Voyage en Islande : ce que tu dois savoir

L’Islande est un pays qui fait rêver.

J’y suis allée deux fois : 9 jours en juin 2012 et 12 jours en avril 2015.

J’ai remarqué d’énormes différences entre mon premier voyage et le second, signe que le pays vit de grands changements avec les touristes de plus en plus nombreux.

Voici quelques informations pour t’aider dans la planification de ton voyage là-bas.

👉🏻 CONSULTE TOUS MES BILLETS SUR L’ISLANDE.

Quelle compagnie aérienne utiliser?

Chute Svartifoss
Svartifoss

Premier voyage : Icelandair

Deuxième voyage : WOW Air (billet ici) *Cette compagnie a fait faillite en 2019

Tu peux faire un arrêt en Islande gratuitement en te rendant en Europe grâce aux longues escales (layovers) gratuites offertes par Icelandair ou en organisant ton vol en conséquence avec WOW Air.

Idées d’itinéraire

Église Búðir
Búðir

Faire le tour du Ring Road (Route 1) prendra environ trois semaines à un mois. Tu peux aussi visiter en sections, comme je l’ai fait.

Certaines régions sont inaccessibles à certains moments de l’année, en raison de la météo.

Garde un oeil sur road.is pour confirmer que le trajet que tu prévois emprunter est ouvert et sécuritaire. Prévois également un plan B si la température ne coopère pas, afin de quand même profiter des nombreux attraits du pays!

Quel budget prévoir?

Hofsos l'hiver
Hofsos

L’Islande est un pays dispendieux, mais il y a moyen de visiter avec un budget raisonnable sans avoir à faire de grands sacrifices.

Tu peux séjourner dans les auberges de jeunesse (le réseau Hostelling International est présent presque partout dans le pays), faire tes courses dans les épiceries à bon prix comme BÓNUS, cuisiner tes propres repas (l’Islande n’est pas reconnue pour sa gastronomie, et peu de restaurants valent le coût, selon moi), louer une voiture uniquement pour la durée pour laquelle tu en as besoin (elle n’est pas nécessaire à Reykjavik!) et profiter des très nombreux attraits gratuits.

Tu peux bien sûr utiliser mon outil pour créer un budget de voyage pour t’aider à calculer le coût de ton escapade.

Hébergements testés et recommandés

Hostelling International Sæberg
Hostelling International Sæberg

J’ai testé les hébergements suivants, que je recommande :

Parce que j’aime me répéter, séjourner dans les auberges de jeunesse en voyage est une excellente façon de sauver de l’argent et les auberges offrent maintenant un luxe parfois étonnant (et l’accès à des cuisines!)

Sauf que… tu dois savoir qu’en Islande, les draps ne sont pas toujours fournis dans les dortoirs d’auberge de jeunesse.

Quelques options s’offrent à toi :

  • Apporter un sac de couchage
  • Payer un extra pour avoir accès à des draps
  • Rester en chambre double où les draps sont toujours fournis (comme dans les hôtels, quoi!)

L’information sur la disponibilité (ou non-disponibilité) des draps, gratuitement ou en location, est indiquée sur les sites web des différentes auberges.

Location de voiture

Personne qui conduit en Islande

Route en Islande l'hiver

Lors de mon premier voyage, j’ai loué une voiture chez SADCars, qui offre des voitures plus âgées, mais plus abordables. J’ai aimé mon expérience, billet ici.

Lors de mon deuxième voyage, j’ai loué une voiture chez Thrifty sur le site web RentalCars. Plusieurs frais étaient mal expliqués et j’ai été plutôt déçue de l’expérience.

Je te recommande la location d’une voiture tout terrain (4×4) afin d’affronter la température quelle qu’elle soit et pouvoir t’aventurer hors de la Route 1 sans stress. Je ne visiterais pas l’Islande sans voiture, le réseau d’autobus étant plutôt limité, et les attraits, souvent en dehors des villes.

Plusieurs font également le tour de l’Islande en VR, mais je n’ai jamais testé cette expérience.

Le gouvernement canadien recommande d’obtenir un permis de conduire international si tu prévois conduire en Islande. Selon CAA-Québec, celui-ci est obligatoire pour les Québécois puisque notre permis est en français.

Si tu as beaucoup voyagé en Europe, ceci ne t’étonnera certainement pas, mais si tu n’y as jamais mis les pieds, assure-toi de ne pas louer accidentellement une voiture manuelle si tu conduis uniquement automatique!

