À la fin du mois d’octobre, j’ai eu un petit contrat qui m’a amenée à passer 10 jours au Saguenay.

Je n’avais jamais mis les pieds dans cette région du Québec auparavant, j’ai donc lancé un appel sur Twitter, demandant quelles activités je devrais prioriser. Mlle Max m’a suggéré de profiter de Saguenay en Bouffe… Un événement que je ne connaissais pas du tout! Par hasard total (chance), l’événement avait lieu exactement au moment où je serais dans la région, soit du 17 au 27 octobre.

Saguenay en Bouffe

Saguenay en Bouffe est un événement culinaire qui a lieu dans la région du Saguenay (Chicoutimi, Jonquière, La Baie) et qui en est à sa 25e édition (!).

Le concept est un peu comme un restaurant week, mais pas vraiment. 10 restaurants participants honorent un pays ou un type de cuisine, élaborant un menu avec un chef invité venu d’un autre restaurant (d’un peu partout au Québec), et offrent des tables d’hôte 4 services à prix abordables (de 28,95 $ à 33,95 $).

Les Colombes

Notre premier arrêt a été le restaurant Les Colombes, à Chicoutimi, où le pays à l’honneur était le Japon.

En mise en bouche, on nous sert une soupe miso au poulet et aux champignons. Je n’aurais pas pensé aimer, ayant détesté toutes les soupes miso que j’ai goûtées précédemment, mais celle-ci est parfaite, pleine de goût.

Les Colombes

L’hôte (nous allions apprendre plus tard qu’il s’agissait du propriétaire) s’emballe lorsque ma collègue place sa commande, et semble beaucoup moins enthousiaste lorsque je nomme mes choix. « Je n’ai pas choisi la bonne chose? » « Non, c’est très bon, simplement moins unique comme goûts ».

Il avait raison. Les plats de ma collègue (salade de mangue, filet de bœuf sauté à la façon de Kobé) étaient vraiment parfaits.

TOUJOURS écouter le proprio.

Mes choix n’étaient tout de même pas mauvais! En entrée, légumes en tempura. Toujours gagnant.

Les Colombes

Comme plat principal, Poulet Katsu sauce Tonkatsu. La sauce était définitivement la saveur gagnante.

Les Colombes

Je n’aurais jamais cru aimer le tapioca, mais ce dessert m’a convaincue. « Perles du Japon » à la patate douce, tout simplement délicieux malgré des ingrédients qui ne m’inspiraient pas du tout.

Les Colombes

Le Bergerac

Nous avons également visité Le Bergerac, à Jonquière, où la cuisine bistro était à l’honneur.

Là, on tombait dans mes goûts. De la cuisine un peu pas mal fancy, mais à prix d’ami. Avec un décor vintage un peu dépareillé, dans ce qui semblait être une ancienne maison reconfigurée en resto. Amour.

Au départ, un carpaccio… de cerf. Je dois avouer que les viandes *autres* (aka pas du poulet, du boeuf ou du porc), je ne tripe habituellement pas. Mais je me devais d’essayer.

Et ce fut délicieux.

Le Bergerac

Hey! Je prends une petite minute de ton temps pour te dire que c’est le temps de t’inscrire à L’année qui compte, mon programme pour organiser ta vie financière et trouver le budget pour tes plus grandes passions. L’inscription est seulement ouverte un mois par année et le programme commence le 15 janvier 2020. Découvre le ici!

    En deuxième service, un potage de topinambour avec bacon tout simplement magique, dont je n’ai malheureusement pas de photo.

    Suivait un canard avec une sauce à l’érable tout simplement magique.

    Le Bergerac

    Mais le point fort du repas a sans aucun doute été le dessert. Oh mon dieu, le dessert. J’ai goûté dans ma vie une seule bonne, mais vraiment bonne, tarte au chocolat, à Port Elliot, en Australie du Sud. Depuis, j’étais déçue à chaque fois que j’en essayais une.

    Mais cette tarte au chocolat, c’était le bonheur dans mon assiette. Une recette élaborée dans le cadre de Saguenay en Bouffe par le chef invité (François Blais du Bistro B) et le personnel du Bergerac, cette tarte a de bonnes chances de se retrouver au menu régulier de l’endroit vu son succès, aux dires de la serveuse.

    C’était tout simplement magique.

    Le Bergerac

    Qui dit contrat à l’extérieur dit per diem, et j’en ai pleinement profité. Des fois il faut profiter des avantages de sa job! Dans quelques semaines, j’écrirai sur d’autres restos, bars & découvertes culinaires du Saguenay.

    Découvre d’autres astuces pour visiter tes restaurants préférés, peu importe ton budget, ici et tout plein d’événements gourmands partout au Québec, ici

    Tu as aimé ce billet? Épingle-le sur Pinterest!

    Image pour Pinterest : Saguenay en Bouffe

    As-tu déjà profité de Saguenay en Bouffe? Dis-le-moi dans les commentaires!


    Ce billet t’a été utile? Réserve l’hébergement pour ta prochaine escapade sur booking.com et encourage le blogue : je recevrai une petite commission qui m’aidera à poursuivre sa mission sans que ça ne te coûte un sou de plus.


    Joins-toi à plus de 3000 abonnées à l'infolettre!

     

    Pour plus de trucs pour voyager peu importe ton budget