El Transito au Nicaragua est devenu un peu comme ma deuxième maison grâce à deux voyages en moins de deux ans, pour un total de trois mois passés sur place.

Ce petit village de pêcheurs n’est pas très touristique, mais le mot commence à se passer et de plus en plus de gens découvrent ce havre de paix.

D’ici un an, la longue route de 13km qui lie le village à l’autoroute sera même pavée, rendant l’accès encore plus facile.

Bien qu’il n’y ait pas énormément de choses à y faire, il est très facile de s’y accrocher les pieds le temps d’un weekend… ou d’un mois.

Voici quelques-unes de mes activités favorites.

Attraits touristiques

Entrée El Transito

Il n’y a pas vraiment d’attrait touristique à El Transito. 

Il faut dire que le village est vraiment minuscule, deux rues forment la section du bas, près de la plage, et quelques rues entourent un terrain de baseball un peu plus loin. 

La plupart des touristes qui visitent El Transito le font pour le surf. Sinon, l’intérêt du village est justement sa simplicité.

Marche, plage, baignade, 5 à 7, coucher de soleil, bonne bouffe locale, fête en soirée, dodo, repeat… quoi demander de plus?

Truc important à savoir : le sable volcanique, c’est CHAUD!

Je me suis brûlé la première fois que j’y ai mis les pieds. Je conseille de porter des sandales de sport ou des souliers pour marcher sur la plage entre 10h30 et 15h30.

Ceci étant dit, voici les activités à découvrir au village.

Surf

Surfs au soleil

Je ne surfe pas, donc je m’excuse d’avance pour les termes pas très techniques, mais selon ma compréhension, il y a trois vagues sur place : un Point Break (à marée basse), un Beach Break (à marée haute) et une troisième, qui serait plus avancée.

El Transito serait l’un des endroits où les vagues sont les plus régulières au Nicaragua, parfait pour les débutants.

Certains hébergements, dont le Free Spirit Hostel, proposent des surfs à louer et même des cours à leurs clients.

Si tu n’as pas de surf et que ton hébergement n’en propose pas, tu peux contacter Kairo’s Surf School afin d’apprendre ce sport.

Yoga

Yoga deck du Free Spirit

Le yoga deck du Free Spirit Hostel

Le Free Spirit Hostel, où j’ai séjourné lors de mes deux voyages, est un genre de tout-inclus-pas-tout-à-fait-tout-inclus.

Il est donc possible de prendre un forfait pour profiter des cours de yoga quotidiens. Selon ma compréhension, les non-clients de l’auberge peuvent également participer si l’espace le permet. 

Certains autres hébergements proposent également des cours.

À l’occasion, des locaux ou expats organisent des séances de yoga ou étirements à la plage.

Piscines naturelles

Chemin pour aller aux piscines naturelles

Moi aux piscines naturelles

Les piscines naturelles sont situées à l’une des extrémités de la plage d’El Transito et sont accessibles à marée basse.

Tu peux t’y rendre environ 1h30 avant la marée basse et une fois celle-ci atteinte, tu as encore une heure et demie pour en profiter en toute tranquillité.

Pour y aller, tu dois simplement te rendre au bout de la plage (à gauche si tu regardes l’eau). Tu verras un chemin à travers les roches. C’est assez évident. Une fois rendue sur le plateau rocheux, continue à marcher.

Tu croiseras une première piscine, plus profonde, où des vagues viennent se casser, donnant un spectacle assez impressionnant.

C’est sécuritaire de t’y baigner si tu gardes une attention sur celles-ci et que tu laisses tes choses bien loin, car les vagues s’aventurent parfois loin sur la plage. Ne monte pas sur les roches, même si tout semble calme!

Perso, ma piscine préférée est la deuxième, plus petite et moins profonde, car elle me fait un peu penser à un spa. L’eau est transparente et il y a parfois de petits poissons colorés. On y est tellement bien!

Il y a une troisième piscine de l’autre côté d’un trou dans la roche, mais fais attention si tu décides d’y aller. Je te conseille de porter des sandales pour éviter de te couper les pieds ou de les brûler.

À l’autre extrémité de la plage, il y a une vraie piscine remplie d’eau de mer, mais les piscines naturelles sont mieux 😉

Découvrir The Point

The Point au coucher de soleil

J’ai découvert cet endroit après avoir été invitée à participer à un cours de yoga sur la plage par Boha Retreat, qui organisait une retraite de yoga au Free Spirit Hostel.