Ici, autant les voitures automatiques sont communes, en Europe, et donc en Islande, c’est tout le contraire.

Louer une voiture automatique peut facilement coûter le double du prix d’une voiture pareille, mais manuelle. 

Ne te laisse pas aveugler par les prix alléchants des voitures manuelles si tu n’en as jamais conduit une avant : dis-toi que si tu dois payer le remorquage parce que tu n’arrives plus à démarrer, le deal du siècle n’en sera plus un…

Quelle est la météo en Islande?

Photos démontrant la variation de température en Islande
Variations de température : deux photos prises à cinq minutes d’intervalle

La météo islandaise est très difficile à prévoir. On dit souvent, à la blague, qu’il suffit d’attendre cinq minutes pour qu’elle change totalement de nouveau!

Il est possible de visiter l’Islande douze mois par année, tu y découvriras des attraits différents selon le moment de ton séjour. En hiver, tu pourras profiter d’aurores et en été, de presque 24 heures d’ensoleillement!

Peu importe le moment de l’année auquel tu visites l’Islande, assure-toi de prévoir le nécessaire pour affronter les quatre saisons, la pluie, la neige, le soleil, et surtout, le vent!

Attraits touristiques à ne pas manquer

Reykjavik depuis l'observatoire Perlan
Reykjavik depuis l’observatoire Perlan
  • Reykjavik (Sun Voyager, Harpa, église Hallgrimskirkja, bar The Big Lebowski, observatoire Perlan)
  • Sources thermales : Blue Lagoon, Myvatn Nature Baths et nombreuses piscines et sources thermales naturelles et souvent gratuites
  • Péninsule Snaefellsnes (entre autres : Búðir, Arnastapi, Hellnar, SvalÞúfa-Púfubjarg, Saxhóll, route 54)
  • Cercle d’Or (Golden Circle)
  • Snorkelling à Silfra
  • Musée phallique et du requin
  • Reykjanes (région près de l’aéroport) : Seltún, Gunnuhver, pont entre deux continents
  • Chutes (tant les plus célèbres que celles que tu croiseras par hasard sur la route : ça vaut la peine d’arrêter!)
  • Vik, Dyrhólaey et les plages de sable noir avoisinantes
  • Jökulsárlón
  • Fjaðrárgljúfur
  • Tiger (magasin)
  • Région de Mývatn (Hverir, Leirhnjúkur/Krafla/Viti, Dettifoss, Selfoss, Skutustadir, Dimmuborgir)

Voici 12 attraits incontournables (et gratuits!) en Islande.

Honnêtement, le plus agréable en Islande est de simplement de conduire et arrêter lorsque tu croises des attraits qui semblent intéressants.

Tu dois également absolument goûter au Skyr, un type de yogourt islandais ainsi qu’au Hakarl, du requin fermenté.

À apporter absolument

Sac à dos pour un voyage

Ne pars pas en Islande sans :

Si tu voyages dans les auberges de jeunesse, tu devras avoir ton sac de couchage ou payer un supplément pour louer des draps sur place.

Quelques packing lists recommandées :

Comment payer

personne qui donne une carte

Je ne sais pas si ma carte de crédit était refusée parce qu’il s’agit d’une carte Desjardins (NIP à 5 chiffres) ou parce qu’il s’agit d’une carte canadienne et personne n’a pu me confirmer la raison, mais bref : ma carte a été refusée dans toutes les stations d’essence libre-service que j’ai visitées en Islande.

Ce que ça signifie? J’ai dû payer au comptoir et me procurer une carte prépayée lorsque je croisais une station avec service afin de m’assurer de ne pas être prise au dépourvu si je croisais seulement des stations libre-service.

La carte à 10 000 couronnes nous a permis de faire environ un plein et demi chez N1, la station avec le plus de succursales en Islande.

Demande au préposé de la compagnie de location de voiture que tu utilises si tu as accès à des rabais dans certaines stations-services et ne te procure pas trop de cartes prépayées d’un coup : elles ne sont pas remboursables… et ne risquent pas d’être bien bien pratiques à ton retour à la maison!

Je n’ai pas eu de problèmes avec ma carte ailleurs que dans les stations-service.

Voici quelques autres conseils sur l’utilisation de cartes de crédit en voyage.

Que dois-tu savoir d’autre avant de visiter l’Islande?

