Avec trois roadrips en Australie à mon actif, je suis maintenant une self-proclaimed expert.

J’ai fait le tour de la Tasmanie en sept jours avec une vieille auto (dont j’ai brisé le miroir), puis je me suis aventurée sur la célèbre Great Ocean Road avant de parcourir l’outback de l’Australie du Sud.

Bien que le roadtrip organisé soi-même comporte plus de risques, autant monétairement (voir : mon accident à Devonport) que psychologiquement (voir : une crise existentielle après avoir conduit 2000 kilomètres en 4 jours), il s’agit d’un moyen économique, (habituellement) plus amusant et plus pratique de voir un petit bout de pays.

J’ai donc pensé te donner un aperçu des coûts associés à mon voyage à Coober Pedy et dans les Flinders Ranges, question de te donner une petite idée du montant à budgeter pour un voyage similaire!

Voiture de location en Australie

Tableau des coûts

Bon, j’suis pas assez tech-savy pour faire un tableau comme tel, mais voici les coûts communs associés à notre voyage de quatre jours :

  • Location d’un 4×4 + extra afin de pouvoir conduire sur les routes de gravelle : 350$ (puisque je possède une carte de crédit Visa Desjardins Odyssée OR et que j’étais la seule conductrice, nous n’avions pas besoin d’assurances supplémentaires)
  • Essence : 331,38$
  • Camping : 98$
  • Frais d’admission de parcs nationaux : 10$
  • Nourriture : 115,85$

Pour cinq personnes, donc, le total provisoire est d’un peu plus de 181$ par personne.

Nous avons également dû payer un stationnement à notre retour en ville et avons séparé l’achat de certains articles pratiques, le total est revenu à 185$ par personne.

Nous avons également fait quelques achats individuels (par exemple, un tour guidé de la ville souterraine à Coober Pedy), mais je ne pense pas que le total par personne ait dépassé le 200$ pour personne.

Itinéraire de notre roadtrip

Nous avons un peu volé notre itinéraire à un tour guidé organisé par Groovy Grape, qui coûte 495$ par personne. C’est quand même une différence de 310$ par personne pour un voyage qui est essentiellement le même!

Fou, hein?

Mais, quand on dit que c’est grand l’Australie… c’est grand en titi l’Australie. Et on ne le réalise pas vraiment jusqu’à ce qu’on conduise 2000 kilomètres en quatre jours.

Voici donc un petit aperçu de ce que nous avons fait.

Jour 1 : Adélaïde à Coober Pedy

Nous sommes allés chercher notre gros 4×4 à 8h. Le temps de signer tous les papiers et de sortir du mini-stationnement, il était 8h30.

Nous sommes retournés chercher certains de nos amis (ainsi que nos bagages) au YHA*, où je réside depuis maintenant trop longtemps. Le temps de tout empaqueter, puis d’aller chercher notre dernière participante, nous avons quitté Adélaïde à environ 10h.

Et nous sommes arrivés à Coober Pedy à 21h passé.

Et j’étais la seule conductrice. Le côté positif, c’est que nous avons eu la chance de voir un magnifique coucher de soleil.

Coucher de soleil à Coober Pedy

Coober Pedy

Coober Pedy est probablement l’endroit le plus bizarre que j’ai visité de ma vie. Il est difficile de décrire la ville.

Premièrement, avant de visiter, on nous avait avisés que l’endroit était peu sécuritaire, et que les petites infractions comme les vols des articles dans une voiture étaient assez communs. Rassurant.

Effectivement, nous sommes arrivés en soirée et nous entendions au loin des gens briser des bouteilles et crier. Rassurant x2.

En matinée, nous avons fait un tour guidé dans un musée où se trouvent une ancienne mine d’opales ainsi que  la maison du gardien (ces pierres valent une fortune!)… qui est sous terre!

C’est vraiment bizarre, mais notre guide (un trop adorable monsieur de plus de 70 ans) nous a expliqué que la température a trop d’extrêmes – sous terre, il fait toujours 24 degrés. Donc plusieurs résidents de la ville vivent (encore aujourd’hui!) sous terre.

 

Si l’Australie t’intéresse, visite AustralieQC.ca, mon site web entièrement dédié à mon pays coup de coeur!