Je n’avais pas remarqué ce triangle avant – d’où le nom The Point – qui se forme quand la marée descend, entre les premières et deuxièmes baies de la plage. 

Depuis, c’est devenu un de mes endroits préférés. Je ne comprends pas trop comment, mais cet endroit est tellement puissant. Il y a quelque chose de spécial dans le fait d’être entourée d’eau, de voir les deux courants se rencontrer.

Un parfait endroit pour s’étirer, faire du yoga ou méditer. C’est aussi le fun de s’y baigner, mais il faut faire attention, car il y a plusieurs roches.

Admirer le coucher du soleil

Surfeurs au coucher de soleil à El Transito

Coucher de soleil à El Transito

Le soleil se couche dans l’océan directement face à la plage, c’est absolument magnifique.

Il n’y a pas de bon ou mauvais endroit pour en profiter. Cependant, ça vaut la peine au moins une fois lors de ton séjour de monter au haut de la butte, à l’extrémité de la plage du côté des piscines naturelles. Pour t’y rendre, tu dois payer les habitants 1$US (ou environ 35 cordobas), puisque c’est sur un terrain privé.

Chaque fois que j’y suis allée, une fois que nous avons passé la clôture, ils sont venus nous voir, c’est plutôt simple comme fonctionnement.

La pente pour se rendre au sommet de la butte est très abrupte et le sol est friable : porte de bons souliers et apporte beaucoup d’eau.

Marcher sur la plage

Lever de soleil à El Transito

Marche au lever du soleil

Plage de El Transito

La plus belle vue ❤️

Perso, mon activité préférée à El Transito est de marcher sur la plage, tout simplement. Je ne me tanne jamais, même à une ou deux marches par jour!

Mon moment préféré de la journée pour marcher est vers 6h du matin, car la plage est alors calme, excepté pour les pêcheurs et quelques surfeurs, et la température, fraîche.

L’aller-retour des trois baies de la plage principale fait un peu moins de 3km. À mon bien humble avis, la plus belle vue est au bout de la troisième baie, surtout au lever ou au coucher de soleil.

Découvrir la deuxième plage

Deuxième plage de El Transito, piscine naturelle

Chose découverte lors de mon deuxième voyage : il y a plus d’une plage à El Transito! 

J’ai découvert la deuxième plage par hasard et j’ai été surprise de découvrir une autre longue étendue de sable avec de nombreuses roches, créant d’énormes piscines naturelles accessibles autant à marée haute qu’à marée basse. 

Cette plage est beaucoup plus rocailleuse que la première, mais abrite de magnifiques maisons et vaut au moins une visite.

Elle est située de l’autre côté du bâtiment, derrière la piscine, au bout de la troisième baie. Tu peux aussi y accéder par la route, si tu es près des hébergements Nimbu ou Mandla.

Admirer les phytoplanctons bioluminescents

Découverte accidentelle lors de mon plus récent voyage : les phytoplanctons bioluminescents, ces organismes qui produisent de la lumière dans l’eau la nuit! Absolument incroyable à voir.

J’ai bien essayé de prendre des photos et vidéos, mais sans succès. Il faut le voir pour le croire!

Je ne sais pas si ces phytoplanctons sont présents à l’année ou seulement sous certaines conditions. Je les ai observés en février et mars. Plus tu es loin des sources de lumière artificielle, plus ils sont faciles à voir. Alors que la marée basse était en soirée, j’ai même passé plus d’une heure aux piscines naturelles avec une amie à les admirer.

Lors d’une soirée passée à la plage, les vagues qui cassaient semblaient même vert fluo tellement la luminescence était forte!

Où manger à El Transito

Poulet à la plancha de chez El Ancla

Pollo a la plancha de chez El Ancla

Il y a une bonne dizaine de restaurants à El Transito, ce qui n’est vraiment pas mal pour la grosseur du village. Les horaires sont parfois changeants et difficiles à suivre, c’est pourquoi j’ai choisi de ne pas les indiquer dans la majorité des cas.

La plupart des restaurants sont détenus par des locaux et coûtent entre 100 et 250 cordobas (l’équivalent de 3 à 7$US environ) pour une bonne assiette.

Perso, les repas commandés m’ont souvent fait deux dîners, bien que je connaisse plusieurs surfeurs qui ont plutôt mangé deux assiettes chaque midi.

