Chaque année, je me demande si je parle de Black Friday, de Cyber Monday et du Boxing Day.

D’un côté, allô les économies, mais de l’autre, je ne tripe pas tant sur le concept.

Je ne dirais pas que c’est une relation amour-haine, c’est plutôt une indifférence. Si j’ai besoin de quelque chose et que je sais pertinemment qu’un de ces événements s’en vient, c’est certain que je vais attendre pour voir si je peux payer moins. De l’autre, mon dieu que je trouve que le monde vire fou pour 50$.

Alors j’ai pensé écrire ce billet, qui explique un peu ma vision, question de pouvoir le partager et repartager quand on me demande pourquoi je ne publie pas / je publie trop au sujet de Black Friday, Cyber Monday ou du Boxing Day.

Black Friday, Cyber Monday, Boxing Day

Bons achats lors de grosses ventes

Chaque année, il y a des deals de la MORT qui peuvent être faits pendant ces ventes. Genre, il y a des produits que je n’achèterais plus jamais à un autre moment, à moins de force majeure. Surtout au niveau des électroniques.

Par exemple, mon appareil photo, qui m’a coûté pratiquement 50% moins cher, il y a plusieurs années. Je n’aurais jamais pu me payer ce modèle à plein prix, mais puisqu’un modèle plus récent était sorti, il y avait une offre incroyable au Boxing Day, j’ai sauté dessus et je ne le regrette pas!

Black Friday, Cyber Monday, Boxing Day

Là, il y a ma télé qui semble être sur le bord de vouloir me lâcher. J’pense pas que c’est normal qu’elle griche plus fort que les émissions et qu’elle ouvre et ferme toute seule, hein? haha D’un côté, avec tous ces événements qui s’en viennent, je me dis que c’est le moment où jamais de trouver un bon prix, mais d’un autre, ma télé marche encore, je ne veux pas la remplacer tant qu’elle n’ouvre plus!

Il y a aussi les fausses bonnes affaires : l’an dernier, j’ai acheté une imprimante à moins de 40$ (et maintenant, c’est son prix régulier!). Finalement, elle ne correspond pas à mes besoins puisque je travaille à la maison… Je vais la vendre (ou donner, si je suis trop lâche) sur Kijiji dès que je vais en trouver une nouvelle (à bon prix) qui peut scanner des feuilles 11×14 et imprimer recto verso automatiquement.

Je n’avais pas le choix de remplacer mon ancienne imprimante, qui n’imprimait plus, mais j’ai plus regardé le prix que mes besoins, et résultat : un an plus tard, je dois refaire un achat. Pas la meilleure décision.

Avant de vous rendre en magasin

Au cours des dernières années, j’ai commencé à faire de plus en plus d’achats en ligne, mais je reste bien en retard sur pas mal de monde. J’ai fait mon premier achat sur Amazon le mois passé!

Black Friday, Cyber Monday, Boxing Day

Ce n’est pas parce que je ne fais pas confiance aux sites transactionnels (après tout, j’ai une boutique en ligne!), mais je suis un peu old school et j’aime toucher et voir ce que je prévois acheter.

Ceci étant dit, je ne comprends pas (et je ne comprendrai jamais) pourquoi les gens font (encore) la file mille ans pour un rabais. Souvent, les rabais les plus importants sont en quantité limitée et les bons d’achat différés ne sont pas offerts. Alors, pourquoi se risquer, vs ouvrir son ordi et faire l’achat, SURTOUT si la politique d’échange ou de retour est intéressante?

Black Friday, Cyber Monday, Boxing Day

Si, comme moi, vous avez parfois des problèmes avec les compagnies de livraison (I’m looking at you, Purolator!), vous pouvez même souvent demander à ce que ce soit livré en magasin, comme ça, aucun risque que vous manquiez l’envoi.

Aussi, un autre risque de l’achat sur place est d’avoir mal lu l’offre : si c’est indiqué « produits sélectionnés à 50% de rabais », que vous arrivez et que ce que vous convoitiez n’est PAS en rabais, soyez honnêtes, quelles sont les chances que vous repartiez réellement les mains vides? Le danger de dépenser pour quelque chose de non prévu est bien réel!

