Je m’excuse, ce billet est publié un peu tard dans l’année pour qu’il serve lors de cette semaine de relâche, mais je me suis dit que je le publierais tout de même, car il sera tout aussi pratique l’an prochain! (J’étais un peu dans le jus avec L’année qui compte, hehe).

On pourrait croire que les voyages dans le Sud, c’est simple. Après tout, le fun d’un tout inclus est de penser à rien, non!? Mais pour pleinement profiter de ce moment de détente, il faut préparer son voyage adéquatement.

Voici quelques trucs!

Bien faire ses recherches avant de partir

Plage de Punta Cana

Les magnifiques plages de la République dominicaine

Ça peut sembler simpliste, mais certaines personnes disent d’emblée « les tout inclus ce n’est pas pour moi », sans en avoir visité, car ils ont une idée précise de ce que c’est en tête. Pourtant, il existe plusieurs types de tout inclus et il est important de choisir le bon pour soi! 

Il existe des tout inclus hyper luxueux, d’autres offrant un confort de base, certains pour les familles, d’autres exclusifs aux adultes. C’est sans parler des différentes chambres que l’on trouve dans chaque endroit, et des différences entre chaque destination. Ça vaut vraiment la peine de se renseigner avant de partir.

Quelques vérifications à faire :

  • Quel pays ai-je envie de visiter? Et quelle région?
  • Est-ce que je voyage seule, en couple, entre amis ou en famille?
  • Est-ce que je veux une expérience calme, ou je prévois faire le party?
  • Quel est mon budget?
  • Est-ce que l’accès à la plage est important pour moi?
  • Est-ce que l’eau doit être calme et transparente, ou je préfère les grosses vagues?
  • Est-ce que je cherche un hôtel avec service de garde et activités pour enfants?
  • Quels types d’activités est-ce que je veux faire? Kayak, golf, tennis, etc.
  • Est-ce que ma chambre doit avoir certaines caractéristiques, comme un bain ou un hamac?
  • Est-ce que je veux avoir un balcon?
  • Est-ce que l’hôtel est à proximité d’une ville/village pour visiter la « vraie » destination?
  • Quelles excursions sont offertes? Quel est le coût?
  • Quels restaurants y trouve-t-on? Est-ce que je vais trouver de la nourriture qui me plait?

Par exemple, j’ai vite réalisé que pour moi, un hamac fait toute la différence. Je n’aurais jamais pensé être aussi fan de hamac, mais j’apprécie 10x plus mes séjours quand j’y ai accès – surtout s’il se met soudainement à pleuvoir! 

Relaxation dans un hamac

Cabana hôtel Media Luna, Roatán

Ça semble peut-être beaucoup de questions à se poser, mais ça vaut vraiment la peine de le faire, car ça pourrait faire une différence entre passer quelques jours de farniente ou être l’une de ces personnes qui passe la semaine à sacrer et chialer (j’en ai rencontré beaucoup trop). 

Même si j’ai listé plusieurs questions plus haut, tu connais tes goûts, ça ne devrait pas prendre 1000 heures pour y répondre, non plus.

Ça va te permettre de mieux orienter tes recherches. Car, contrairement à un ~vrai~ voyage, tu ne peux pas vraiment changer tes plans une fois sur place, si tu n’aimes pas ça autant que prévu. 

Je ne suis habituellement pas très « TripAdvisor » dans la vie, mais ça vaut la peine de regarder les commentaires et les photos des voyageurs – tout en se rappelant que certaines personnes chialent pour rien et prennent des photos vraiment peu réussies. Tu peux aussi chercher des commentaires sur les blogues ou en géolocalisant le lieu sur Instagram.

Dernier conseil : si tu es vraiment perdue dans tes recherches, tu peux demander de l’assistance à une agente de voyage!

À lire également :

Faire le tour du resort dès son arrivée

Ça semble banal comme truc, mais j’ai l’impression que personne le fait! 

Lorsque tu arrives dans un tout inclus, il faudra faire la file pour faire le check-in. S’il y a de l’attente et que ton bracelet t’a été remis à l’aéroport ou dans l’autobus, pourquoi ne pas en profiter pour faire le tour du resort?

Piscine au Ocean Varadero El Patriarca

Ocean Varadero El Patriarca, à Cuba

Si tu n’as pas encore ton bracelet, vaut mieux ne pas t’aventurer sur le site tout de suite. Mais dès que tu auras pris possession de ta clé et que tu auras confirmé que ta chambre correspond à tes attentes, va faire un tour!