Dans la plupart des restaurants, il n’y a pas de menu officiel, il suffit de demander ce qui est offert ce jour-là. Ça permet souvent de choisir entre du riz et du gallo pinto, d’ajouter une tortilla ou des plantains ou de laisser la personne choisir ce qui serait meilleur.

Bien que le mot « végétarien » n’est pas encore compris partout (plusieurs vont proposer du poulet ou du poisson, pensant que cela exclue seulement la viande rouge), il existe quelques choix, souvent en demandant explicitement les éléments voulus dans l’assiette. 

Malheureusement, la plupart des plats pour emporter sont servis dans des emballages de styromousse, emballés dans des sacs de plastique.

Les restaurants gringos coûtent un peu plus cher (souvent 200 à 400 cordobas – l’équivalent de 5 à 12$US environ), mais permettent d’obtenir un peu de variété de temps en temps!

Truc important à savoir : même si tous les restaurants ont des noms officiels, certains sont plus connus par le nom de leur propriétaire. Il n’est donc pas rare d’entendre dire « je vais chez Wendy » plutôt que « je vais au El Ancla ». J’ai donc inclus les deux noms ici, lorsqu’ils sont utilisés.

Je ne me fierais pas à Google Maps pour trouver les restaurants, plusieurs n’étant pas présents ou étant identifiés sous un nom qui n’est pas celui utilisé.

Comedor El Pescador

Repas de pescado frito, El Transito

Pescado frito (photo prise en 2020)

Poulet frit du Comedor El Pescador

Pollo frito

Une journée, alors que je me rendais aux piscines naturelles, j’ai croisé deux locaux et on s’est mis à jaser. La fille m’a parlé avec tellement d’intensité de ce restaurant que pendant un instant, je pensais que c’était comme à Cuba, qu’elle recevrait une commission en amenant quelqu’un là!

Mais, non, les gens ici aiment simplement faire découvrir leur chez eux aux étrangers (ça, ça pourrait être un tout autre billet : à quel point TOUS les Nicaraguayens que j’ai rencontrés sont fins).

J’ai compris pourquoi elle voulait absolument que j’y aille quand j’ai croqué dans le poisson : c’était TELLEMENT BON!

Bon, oui, c’est un ajustement de voir un poisson entier, de la tête à la queue, dans son assiette, mais le goût est tout simplement indescriptible. Facile à comprendre quand tu sais que le poisson est frais du jour.

Depuis, c’est devenu mon resto préféré à El Transito, celui où je m’assure de retourner une dernière fois avant chaque départ.

À goûter également : le poulet frit.

Ce restaurant est situé sur la même rue que le centre communautaire, au coin de rue du Free Spirit. La salle à manger se trouve d’un côté de la rue et la cuisine, de l’autre.

El Ancla (Wendy’s)

Pescado Frito El Ancla

Pescado frito

Camarones fritos du El Ancla

Camarones fritos

Lors de mes deux voyages, j’ai séjourné au Free Spirit Hostel, où les clients ont cette drôle d’habitude de ne fréquenter que le restaurant le plus près de l’auberge.

Lorsque celle-ci était située à côté du Olas Clandestinas, tout le monde allait au Olas. Maintenant que l’auberge est déménagée à côté du El Ancla, tout le monde va au El Ancla. 

Et donc, après avoir vu 1001 plats qui semblaient tous meilleurs les uns que les autres dans les assiettes des gens rencontrés sur place, je n’ai pas eu le choix que d’essayer certains des plats dont tout le monde parlait!

Lors de mon premier voyage, le El Ancla était à peine un petit shack qui servait un ou deux repas par jour. Maintenant, et probablement en raison de l’anecdote que je viens de raconter, le restaurant offre une grande variété de plats. 

Parmi ceux que j’ai goûtés, j’ai adoré le pescado frito (le même repas que j’adore au Comedor El Pescador), les camarones fritos et le pollo a la plancha (je voulais également goûter le pollo tipico dont on m’a parlé en bien, mais j’ai manqué de temps). 

Le restaurant est situé sur la rue de la plage et est facilement identifiable grâce à sa devanture où il est indiqué en grosses lettres El Ancla.

Pupusas El Transito

Trois variétés de pupusas

J’ai découvert les pupusas au Roatán et ce fut un gros coup de coeur.

