Je suis clairement une mauvaise Montréalaise, car jusqu’à la semaine dernière, je n’avais jamais visité les Jardins de lumière du Jardin botanique. 

Et pourtant… j’aurais dû le faire bien avant! Tu es en retard, toi aussi? Voici tout ce que tu dois savoir sur cette parfaite activité automnale.

Jardins chinois aux Jardins de lumière

Avant que la nuit ne tombe… le Grand bal des citrouilles

Les Jardins de lumière n’ouvrent qu’à la fin de la journée, donc si tu visites en octobre, tu peux arriver une trentaine minutes avant l’heure indiquée sur ton billet (ou plus!) pour faire un tour au Grand bal des citrouilles, dans les serres.

Bien sûr, il s’agit avant tout d’une activité familiale, mais j’avoue avoir été impressionnée par plusieurs des citrouilles et par la créativité tant des enfants que des adultes et des familles qui participent au concours!

Grand bal des citrouilles

Citrouilles décorées en rafting

Non, mais tsé! 😂

Ça fait aussi du bien de se réchauffer un petit instant! 

Tu peux aussi passer faire un p’tit tour à la boutique du Jardin botanique, qui propose plusieurs sympathiques produits locaux ainsi que de magnifiques plantes et fleurs. Je me suis laissé tenter par une fougère pour remplacer celle dans ma chambre, qui était malheureusement pas mal poquée. Je la trouve SI belle et à 7$, c’était un bargain!

Première fois aux Jardins de lumière

Eh oui, gênant un peu à admettre, mais comme je l’ai mentionné plus haut, je n’étais jamais allée aux Jardins de lumière avant. Je savais bien sûr ce que c’était, mais j’avais sous-estimé à quel point le paysage créé par la lumière est impressionnant!

Ce n’est pas une blague, ma réaction en passant les portes qui nous menaient dans le coeur du Jardin de Chine a été un WOW bien senti.

Au cours de la visite, on traverse trois univers tout à fait différents : les histoires de pêche remplies de vitalité du Jardin de Chine sont suivies d’une expérience multimédia dans le Jardin des Premières-Nations, avant de traverser du côté du Jardin japonais, où on est invités à faire une pause contemplative inspirée des saisons.

Le parcours change tous les ans, donc selon le moment où tu lis ceci, l’exposition pourrait être différente, mais ça devrait te donner une bonne idée!

Moi aux Jardins de lumière

Photo : Françoise Bernard

Jardins chinois aux Jardins de lumière

Jardins chinois aux Jardins de lumière

La visite prend au gros minimum une heure, je te dirais de prévoir un bon deux heures. Les Jardins ouvrent au public dès le mois de septembre, mais si tu visites quand le temps commence à se rafraichir, n’oublie pas de bien te couvrir!

La balade est très relaxe, tranquille, donc une tuque, des mitaines et un bon manteau ne sont pas de trop. La visite a lieu beau temps, mauvais temps, donc prévois un manteau adéquat si jamais la météo n’est pas de ton bord.

Les poussettes sont permises, mais le terrain est parfois inégal et il y a quelques marches. Si tu veux y aller avec de jeunes enfants, privilégie le porte-bébé.

Bien sûr, si tu aimes prendre des photos, n’oublie pas non plus ton appareil! Cependant, les trépieds ne sont pas permis. 

Jardins chinois aux Jardins de lumière

Mon coup de coeur

Mon plus gros coup de coeur a été le Jardin des Premières-Nations, par sa simplicité et sa magie. Ça m’a un peu rappelé ma visite à Foresta Lumina, à Sherbrooke

Le décor était tout simple, poétique… étonnement, un effet accompli par des boules disco! Mes photos de ce jardin ne rendaient pas justice à la féérie du lieu, donc je n’en publie qu’une seule.

Un endroit romantique à souhait, parfait pour une balade en couple! (bon, moi je suis allée avec ma mère qui m’a traitée de loser de l’inviter à une telle sortie un vendredi soir, mais bon hahahaha 😂)

Jardins des premières nations aux jardins de lumière

Puis, dernier arrêt, le Jardin japonais. La faim se faisait sentir, et par joie, on y vendait des mochis (2,50$) ainsi que quelques autres grignotines traditionnelles. Ma mère et moi avons toutes deux acheté une petite collation et que nous avons mangé en admirant le plus petit des trois jardins.

Ici, on est dans le paisible, dans la poésie. Il y avait même un mini spectacle de flûte traditionnelle (vendredi et samedi seulement)! Le lieu est plutôt sombre, donc je n’ai pas pris de photos, mais c’était une belle finale. Surtout qu’à ce stade, la foule s’était dispersée et était moins dense qu’au Jardin de Chine, ce qui ajoutait à cet esprit tranquille. 

Et c’est ainsi que la visite se termine, en se disant à l’année prochaine, sans faute…

Stade olympique en soirée

Infos pratiques

L’accès aux Jardins de lumière est à des heures précises : achète ton billet à l’avance sur le site web de l’Espace pour la vie. Le billet donne accès aux installations du Jardin botanique pour la journée, mais l’entrée aux Jardins de lumière doit se faire exactement à l’heure indiquée.

Il existe plusieurs différents tarifs d’entrée (résidents, visiteurs, adulte, famille, etc.) – visite le site web du Jardin botanique pour les connaître.

Heures d’ouverture 2019 : 

6 septembre au 31 octobre 2019

Du dimanche au jeudi, jusqu’à 21h
Les vendredis, samedis et le dimanche 13 octobre, jusqu’à 22h

Jardin botanique
4101, rue Sherbrooke Est
Montréal, Québec
H1X 2B2

Tu habitues plutôt dans le coin de Drummondville? Si tu cherches une activité automnale, pourquoi ne pas aller au Village Hanté?

Tu as aimé ce billet? Épingle-le sur Pinterest!

Image pour Pinterest : Jardins de lumière

As-tu déjà visité les Jardins de lumière? Dis-le-moi dans les commentaires!

J’ai été invitée par les Jardins de lumière comme média.


Ce billet t’a été utile? Réserve l’hébergement pour ta prochaine escapade sur booking.com et encourage le blogue : je recevrai une petite commission qui m’aidera à poursuivre sa mission sans que ça ne te coûte un sou de plus.


Abonne-toi à l'infolettre!

 

Pour plus de trucs pour vivre mieux pour moins