces endroits valent la peine d’être découverts (après tout, ils ne seraient certainement pas aussi connus si ce n’était pas le cas!), mais il faut faire attention avant de sortir son portefeuille. Fais des recherches avant pour savoir quels endroits valent réellement la peine d’être visités et ce qui a été pensé simplement pour que tu dépenses trop d’argent.

Renseigne-toi au sujet des passes pour touristes

Passes pour touriste de la ville de Dublin

Selon les endroits que tu aimerais visiter et la destination, celles-ci pourraient être avantageuses, ou non. Prends quelques minutes pour faire un calcul rapide! Avant d’acheter une passe touristique, vérifie elles sont valides combien de temps : si tu n’as que 48h pour visiter 1289983 endroits, tu n’en profiteras pas vraiment!

Parfois, ces cartes incluent également l’accès au transport en commun, ce qui est un gros plus!

👉🏻 À lire :

Ne prévois pas trop d’activités

Sentier vers la Dune du sud

Pour moi, ceci est l’une des choses les plus difficiles! J’ADORE faire de la recherche au sujet de la destination que je prévois visiter, et je me retrouve toujours avec une liste de 923893 activités à faire, 320420 restos à essayer, 2892 lieux à voir… et 5 jours devant moi.

C’est correct de ne pas tout voir.

Prévois 2-3 activités par jour, incluant des restos et lieux à visiter, et laisse-toi guider par tes coups de cœur et les recommandations des locaux pour le reste.

Rappelle-toi que tu es en VACANCES et que tu ne veux pas revenir plus fatiguée qu’avant ton départ! De plus, diminuer le nombre d’activités à faire coûtera certainement moins cher.

Réduis la taille de tes bagages

Sac Osprey Farpoint 40L

Mon sac carry-on : le Osprey Farpoint 40L

Les compagnies aériennes à petit budget sont de plus en plus répandues, et avec celles-ci viennent des restrictions plus importantes quant au poids et à la grosseur des bagages permis.

Lorsque possible, voyage avec seulement un bagage de cabine (carry-on) pour éviter les frais de bagage en soute, qui peuvent rapidement faire grimper le prix du voyage!

Une chose que j’amène toujours avec moi : ma bouteille d’eau en acier inoxydable. C’est tellement pratique! N’oublie juste pas de la vider pour passer la sécurité à l’aéroport.

Dernière chose : prends des photos de tes bagages. Ça pourrait être très pratique si ta valise est perdue ou endommagée en transit ou si tu dois faire une réclamation à tes assurances.

👉🏻 À lire :

Apporte ta trousse de premiers soins

trousse pharmacie voyage

Souvent, les guides de voyage à petit budget suggèrent de ne pas apporter plein de trucs, quitte à les acheter sur place. Oui, pour certains articles, cette astuce peut être pratique, car tu auras ainsi plus d’espace dans tes bagages.

Mais je crois qu’on ne devrait jamais voyager sans une trousse de premiers soins pour plus d’une raison. Premièrement, si tu te fais mal ou si tu as un solide mal de tête/cœur/ventre, est-ce que ça va réellement te tenter de partir à la recherche d’une pharmacie? De tenter de comprendre les informations dans une langue que tu ne connais pas?

Deuxièmement, tu as sûrement des Gravol/Advils/plasters à la maison. Pourquoi acheter une boite de 50 sur place, quand tu en as seulement besoin d’un? Il est possible de se faire un mini kit pour le voyage, qui ne prendra pas de place et qui te permettra d’épargner.

👉🏻 À lire :

Prévois deux cartes de crédit

Carte débit Tangerine

Je t’en ai déjà parlé, on ne peut être trop prudente en voyage avec nos cartes de crédit, et même avec toutes les précautions du monde, il est possible de se faire frauder sa carte, de la perdre ou se la faire voler.

Se retrouver dans un pays que l’on ne connaît pas sans accès à son argent, ça peut être stressant sur un moyen temps.

Ceci étant dit, aie toujours un peu d’argent pour toi, c’est super pratique. Aussi, dans certains pays, comme Cuba, il FAUT avoir de l’argent comptant, car les cartes bancaires ne sont pas acceptées partout.

👉🏻 À lire :

Ne traine pas tout sur toi, tout le temps

Cadenas

Ne pars pas avec tes deux cartes de crédit dans le même porte-monnaie, avec tout ton argent, ton passeport et tous tes biens. Laisse plutôt certaines choses importantes à ton hébergement, surtout si tu as accès à un coffre-fort ou un casier.

Si tu voyages en auberge de jeunesse, traine toujours ton propre cadenas pour pouvoir profiter des casiers. Ça peut également être pratique dans plein d’autres situations!

