L’Abitibi-Témiscamingue, c’est beau

Est-ce que je me risque à l’écrire?

L’Abitibi-Témiscamingue me rappelle mon lieu préféré au monde, la Tasmanie. On retrouve dans ce coin de pays la même nature à l’état brut qui m’a tant séduite dans cet état australien.

Bon, la température n’est pas *tout à fait* la même et la belle mer turquoise est remplacée par des lacs un peu… bruns. Mais tout de même. Magnifique. Même accent sur la gastronomie et la culture, aussi.

Il y a quelques années, j’étais curieuse de visiter surtout, car je connais quelques personnes qui viennent de la région.

Puis, en 2014, j’ai rencontré Anne-Marie de l’ATR de l’Abitibi-Témiscamingue à la Bourse des Médias (un événement où les médias rencontrent les représentants des différents offices touristiques régionaux), qui m’a parlé du Festival de Musique Émergente.

C’était décidé : il fallait que j’y aille.

J’y suis allée pour la première fois cet automne-là, puis j’y suis retournée à trois autres reprises par la suite, toutes à l’été et à l’automne 2018.

Voici une sélection de quelques-unes de mes photos préférées de certains incontournables la région, pour te donner envie de visiter!

Le plus beau coucher soleil au monde

Coucher de soleil au lac Témiscamingue

Coucher de soleil La Bannik, Témiscamingue

Moi au coucher de soleil La Bannik, Témiscamingue

J’ai aimé le Témiscamingue dès que j’y ai mis les pieds, mais je crois que c’est ce coucher de soleil à La Bannik qui a cimenté mon amour pour l’endroit.

Il a plu toute la journée, alors je ne m’attendais pas à un coucher de soleil très intéressant.

Je suis allée souper au resto de La Bannik, puis j’ai vu les nuages se dissiper et la brume se lever tranquillement du lac. C’était vraiment spécial, mais je n’étais pas certaine que ça vaudrait la peine de sortir les pieds dans la bouette pour voir le paysage.

Puis, les couleurs sont arrivées et la brume est devenue encore plus présente. J’ai demandé à mon serveur s’il avait déjà vu un spectacle du genre. Sa réponse? « Jamais ». Je savais que je devais me dépêcher. 

Je suis partie à la marche rapide sur le petit sentier de La Bannik pour aller à l’un des points de vue. Et quel spectacle j’ai eu! 

J’ai pris à peu près 1000 photos, tellement c’était magnifique.

👉🏻 À lire : 

Coucher de soleil à la grotte de Ville-Marie

Coucher de soleil à la grotte, Ville-Marie

Lors du même voyage, j’ai passé quelques nuitées à Ville-Marie. On m’avait parlé de « La Grotte », une installation religieuse sur une butte facilement accessible.

La butte surplombe la ville, donnant un point de vue fabuleux pour admirer le coucher de soleil.

En cherchant le nom du monument sur place, j’ai vu que l’accès à la grotte est interdit depuis l’an dernier, pour des raisons de sécurité. Quel dommage!

Pont Molesworth

Pont Molesworth

Comme plusieurs ~photographes amateurs~, j’aime bien les ponts couverts. J’ai vraiment pogné le jackpot lorsque j’ai décidé de visiter celui-ci au coucher de soleil et que les couleurs étaient aussi belles!

Le pont Molesworth est situé à Macamic.

Forêt enchantée

La forêt enchantée au lieu historique national du fort Témiscamingue

Cette forêt enchantée (oui, c’est comme ça qu’on l’appelle!) tellement adorable se trouve au fort Témiscamingue, près de Ville-Marie.

Je ne suis pas la plus grande amatrice de sites historiques de façon générale, mais le Lieu historique national d’Obadjiwan–Fort-Témiscamingue est tellement enchanteur qu’il n’est aucunement nécessaire de vouloir visiter les reconstitutions de bâtiments ou de s’intéresser à l’histoire pour apprécier sa visite.

