Déjà le temps des rétrospectives de l’année! Comme je l’ai fait l’an dernier, je fais un retour sur mes plus belles découvertes de 2019, toutes catégories confondues, dans l’ordre et dans le désordre. 

Revoici le billet publié en 2018.

Les îles de Boucherville

Tente Huttopia Parc national des îles-de-boucherville

À la fin de l’été, je suis allée faire un p’tit tour rapide aux îles de Boucherville, avec mon amie Émilie. Un peu plus de 24h pour terminer l’été en beauté. 

La raison pour laquelle je voulais aller aux îles de Boucherville est simple : c’est un endroit où il est possible de camper, glamper, faire de la rando et/ou du vélo et surtout, du kayak, en pleine nature… où on peut se rendre en transport en commun!

Bien sûr, c’est le fun d’être 100% déconnectée, loin de tout, mais parfois, un petit reset rapide peut faire le plus grand bien. Et pour cette raison, je me promets d’y retourner plus tôt que tard!

👉🏻 À lire :

Las Vegas

Moi au Fat Tuesday's

Est-ce que Las Vegas a été mon plus beau voyage de 2019? Je ne suis pas certaine que j’irais jusque là, mais je peux sans l’ombre d’un doute dire que c’est la destination qui m’a le plus surprise (positivement).

Je suis allée là-bas pour voir des concerts. Céline Dion, surtout. Et les Backstreet Boys et le Cirque du Soleil, tant qu’à faire. Je ne m’attendais pas à grand-chose. À la limite, je m’attendais à ne pas tant aimer la place, y aller une fois pour l’expérience, that’s it. Pourtant, j’ai été conquise par tous ses attraits!

Tant au niveau gastronomique que culturel et même des attraits naturels, la ville a plusieurs endroits qui valent absolument le détour.

Avant de partir, tout le monde m’a dit que la meilleure partie d’un voyage à Las Vegas était de sortir de la ville au plus sacrant. Je peux maintenant dire que je suis 100% en désaccord. 

👉🏻 À lire :

Le St-Paul

St-Paul-Larochelle

OK, ceci est en fait une découverte 2018, mais je m’en voulais de l’avoir oublié dans mon billet l’an dernier, donc je l’inclus ici! 

J’ai découvert ce petit bijou de dessert au Jour de l’An 2018, quand une amie de mes parents m’a proposé d’y goûter, car c’est une création de sa fille pâtissière, de Gâteaux et tralala à Sorel. 

Je ne me rappelle plus exactement ce qu’il y a là-dedans, c’est un rouleau (qui se congèle) avec du gâteau, du chocolat, plus de chocolat, et bien du bonheur. Ça ressemble à un hybride entre brownie et gâteau. Tu coupes une rondelle pour terminer le repas en beauté, la vie est belle. 

Si je me souviens bien, c’est environ 10$ le rouleau. Et ça vaut chaque sou. 

Le Randolph

Moi au Randolph

Jeu Quand Memes

Ça faisait des années que j’entendais parler du Randolph, mais je n’y avais jamais mis les pieds. 

Lors d’un événement média organisé par Amazon, j’ai pu rencontrer l’équipe, qui m’a montré quelques jeux originaux ou adaptés pour le public québécois. J’ai eu un gros coup de coeur pour Quand memes*, une adaptation : c’est comme un Cards Against Humanity / L’osti d’jeu, mais pour créer une association image x texte. 

J’ai déjà hâte de jouer pendant les fêtes!

Puis, j’ai été invitée au lancement du jeu Ah ouinnn?! de MC Marquis, une artiste que je suis depuis longtemps sur les réseaux sociaux et j’ai enfin pu visiter le Randolph sur Beaubien. J’ai été tellement impressionnée! Je comprends maintenant pourquoi tant de gens y vont pour des dates ou pour faire changement des bars. 

J’y retourne bientôt, c’est certain!

Amazon Prime

Fonction de Prime Video

J’ai longtemps résisté aux abonnements payants pour la télé. Si j’ai coupé le câble, c’était pour économiser, mais aussi passer moins de temps à regarder la télé. 

Mais depuis que j’ai une Fire TV, créée par Amazon, lorsque j’ouvre ma télé, j’ai des suggestions d’émissions et films à regarder et, comme tu peux imaginer, la plupart sont des contenus Amazon Prime*. Alors, je me suis laissée tenter par l’essai gratuit… et je n’ai finalement pas mis fin à mon abonnement, car je tombais toujours sur quelque chose de nouveau à regarder. 

Un peu trop, selon moi (j’y reviens au point suivant), ce qui confirme que je ne serai jamais abonnée à Netflix : beaucoup trop de risque que je ne me lève plus jamais de mon divan. 

L’autre point positif de Prime, c’est que ce n’est pas seulement vidéo. Avec mon abonnement, j’ai aussi accès à la livraison gratuite sur mes achats (je n’en fais pas souvent, mais ça arrive), à une bonne librairie musicale et à d’autres avantages. Bref, tant qu’à prendre un abonnement, j’ai choisi celui qui m’en donnait plus pour mon argent (79$ par année).

Côté éthique, je sais qu’Amazon a été dans les médias pour plusieurs mauvaises raisons, récemment. J’ai donc hésité à l’ajouter ici. Mais je parle de leur offre numérique, et à ce niveau, on pourrait autant critiquer Netflix, Facebook et cie.

