Je ne suis pas une très grande connaisseuse de vin, mais j’ai réalisé que j’avais définitivement des préférences quand j’ai voulu acheter un vin en me basant simplement sur l’appellation.

J’avais besoin d’une bouteille twist cap, alors j’ai simplement acheté un vin du même cépage que celui que j’achetais depuis plusieurs années sans me poser plus de questions.

Quand j’ai ouvert la bouteille, j’ai été étonnée de détester le vin devant moi.

Quelques jours plus tard, je suis donc retournée à la SAQ et j’en ai profité pour poser quelques questions. 

Qu’est-ce qui différencie ce vin que je déteste du vin que j’adore depuis des années, même s’ils sont du même cépage? La réponse m’a étonnée, mais en même temps, elle a bien du sens.

Et surtout, elle est plutôt simple : le taux de sucre.

Le vin que j’avais l’habitude d’acheter avait 2,9g/L de sucre et le nouveau avait 12g/L. Une différence non négligeable!

À ce moment, j’ai réalisé que regarder le taux de sucre était un bien meilleur indicateur de mon appréciation d’un vin que le cépage… ou je dois l’admettre, mon indicateur préféré, la beauté de la bouteille.

Depuis, je me réfère toujours à ce chiffre, qui est bien indiqué tant sur le site de la SAQ qu’en magasin.

Voici donc, sans prétention, mes cinq vins blancs (incluant un mousseux) préférés offerts à moins de 20$ à la SAQ, juste à temps pour les fêtes!

Mon premier vin coup de coeur : Melini Orvieto Classico

Melini Orvieto Classico

Comme mentionné plus haut, pendant plusieurs années, j’ai acheté le même vin sans me poser de questions. En fait, je l’ai acheté si longtemps et si souvent que je ne me souviens plus pourquoi ou quand je l’ai choisi pour la première fois!

J’ai souvent décrit le Melini Orvieto Classico d’une façon un peu plate, mais vraie : un vin passe-partout qui n’est pas le préféré de personne, mais que tout le monde aime. 

Toutes les personnes à qui je l’ai servi l’ont aimé, mais personne n’a eu de réaction du genre « wow, quel est ce vin? Je dois l’acheter! »

C’est une valeur sûre pour plaire à tout le monde.

Seul hic : le bouchon de « liège » en genre de plastique qui est parfois très difficile à ouvrir.

Melini Orvieto Classico
Cépage : non spécifié sur le site de la SAQ
Taux de sucre : 2,9g/L
Prix : 13,05$

Fiche sur le site de la SAQ

Mon plus récent coup de coeur : Boschendal The Pavillion Western Cape

Boschendal The Pavillion Western Cape

Après m’être battue contre une bouteille de Melini Orvieto Classico qui ne voulait pas ouvrir, je suis allée à la SAQ demander une suggestion de vin twist cap avec un bas taux de sucre et un prix pas trop élevé.

Le conseiller m’a suggéré le vin Boschendal The Pavillion Western Cape, à 1,3g/L de taux de sucre (encore moins que le vin que j’achetais avant) et vendu seulement 11,90$.

En fait, le prix était tellement peu cher, que je doutais que ce soit bon!

Finalement, depuis cet été déjà, c’est devenu mon vin go-to.

Ce vin est plutôt neutre, je l’ai autant servi au 5 à 7 sur le bord de l’eau qu’avec un souper ou simplement pour une soirée relaxe à la maison. Toujours un succès.

Boschendal The Pavillion Western Cape
Cépages : Chenin blanc 95%, Viognier 5%
Taux de sucre : 1,3 g/L
Prix : 11,90$

Fiche sur le site de la SAQ

Option bio : Ecovitis Fuenteseca Utiel-Requena

Ecovitis Fuenteseca Utiel-Requena

C’est Anne-Lovely Étienne qui m’a suggéré ce vin et je suis tout de suite allée l’acheter, parce que si nous avons quelque chose en commun, elle et moi, c’est notre amour du beau, bon, pas cher.

Le vin Ecovitis Fuenteseca Utiel-Requena 2021 est non seulement bio, il coûte seulement 13,40$, et il goûte… cher. Je ne saurais pas trop comment l’expliquer.

Les deux premiers vins de ma liste sont plutôt neutres et passe-partout. Celui-ci a un goût distinctif dès la première gorgée, quelque chose que j’aurais longtemps associé à un vin plus haut de gamme.

Un excellent choix pour impressionner les invités.

Ecovitis Fuenteseca Utiel-Requena 2021
Cépages : Macabeo 80%, Sauvignon blanc 20%
Taux de sucre : 1,3g/L
Prix : 13,40$

Fiche sur le site de la SAQ

Option Cellier : Marqués de Cáceres Excellens Rueda

Marqués de Cáceres Excellens Rueda

En 2020, j’ai découvert les vins DO Rueda lorsque j’ai été invitée à collaborer avec eux sur Instagram. J’ai été agréablement surprise de découvrir une belle variété de délicieux vins blancs, dont plusieurs sont offerts à des prix plus que raisonnables.

Récemment, j’ai goûté le Marqués de Cáceres Excellens Rueda 2021 lors d’une dégustation et ça a été un gros coup de coeur.

Tellement, que je suis allée à une SAQ loin de chez moi pour racheter une bouteille, car ce vin n’est pas offert à la SAQ Express que je visite habituellement.

Ce vin est sec, frais et minéral. Bon, je ne sais pas si j’aurais utilisé ces mots s’ils ne m’avaient pas été décrits lors d’une dégustation, mais quand on me les a dits, instantanément, j’ai pensé « c’est exactement ça! »

Un excellent choix pour une soirée sur une terrasse ou simplement pour te faire croire qu’il fait encore beau et chaud en décembre.