Alors, lorsqu’on m’a dit qu’il y avait un restaurant de pupusas à El Transito géré par des Salvadoriens, d’où vient le plat, je savais que je devais y aller!

La scène lors de ma première visite était des plus spéciales : quand je suis arrivée, un enfant regardait Home Alone 2 traduit en espagnol à la télé et ils ont installé ma table devant le film!

Ma deuxième visite a été plus normale, car la vraie salle à manger du restaurant était ouverte. J’ai goûté aux pupusas au fromage, aux frijoles et aux chayotes, qui étaient tous délicieux, bien que j’aie un petit faible pour ceux au fromage.

Le restaurant se trouve à deux minutes de marche du terrain de baseball. C’est écrit Pupusas El Transito sur la façade.

Pozas

Tacos du Pozas

Tacos (photo prise en 2020)

Le Pozas est le bâtiment jaune et bleu situé près de l’extrémité de la plage, du côté des piscines naturelles.

J’y suis allée plusieurs fois : j’ai mangé des tacos, des bruschettas, des nachos, des smoothies… Tout est bon, mais mon plat préféré là-bas restera toujours la toute simple banane congelée enrobée de chocolat à 1$US : rien de plus satisfaisant lors d’une chaude journée!

Fait intéressant : le lieu est géré par une Québécoise!

Le Pozas est habituellement fermé les lundis et mardis.

El Oso Café y Bistro

Gnocchi au gorgonzola

Gnocchi au gorgonzola

Le plus récent restaurant ouvert à El Transito, El Oso est aussi probablement l’un des plus dispendieux, entre autres car tout est fait maison et les ingrédients sont vraiment de qualité.

Mon plat préféré est sans aucun doute le gnocchi au gorgonzola. Ce n’est pas une blague : j’ai goûté à une bouchée dans l’assiette d’une amie et j’y suis retournée le lendemain en commander… puis deux personnes ont goûté à mon assiette et ont fait de même, et ainsi de suite.

Leur pesto maison est aussi délicieux, ainsi que les beignes, très denses et peu sucrés. Quelques jours après mon départ, j’ai vu qu’ils avaient ajouté de la crème glacée maison à leur menu… je devrai y retourner!

Il y a aussi une machine à espresso sur place.

El Oso est ouvert du lundi au vendredi et est situé près du Pozas, à l’extrémité gauche de la plage.

Surf Coffee

Jus frais au Surf Coffee

Le Surf Coffee est à ma connaissance le seul resto avec air climatisé du village.

On y sert du délicieux café (avec machine à espresso), des jus et smoothies maison, des petits plats santé et de délicieux biscuits. 

C’est l’endroit parfait pour prendre une petite pause, déguster un café tranquillement et travailler sans que ton ordi surchauffe.

Tu pourras aussi y acheter des t-shirts et peintures par l’artiste local Elton Sanchez.

Le Surf Coffee est situé derrière l’auberge Sacred Sand et est ouvert du vendredi au lundi.

Olas Clandestinas

Fish and chips chez Olas Clandestinos

Fish and chips (photo prise en 2020)

Burger au poulet du Olas Clandestinas

Burger au poulet

Si, lors de mon premier voyage, je ne jurais que par les fish and chips du Olas, lorsque je suis revenue, mon amie Isa m’a fait découvrir le burger au poulet et wow, quelle révélation!

Pour vrai, je dirais que c’est l’un des meilleurs burgers au poulet mangés de ma vie, surtout avec l’extra bacon. Le burger est simple, mais tellement, tellement, satisfaisant. Malgré son prix plus élevé (250 cordobas), je l’ai commandé plus d’une fois.

Le Olas est situé sur la plage, c’est un resto où il fait bien de s’attabler pour admirer les surfeurs. 

Café Caracola

Travail au centre communautaire d'El Transito

Le Café Caracola est situé à l’entrée du village, il est facilement identifiable, car c’est indiqué El Transito en immenses lettres dessus.

J’y ai seulement commandé des smoothies, qui étaient toujours délicieux. Il y a également d’autres boissons, des collations, des déjeuners et des dîners au menu.

Soupe du dimanche

Soupe "hangover" au poulet

C’est Kairo, un local, qui m’a parlé de la soupe du dimanche, le repas traditionnel pour se remettre d’une dure soirée, semble-t-il!