À l’hôtel Henry Morgan, au Roatán, j’ai été surprise de constater qu’il n’y avait jamais PERSONNE à la piscine secondaire. Pourtant, elle était bien plus jolie que la piscine principale! À force de jaser avec des gens, j’ai réalisé que certaines personnes ne savaient pas exactement où elle était, donc ils n’y allaient pas… pourtant, elle était à quelques minutes de marche de la réception!

Piscine hôtel Henry Morgan

La parfaite piscine secondaire de l’hôtel Henry Morgan, au Roatán, où il n’y avait pratiquement jamais personne.

Faire le tour du resort te permettra également de voir où sont les zones d’animation, que tu voudras soit connaître… ou éviter 😉 Ce sont souvent les zones les plus bruyantes, mais des fois, un petit cours d’aquagym, ça fait du bien après une visite au buffet! 

Lors de ta première journée, essaie aussi de comprendre les habitudes des gens. Si tout le monde mange à midi pile et que cela signifie des files au resto, vas-y un peu plus tard. Si la plage déborde de gens le matin, mais est vide l’après-midi, bien… tu sais quoi faire! 

Même si tu as fait 1000 « vrais » voyages avant, assiste aussi à la rencontre d’informations. Tu pourras y apprendre quelques trucs, promis! À La Havane, où je n’étais pas dans un tout inclus, la représentante Transat m’a suggéré où acheter de l’eau embouteillée moins cher que celle offerte à l’hôtel. Au Roatán, j’ai décidé des excursions que je ferais après avoir posé des questions aux responsables des activités. 

À lire également :

Apporter sa tasse réutilisable (et une paille)

J’en ai déjà glissé un mot dans mes billets au sujet des hôtels que j’ai visités à Cuba, en République dominicaine et au Roatán : nous devrions toujours voyager dans les tout inclus avec une tasse réutilisable et ainsi faire notre part pour réduire les déchets.

Malheureusement, les quatre établissements que j’ai visités au cours des dernières années servaient tous la majorité des cocktails dans des verres de carton, ou pire, de plastique. Puisque nous sommes plusieurs à profiter des tout inclus pour toujours avoir quelque chose à boire à la main, ça peut signifier beaucoup de verres dans une journée!

Moi qui marche à West Bay

La plupart des resorts proposent de « vrais » verres dans les restos (mais malheureusement, pas tous) donc la tasse servira principalement si tu prévois boire sur le bord de la piscine. 

J’ai trouvé la PARFAITE tasse juste avant mon départ au Roatán, au Dollarama. Elle m’a coûté 4$. Elle est immense et bien isolée, ce qui signifie que mes cocktails restaient bien froids et que j’avais à me rendre au bar moins souvent. Cependant, j’ai réalisé une fois sur place que la tasse était si grande, que j’avais besoin d’une paille!

Je prenais donc une paille en début de journée, et je la réutilisais jusqu’en soirée, pour limiter mon empreinte écologique. Lors de mon prochain voyage en tout inclus, cependant, je prévois apporter une paille facilement lavable. 

Une bouteille d’eau réutilisable est aussi très pratique, car l’eau n’est pas toujours potable. Plutôt que d’utiliser les petites bouteilles de plastique dans la chambre, tu pourras ainsi remplir ta bouteille dans les fontaines, que plusieurs hôtels ont. 

Pour traîner tout ça (et ta clé, et ta caméra, et tes livres, et ta serviette…) un sac de plage est un must!

Moi au Roatán

À lire également :

Prévoir de la lecture en masse

Peut-être que pour toi la lecture n’est pas le meilleur passe-temps et que tu choisiras de la musique, un podcast, un jeu portatif ou autre, mais en gros : apporte quelque chose de non technologique pour t’occuper.

Il n’y a toujours pas internet sur tous les resorts, et il est payant et seulement au lobby à certains endroits. Personnellement, j’espère que ça restera toujours ainsi, car un voyage dans un tout inclus est parfait pour se déconnecter. 

Collection Solo Transat

Tu peux faire comme moi et apporter TOUS LES LIVRES puisque les bagages en soute sont inclus lors de voyages tout inclus dans le Sud, mais tu peux aussi apporter qu’un livre ou deux, car on trouve un bookshare dans plusieurs resorts, c’est-à-dire une bibliothèque où tu peux laisser et prendre des livres gratuitement. 