Marqués de Cáceres Excellens Rueda 2021
Cépage : Sauvignon blanc 100%
Taux de sucre : 2,1g/L
Prix : 17,40$

Fiche sur le site de la SAQ

Bulles à petit prix : Pas Sages Brut

Pas Sages Brut

OK, je ne mentirai pas : je suis tombée sous le charme de la bouteille du vin Pas Sages avant même d’y goûter (et je pensais que le nom était Passages, mais j’avoue aimer Pas Sages aussi hehe).

Puis, j’ai vu le prix… 19,75$? Pour des bulles ontariennes? Avec un taux de sucre de 2,4g/L? Ça semblait trop beau pour être vrai.

Je suis donc allé voir un conseiller, qui m’a dit que le vin venait d’arriver sur les tablettes suite à un coup de coeur lors de la visite des représentants. 

Ça valait un essai.

Bon, je ne prétendrai pas que c’est « comme du champagne », mais mettons qu’entre ça et des Bulles de nuit, il y a tout un monde!

Une belle alternative locale au Crément d’Alsace, mon go-to pour des bulles à petit prix depuis des années.

Pas Sages Brut 2021
Cépages : Chardonnay 45%, Riesling 35%, Pinot noir 20%
Taux de sucre : 2,4g/L
Prix : 19,75$

Fiche sur le site de la SAQ

Qu’est-ce qui fait qu’on aime un vin?

Je n’ai absolument pas la prétention d’être pro du vin, mais j’ai décidé d’écrire ce billet suite à une conversation avec la sommelière Véronique Rivest lors d’un événement organisé par DO Rueda.

S’il y a bien quelqu’un qui rend le monde du vin accessible, c’est elle.

Lors de notre discussion, malgré le fait qu’elle porte le titre de meilleur sommelier du monde 2013, elle s’est dite tannée du snobisme du monde du vin. Personne ne s’étonne que quelqu’un ait une pizza préférée, peu importe son niveau de connaissances gastronomiques, alors pourquoi est-ce qu’avoir un vin préféré devrait être réservé aux pros?

Bref. J’ai décidé de lui poser une question qui me chicotait, mais qui trahissait mon manque de connaissances en vin, selon moi. Tu comprendras qu’elle m’a dit adorer mon interrogation tout à fait légitime 😉

Lors de la dégustation, nous avons goûté un vin que j’ai absolument détesté à la première gorgée. Puis, Véronique a suggéré de l’accompagner d’une gougère au fromage. 

Après une bouchée de ce délicieux plat, j’ai repris une gorgée et… j’ai été surprise d’adorer le vin. Pas juste le tolérer, je l’ai adoré. Je ne comprenais plus rien.

J’ai été surprise d’apprendre que ma réaction était tout à fait normale. Véronique m’a expliqué qu’il n’y a pas d’explication scientifique au phénomène, mais qu’il n’est pas rare. En fait, selon elle, il est encore plus commun avec les vins qui sont un peu plus goûteux, moins neutres, comme celui-là (Castelo de Medina Prefiloxierico).

Bon… Bémol ici, car Véronique m’a mentionné que « neutre » n’est pas un qualificatif qui devrait être utilisé pour parler d’un vin, car ça ne veut pas dire grand-chose. Mais elle a tout de suite ajouté que le but, c’est de se comprendre, pas nécessairement utiliser les « bons » mots.

Tout ça pour dire que selon elle, les vins devraient simplement être goûtés dans les bonnes circonstances. Un vin peut vraiment se dévoiler quand il est associé à la bonne ambiance, au bon moment, à la bonne saison ou simplement à la bonne nourriture. Rien à voir avec le prix. 

C’est une question de préférences et de contexte.

Et même si tu n’aimes pas un vin à la première dégustation, tu ne devrais pas le vider au fond de l’évier. Goûtes-y avec un autre aliment, à un autre moment, lors d’une autre saison. Il ne te plait quand même pas? Ce n’est pas grave. Il n’y a pas de police du bon vin. Tu as même le droit d’aimer les Bulles de nuit.

Bref, ma préférence personnelle, et l’une des raisons pour laquelle je préfère les vins blancs aux rouges, c’est que je préfère les goûts subtils et les vins secs, que ce soit le bon descriptif à utiliser ou non. 

Mais c’est aussi pour ça que j’avais envie de parler de vin, même si je ne suis pas une pro. Pour passer par-dessus cette idée qu’il faut absolument s’y connaître pour avoir des préférences!

Autres options à petit prix

Vin du Domaine RIvière du Chène

Vin québécois La Cantina

Vins du Vignoble du Marathonien

Vignoble du Marathonien

Je connais plusieurs personnes qui achètent le Fumées Blanches comme option à petit prix. J’aime bien ce vin aussi, mais je le trouve pas mal égal à mes deux premiers choix, et il est légèrement plus cher à 14,85$, donc je ne l’ai pas inclus ici.

On m’a aussi dit du bien du sauvignon blanc le Grand Ballon (14,75$), mais je n’y ai pas encore goûté. Même chose pour le Adega de Penalva Dão 2021 (12,45$).

Finalement, je n’en ai pas mentionné dans ce billet simplement parce qu’ils sont parfois plus difficiles à trouver en SAQ, mais il existe des dizaines et des dizaines de bons vins blancs québécois à moins de 20$.

Si tu as l’occasion de visiter un producteur, tu pourrais faire de super découvertes. 

Plusieurs vins à petit prix sont vendus en épicerie. Est-ce qu’ils valent l’achat? J’en parle dans ce billet!

Tu as aimé ce billet? Épingle-le sur Pinterest!

Image pour Pinterest : vins à moins de 20$

Quel est ton vin à petit prix préféré? Dis-le-moi dans les commentaires!