À mon retour d’Australie, j’ai obtenu plusieurs contrats, un après l’autre.

Un de ceux-ci était aux festivals Osheaga et Heavy MTL, puis j’ai été hôtesse pour un événement de recrutement, ce qui me demandait une apparence particulièrement soignée.

Puisque je suis un peu obsessive côté manucure, j’ai étudié mes choix.

Considérant que les festivals de musique signifient habituellement que mes ongles sont complètement scrap à la fin de chaque journée, et considérant que les heures de l’événement de recrutement étaient particulièrement longues et que je n’aurais probablement pas le temps de retoucher ma manucure le soir venu, j’avais deux options : laisser mes ongles naturels, ou splurger et tester la manucure Shellac, qui est censée rester intacte deux semaines.

Manucure Shellac

Ongles au bio-sculpture lors d'un festival

Manucure au bio-sculpture

Je ne peux pas dire exactement ce qui est dans la manucure Shellac qui fait qu’elle dure si longtemps, car l’application est environ la même que lorsque tu fais une manucure régulière au salon.

Une couche d’avant, deux couches de vernis, une couche de protection. Après chaque étape, tu mets la main dans une machine UV. Une réaction quelconque, sûrement.

Côté couleur, il y a énormément de choix. Lors de mon premier essai, j’ai choisi un rouge classique, pour lequel j’ai eu beaucoup de compliments.

Ce que j’ai immédiatement remarqué : il n’y a pratiquement aucun temps de séchage. Après le « go » de la manucuriste, j’ai plongé les mains dans mon sac afin de trouver mon portefeuille, sans peur de ruiner ma manucure.

Ça, c’est un gros plus.

Salon et prix

Ongles au bio-sculpture vernis noir pailleté

Manucure au bio-sculpture

Pour faire une manucure Shellac, tu dois visiter un salon. J’ai payé 35$ + 2$ de pourboire dans un salon du centre-ville.

J’hésite à nommer l’endroit, car même si j’ai été contente de ma manucure, un endroit où travaillent uniquement de jeunes femmes asiatiques qui mentionnent ouvertement travailler 6 jours/semaine, qui baragouinent à peine l’anglais et où tu peux uniquement payer en argent comptant (sans recevoir de reçu), ça me met un peu mal à l’aise.

Mais ça, c’est une autre histoire.

Et puis, ça tient?

Ongles shellac après 17 jours, un peu endommagés

Après 17 jours

Oui. J’ai gardé ma manucure en bon état environ 17 jours, même en utilisant mes mains fréquemment et en utilisant des produits d’entretien ménager.

En fait, la manucure est restée belle tellement longtemps que j’avais des repousses d’ongles méga apparentes!

Le problème de la manucure Shellac, c’est que pour l’enlever, tu dois retourner en salon et payer de 5 à 10$ (certains salons enlèvent le vernis gratuitement si tu fais refaire tes ongles sur place).

Il existe sur internet plusieurs tutos qui expliquent comment enlever le vernis Shellac à la maison, mais je suis pas mal certaine d’avoir grandement endommagé mes ongles en suivant l’un de ceux-ci, donc je ne le recommande pas.

Dépenser près de 40$ pour une manucure, tu fais ça souvent?

Limes Émeri Quo

Honnêtement, j’aime beaucoup mieux faire mon nail art à la maison que de payer une fortune pour faire mes ongles en salon.

Je prends un verre de vin, je mets de la bonne musique ou un film un peu quétaine, et je profite de ce me time avec joie.

Cependant, le Shellac a un avantage de taille par sa tenue. Il est certain que lors de périodes particulièrement occupées ou lors de courts voyages (comme mon voyage à Dublin à la fin du mois), je vais choisir cette option.

C’est plutôt tes cheveux qui ont besoin d’un peu d’amour? Apprends-en plus sur mon expérience à bon prix à l’Académie Local B

Tu as aimé ce billet? Épingle-le sur Pinterest!

Image pour Pinterest : manucure shellac

As-tu déjà essayé la manucure Shellac? Dis-le-moi dans les commentaires!