C’est certain qu’il y a plus de choix en anglais (surtout des romans policiers ou des histoires d’amour), mais il y a parfois plus de choix, aussi! 

Lecture à la Dune du Sud

Avoir un Plan B si la température ne coopère pas

C’est un peu lié au point précédent. 

Si tu visites plusieurs destinations Soleil à l’automne, il y a de bonnes chances qu’il pleuve. 

Au Roatán, en janvier, il a plu énormément lors de la première semaine de mon voyage, comme le démontrent les photos plus bas. 

Pluie au Media Luna

Pluie au Roatán

Il ne faut pas que ton voyage soit gâché par cela, même si on s’entend qu’on espère toujours qu’il fera beau tout le temps. 

Lorsque tu choisis ton resort (et ce que tu apporteras dans ta valise), assure-toi d’être préparée AU CAS où il pleuvrait. Comme je l’ai dit plus haut, c’est lors d’averses que j’ai réalisé mon amour des hamacs, car lire ou faire une sieste en entendant la pluie tomber, c’est pas mal proche de ma définition du bonheur. 

Au Roatán, j’ai aussi apporté tout le nécessaire pour faire une routine « spa » dans ma chambre : exfoliant, masques, crèmes variées, etc. 

Si tu voyages lors de la période des pluies (ce qui coûte moins cher, et donc, qui est souvent tentant!), assure-toi de choisir un resort avec une variété d’activités, comme une salle de jeux, un spa ou de parfaits balcons couverts, pour ne pas être « pognée » et fâchée. 

À lire également : 

Apporter des ziplocs

Beige au Henry Morgan

Certains tout inclus ont une offre alimentaire pendant toute la journée, mais il arrive aussi qu’il y ait quelques heures où tu n’auras accès à rien. C’est donc pratique de voler une banane ou une pomme au buffet, ou apporter un ziploc pour prendre un beigne ou un oeuf cuit dur pour plus tard.

(Je dis ziploc, mais tu peux utiliser des sacs réutilsables, hein! L’idée est d’avoir un contenant pratique et léger)

Vérifier les coutumes côté pourboire

Chambre au Ocean Varadero El Patriarca

Je dois avouer que c’est ce qui m’a le plus stressée lors de mes voyages : je ne voulais pas être LA touriste qui ne donne pas assez, ou qui insulte les coutumes locales en voulant bien faire. 

Les bonnes pratiques peuvent être différentes de pays en pays : par exemple, bien qu’à Cuba, les cadeaux physiques soient les bienvenus, j’ai appris que certains hôtels de République dominicaine fouillent les employés à la sortie du site, pour s’assurer qu’ils n’ont rien volé. Ils ne peuvent donc pas accepter les cadeaux des voyageurs, pour ne pas risquer une accusation de vol.

Vaut mieux laisser du pourboire tous les jours ou deux fois pendant la semaine plutôt qu’une fois à la fin, au cas où la personne à qui on veut en donner soit en congé le jour de notre départ. De plus, à certains endroits, les employés se séparent le pot à la fin du shift, et à d’autres, si tu donnes le pourboire directement à quelqu’un, cette personne pourra garder le montant. 

Donc, si tu as eu un coup de coeur pour une employée et que tu veux la remercier, tu peux lui demander si elle pourra garder la totalité du montant que tu lui remets, plutôt que de déposer l’argent dans un pot commun. 

Généralement, il faut offrir du pourboire aux femmes de ménage, aux bartenders, aux serveurs et au staff qui t’aide avec ta valise. Tu peux aussi en laisser aux chauffeurs et aux leaders d’activités et excursions. 

À la recherche de la parfaite destination pour ta prochaine escapade hivernale? Je propose plus d’une vingtaine de choix dans ce billet!

Tu as aimé ce billet? Épingle-le sur Pinterest!

Image pour Pinterest : premier voyage dans le Sud

Qu’aurais-tu aimé savoir avant ton premier voyage dans le Sud? Dis-le-moi dans les commentaires!


Ce billet t’a été utile? Réserve l’hébergement pour ta prochaine escapade sur booking.com et encourage le blogue : je recevrai une petite commission qui m’aidera à poursuivre sa mission sans que ça ne te coûte un sou de plus.


Joins-toi à plus de 3000 abonnées à l'infolettre!

 

Pour plus de trucs pour voyager peu importe ton budget