👉🏻 À lire :

La série Younger

via GIPHY

Parlant de Prime, c’est grâce à mon abonnement que j’ai découvert Younger. Il faut dire que je suis fan de Hilary Duff depuis que j’ai quoi, 11-12 ans? Alors il n’en fallait pas plus pour que je sois curieuse. 

La prémisse de Younger est qu’une femme de 40 ans veut retourner sur le marché du travail après s’être occupée de sa fille pendant toute son enfance, mais personne ne veut l’engager, parce que #âgisme. Puisqu’elle parait jeune, une amie la convainc de mentir au sujet de son âge sur son CV, et, comme tu peux l’imaginer, ça donne droit à plusieurs situations hilarantes.

Hilary Duff joue Kelsey, celle qui devient la meilleure amie de Liza, la femme de 40-ans-going-on-26. L’histoire se déroule dans une maison d’édition à New York et il y a plein de magnifiques clins d’oeil à la culture populaire. 

J’ai tellement tripé sur cette série que j’ai dépassé mon quota d’internet de 50$ (aka de beaucoup), quand je n’avais jamais dépassé EVER. Worth it.

Pour en savoir plus : 

La chirurgie des yeux au laser

Moi après la chirurgie des yeux au laser

Life. Changing. Rien de moins.

J’ai décidé de faire cette chirurgie sur un semi-coup de tête. Je suis allée faire une consultation et il y avait une place disponible deux jours plus tard. Je l’ai prise. Je n’ai pas regretté ce choix une seule fois depuis, malgré le méga trou dans mes finances et le stress de l’opération.

J’avais des lunettes depuis tellement longtemps, je me sens libre depuis que je n’en ai plus! Je l’ai surtout remarqué quand je suis partie en voyage sans devoir trainer mon attirail de lunettes, lunettes soleil et tous les verres de contact (je portais des dailies).

Moment cocasse pas plus tard que la semaine dernière, j’avais un rendez-vous de suivi. À mon grand étonnement, tout le monde de la clinique me connaissait, car il parait que plusieurs personnes ont mentionné mon billet lors de leur rendez-vous de consultation. C’est quand même cool de constater que des gens que tu ne connais pas lisent ce que tu écris!

👉🏻 À lire :

Les Jardins de lumière / Illumi

Jardins chinois aux Jardins de lumière

Moi à Illumi

Cet automne, je suis allée aux Jardins de lumières avec ma mère. Je ne m’attendais pas à grand-chose et j’ai finalement adoré mon expérience. Puis, en novembre, j’ai assisté à Illumi, à Laval.

Encore PLUSSE de lumières! (Bon, il faisait -20 EN NOVEMBRE, mais ça, c’est une autre histoire)

Je déteste le froid et je souffre de déprime saisonnière assez intense. Ces spectacles de lumière font tellement bien à l’âme, je trouve. Avec des enfants ou pas, ça vaut totalement la vingtaine de dollars pour y assister!

👉🏻 À lire :

Communauto

Communauto flex

Une Communauto FLEX (avant le changement de nom)

Je ne répéterai pas pourquoi je me suis inscrite à Communauto (j’ai tout expliqué dans mon billet), mais c’est l’une de mes plus belles découvertes de l’année pour la flexibilité que ça me procure. 

Par exemple, il y a un mois, je suis allée à la fête de mon amie Steph, reine de Laval. Louer une Communauto pour la soirée m’a coûté environ 50$, ce qui n’est pas donné, on s’entend. Mais pour me rendre chez Steph, j’avais trois options :

  • Communauto, de chez nous à chez elle, sans arrêt (environ 30 minutes, 50$)
  • Prendre le métro, puis l’autobus (mais c’était pas mal compliqué et les horaires étaient peu adaptés à un souper de fin de semaine… ça m’aurait quand même coûté presque 15$, 2x autobus + 1x entrée de métro à Laval et pris environ 1h30)
  • Prendre le métro, puis un taxi (ce qui aurait coûté environ 50$ et pris environ 1h)

Bref, j’ai payé le même prix pour avoir l’auto pour la soirée que si je m’étais tapée métro + taxi. Moins de stress et de temps, plus de facilité, pour le même prix, j’adopte!

Je ne prévois pas utiliser Communauto très souvent. Depuis mon abonnement, je pense que j’ai loué une voiture trois fois. Mais j’aime savoir que pour 40$ par année, j’ai cette possibilité d’avoir accès à une auto quand je veux, à deux pas de chez moi, sans devoir en acheter/louer une. 

👉🏻 À lire :

Découvre mes autres billets de fin d’année 2019 :

Tu as aimé ce billet? Épingle-le sur Pinterest!

Image pour Pinterest : découvertes 2019

Quelle a été ta plus belle découverte de l’année? Dis-le-moi dans les commentaires!


Ce billet contient des liens affiliés (identifiés par un astérisque*), ce qui signifie que je pourrais faire une commission si tu fais l’achat d’un produit que je recommande. Faire un achat via ceux-ci permet d’encourager le blogue et ne change en aucun cas le prix pour toi. Pour plus d’informations, consulte la politique de vie privée.


Abonne-toi à l'infolettre!

 

Pour plus de trucs pour vivre mieux pour moins