Il y a quelque temps, la responsable de relations de presse de Éconofitness, le réseau de centres d’entrainement à petit prix, m’a contactée afin que je teste le concept pour le blogue.

Ça fait plusieurs années que je ne me suis pas entrainée au gym, mais depuis l’été dernier je commence mes journées par une série d’étirements et exercices, et j’avais envie de me remettre en forme pour vrai. L’offre ne pouvait donc pas mieux tomber!

Quand j’ai annoncé mon abonnement sur Facebook, vous avez été plusieurs à me poser des questions. Voici donc mon avis sur ce gym.

Le concept Éconofitness

Éconofitness est un centre « libre service » : cela signifie qu’il n’y a aucun entraineur sur place. Le personnel à la réception peut répondre à quelques questions, mais ils ne peuvent pas te conseiller sur ton programme d’entrainement. Vaut donc mieux avoir déjà fréquenté un gym ou fait affaire avec un entraineur, et utiliser les appareils avec prudence pour éviter de se blesser.

Il y a une belle variété disponible : des elliptiques aux poids libres aux machines de musculation aux vélos.

Vélos chez Éconofitness

Zone de poids chez Éconofitness

Puis-je te dire à quel point c’est difficile de prendre une photo dans un gym ouvert où on ne voit pas personne? haha

Les centres offrent également des « cours en groupe virtuels » d’aérobie et spinning, c’est-à-dire une salle où il est possible de s’entrainer en groupe devant une vidéo. Il y a également un circuit « entrainement en 30 minutes » (il est possible de s’inscrire à une séance d’orientation pour comprendre le fonctionnement).

Salle de spinning chez Éconofitness

Finalement, il y a quatre niveaux d’abonnement : 4,99$ aux deux semaines pour l’accès weekend seulement, 5,99$ aux deux semaines pour l’accès Écono, 10,99$ aux deux semaines pour l’accès Platine et 13,99$ aux deux semaines pour l’accès Extra (dans les gyms participants).

Les abonnements Platine et Extra donnent également droit à des petits cadeaux à l’abonnement, et l’Extra donne accès à des cours avec coach.

Les abonnements sont sur une base annuelle une « assurance tarif », pour garantir son tarif actuel à vie. Les tarifs ont déjà augmenté à quelques reprises depuis l’ouverture du centre.

Pour moi, ce n’est pas tant un désavantage, car je ne prends jamais ma douche au gym, mais je dois mentionner que les douches sont payantes pour les membres Weekend et Écono. Les membres Platine et Extra y ont accès en tout temps.

Important à savoir : dans les gyms Éconofitness que j’ai visités, il n’y avait pas de vestiaires : seulement des salles de bain. Les casiers étaient situés à l’extérieur de ceux-ci, dans l’espace d’entrainement.

Douches payantes chez Éconofitness

Éconofitness Marché St-Jacques

Le centre où je me suis principalement entrainée lors de mon abonnement est celui du Marché St-Jacques. Le gym est neuf, aéré, et il y a tout plein de fenêtres. J’y suis allée tant le jour la semaine, que le soir ou le weekend, et j’ai toujours eu une expérience positive, mais disons que le gym était plus achalandé à certains moments.

Éconofitness

Section casiers chez Éconofitness

Le personnel à l’accueil est aussi vraiment sympathique.

Ayant un abonnement Platine, j’ai pu utiliser les services de massothérapie : omg, life changing. Il y a deux options : les chaises de massage et le lit d’hydromassage. J’ai testé les deux, et je préfère nettement les chaises de massage, qui permettent de masser plus large et qui sont moins bruyantes. Terminer un work out par 15 minutes de massage, c’est pas mal le bonheur, je te le jure. Pour moi, cet avantage vaut absolument l’abonnement Platine à lui seul.

Chaises de massage chez Éconofitness

Lit d'hydromassage chez Éconofitness

Je n’ai pas testé le bronzage, parce que je suis un peu pas mal anti-bronzage en cabine.

Je n’ai pas non plus testé les cours en groupe ni le circuit 30 minutes. À vrai dire, je n’ai que très rarement vu des gens dans ces zones, peut-être des concepts à revoir, car ils ne semblent pas correspondre aux préférences des abonnés, du moins, au Marché St-Jacques.

Un petit détail, mais il n’y a pas de spray désinfectant sur place (la serviette est obligatoire), et des fois, j’ai vu des gens suer leur vie, disons que j’aurais aimé faire un petit push push avant d’utiliser moi-même la machine, serviette ou non.

Même si je ne suis pas la plus en forme, je ne me sens jamais jugée sur place. Il faut dire aussi que le Éconofitness se vante d’être un gym « sans prétention », ce qui me semble assez vrai.

Autre avantage de ce gym : ma carte de membre donne des rabais chez certains marchands du Marché St-Jacques!

Avantages de l'abonnement au Éconofitness Marché St-Jacques

Bref, une expérience plus que positive!

Gym Promenades de la Cathédrale

Un autre avantage de l’abonnement Platine, c’est que l’on peut visiter tous les gyms du réseau. Je me suis donc aussi entrainée au Econofitness des Promenades de la Cathédrale, mais j’ai moins aimé ce gym, plus petit et sans fenêtre.

Il faut dire que je n’ai visité qu’à 17h la semaine, aka quand toooooout le monde qui finit de travailler y va : ça fait pas mal de monde. C’est peut-être plus agréable le jour et/ou le weekend.

Verdict?

Après un an, j’ai décidé de ne pas renouveler mon expérience, car je n’en profitais pas assez souvent. En fait, c’était tellement peu cher que j’ai fini par me dire « ce n’est pas grave si je n’y vais pas deux fois cette semaine »… et tu peux imaginer la suite : j’ai arrêté d’y aller un moment donné. J’ai finalement choisi d’autres façons de m’entrainer, plus chères, mais qui me motivent plus.

Ceci étant dit, j’ai été satisfaite de mon expérience.

Il y a plus de 35 gyms au Québec, tu peux trouver le plus près de chez toi ici.

Site web | Facebook

Éconofitness ou Nautilus Plus? Je compare ces deux centres d’entrainement dans ce billet!

Tu as aimé ce billet? Épingle-le sur Pinterest!

Image pour Pinterest : Éconofitness

T’es-tu déjà entrainée au Éconofitness, ou as-tu envie de le faire? Dis-le-moi dans les commentaires!

J’ai reçu un abonnement Platine valide un an au Éconofitness pour partager ce retour d’expérience.