Et il faut croire que c’est populaire, parce que lorsque je suis allée pour la première fois, vers 13h, tout était déjà vendu. J’y suis donc retournée la semaine suivante et j’ai testé l’immense soupe au poulet (une au boeuf était également offerte). 

Remplie de légumes, patates et poulet, cette soupe a nourri deux personnes et nous avons eu des restants. À essayer, hangover ou pas!

Le petit kiosque est situé juste à côté de chez Veronica et est seulement ouvert les dimanches midis. Pour acheter la soupe pour emporter, tu dois avoir ton propre (grand) bol.

Comedor La Primavera (Nacatamales)

Nacatamale

Le nacatamale est un plat typique nicaraguayen du weekend. Il s’agit d’un genre de polenta aux riz, patates, viande et légumes enrobée dans une feuille de bananier.

Ça sonne riche? C’est parce que ce l’est. 

À 45 cordobas, ça vaut vraiment la peine de l’essayer au moins une fois.

Les nacatamales sont vendus les vendredis, samedis et dimanches au restaurant sur la deuxième rue, derrière le Pozas.

Buen Gusto (Veronica’s)

Tipico du Veronica's

Veronica’s est surtout reconnu pour être le bar/club d’El Transito, mais il est aussi possible d’y manger des repas et de la crème glacée.

J’ai adoré mon repas de pollo tipico, mais j’y suis plus souvent allée pour une crème glacée. On y trouve des barres déjà emballées et il y a aussi un congélateur pour faire des cornets.

Je t’avertis : ce congélateur ne passerait probablement pas l’inspection de la MAPAQ, mais la crème glacée est satisfaisante à souhait, surtout quand il fait 1000 degrés dehors.

Il faut cependant la manger rapidement avec cette chaleur!

Pour trouver le Veronica’s, je dis souvent à la blague de suivre la musique, qui joue souvent très, très fort, surtout le weekend. Il s’agit du grand bâtiment ouvert, sur la deuxième rue.

Doña Fran

Porc chez Dona Fran

C’est Félix, l’un des propriétaires du Free Spirit, qui m’a conseillé le Doña Fran.

Mon assiette de porc était absolument délicieuse, mais j’ai surtout eu le plus grand des coups de coeur pour les deux dames sur place, une mère (+/- 80 ans) et sa fille, si j’ai bien compris.

Le kiosque est seulement ouvert les weekends. Il y a plusieurs choix de viandes marinées et des plats comme des tacos.

Le restaurant est situé dans le petit bâtiment rose derrière le terrain de basketball.

Marcelo

Burger dans un sac

Quand je me suis fait dire que je pouvais acheter des burgers à moins de 2$US dans un pool hall, je savais que je devais l’essayer.

Quand je suis arrivée, ça ressemblait plus à un Rona dans un garage 😂

Nous avons commandé des hamburgers pour emporter et les avons reçus dans des petits sacs de plastique, ça ressemblait à des excréments de chiens haha!

Mais pour vrai, c’était hyper satisfaisant! On a complété ça avec des sacs de chips du marché pour un repas pas cher, pas cher.

Le restaurant est à l’intersection de la deuxième rue et de la rue du terrain de baseball. Les burgers ne sont cependant pas offerts en tout temps.

… ou acheter directement des pêcheurs!

Bateaux de pêcheurs

Poisson maison

J’ai une confession à faire : en trois mois à El Transito, malgré avoir dit que je le ferais une ou mille fois, malgré avoir dit à des pêcheurs que je le ferais, je n’ai jamais acheté de poisson directement aux pêcheurs.

Pourtant, c’est la meilleure façon d’obtenir du poisson frais du jour à prix d’ami! 

Apprêter le poisson et le cuire adéquatement m’intimide énormément. Cependant, si tu sais comment le faire et que tu as accès à une cuisine, tu pourras te délecter.

Un ami, Mart, m’a invitée à partager des filets de poisson qu’il avait acheté le matin même. J’ai préparé un pico de gallo et un peu d’avocat pour accompagner le tout et on se roulait par terre tellement c’était bon.

J’ai aussi vu des gens manger des huitres et des crevettes locales achetées directement des pêcheurs.

Où sortir à El Transito

Free Spirit Hostel

Bar du Free Spirit Hostel

Le Free Spirit est souvent *la* place où être en soirée. Bien qu’il y ait des journées plus calmes, il n’est pas rare que le bar soit animé jusqu’aux petites heures.

