Le Saguenay–Lac-Saint-Jean est certainement l’une des plus belles régions du Québec. C’est également l’un des endroits où j’ai le mieux mangé de toute la province.

J’ai précédemment parlé de coups de coeur restos et de leur restaurant week, Saguenay en Bouffe, mais le weekend dernier, c’est la nouvelle initiative gourmande, Zone Boréale, que j’ai pu découvrir.

Les ambassadeurs de la Zone Boréale sont des restaurateurs qui mettent de l’avant la gastronomie et les produits du coin et qui s’engagent à utiliser un très haut pourcentage de saveurs et aliments locaux sur leur menu.

Il ne m’en fallait pas plus pour me convaincre de visiter! Je suis donc retournée dans le coin de Saguenay pour la quatrième ou cinquième fois, en plus de mettre les pieds au Lac-Saint-Jean pour la première fois.

Voici quelques suggestions d’endroits à visiter pour profiter d’une escapade gourmande (et étonnement, abordable!) dans cette magnifique région.

À voir à Saguenay et dans les environs

Il faut compter environ 5h30 de Montréal à Chicoutimi (ou une heure de moins selon les locaux, haha). Il est donc agréable d’y aller pour un long weekend, mais rien ne t’empêche de rester plus longtemps. Tu ne manqueras pas de choses à voir et de restaurants à essayer!

La beauté du paysage commence dès l’entrée dans le parc des Laurentides, mais si tu veux sortir prendre quelques photos, fais-le à tes propres risques : les moustiques sont féroces cette année! Si tu as le temps, tu peux également faire un détour par Tadoussac afin de conduire le long de la Route du Fjord, qui relie Petit-Saguenay à Chicoutimi et qui offre des panoramas à couper le souffle.

Chicoutimi

À Chicoutimi, il faut absolument arrêter luncher au Café du Presbytère, situé à quelques pas de la célèbre Petite Maison Blanche. Il s’agit d’un resto tout à fait charmant, qui met de l’avant la cuisine locale tout en restant abordable ET qui a une mission d’insertion sociale. C’est pas mal exactement dans les mêmes cordes que ce blogue!

Café du Presbytère, Chicoutimi

Discussion au Café du Presbytère

En discussion avec Nathalie Thibault (Photo : Betty Dufour)

Le menu change tous les jours, mais je te souhaite que mon coup de coeur soit au menu : le gravlax de saumon à l’épinette. J’en aurais mangé trois assiettes pleines! Le plat coûte 14,95$ et inclut la soupe et le café ou le thé.

Ici, tout est est fait from scratch. Le restaurant est ouvert depuis maintenant 15 ans et est toujours tenu par Nathalie Thibault, qui gère la cuisine et le personnel, qui inclut des jeunes ayant de la difficulté à garder un emploi, des Ontariens venus apprendre le français dans une famille d’accueil et des gens vivant des situations sociales, familiales ou mentales les empêchant de tenir un emploi régulier. Malgré cela, le service était impeccable lors de notre passage!

Chicoutimi est une ville charmante, donc profites-en pour te balader sur le bord de l’eau. Il y a un boardwalk qu’il est sûrement agréable de parcourir lors d’une journée ensoleillée, mais j’ai le pire karma température chaque fois que j’y vais. Et, bien sûr, il faut se promener dans le coin de la Petite Maison Blanche, si ce n’est que pour tenter de s’imaginer comment un déluge a pu détruire tout ce quartier ou presque – c’est impressionnant!

Petite Maison Blanche, Saguenay

La Petite Maison Blanche et ma comparse de voyage, Julie Aubé

Psst! À Chicoutimi, assure-toi de visiter deux de mes endroits préférés : le Café Cambio, une coopérative qui offre un sympathique menu toute la journée (et du WiFi gratuit) et qui est également un lieu de diffusion culturelle, et Temaki, un des meilleurs restos de sushis de la province (les sushis au foie gras sont le meilleur splurge au monde!).

La Baie

Du côté de La Baie, la grande vedette est bien sûr la nature. Le fjord est spectaculaire, mais il ne faut pas oublier les forêts, la faune et la flore qui ne donnent pas en reste non plus.

J’ai eu la chance de passer un après-midi avec Jenny Vandal chez Okwari Aventures, lors de l’activité « Observation de l’ours » (25$ adulte / 14$ enfant / 70$ famille). C’était la première fois que je voyais des ours dans leur habitat naturel, c’est impressionnant! J’ai été chanceuse et j’ai même pu voir une bataille entre deux ours. Une vraie de vraie!

Bataille d'ours

UNE BATAILLE!

Our chez Orkawi Aventures

Ours debout

Yogi l’Ours, est-ce toi?