Parc national d’Aiguebelle

Parc Aiguebelle

J’ai passé trop peu de temps au parc national d’Aiguebelle, entre Rouyn-Noranda et Amos. J’ai seulement fait une randonnée de 2-3 kilomètres, alors que je sais qu’il y a tellement d’activités et de choses à voir.

Je devrai y retourner…

La meilleure tarte au chocolat au monde

La meilleure tarte au chocolat au monde

Je ne cesserai jamais de parler de cette tarte au chocolat. Je pense que je n’en reviendrai juste pas.

Je pensais encore à la tarte au chocolat goûtée en 2013 à Port Elliot en Australie jusqu’à ce que je découvre celle-ci. Et depuis, je force chaque personne qui passe par Ville-Marie à arrêter chez Chocolats Martine pour y goûter.

Du vrai de vrai bonheur.

👉🏻 À lire :

Pluie au lac Duparquet

Lac Duparquet

J’ai visité le restaurant de la Pourvoirie des Îles du Lac Duparquet, aujourd’hui fermé, lors de mon roadtrip estival en 2018. 

J’ai adoré la vue, malgré le brouillard et la pluie. J’aime bien cette photo, qui, je trouve, démontre bien la sérénité des lieux.

Golden hour à Rouyn-Noranda

Bâtiment de Rouyn-Noranda

La maison Roscoe, à Rouyn-Noranda, est tout simplement magnifique.

Cette photo est l’une des premières – si ce n’est pas LA première – que j’ai prises lorsque je suis allée en Abitibi pour la première fois, en 2014.

Nous sommes arrivés après de nombreuses heures de route et avons eu droit à ce magnifique spectacle de l’heure dorée.

Rouyn-Noranda reste à ce jour l’une de mes villes préférées au Québec.

Grubule

Grubule le raton

J’ai facilement compris pourquoi autant de gens essayaient de domestiquer des ratons laveurs quand j’ai rencontré Grubule au Refuge Pageau, en 2014.

Mais j’ai aussi compris pourquoi c’est quelque chose à ne pas faire!

J’ai eu la chance d’avoir une visite guidée avec Félix, le petit-fils du fondateur, qui m’a tellement appris de choses sur les animaux de l’Abitibi-Témiscamingue.

Le Refuge s’occupe des animaux qui ne peuvent plus vivre en nature et aide à remettre sur pied ceux qui pourront y retourner.

Un arrêt absolument essentiel dans la région.

👉🏻 À lire :

Bien sûr, ces photos et explications ne représentent qu’une infime partie de ce qu’il y a à faire en Abitibi-Témiscamingue. Ce ne sont que quelques-uns de mes coups de coeur!

J’ai déjà hâte d’y retourner pour découvrir le nouveau parc d’Omépican, entre autres!

Tu aimerais découvrir la région en roadtrip? Voici mes suggestions pour planifier tes vacances en Abitibi-Témiscamingue cet été.

Tu as aimé ce billet? Épingle-le sur Pinterest!

Image pour Pinterest : photo Abitibi

As-tu déjà visité l’Abitibi-Témiscamingue? Dis-le-moi dans les commentaires!

16 Commentaires sur “L’Abitibi-Témiscamingue, c’est beau

  1. Jane dit :

    Les paysages blancs sont pourtant à couper le souffle dans notre AT! Et un -30 de chez nous, c’est comme un -15 de Québec à cause de l’humidité qui « pogne dans les os » à Québec! 😉

  2. Yannick dit :

    Salut!
    Tu aurais sans doute aimé faire une ballade en kayak sur le grand lac Opasatica!
    Notre centre de villégiature loge sur la rive de ce grand lac, à environs 25 minutes du centre-ville!
    Nous avions d’ailleurs quelques privilégiés qui logeait en chalet sur notre site pendant le FME…

    Au plaisir de t’acceuillir bientôt à nouveau dans notre région!
    P.S.: Nous avons également de magnifiques cabanes pour pratiquer la pêche sur la glace… Ça protège du froid quand il fait -40! 😉

  3. Marie-Pier dit :

    Oh, ma ville natale! Prochaine fois que tu veux y aller, j’ai des recommendations! 🙂
    J’ai déjà travaillé dans le tourisme en plus (Église Orthodoxe Russe, un site touristique géré par la Maison Dumulon).
    Il y a plein de petits restos à voir! Le St-Exupéry, près du St-Honoré, un incontournable pour déjeuner (durant le festival du cinéma international en octobre, tu peux y voir des vedettes, ils vont souvent manger là :P). Si tu aimes les produits naturels, la boutique La Semance, dans le vieux Noranda, est super. Pour le midi, je te recommande le resto Olive et Basil, ils ont des paninis et des salades de pâtes vraiment délicieuses!

