Je me permets de déroger un peu du thème habituel d’ELC pour parler d’un sujet qui touche toutes les femmes : le cancer du sein.

J’ai eu l’honneur d’être invitée à devenir ambassadrice rose pour la nouvelle campagne de la fondation du cancer du sein, nommée « Je le fais ».

#jelefais

Photo par Maxime Gousse

#jelefais

  • Saviez-vous qu’il y a eu environ 23 800 diagnostics de sein au Canada en 2013?
  • Saviez-vous qu’au Québec seulement, c’est 6000 femmes qui ont reçu un diagnostic au cours de la dernière année?
  • Saviez-vous qu’une femme sur neuf (!) risque d’avoir un cancer du sein au cours de sa vie?

Et que malgré tout ça, 78% des femmes n’observent pas régulièrement leurs seins, parce qu’elles ont peur, manquent de connaissances ou sont convaincues qu’elles n’en sont pas capables?

#jelefais

Photo par Maxime Gousse

L’observation des seins

Je suis SUPER hypocondriaque. Si je n’écoutais que mon cerveau, j’aurais eu environ toutes les maladies du monde environ mille fois. L’observation des seins, ça me fait peur. Et si je remarquais quelque chose qui cloche?

Mais je le fais. Le plus souvent possible. Après tout, je suis la personne qui connait le mieux mon corps, et je suis la première qui pourra remarquer si quelque chose cloche. Je pourrai ensuite consulter un médecin et voir si je m’inquiète pour rien ou si des tests supplémentaires sont nécessaires.

Vous pensez être incapable d’observer vos seins? Voici un petit guide qui vous aidera.

Pour plus d’information sur la campagne « Je le fais » et sur l’observation des seins, visitez le :

observationdesseins.org

)