Le site est magnifique et ça vaut la peine de prendre le temps de faire une petite randonnée. L’accès coûte 3,75$, et le barrage seul en vaut le coût! Il y a également des espaces pour pique-niquer sur place.

Moi à Rivière-à-Mars

Pour souper, dormir et déjeuner, j’ai testé l’auberge des Battures, offrant une vue imprenable sur le fjord. Si la température avait coopéré un peu plus, j’aurais tellement aimé regarder le coucher de soleil sur la terrasse, verre de vin à la main!

La cuisine du restaurant est excellente. Puisqu’il est ambassadeur de Zone Boréale, le chef Jonathan Grenon met de l’avant les producteurs locaux dans tous ses plats. Il les priorise parce que c’est moins cher, plus goûteux et parce qu’il aime connaître les gens derrière les aliments. Encore une fois, une philosophie qui rejoint la mienne!

Restaurant de l'auberge des Battures

Gâteau chocolat et fromage

Le meilleur gâteau au fromage et chocolat EVER!

Aux deux repas, j’ai choisi des plats au canard, dont la ferme est située un peu plus loin sur la même rue. Au souper, j’ai choisi un sauté de pâtes aux champignons sauvages et poitrine de canard des Canards du Fjord et fromage Blackburn (32$ pour 3 services) et j’ai commandé la brouillade (2 oeufs brouillés, fromage Pikauba, effiloché de canard confit, pommes de terre et verdure, jus d’orange, café et rôties – 14$) pour déjeuner.

Déjeuner à l'auberge des Battures

Dans les deux cas, j’ai été impressionnée par la qualité du plat, des ingrédients et par la quantité aussi – pour des prix tout à fait raisonnables!

L’auberge des Battures est bien sûr également une auberge. Les chambres standard sont 132$/nuit.

Chambre "suite" à l'auberge des Battures

Perk média : j’ai séjourné dans une suite!

À voir à Alma et dans les environs

Si tu pars de Montréal, compte un peu moins de 5h pour te rendre à Alma sur une route plus que magnifique. Si tu es au Saguenay, tu auras entre 30 minutes et une heure de route à faire.

Je devrai revenir au Lac-Saint-Jean, car je n’ai même pas vu le lac lors de cette première visite! Voici les endroits que j’ai visités et que je te recommande.

Alma

La Véloroute des Bleuets est bien sur un classique du Lac-Saint-Jean. J’ai fait un loop de quelques kilomètres à vélo dans le coin du centre de villégiature Dam-en-Terre, qui permet de rouler sur deux barrages hydroélectriques et de prendre un traversier (!). C’est somme toute assez facile comme parcours, mais il y a une ou deux bonnes pentes à monter.

Véloroute des bleuets

Moi en vélo au Lac-St-Jean

Toujours dans ma valise : mes lunettes soleil!

Le plus chouette de tout cela, est que si tu as ton propre vélo, l’accès est complètement gratuit! Si tu n’as pas de bicyclette, tu peux en louer une chez Équinox, au centre de villégiature (23$ pour une demi-journée). Un super guide de la Véloroute est offert gratuitement à la Maison du vélo.

Si, comme moi, tu es fan des mots-clics #houseportrait et #housegoals sur Instagram, tu vas adorer le quartier d’Isle-Maligne, accessible via la Véloroute, qui rappelle un quartier américain des années 50. C’est vraiment fascinant! Ce dépliant sur le circuit patrimonial d’Alma par l’Odyssée des Bâtisseurs est pratique pour se déplacer.

Maison du quartier Isle-Maligne à Alma

Quartier Isle-Maligne à Alma

Profite également de votre balade à vélo pour faire un arrêt à la microbrasserie Riverbend, à deux pas de la piste cyclable. Ils offrent une dégustation et mini visite guidée de leurs installations, et tu pourras acheter leurs produits sur place. Immense coup de coeur pour la Berliner Weisse (3,50$ pour 473ml).

Bières de la microbrasserie Riverbend

Les bières présentement offertes par la microbrasserie Riverbend. Certaines sont des éditions limitées!

Pour un dîner relaxe, direction Exode Café. On y sert des paninis et salades, avec une touche Zone Boréale. J’ai testé le végé (6,75$) ainsi que celui à la longe de porc au poivre des dunes (8,25$), deux très bonnes options, ainsi qu’un smoothie vert (5,75$). Ce café, situé dans une zone commerciale un peu quelconque d’Alma, a un look très urbain : les proprios ont habité plusieurs années à Montréal et voulaient amener ce type de sandwicherie indépendante dans leur région natale. C’est réussi!

Paninis au Exode Café

Une moitié de panini végé + une moitié au porc!

Avant de souper, fais une petite marche dans le quartier Riverbend (celui qui a donné son nom à la microbrasserie), un autre quartier historique au sujet lequel tu trouveras plus d’informations dans le dépliant du circuit patrimonial.

