Non, je ne suis pas toujours écolo & écono. Oui, je vis bien avec ça.

Puisque ce blogue traite de consommation responsable avec un petit budget, mes billets parlent bien sûr pas mal tous (de près ou de loin) de ces sujets.

Aujourd’hui, j’avais plutôt envie d’écrire sur mes travers.

De parler de mes vices cachés (lol), de mes goûts qui ne fittent pas pantoute avec la mission du blogue.

Pourquoi? Eh bien, parce que je crois que c’est normal de ne pas être parfaite. D’avoir de bonnes intentions, mais de se faire plaisir de temps à autre. 

Tsé, si j’ai busté mon budget du défi 50$ d’épicerie, c’est parce que j’avais une rage de Kraft Dinner…

L’importance de l’équilibre

Kraft Dinner

Dans la vie, l’important, c’est l’équilibre. Je fais attention à la provenance de ma nourriture et de mes vêtements 98% du temps. C’est là que je mets mes efforts.

Sans virer parano, j’essaie de prioriser les trucs locaux, d’acheter le moins possible de marques reconnues pour leurs mauvaises pratiques, etc.

Le meilleur exemple : je pourrais me nourrir exclusivement de Nutella. Je suis incontrôlable devant un pot. Mais, après avoir en avoir appris plus sur l’huile de palme, j’ai choisi de retirer cet aliment de mon alimentation.

Je fais une recette maison avec du beurre de noisettes, du cacao et du sirop d’érable. Le goût n’est pas 100% pareil, mais je me sens mieux quand j’en mange.

J’adore aussi les charcuteries (mon alimentation semble vraiment saine hahahaha). J’ai choisi de n’acheter que des produits de Cochons tous ronds, même s’ils sont plus chers, car j’aime la philosophie de l’entreprise et les produits qu’ils utilisent.

Popcorn et cocktail

En revanche, le 2% du temps restant, je me gâte : popcorn en sac à différentes saveurs (#teamcheddar), Kraft Dinner… Ouin, dans le fond, ce sont pas mal mes deux vices restants côté bouffe, haha.

(Pour le popcorn au cheddar, j’ai découvert la levure alimentaire, qui remplace avantageusement la p’tite poudre à popcorn au cheddar artificiel – c’est super santé en plus! Je vais devoir acheter du popcorn à popper moi-même et je pourrai peut-être couper ce plaisir coupable supplémentaire)

Sac à main Matt & Nat

Côté vêtements et accessoires, j’en ai parlé plus tôt ce mois-ci : je n’en achète pratiquement plus.

Donc, lorsque j’en achète, je choisis la qualité et les marques d’ici, même si c’est plus cher. Et si c’est réellement hors de mon budget, je vends des trucs pour justifier le coût (par exemple, ce printemps, j’ai acheté un sac Matt & Nat en vendant un sac Matt & Nat et un Rudsak).

Passion Scott towels

Rouleau d'essuie-tout

Voici donc ma confession : j’utilise des Scott towels (pardon, des essuie-tout) pour laver TOUT.

Les chiffons mouillés avec des restes de nourriture dedans, ça m’écoeure au plus haut point. Donc, quand vient le temps de laver mon appart, j’utilise du Hertel (marque québécoise) en concentré (moins cher) dilué dans une bouteille recyclée (écolo)… et des Scott towels.

D’un côté, je SAIS que ce n’est pas bon pour l’environnement. Mais d’un autre côté, toute autre méthode pour venir à bout de toute la saleté qui s’accumule, c’est nope nope nope.

PS : #PassionSwiffer entre dans cette même catégorie. No shame.

PS #2 : J’essaie de choisir des essuie-tout de papier recyclé de compagnies d’ici, que j’achète en promotion. Quand même 😉

PS #3 : Scandale! J’utilise même des pastilles pour le lave-vaisselle. Ça parait que je n’aime pas le ménage?

Je n’aime pas la Diva Cup

tampons et serviettes sanitaires

Le plus gros tabou en tant que femme en ce moment, c’est de ne pas utiliser de Diva Cup. Qui sont ces méchantes anti-environnementalistes qui utilisent encore des serviettes et tampons?

