Jeudi dernier, j’ai eu la chirurgie des yeux au laser chez Laservue, à Montréal.

Il y a deux semaines, je ne pensais même pas être admissible à l’opération… tout s’est déroulé très vite! 

Quand j’ai publié une photo sur Instagram (dès que j’ai eu le droit de regarder des écrans de nouveau haha), j’ai reçu des dizaines et des dizaines de commentaires et questions.

J’espère que ce billet répondra à tes interrogations!

Merci de noter que ce billet traite de mon expérience personnelle. Les prix, l’admissibilité et les détails peuvent grandement varier d’un endroit à l’autre, d’une personne à l’autre. Si tu as des questions, consulte un professionnel

Rendez-vous préopératoire

Comme je l’ai mentionné, je ne croyais pas être candidate à la chirurgie des yeux au laser.

Je ne sais pas pourquoi. J’en étais absolument convaincue, sans avoir jamais parlé à un professionnel. Ma vision était de -7,5 dans l’oeil gauche, et -5,5 avec astigmatisme dans l’oeil droit : j’étais certaine d’être « trop aveugle » pour aller de l’avant.

Moi avec des lunettes

Prendre des photos avec mes lunettes était toujours compliqué, ma prescription étant si forte que ça « changeait » la forme de mon visage! haha

Mais voilà… il y a environ un mois, j’ai commencé à avoir des maux de tête assez fréquents, et j’ai eu l’impression que mes lunettes / verres de contact devaient être ajustés / changés. Je suis allée consulter mon optométriste (Voskins Mile-End) et effectivement, c’était le cas.

Avec ma faible vision (et mon historique de nombreuses infections aux yeux et migraines oculaires), je choisis toujours le top of the line côté correction de la vue et je me dirigeais vers une autre facture salée.

J’ai alors demandé à mon opto si je serais candidate à l’opération.

Sa réponse? Bien qu’il ne puisse pas faire de diagnostic (car l’admissibilité est entre autres liée à des tests qu’il n’avait pas faits ce jour-là), rien ne portait à croire que je ne serais pas candidate. 

Je suis sortie avec une commande de verres de contact à tester, mais je n’ai pas tout de suite changé les verres de mes lunettes. Je voulais prendre le temps de regarder mes options.

Je suis allée au Salon du livre d’Edmundston, puis j’ai pris des rendez-vous de consultation chez Lasik MD et Laservue. Ceux-ci peuvent être pris assez rapidement, mais si tu portes des verres de contact tu dois les enlever quelques jours avant (ça varie selon le type / la clinique). Et c’est gratuit.

Je suis allée au rendez-vous chez Lasik MD en premier (le lundi), puis, le lendemain, chez Laservue. Les deux m’ont dit que j’étais candidate et… le jeudi matin, j’étais opérée. 

Pourquoi j’ai choisi Laservue

Dossiers de Laservue et Lasik MD

Mon optométriste m’a encouragée à prendre plus d’un rendez-vous de consultation, ce que j’ai l’impression que peu de gens font. En fait, j’ai questionné plusieurs amis et la majorité est allée chez Lasik MD parce que c’est un nom qu’ils connaissaient et parce que la clinique est parfaitement située au centre-ville de Montréal. Ils ne se sont pas posé trop de questions. 

Puisque mes yeux me stressent énormément, que je vis avec l’anxiété et un trouble panique, je devais « plus » faire mes devoirs que ça. 

On m’avait dit que Lasik MD est comme le Costco de la chirurgie des yeux au laser. Le résultat est là, mais disons que l’expérience n’est pas celle d’un petit marché fermier bio. Je pense que c’est la meilleure façon de décrire le processus.

Lors de mon rendez-vous, j’ai été vue par quatre différentes personnes, je suis retournée dans la salle d’attente entre chaque, le processus a été plutôt long (2h30) et on m’a avisée que la journée de l’opération, je devais m’attendre à passer au moins 5h sur place. Rien ne s’est mal déroulé, mais le fait de ne pas rencontrer le chirurgien, de recevoir plusieurs « il faudra voir ça avec le chirurgien » comme réponse à mes questions ne m’a pas mise totalement à l’aise. 

Le lendemain, je suis allée chez Laservue, et l’expérience a été 100% différente. Dès le début, j’ai été prise en charge par un opticien qui a répondu à toutes mes questions, puis j’ai rencontré le chirurgien (Dr Balazsi). Il m’a offert de me montrer la salle d’opération et j’ai tout de suite eu confiance. Le hic, c’est qu’il partait en vacances quelques jours plus tard et qu’à son retour, mes parents (aka pas mal les seules personnes qui peuvent se libérer en semaine, de jour, pour venir me chercher), seraient eux aussi à l’extérieur. 

Lors de la rencontre avec la conseillère (celle qui explique le coût de l’opération et les options), quelqu’un a dit à la semi-blague que la meilleure solution serait de faire l’opération deux jours plus tard. 

Je suis revenue chez moi et… je me suis dit que cette option avait finalement bien du sens! J’aurais un lift pour quitter la clinique, je n’aurais pas trop de temps pour stresser (j’ai quand même stressé au max), mes maux de tête liés à ma vision cesseraient plus rapidement.

J’ai passé le mardi soir à googler toutes les informations que je pouvais au sujet de la clinique, du docteur, de la chirurgie. J’ai même pris un abonnement à Protégez-vous pour lire les résultats de leur enquête à ce sujet. J’ai questionné des dizaines de personnes.

Mercredi matin, j’ai appelé pour savoir si l’opération le lendemain était encore possible. Oui. Rendez-vous, jeudi matin, 10h15. 

Coût

J’ai payé 3600$ pour ma chirurgie des yeux au laser chez Laservue, avec le lasik sans lame et incluant les retouches (si nécessaire). 