Pour souper, tu dois absolument tester le Rose et Basilic. Premier bon signe, chaque fois que je mentionnais que j’allais y manger, on me disait à quel point c’était bon! Et c’est vrai.

C’est le plus cher des restaurants que j’ai testés dans la région, mais ça vaut absolument le coût. J’ai commencé mon repas avec un kir à la camerise (7$) et un foie gras au torchon (19$), qui étaient délicieux. J’ai c-a-p-o-t-é sur le repas principal, les raviolis de confit de canard et foie gras (24$), tout simplement incroyables. Le dessert, un mi-cuit au chocolat (9$), était décadent.

Restaurant Rose et Basilic

Raviolis chez Rose et Basilic

TROP BON

Ça parait que j’ai aimé?

Avec le dessert, nous avons même eu droit à un mini-spectacle, alors que Bruno, notre serveur, a fait des cafés flambés directement à notre table (!!!).

Café flambé au Rose et Basilic

Il est également possible d’y passer la nuit. Les chambres (75$) ne sont pas super insonorisées, mais sont très jolies et confortables. Et après autant de nourriture, c’est agréable de pouvoir rouler jusqu’à son lit!

Chambre de l'auberge Rose et Basilic

Je n’ai pas pu y arrêter, mais on m’a dit beaucoup de bien du Café du Clocher. Next time!

St-Gédéon

En chemin vers St-Gédéon (ou en revenant!), fais un arrêt à Miel des Ruisseaux. Puisqu’il s’agit d’un Économusée, des visites (payantes) sont offertes tous les jours, mais tu peux également faire quelques provisions à la boutique. Perso, j’ai craqué pour la sauce au chocolat et miel en collaboration avec la Chocolaterie Au Cœur Fondant (10$).

Pour déjeuner, tu dois absolument visiter la boulangerie/fromagerie Médard. Vaut mieux réserver, car l’endroit est populaire! À la boulangerie, où il est possible de déjeuner et luncher, tout ou presque est fait maison par Justine Boivin-Côté et son équipe. Coup de coeur pour la pizza déjeuner « Fou de la viande » (15,50$), immense, mais tellement bonne qu’il est impossible de laisser une seule bouchée dans l’assiette!

Rose-Alice, la soeur de Justine, s’occupe quant à elle de la fromagerie, tandis qu’Étienne s’occupe de la ferme. Leur jeune soeur Bérangère est employée de la boulangerie pour l’été. Impossible de partir sans prendre un sac (5$) de fromage en grains frais du jour, fait avec du lait ayant tout au plus 24h. Ça goûte le bonheur.

Pizza déjeuner à la boulangerie Médard

Puisque la boulangerie est uniquement ouverte de mai à septembre, du 7 mars au 23 mai, Justine a mis sur pied un système de paniers en abonnement. Pour 30$ par semaine (ce qui est environ 35% moins cher qu’en épicerie) les abonnés reçoivent un pain, une baguette, quatre viennoiseries, du fromage en grains, du cheddar frais OU un pain « Saveur » et des fromages fins. Je suis tellement jalouse, je veux ce type de paniers à Montréal!

Les Boivin-Côté sont la 6e génération à s’occuper de la ferme familiale, et ont 1001 projets pour en faire un projet encore plus gros. C’est beau et inspirant à voir!

Vaches à la Fromagerie Médard

Si tu as le temps, profite de ta visite pour faire de l’autocueillette de petits fruits, que ce soit du classique bleuet ou de la surprenante camerise, un délice!

Psst! Si tu visites cet été, un marché public aura lieu à St-Gédéon tous les samedis au 128, rue de la Plage.

Tu as envie de découvrir des dizaines et des dizaines d’autres idées d’escapades estivales? C’est par ici que ça se passe!

Tu as aimé ce billet? Épingle-le sur Pinterest!

Image pour Pinterest : voyage Saguenay-Lac-St-Jean

Quel est ton restaurant préféré au Saguenay–Lac-Saint-Jean? Dis-le-moi dans les commentaires!

Merci à Tourisme Saguenay–Lac-Saint-Jean pour l’invitation.


Ce billet t’a été utile? Réserve l’hébergement pour ta prochaine escapade sur booking.com et encourage le blogue : je recevrai une petite commission qui m’aidera à poursuivre sa mission sans que ça ne te coûte un sou de plus.



Ce billet contient des liens affiliés, ce qui signifie que je pourrais faire une commission si tu fais l’achat d’un produit que je recommande. Faire un achat via ceux-ci permet d’encourager le blogue et ne change en aucun cas le prix pour toi. Pour plus d’informations, consulte la politique de vie privée.


Joins-toi à plus de 3000 abonnées à l'infolettre!

 

Pour plus de trucs pour voyager peu importe ton budget