Si tu voyages en voiture, ne laisse pas des choses à vue, place tout dans le coffre. Mes parents se sont déjà fait défoncer leur voiture de location lors d’un arrêt de quelques minutes dans un endroit super touristique!

Fais des copies des documents importants

Passeport canadien

Avant de partir, assure-toi que quelqu’un de confiance ait ton itinéraire, des coordonnées pour te rejoindre et une copie de tes documents importants comme ton passeport.

Personnellement, j’aime aussi garder une copie de mon passeport dans un dossier sécurisé, sur le Cloud. Comme cela, en cas de perte ou de vol, avec un simple accès à internet, je pourrai avoir accès à toute l’information nécessaire.

Note aussi les numéros de téléphone d’urgence à connaître (ambassade, assurances, carte de crédit, etc.).

Profite de l’heure du midi

lunch au Minami à Vancouver

OH MY GOD. Le plateau prémium du Minami pour le lunch. Incroyable.

LE meilleur truc pour visiter des restos plus chers : y aller pour le lunch! Souvent, les menus sont les mêmes ou sont très similaires… et la facture peut facilement être jusqu’à 50% moins élevée!

C’est ce que j’ai fait à Vancouver, lorsque j’ai visité le restaurant Minami. Les prix le soir étaient tellement, mais tellement hors de mon budget, mais il y avait une option lunch à moins de 30$. Et c’était SI BON! Le midi, on est aussi souvent moins portées à prendre 2-3 drinks, ce qui peut aider à réduire la facture aussi.

Le midi peut également être un bon moment pour éviter les foules si tu veux visiter un attrait particulièrement populaire.

Sors au 5 à 7

Apéro au Domaine Floravie à Rimouski

Apéro à l’hôtel, dans le Bas-Saint-Laurent

L’apéro, le 5 à 7, le happy hour : appelle ça comme tu veux, mais cette tradition existe à plusieurs endroits! Si tu veux essayer les alcools locaux sans devoir payer le plein prix, c’est souvent le meilleur moment pour en profiter.

Alternativement, si la destination que tu prévois visiter a des lois qui le permettent (comme Copenhague au Danemark), achète plutôt un breuvage au magasin et profite de l’apéro dans un parc! Tu peux aussi en profiter à l’hôtel, si celui-ci offre une vue (comme le Domaine Floravie!).

Si tu voyages seule

Lit dans dortoir auberge de jeunesse

Mon truc pour survivre aux dortoirs d’auberge de jeunesse 😂

Si tu voyages seule, les frais peuvent s’accumuler plutôt rapidement! Il est cependant possible de profiter d’une telle escapade sans que ça coûte trop cher. Personnellement, j’adore voyager de cette façon, car je peux ainsi choisir exactement ce que je veux faire et profiter pleinement de ces quelques jours à l’étranger.

Ce qui fait le plus mal est de ne pas diviser le coût de l’hébergement par deux. Privilégie les endroits moins chers, surtout si tu n’y passeras que quelques heures pour dormir.  Même si j’ai officiellement passé le cap des 30 ans, je passe encore parfois la nuit dans un dortoir en auberge de jeunesse, et je ne suis pas toujours pas plus vieille!

Regarde aussi du côté des excursions d’une journée pour découvrir un endroit plus difficile d’accès sans devoir penser à la logistique. De plus, c’est une bonne façon de rencontrer des gens!

👉🏻 À lire :

N’oublie pas les assurances

Plage Surfers Paradise

Les assurances, c’est plate, parce que c’est une dépense dont on ne profite pas. Mais c’est ESSENTIEL! J’ai utilisé mon assurance de voyage pour aller à la clinique et même lors d’un accident de voiture et j’étais SI contente de l’avoir.

Si tu voyages beaucoup, regarde du côté d’une carte de crédit avec assurance de voyage intégrée. Peut-être que ton emploi t’offre une assurance de voyage, aussi.

Sinon, prends quelques minutes avant ton départ et souscris à un plan qui couvre ce dont tu as besoin.

Tu ne le regretteras pas.

Bien sûr, il y a 1001 autres façons de profiter de son voyage à petit budget : faire sa propre nourriture, regarder si les attraits qui t’intéressent offrent des heures d’ouverture à prix réduit ou gratuit, profiter des visites à pied gratuites, etc. 

Finalement (et le plus important), amuse-toi et profites-en! TOUTES les destinations peuvent être visitées avec TOUS les budgets. Comme preuve, je suis allée en Australie 5 fois, en Islande 2 fois et au Danemark!

Tu as aimé ce billet? Épingle-le sur Pinterest!

Image pour Pinterest : voyager moins cher

Quel est ton meilleur truc pour ne pas trop dépenser en voyage? Dis-le-moi dans les commentaires!

Joins-toi à plus de 3000 abonnées à l'infolettre!

 

Pour plus de trucs pour voyager peu importe ton budget