Chez Lasik MD, j’ai eu des soumissions de 3500$ (lasik avec lame) et 3900$ (lasik sans lame) avec l’option d’ajouter 150$ par oeil pour les retouches à vie. 

Ça semble de gros montants, et ce l’est, mais perso, ma facture annuelle chez l’optométriste approchait souvent les 1000$, donc, à long terme, la chirurgie est plus économique. 

Il ne faut pas non plus oublier qu’il s’agit d’une dépense médicale et donc, qu’elle est admissible à des crédits d’impôt. Parmi les nombreux appels que j’ai faits mardi soir, il y a eu mon père/comptable, et on a estimé que la chirurgie deviendrait économique après 2 ans et demi seulement. 

Tant Lasik MD que Laservue m’ont proposé des options de financement sans intérêt, donc il y a moyen de moyenner même si tu n’as pas le montant total dans ton compte bancaire. 

Le jour de la chirurgie

Je ne veux pas minimiser les risques possibles de la chirurgie des yeux au laser, mais mes recherches m’ont vraiment mis en confiance, d’où le fait que je suis allée de l’avant en deux jours. (On s’entend, là… j’ai quand même fait du binge eating de stress pendant 48 heures complètes et j’ai failli me taper une crise de panique sur la table d’opération)

Tout s’est passé très vite. Je suis arrivée à 10h15, j’ai payé, puis j’ai pris un calmant (j’avais ma propre prescription, mais la clinique en propose aussi). On m’avait dit que mon opération aurait lieu vers 10h45, mais il y a eu un peu de retard. 

L’opération dure quelques minutes à peine, et le docteur m’a expliqué chaque procédure, chaque désagrément, chaque odeur ou sensation avant qu’elle ne survienne. À chacun de mes « mais là, il se passe ça, est-ce normal? », il a répondu calmement. Une dame (une infirmière?) m’a aussi proposé de me tenir la main pendant toute la procédure, si cela pouvait alléger mon stress (j’ai dit oui). 

Dès la sortie de la salle de chirurgie, tu vois clair. Bon, c’est brumeux et vitreux, mais tu vois. C’est complètement irréel.

Moi avec le docteur de la clinique Laservue

Avec le docteur Balazsi après la chirurgie

Ensuite, on m’a installé des coquilles sur les yeux (je sais que ceci n’est pas le cas dans toutes les cliniques) et on m’a dit « à demain ». 

Désagréments après la chirurgie

À midi, j’étais dans la voiture avec mon père, pour me laisser chouchouter pour le reste de la journée. 

Ma mère a fait mon lunch (j’aurais probablement pu le faire moi-même, mais avec de grosses coquilles sur les yeux, on n’a pas la meilleure vision) et j’ai terminé mon dîner avec trois mégas biscuits au chocolat. J’avais besoin de sucre, j’avais encore les jambes un peu molles. 

Tu ne peux pas lire, pas regarder d’écrans, pas faire grand-chose, mais la clinique demande de ne pas dormir, pour cligner des yeux le plus possible. Je me suis donc couchée sur le sofa et j’ai écouté bien des podcasts. Je ne sais pas si c’est la tombée du stress ou la journée particulièrement grise, mais j’étais tellement fatiguée! J’ai dû mettre un timer toutes les dix minutes pour ne pas m’endormir, et encore là…! 

La clinique m’avait donné des gouttes si la douleur post-chirurgie était trop grande, mais je ne les ai pas utilisées. Je ne peux pas dire que c’était un 4-5 heures agréable, mais j’avais déjà vu pire. Le plus désagréable a été la sensibilité à la lumière. J’étais dans une pièce avec toutes les lumières fermées, je portais des lunettes soleil et j’avais de la difficulté à garder les yeux ouverts. 

Moi après la chirurgie des yeux au laser

Un peu avant le souper, j’ai pu enlever les coquilles. C’est même moi qui a cuisiné (mais j’ai demandé de l’aide pour couper les oignons et aller chercher des trucs dans le frigo, la lumière étant encore trop forte)! 

J’ai remis les coquilles pour dormir, et je suis allée à mon rendez-vous de suivi le lendemain à 8h30. 

J’ai presque atteint le 20/15 (aka une vision supérieure au 20/20 dont on entend toujours parler), j’ai seulement manqué une lettre! Moins de 24h après la chirurgie. Je n’en revenais pas. Je n’en reviens toujours pas. 

J’ai ensuite pu partir en métro, et travailler normalement. Mes yeux étaient encore sensibles et je travaille à l’ordi, donc j’ai travaillé seulement quatre heures environ cette journée-là. Le soir, je suis allée chez une amie, j’ai eu un weekend tout ce qu’il a de plus normal.

Au moment d’écrire ces lignes, nous sommes quatre jours après l’opération. Mes yeux ont encore parfois de la difficulté à faire l’autofocus (mon cerveau ne doit pas comprendre à 100% ce qui se passe hahaha) et je vois des halos sur certaines lumières, mais je suis 100% fonctionnelle. À date, je n’ai pas eu de sécheresse oculaire, non plus.

Bref… ça a tellement valu la peine. Je capote. 

Tu as envie d’aller de l’avant avec la chirurgie, mais tu es stressée sans bon sang (je comprends!)? Voici quelques uns de mes trucs pour combattre l’anxiété et la négativité

Tu as aimé ce billet? Épingle-le sur Pinterest!

Image pour Pinterest : chirurgie des yeux au laser

As-tu eu la chirurgie des yeux au laser? Est-ce que ce fut une expérience aussi positive que la mienne? Dis-le-moi dans les commentaires!

Abonne-toi à l'infolettre!

 

Pour plus de trucs pour vivre mieux pour moins