    Fait moi signe pour d’autres recommandations…! 🙂

    • Beatrice dit :

      J’ai mangé un muffin chez St-Exupéry, ça faisait partie des endroits sur ma liste, mais j’ai manqué de temps pour un déjeuner complet! Il faudra certainement que j’y retourne, c’était plein quand j’y suis allée, c’est bon signe! 🙂

      Merci des recommandations, c’est officiel, il faudra que j’y retourne!

  4. Roger dit :

    Malheureusement, le paysage magnifique de l’Abitibi se fait trop souvent détruire par les parcs à résidus mal entretenus ou orphelins. N’attendons pas qu’une catastrophe comme celle de la Colombie-Britannique arrive à nos portes, exigeons des redevances raisonnables des minières, ne serais-ce que pour restaurer les dizaines de parcs à résidus orphelins dont personne ne s’occupe et travaillons ensemble pour redonner un petit lustre à notre belle région en incitant nos citoyens à adopter des comportements raisonnables (ne pas laisser ses déchets sur le bord de la rue serait un début!)

    • Beatrice dit :

      Je suis tellement d’accord : rien ne m’enrage plus que des gens qui jettent leurs déchets par terre! Je n’étais pas au courant des enjeux des parcs à résidus, dommage. En espérant que la situation se règle!

  5. Cora Lee dit :

    salut si tu reviens en abitibi, arrete toi a ville marie plus beau village du quebec plus une escapade sur le lac est obligatoire 🙂 bonne journee 🙂

      • Sylvio Basque dit :

        Il me fera plaisir de t’emmener sur le lac Témiscamingue en voiler. En passant lui aussi a été couronné le plus beau lac du Québec. Pour l’hébergement (toujours à Ville-Marie) je te conseille chez Eugène ou alors l’auberge jeunesse presque juste à côté. Si tu as envie de te rapproché de la nature, le domaine Temikami ou le camping La Bannic louent de jolies chalets certain avec vue impressionnante sur le lac. Ensuite bien étant donné que tu apprécies la bonne bouffe… Il faut venir durant la Foire Gourmande. Un festival très courru en Aout.

      • Beatrice dit :

        Merci pour toutes ces suggestions! Un jour j’aurai la chance d’y aller! Malheureusement le travail me garde à Montréal pour une bonne partie de l’été, ce qui limite le temps que je pourrais dédier à un tel voyage. Mais c’est dans mes plans!

  6. Martin Héroux dit :

    Haha. Le Témiscamingue est au sud de l’abitibi! 🙂 vrai vrai!
    Si vous voulez des idées de lieux, d’entreprises, de paysages, de belles rencontres … Je suis là.

  7. Fleurette Duchrme dit :

    Béatrice 6 mai 2016 à 11h50

    Une vraie bonne publicité pour ma ville natale!!! J’ai émigré vers la banlieue nord Montréalaise il ya 50 ans…Et ce qui me manque le plus, c’est la pêche et la chasse! À Rouyn on peut partir après dîner pour le bois, et revenir avec 3 perdrix avant le souper….Et on n’a pas à se taper 40 kilomètres pour aller pêcher le brochet!!!

    Toutes ces belles photos m’ont donné une telle nostalgie….J’y retrouve tout plein de magnifiques paysages et des restos qui n’existaient pas dans le temps!

    Merci Béatrice pour cet invitant témoignage! Même si j’ai quitté depuis longtemps…Rouyn c’est toujours chez-nous!

Commentaires désactivés