En commençant, je dois dire que 48h à Boston, ce n’est pas assez.

J’ai visité la ville je ne sais plus combien de fois, à coup de 3 ou 4 jours, et je trouve toujours de nouveaux endroits à explorer. C’est une ville où il est agréable de marcher, de manger, de profiter du bord de l’eau, des parcs… bref, mon genre d’endroit!

Je parle de Boston avec beaucoup trop d’enthousiasme à toutes celles qui me demandent si elles devraient visiter. Et je suggère toujours de rester plus longtemps, question de découvrir les environs et surtout, Cape Cod.

Mais si tu n’as que 48h, quoi voir? Voici mes suggestions. Et le budget total, hors hébergement? Moins de 60$!

J’ai séjourné à l’auberge HI Boston pour la première fois lors de mon plus récent voyage, et je ne peux que la recommander : elle est immense, propre, bien située et même si on séjourne en dorm, tu as accès à de vraies salles de bain avec douche de 6 pieds (!)… et, le plus fou malade : même s’il y a une immense cuisine où préparer nos repas, nul besoin de faire la vaisselle!

On place les ustensiles utilisés dans les bacs identifiés, et ils sont ensuite lavés dans des lave-vaisselle industriels. C’est apparemment plus écologique, mais moi je dis YAY parce que 1) lâcheté et 2) tu es certaine que la vaisselle que tu utilises est propre!

Lave-vaisselle au HI Boston

Jour 1

AM :

Quand ton hébergement offre un déjeuner gratuit, tu profites du déjeuner gratuit. C’est une de mes règles de base du voyage. Alors, au HI Boston, tu déjeunes gratuitement (sans faire la vaisselle).

En matinée, amuse-toi à errer dans Chinatown et dans le Theatre District, puis sur le Greenway, afin de te rendre tranquillement jusqu’au North End (Little Italy), où tu pourras rejoindre le célèbre Harbor walk de Boston. L’architecture est magnifique, le Greenway regorge d’art de rue, c’est beau, tout simplement.

Art public sur le Greenway

Une fois rendu au pont-dont-je-suis-incapable-de-trouver-le-nom, au bout du Greenway et à proximité du célèbre Bunker Hill Bridge, tourne à droite et tu verras des indications pour le Harbor walk. C’est simple : l’idée est de suivre le bord de l’eau. Mais, au cas où tu aurais des doutes sur la direction à prendre, il y a tout plein de pancartes. Impossible de se perdre.

Panneau du Harbor walk

Dîner :

Une fois rendue dans le coin de l’aquarium, c’est le temps de quitter le bord de l’eau quelques instants pour revisiter le Greenway, l’endroit par excellence où profiter d’un lunch bouffe de rue. J’ai testé quelques camions lors de mon voyage : Chicken and Rice Guys, Roxy’s Gourmet Grilled Cheese et Cookie Monstah (un sandwich de crème glacée, c’est un sandwich et c’est donc un repas acceptable). L’horaire complet se trouve ici.

Repas au Roxy's Gourmet Grilled Cheese

Il est possible de manger un vrai gros repas pour moins de 10$ à plusieurs endroits. On me dit également beaucoup de bien du food truck Clover, mais malheureusement j’ai manqué de temps pour tester.

PM :

Lunch à la main, c’est le temps de prendre le ferry pour visiter les Boston Harbor Islands (17$). Au moment de ma visite, seulement Georges Island était ouverte pour la saison estivale, mais plus d’options seront disponibles plus tard en saison. Le tour de ferry est super agréable (et donne un peu la frousse quand on approche de l’aéroport, les avions nous passent quelques mètres par dessus la tête seulement!), et les îles sont magnifiques et remplies d’histoire.

C’est fou de se sentir aussi loin de la ville, tout en étant aussi proche. La visite de Georges Island dure environ 2h, visite guidée gratuite et temps pour errer compris. Je conseille donc de prendre le ferry de midi, avec un retour à 15h. Le transport dure 45 minutes dans chaque direction.

Moi sur le ferry à Boston

Avion qui atterit à Boston, sur le ferry

Georges Island

De retour à Boston, il est temps de continuer le Harbor walk jusqu’à Congress St., où le sentier se termine. Continue un peu ta marche, il y a de beaux endroits dans les environs. Puis, retour à l’auberge après une journée bien remplie!

Souper :

J’ai été chanceuse lors du ma visite à Boston : j’ai eu droit à l’activité gratuite bimensuelle « cook and dine with us » de l’auberge, c’est-à-dire une soirée pendant laquelle l’auberge fournit la nourriture (plein d’ingrédients bio et locaux), et on est invités à participer à la préparation du repas… pour ensuite se bourrer la face!