Musée souterrain à Coober Pedy

Coober Pedy est située au milieu du désert. Plusieurs films qui se déroulent dans le désert (ou sur une autre planète) y ont donc été tournés… et certains des accessoires ont été laissés sur place, comme ce vaisseau spatial!

Pour te donner une idée de la grosseur, c’est notre gros 4×4 à côté!

Ça, c’est un paysage typique. Bizarre, hein?

Vaisseau spatial dans le désert de Coober Pedy

Moi à Coober Pedy

Jour 2 : Coober Pedy à Coward Springs

Après notre visite de Coober Pedy, nous avons pris la route afin de nous rendre à Coward Springs, un petit oasis au milieu du désert, où le camping annonçait un spa naturel, OMG!

Finalement, le spa ressemblait à ça :

Spa naturel dans un camping

Mais le camping était adorable et offrait des vues sur les étoiles à couper le souffle.

Nous avons également (légalement, je pense) ramassé du bois de l’ancien chemin de fer du Ghan pour faire un feu afin de griller des S’mores. Bonheur!

La route de Coober Pedy à Coward Springs était ridiculement longue. Sans blague, avant d’emprunter la route, une pancarte signale qu’on devrait avoir deux pneus de rechange, un kit de survie, 30 litres d’eau, de la nourriture pour trois jours (!)…

C’est à ce moment qu’on a commencé à se faire attaquer par les bibittes de l’outback australien. Oh que ces bibittes sont gossantes.

Jour 3 : Coward Springs à Wilpena

Plusieurs heures de route plus tard, nous avons fait un arrêt à Parachilna, où ils ont apparemment tourné tout plein de films.

C’était magnifique, mais à ce point, nous nous sommes fait ATTAQUER par les moustiques. J’ai dû m’inventer un costume pour l’occasion :

Moi à Parachilna

Nous avons marché un petit bout sur la Heysen Trail, célèbre sentier de marche de l’Australie du Sud. C’est à ce moment que mon corps tout entier a commencé à piquer…

Moi sur la Heysen Trail

Nous sommes arrivés à Wilpena, au coeur des Flinders Ranges, juste à temps pour souper. On monte les tentes, on profite d’un bon souper et hop, c’est l’heure du dodo…

Jour 4 : Wilpena à Adélaïde

Au réveil, on choisit de retourner sur nos pas pour visiter un lookout du parc des Flinders Ranges où on aurait eu une vue incroyable pour le coucher de soleil de la veille… si on n’avait pas été trop fatigués pour arrêter.

Le lookout se nomme le Stokes Hill Lookout. Magnifique :

Vue du Stokes Hill Lookout

Nous avons fait un arrêt au Jarvis Hill Lookout, près de Hawker, où nous avons eu une vue spectaculaire sur la région.

Vue du Jarvis Hill Lookout

Malheureusement, nous devions retourner la voiture le jour même et donc faire un autre cinq heures de route. Nous avons donc du skipper la marche vers la Wilpena Pound, l’attraction principale des Flinders Ranges…

Au final

C’était un voyage mémorable, mais quatre jours, c’était définitivement trop court. Pour le même parcours, je te suggérerais six jours.

Et plus d’une conductrice.

Ces routes sont souvent longues et sans intérêt, il est facile de « pogner un fixe » et elles deviennent alors extrêmement dangereuses…

Ah oui, et mon corps tout entier qui pique? Des punaises, qui se trouvaient dans mon sac de couchage… Puisque je n’utilise pas mon sac de couchage dans les auberges, je ne sais pas trop où je les ai ramassées, mais oh qu’elles piquent…

Pour tout savoir sur les roadtrips, consulte mon billet!

Tu as aimé ce billet? Épingle-le sur Pinterest!

Image pour Pinterest : roadtrip en Australie

As-tu déjà fait un roadtrip en Australie? Dis-le-moi dans les commentaires!


Ce billet t’a été utile? Réserve l’hébergement pour ta prochaine escapade sur booking.com et encourage le blogue : je recevrai une petite commission qui m’aidera à poursuivre sa mission sans que ça ne te coûte un sou de plus.