Si je vous disais que lors de votre prochain voyage, vous pourriez visiter deux destinations plutôt qu’une, sans payer un sou de plus pour votre billet d’avion, que répondriez-vous?

Je pense qu’on dirait toutes « oui », hein?

Et c’est possible, grâce aux longues escales!

Lorsque j’ai visité Austin en décembre dernier, les options pour le vol d’aller étaient beaucoup plus intéressantes que celles pour le retour. Même en jouant avec les dates, je n’avais accès qu’à des escales de 8 heures. Une de ces escales était à Chicago. J’avais toujours rêvé de visiter cette ville, alors pourquoi ne pas en profiter pour avoir un aperçu rapide?

longues escales

Chicagoooo!

Faire 2 voyages en 1 grâce à une longue escale est facile, mais il y a quelques trucs à connaître.

Le plus important : calculez le temps réel que vous aurez

Dans le cas de Chicago, le train « L » se rend au centre-ville en environ 45 minutes. Je devais donc retrancher ce temps à mon escale pour voir si un petit tour en ville serait intéressant.

De mes 8 heures d’escale, il ne m’en restait alors plus que 6h30. Je devais être de retour à l’aéroport 1h30 avant le vol, donc 8h est vite devenu 5h. Avec un 30 minutes prévu pour le désembarquement et autre niaisage d’aéroport, je n’avais finalement que 4h30 pour visiter.

longues escales

Le célèbre aéroport de Chicago

longues escales

Dans le L

De plus, il faut absolument vérifier le prix pour se rendre en ville, car ça peut parfois être dispendieux! À Chicago, un aller simple de l’aéroport coûte 5$US et une passe pour la journée, 10$US, donc ça entrait dans mon budget.

Si vous devez prendre un taxi ou qu’il n’y a que 4 autobus par jour, ce n’est peut-être pas le moment de choisir une escale de quelques heures pour visiter la ville. Assurez-vous aussi de bien vérifier où est réellement situé l’aéroport : dans le cas d’un aéroport comme celui de « Reykjavik » en Islande… Il est en fait à Keflavik, à plus d’une heure de la ville! Faites donc vos recherches avant d’acheter le vol.

Avoir un plan de match

Passer quelques heures dans une nouvelle ville, c’est bien, mais que ferez-vous? Contrairement à une journée habituelle de tourisme où il est amusant de se perdre dans les rues, lorsqu’on est en escale, il faut s’assurer d’être de retour à l’aéroport à l’heure. Vaut donc mieux avoir vérifié ce qu’il y a à faire et comment se rendre aux attraits qui vous intéressent.

Par exemple, lors de mon escale à Chicago, j’avais deux objectifs principaux : voir la célèbre Bean et le Chicago Theatre. J’ai accompli ma mission! Cependant, je prévoyais aussi faire un tour dans un resto de pierogies… sauf que le-dit resto était fermé le samedi, jour de ma visite. Ce que je n’avais pas vérifié avant (bravo Béa!).

longues escales

longues escales

J’ai donc mangé un repas décevant dans une chaine de restos de type fast-food. Aka exactement ce que je vous conseille de ne jamais faire, en voyage.

Prévoir en fonction de l’imprévisible

Si vous allez dans le Sud en décembre et que vous faites une longue escale à New York, Chicago ou toute autre destination plutôt nordique, il va sans dire que vous devrez prévoir en conséquence. Mais il pourrait faire plus froid que prévu.

Je me suis fait prendre, là aussi. Je me disais, « je n’ai que quelques heures, je vais être correct ». Erreur! j’ai dû m’acheter une tuque à 2$ dans une pharmacie, parce que je n’aurais tout simplement pu profiter de mon après-midi sans.

longues escales

Ce qu’on ne voit pas sur cette photo, c’est à quel point j’avais froid!

Du coup, ça vaut la peine de se poser la question : est-ce que vous voulez vraiment faire du tourisme à -10C? Qu’allez-vous faire s’il pleut le jour de votre visite? Ou si votre vol est retardé et que vous avez moins de temps que prévu?

Par exemple, mon plan à Chicago était de faire une visite guidée audio que j’avais téléchargée sur mon iPhone, mais il faisait tellement froid que la batterie de mon iPhone a baissé de 70% à 30% en 1h! Disons que ce plan a pris le bord assez rapidement.

longues escales

Une des rares rues que j’ai visitées avec ma visite guidée audio avant d’abandonner ce plan

Quoi faire avec ses bagages

Selon votre ville d’origine et destination, vous serez peut-être obligés de récupérer vos bagages en soute. Malheureusement, peu d’aéroports (si ce n’est pas aucun) offrent de service de casiers temporaires, donc il faudra alors trainer votre bagage avec vous.

Bien sûr, dans une situation idéale, votre bagage en soute sera enregistré jusqu’à votre destination finale et vous n’aurez pas à y penser – cependant, à ce moment, assurez-vous d’avoir tout le nécessaire pour profiter de votre journée (vêtements, appareil photo, fil pour brancher votre téléphone intelligent, etc.).

Pour profiter d’une longue escale, l’idéal est de voyager avec un sac de type carry-on (j’ai celui-ci), pas trop lourd. En plus, vous aurez plus de temps lors de l’escale, car vous n’aurez pas à attendre au carrousel à bagages! Perso, j’adore les sacs à dos, qui sont tellement plus faciles à trainer en déplacement.

voyager avion carry-on

Mon sac lors d’un voyage à Winnipeg

Est-ce que ça vaut la peine?

Ma première tentative de tour de ville rapide lors d’une escale n’a pas été le succès que j’aurais souhaité (foutu froid!), mais je crois recommencer si l’occasion se présente. Après tout, tant qu’à attendre dans un aéroport à se tourner les pouces, vaut mieux découvrir une nouvelle ville – ou revisiter un endroit qu’on adore – non?

longues escales

longues escales

Il suffit de faire quelques vérifications de base avant de réserver votre voyage, question de ne pas vous retrouver prise dans une ville non prévue en manquant votre vol vers votre vraie destination…

Psst! Je sais que plusieurs d’entre-vous rêvent de visiter l’Islande, sachez qu’Icelandair et WOW Air offrent des longues escales (de quelques heures à quelques jours!) sans frais. Air New Zealand offre aussi de très longues escales gratuites en Nouvelle-Zélande. Ça vaut la peine de se renseigner avant d’acheter son billet d’avion!

Vous avez aimé ce billet? Épinglez-le sur Pinterest!

longues escales

Avez-vous déjà profité d’une longue escale pour visiter une nouvelle destination?


Ce billet vous a été utile? Réservez l'hébergement pour votre prochaine escapade sur booking.com et aidez à soutenir le blogue : je recevrai une petite commission qui m'aidera à poursuivre sa mission sans que ça ne vous coûte un sou de plus.

Ce billet contient des liens affiliés, ce qui signifie que je pourrais faire une commission si vous faites l’achat d’un produit que je recommande. Faire un achat via ceux-ci permet d’encourager le blogue et ne change en aucun cas le prix pour vous. Pour plus d’informations, consultez la politique de vie privée.