Si, pour les clients de l’auberge, il existe un système de bills qui permet de payer seulement à la fin de son séjour, pour les gens qui ne dorment pas sur place, il faut payer ses consommations à l’unité.

Veronica’s

Pina Colada dans un ananas

Comme mentionné plus haut, Veronica’s est le club du village. La musique y est parfois tellement forte que tu as l’impression d’y être, même si tu es à des rues de là.

C’est à vivre au moins une fois dans sa vie!

Veronica sert aussi de l’alcool à emporter, dont les chers, mais absolument délicieux pina coladas dans un ananas. Un parfait cocktail pour profiter du coucher de soleil!

Où dormir à El Transito

Chambre privée du Free Spirit Hostel

Free Spirit Hostel

Mandla, Nicaragua

Mandla

Je n’ai testé qu’un seul hébergement lors de mes trois mois à El Transito, le Free Spirit Hostel, et j’avoue être vendue à cette auberge de jeunesse.

Ce n’est cependant bien sûr pas la seule option.

Quelques autres choix en vrac : SOLID Surf House, Bananoz Surfhouse*, Alive Beach House*, Nimbu*, Sacred Sand Surf Hostel, Pozas et Casa Todo Bueno*.

Il existe aussi quelques Airbnbs. Le Mandla, un magnifique hôtel boutique, peut aussi être entièrement privatisé.

Comment se rendre à El Transito

Chicken Bus El Transito à Managua

El Transito est situé à environ 1h30 de Managua et 1h de León en auto. Le trajet peut être beaucoup plus long en autobus.

Il existe trois façons de s’y rendre.

Tu peux prendre le chicken bus de Managua qui mène directement à El Transito, prendre un chicken bus qui te laissera à l’intersection de la grand-route et de celle menant au village et faire du pouce pour le reste du chemin ou prendre un taxi.

C’est cette dernière option que j’ai choisie lors de presque tous mes déplacements, pour sa simplicité.

Il faut prévoir environ 65$US pour l’aller Managua-El Transito en taxi.

Les bus vers le village quittent le terminal Israel de Managua à 12h, 13h et 15h tous les jours et coûtent environ 2$US.

Les bus d’El Tansito à Managua sont à 5h, 6h et 7h du matin. Ils peuvent te débarquer à l’intersection de la grand-route si tu te diriges plutôt vers León.

Conseils en vrac

El Transito

Au Canada, il n’est pas possible d’acheter des cordobas. Lorsque tu iras au bureau de change, assure-toi d’obtenir les plus petits billets de banque ($US) possible. Ça peut être difficile de passer des 20$, car personne n’a de change!

Lorsque tu paieras en $US, on te remettra des cordobas si on te doit du change. C’est pratique d’avoir les deux.

Les prix sont indiqués en cordobas, à quelques exceptions près.

Au moment de mes visites, le taux de change était de 1$US pour 35 cordobas. Les cartes de crédit ne sont acceptées presque nulle part (sauf chez Veronica) et il n’y a pas de guichet automatique dans le village. Assure-toi de prévoir assez d’argent comptant.

Il y a une seule mini épicerie dans le village, Tienda Matthew (chez Luis). Il y a une dizaine de fruits et légumes et quelques autres aliments, mais il y a très peu de variété et tout n’est pas disponible en tout temps.

Si tu as l’occasion de visiter une épicerie (Union, La Colonia ou MaxiPali) avant d’arriver à El Transito, fais le plein de certains essentiels (beurre d’arachides, tampons, grandes tortillas, bon pain, etc.) qui pourraient ne pas être offerts au village.

La majorité des commerçants ne parlent ni anglais ni français. Télécharge Google Translate sur ton téléphone et pratique ton espagnol!

Une autre ville à découvrir absolument au Nicaragua? Granada!

Tu as aimé ce billet? Épingle-le sur Pinterest!

Image pour Pinterest : El Transito Nicaragua

As-tu déjà visité El Transito au Nicaragua? Dis-le-moi dans les commentaires!


Ce billet contient des liens affiliés (identifiés par un astérisque*), ce qui signifie que je pourrais faire une commission si tu fais l’achat d’un produit que je recommande. Faire un achat via ceux-ci permet d’encourager le blogue et ne change en aucun cas le prix pour toi. Pour plus d’informations, consulte la politique de vie privée.