Comparez!

Malheureusement, il n’est pas rare que certains magasins gonflent les prix dans les semaines précédant les grosses ventes, pour que le rabais annoncé paraisse plus grand. Lorsque possible, faites des recherches sur l’historique du prix de l’article convoité avant de l’acheter, question de vérifier si le prix est aussi bon qu’il le semble.

Parfois, le prix n’a pas réellement été augmenté dans les semaines précédant la vente, mais le prix « régulier » affiché sera plus élevé!

Vous pouvez par exemple utiliser camelcamelcamel.com pour voir l’historique des prix sur Amazon. Vous pouvez aussi essayer l’extension InvisibleHand pour voir si un prix plus bas est offert ailleurs, ou Honey pour voir si des coupons peuvent être utilisés sur votre achat. Je n’ai jamais testé ces sites, cependant.

Besoin vs un prix too good to be true

C’est ce qui m’embête, avec ces ventes : des fois, je n’ai réellement pas besoin de quelque chose, mais le prix est tellement fou que je me demande un instant si je devrais faire cet achat.

Non, il n’y a rien de mal à se faire plaisir et à faire des petites folies de temps à autre, mais il ne faut pas virer su l’top non plus.

Règle générale, j’ai une liste sur mon téléphone de choses que j’aimerais avoir éventuellement, mais qui ne sont pas des besoins. Un SodaStream, un Vitamix, une balance de cuisine, un cuiseur à riz, etc. Si je tombe sur un prix qui est réellement too good to be true sur un de ces produits, il se peut que je me laisse tenter. Parce qu’ils sont sur ma liste.

Mais encore là, ce n’est pas une nécessité, je vais y penser plus longtemps que si je trouve une télé 50 pouces à 30$ (je peux rêver haha).

Black Friday, Cyber Monday, Boxing Day

Ma télé un peu à l’article de la mort, haha

Et je n’achèterais pas un nouveau sofa même à 25$ : je viens de changer le mien, faut quand même être conséquente!

Verdict?

Alors, voilà, comme je l’ai indiqué dès le départ… je suis pas mal ambivalente. Oui, il y a des bonnes offres et il serait dommage de ne pas en profiter, mais non, je ne vais pas commencer à partager les offres de tous les magasins sur le blogue ou sur Facebook.

D’ailleurs, sur ma boutique, je ne fais pas de ventes. J’ai choisi un prix que je trouve juste, qui comprend le cost du produit, la livraison, le graphisme et mon travail. Parfois, si je feel fou, j’offre un 10% ou 1 ou 2$ de rabais, mais pas plus : sinon je ne couvrirais plus mes frais! C’est bien sûr différent pour les produits numériques, où j’offre 50% de rabais en tout temps aux abonnées. Mais encore là : une fois ce rabais appliqué, il n’y en a plus d’autre, et le prix ne descendra pas!

J’aime mieux cette philosophie : un prix égal à l’année, qui correspond à la valeur réelle du produit, sans markup fou. Parce que pensez-y : à quelle point la marge de profit d’une compagnie ou d’un détaillant doit-elle être élevée pour qu’ils puissent offrir 50-60-70% de rabais 3 fois par année? Ils doivent quand même rentrer dans leur argent à ce moment, même si leurs profits par unité sont plus bas!

Vous avez aimé ce billet? Épinglez-le sur Pinterest!

Black Friday, Cyber Monday, Boxing Day

Êtes-vous du genre à faire des achats lors du Black Friday, Cyber Monday et du Boxing Day?

Cet billet a été inspiré par celui-ci, publié l’an dernier sur Buzzfeed. Certaines des astuces présentées proviennent de cet article. 


Ce billet contient des liens affiliés, ce qui signifie que je pourrais faire une commission si vous faites l’achat d’un produit que je recommande. Faire un achat via ceux-ci permet d’encourager le blogue et ne change en aucun cas le prix pour vous. Pour plus d’informations, consultez la politique de vie privée.