C’est en partie moi.

J’ai acheté une Diva Cup. Je l’ai utilisée quelques mois, car je voulais réellement l’adopter, mais je n’ai jamais eu autant de douleurs pendant ma semaine que lors de ce test. J’ai donc décidé d’abandonner ce projet.

Certaines personnes m’ont suggéré d’essayer d’autres types de Diva Cup, mais à environ 40$ l’essai (et à la quantité de plastique qui se retrouve aux poubelles par la suite), j’ai décidé de plutôt continuer à utiliser la bonne vieille méthode.

Même si ce n’est ni écolo, ni écono.

OUF! Je me sens libérée, haha.

Et parce que plaisir et consommation responsable peuvent aussi souvent aller de pair, je présente ici une magnifique entreprise engagée!

Tu as aimé ce billet? Épingle-le sur Pinterest!

Image pour Pinterest : être écolo

Quels sont tes plaisirs coupables non-écolo & écono? Partage-les dans les commentaires!

9 commentaires sur « Non, je ne suis pas toujours écolo & écono. Oui, je vis bien avec ça. »

  1. Anna dit :

    Connais-tu le pays de fabrication de ton sac Matt & Nat? Je voulais m’en procurer un mais quelqu’un m’a dit que leur produit était fabriqué en Chine. Je ne sais pas si c’est vrai.

  2. Mylie dit :

    Haha, j’adore ce billet! Tant que tu es en accord avec toi-même, je ne vois pas le problème! Les gens aiment chialer en général… Pour ma part, je suis à 95% végétarienne, car je n’arrive pas à éliminer les sushis… J’adore ceux aux avocats ou encore ceux d’un resto végé à Montréal, mais c’est trop dur à éliminer! On fait tellement d’efforts dans d’autres affaires en plus!

  3. Aimée dit :

    La culpabilité, c’est le mal du siècle! Et souvent, elle vient de nous-même! 😉 À un moment donné, il faut lâcher prise, je suis bien d’accord!
    Par ailleurs, si tu fais du compost, tu peux composter tes essuie-tout, si tu estimes que les produits qu’ils ont épongés peuvent y aller. J’essaie d’en utiliser moins, mais au moins je me sens moins coupable comme ça!
    Et du popcorn à faire soi-même, c’est super facile! Tu peux l’assaisonner comme tu veux et en acheter du bio! Depuis que j’ai commencé à le faire comme ça, je suis accro!

    • Beatrice dit :

      Oui, je fais du popcorn moi-même assez souvent, mais je n’avais pas fait l’épicerie depuis plusieurs semaines quand j’ai écrit le billet alors que j’avais plus envie d’un bon sac de popcorn au cheddar chimique plutôt que du popcorn nature santé 😉 j’utilise la méthode de Famille Futée, au micro-ondes sans huile additionnelle!

  4. Florence dit :

    Allô,

    Moi aussi je trouve que la diva cup ce n’est pas pour moi. Mais je n’ai jamais trippé tampons non plus. Par contre, j’ai trouvé ce qui me convient, c-a-d des serviettes sanitaires lavables! Mes préférées sont de lunapads (la gamme Performa), mais il y a plein d’autres cie disponibles au Qc. De 12-25$ pour une serviette selon le format c’est moins cher que de tester différentes cup. C’est sûr que ça demande un peu d’organisation, mais pour moi ça vaut la peine. Je me sens mieux, car ma peau avait tendance à devenir irritée après quelques jours d’utilisation de produits jetables, malgré des changements de serviettes fréquents… Aussi, pour transporter les serviettes lavables, j’ai trouvé de si beaux petits sacs que je trouve ça plus agréable à transporter que les jetables. J’utilise encore du jetable quand je pars quelques jours où ce serait plus compliqué d’utiliser du lavable.

    Je te suggère donc d’essayer ça si tu as l’occasion ou si tu tombes sur un solde intéressant. Si ça te convient, tu pourrais donc réduire ta production de déchet et si ça te convient pas, tu auras au moins essayé! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.