La réalité est une série d’articles sur la vie en tant que travailleuse autonome et les hauts et les bas de quitter son emploi pour devenir entrepreneure, le tout, sans filtre et sans gêne.

Ce qu’il faut faire, lorsqu’on a officiellement les deux pieds dans le vide, c’est de savoir ce qu’on veut faire, maintenant. Que ce temps libre soit utilisé intelligemment, quand ça pourrait être telllllement tentant de faire TOUT sauf travailler. Je ne travaille peut-être pas pour un salaire présentement, mais je travaille pour moi. Et je dois prendre ce travail très au sérieux, si je veux réussir.

Dans mon cas, j’avais débuté la réflexion sur mon avenir alors que j’avais encore un emploi, donc une partie du travail était déjà faite.

Ce que je savais : je ne veux plus faire de 9 à 5. Je préfère un monde moins sécuritaire, mais qui laisse plus de place pour écouter son corps & son coeur, donc je pensais me diriger vers la pige en écriture, journalisme et animation. Créer un self branding, mais rester à l’emploi (bien que temporaire) d’autres.

La semaine dernière, je me suis donné des objectifs, afin de m’assurer d’utiliser ce temps le mieux possible. Et je réalise, en écrivant ces lignes, que j’avais des objectifs journaliers, hebdomadaires et mensuels, oui…. mais aucun objectif à long terme. Il me faut un objectif à long terme, et c’est encore difficile pour moi de le définir clairement.

Je lis donc, beaucoup.

Je fais beaucoup de recherches sur le Web (parce que les livres sont hors de mon budget, pour l’instant). Je dévore, de fond en comble, les sites Web de personnes que je trouve inspirantes. Je ne suis pas fan de psycho-pop, donc je recherche des gens qui font ce que je veux faire, pas des gens qui peuvent me dire comment faire ce que je veux faire.

Et puisque ce que je veux faire, dans la vie, c’est écrire et parler, disons que je suis assez bien servie.

J’ai déjà dévoré deux ebooks, trouvés au fil de mes flânages sur le Web :

18 Months, 2 Blogs, 6 Figures, par Corbett Barr

279 Days to Overnight Success, par Chris Guillebeau

Et là, vite de même, on dirait que j’ai eu une espèce d’illumination. Je peux écrire, parler, et faire du marketing (ce que j’aime bien faire, sans vouloir en faire une carrière) SANS employeur?! Car même en étant pigiste, il y a des employeurs…

En une semaine, mon objectif à long terme a évolué, a commencé à se former.

Je continue de lire sur les métiers alternatifs (j’ai d’ailleurs le livre The Anti 9-to-5 Guide de Michelle Goodman avec moi en Californie, livre que j’ai emprunté à une amie il y a presque un an sans jamais le lire avant aujourd’hui) et mon objectif va sûrement changer 3000 fois au cours des 3 prochains mois.

Mais ça m’encourage. Il y a d’autres gens qui pensent comme moi. Et ces gens-là ont réussi. Et jusqu’à présent, je découvre que ces gens n’ont rien de plus que moi — sauf la drive.

Pis câline, là je suis motivée.

Découvre le prochain billet de cette série, Le compte épargne.

Tu as aimé ce billet? Épingle-le sur Pinterest!

Est-ce que lire t’inspire? Dis-le-moi dans les commentaires!

Abonne-toi à l'infolettre!

 

Pour plus de trucs pour vivre mieux pour moins