La réalité est une série d’articles sur la vie en tant que travailleuse autonome et les hauts et les bas de quitter son emploi pour devenir entrepreneure, le tout, sans filtre et sans gêne.

Ce matin, je suis tombée sur un lien présentant les résolutions les plus populaires illustrées par des chats. Je me suis dit que moi aussi, je parlerais de résolutions. Après tout, 2013 signifie tout un changement dans ma vie, c’est donc l’occasion parfaite de prendre des résolutions (que je ne tiendrai sûrement pas).

résolutions

C’est une blaaaague. Voici donc mes trois objectifs pour 2013 :

1. Vivre

Depuis la perte de mon frère, je réalise à quel point la vie est fragile et qu’elle peut se terminer à tout moment. C’est quétaine, mais ça me fait vraiment tenter de vivre différemment. La première étape de ceci, bien sûr, est mon voyage de 6 mois en Australie, un voyage que je n’aurais jamais fait si Renaud était toujours vivant. Ce n’est pas de vivre comme s’il n’y avait pas de conséquences, mais de me lancer quand j’ai envie de faire quelque chose, même si ce n’est pas «traditionnel» ou «normal».

2. Passer moins de temps à penser au boulot

Bon là il y en a sûrement quelques-uns qui vont penser que je suis virée sul’ top, après tout, je n’ai présentement pas d’emploi «régulier», comment est-ce que je peux trop penser au boulot? Depuis octobre, j’écris, j’écris beaucoup, et quand je n’écris pas assez, je me sens coupable. J’ai choisi un mode de vie non traditionnel pour avoir la possibilité de travailler le samedi soir si je prends mon mardi de congé, mais pour l’instant, quand je ne passe pas mon lundi-vendredi à travailler 9 à 5 (ou plus), je me sens coupable. Donc, en lien avec ma première résolution, je veux vivre! Les choses vont marcher si elles doivent marcher. Je n’ai pas à me démener comme une folle pour tenter de tout contrôler.

3. Assumer ma personnalité

J’suis un peu bizarre, dans la vie. Je dis la mauvaise chose au mauvais moment, je fais des blagues poches, je suis un peu geek, pis je l’assume à peu près 99% du temps. Mais il y a toujours ce petit moment où je me dis «j’ai tu vraiment dis ça, moi?». Bin câline, en 2013, je vais assumer. Je ne suis peut-être pas parfaite, mais je ne changerai pas la façon dont mon cerveau fonctionne, donc je suis mieux d’assumer.

Découvre le dernier billet de cette série, 2013, année de défis et d’accomplissements.

Tu as aimé ce billet? Épingle-le sur Pinterest!

Et toi, quelles sont tes résolutions pour 2013? Partage-les dans les commentiares!

Abonne-toi à l'infolettre!

 

Pour plus de trucs pour vivre mieux pour moins