C’était vraiment agréable comme soirée, j’ai mangé comme une reine (et je n’ai pas fait la vaisselle!).

Repas fait au Hostelling International Boston

Si l’activité n’a pas lieu pendant ta visite, rends-toi dans l’un des nombreux restaurants sur cette liste pour un festin à moins de 10$!

Jour 2

AM :

Après avoir déjeuné, direction Massachusetts State House, pour le point de départ du Freedom Trail, ce sentier de 4km super bien indiqué qui permet d’en apprendre plus sur l’histoire de la ville, tout en découvrant les nombreux quartiers tous complètement différents. C’est simple : suffit de suivre la ligne rouge sur le trottoir!

Massachusetts State House

Dîner :

Si tu prends un nombre, disons, respectable (!) de photos, et que tu as commencé la marche vers 10h30-11h, tu te retrouveras dans le North End (Little Italy) lorsque viendra le temps de luncher. Je ne peux que recommander les délicieux sandwichs faits par une vraie mama italienne au Caffe Dello Sport (7,50$ pour un IMMENSE sandwich).

Il y a un petit parc pas très loin (tu le croiseras quelques minutes avant d’apercevoir le café, toujours sur le Freedom Trail), c’est l’endroit parfait où arrêter!

PM :

C’est le temps de continuer la marche jusqu’à Bunker Hill, où, prépare-toi, il y a 294 marches à monter, un escalier mince en spirale, et une humidité froide et étouffante. Je l’ai bien vendu? ? Sans blague, j’ai trouvé la montée plus que difficile et elle n’est pas recommandée pour tous, mais il y a de belles vues du haut et c’est gratuit.

Marche 294 de Bunker Hill

Après avoir repris des forces, c’est le temps d’errer un peu dans Charleston, le quartier où se trouve Bunker Hill. C’est absolument magnifique. Puis, dirige-toi vers la station de métro Community College (2,65$) et prends la ligne orange jusqu’à Downtown Crossing.

Quartier Charleston

Marche quelques minutes et tu seras de retour au Boston Common. Jambes fatiguées? Le Boston Common et le Boston Public Gardens sont des parcs d’une beauté incroyable, parfaits pour flâner.

Boston Public Gardens

Lorsque tu les auras traversés, tu te retrouveras face à la magnifique Commonwealth Avenue du quartier Back Bay. Marche jusqu’à Darmouth St., puis, tourne à gauche jusqu’à Boylston Avenue, pour visiter la magnifique Boston Public Library.

Architecture à Boston

Boston Public Library

Boston Public Library

Profite du Courtyard (et du WiFi gratuit) pour te reposer, puis c’est le temps d’entreprendre le dernier mille (OK, le dernier 0,9 mille) jusqu’à l’auberge, où tu devrais arriver juste à temps pour le souper.

Tu peux aller à l’épicerie et cuisiner un bon repas santé, ou, faire comme moi et prendre l’option lâche facile : visiter un restaurant dans Chinatown. Je suis allée au Dumpling Café, où, pour 17$, j’ai eu assez de nourriture pour me bourrer la face et me faire un immense lunch le lendemain.

Autres endroits à visiter

Comme je l’ai mentionné en début de billet, 48h, ce n’est pas assez pour profiter de tout ce que Boston a à offrir. Dans ce billet, je ne parle même pas de Beacon Hill, de Harvard, du MIT, des Back Bay Fens, de musées (OK, je n’aime pas tant ça, les musées) ou de mon amour, Cape Cod (accessible en ferry depuis Boston).

Il faudra donc revenir! ?

Boston te fait de l’oeil, mais le taux de change t’embête? Pourquoi ne pas visiter Toronto, à la place?

Tu as aimé ce billet? Épingle-le sur Pinterest!

Image pour Pinterest : weekend à boston

As-tu déjà passé un weekend à Boston? Partage tes meilleures adresses dans les commentaires!

J’ai été reçue à l’auberge HI Boston


Ce billet t’a été utile? Réserve l’hébergement pour ta prochaine escapade sur booking.com et encourage le blogue : je recevrai une petite commission qui m’aidera à poursuivre sa mission sans que ça ne te coûte un sou de plus.



Ce billet contient des liens affiliés, ce qui signifie que je pourrais faire une commission si tu fais l’achat d’un produit que je recommande. Faire un achat via ceux-ci permet d’encourager le blogue et ne change en aucun cas le prix pour toi. Pour plus d’informations, consulte la politique de vie privée.


Joins-toi à plus de 3000 abonnées à l'infolettre!

 

Pour plus de trucs pour voyager peu importe ton budget