Arnastapi
Arnastapi

Finalement, voici d’autres billets qui pourraient t’intéresser :

Tu peux également te procurer le guide Explorez Reykavjik et l’Islande*, par ma collègue blogueuse Jennifer Doré Dallas de Moi, mes souliers.

Tu te demandes combien peut coûter un voyage en Islande? Voici le budget détaillé de mon roadtrip de 12 jours!

Tu as aimé ce billet? Épingle-le sur Pinterest!

Image pour Pinterest : voyage en Islande

Qu’aimerais-tu savoir au sujet de l’Islande? Partage tes questions dans les commentaires!

J’ai été reçue à l’auberge Saeberg.


Ce billet contient des liens affiliés (identifiés par un astérisque*), ce qui signifie que je pourrais faire une commission si tu fais l’achat d’un produit que je recommande. Faire un achat via ceux-ci permet d’encourager le blogue et ne change en aucun cas le prix pour toi. Pour plus d’informations, consulte la politique de vie privée.


12 Commentaires sur “Voyage en Islande : ce que tu dois savoir

  1. Camille MB dit :

    Bonjour Béatrice,

    je prévois aller en Islande fin juillet/début août prochain. Je me demandais: est-il vraiment nécessaire d’avoir un véhicule 4×4 en été? Ou le fait de louer un plus petit véhicule nous empêchera de voir certains éléments du pays?

    Merci d’avance! 🙂

    • Beatrice dit :

      Salut! J’ai aussi visité l’Islande en juin avec un véhicule normal et à quelques moments on aurait souhaité avoir un 4×4. Pas pour la neige (quoi que… on ne sait jamais!), mais parce que certaines routes, même si elles ne sont pas des « F roads » (où les 4×4 sont obligatoires), sont en tellement mauvais état (gravelle, trous, etc.) et la température est tellement extrême (vents fous, pluie, etc.) qu’on se serait sentis plus en contrôle. On a rebroussé chemin une fois car la route était impraticable avec un véhicule économique. J’espère que ça aide! C’est sûr que c’est moins essentiel en juillet qu’en avril.

  2. Émilie dit :

    Bonjour! J’ai de petites questions concernant l’Islande.

    Gaz: Pour faire le tour en VUS, en 8-9 jours, à combien de gaz en $ CAD dois-je m’attendre environ?

    Nous avons loué la voiture, as t-on besoin d’un permis de conduire international?

    Merci pour votre blog, il nous aide et nous INSPIRE beaucoup!!!

  3. Émilie dit :

    Bonjour! Est-ce que cela prend un permis de conduire international pour louer une voiture en Islande? Nous sommes du Québec et les sites se contredisent parfois…Quelles sont vos expérience par rapport à ceci! Merci pour votre blog, je l’adore!

  4. Julie dit :

    Salut! J’y suis allée à la fin de juin l’an passé. La température était parfaite, pas trop chaud ni froid mais des vents de fou à certains endroits. J’avais louer ma voiture avec Thrifty. Je n’ai pas eu besoin de mon permis international mais c’est mieux de l’avoir au cas où. Au faite si vous louez avec eux, ils sont toujours en retard pour vous prendre à l’aéroport. Donc pas t’inquiétude. J’avais louer une Ford fiesta automatique. Assez économique, mais par contre parfois dans les fjords au nord-ouest du pays j’aurais eu besoin d’un 4X4. Certaines routes ne m’inspirait pas confiance. Et surtout que souvent il n’y a pas de garde-fou. Je conseille d’avoir du courage et le coeur solide. Faut pas regarder en bas 😀 Mais dans les fjords (que les touristes boudent souvent) vous découvrirez des endroits cachés vraiment exceptionnels. Et ce qui est bien avec l’Islande c’est que presque toutes les merveilles naturelles sont gratuite à visiter. Et les Islandais sont très gentils. Pour l’hébergement, j’avais choisi des Guesthouse, certaines ne sont pas très cher, les salles de bains sont partagés mais c’est très confortable. J’ai tellement aimé mon voyage que je pense bien y retourner bientôt.
    Et je tiens également a dire aux gens s’il vous plaît ne jetez pas vos déchets par terre! J’ai vu beaucoup de touristes balancé leur trucs par terre alors que des poubelles étaient à proximité.
    Sur ce bon voyage a ceux qui s’y rendront prochainement 🙂

  5. Fanny dit :

    Bonjour. Je souhaiterais partir en islande en novembre prochain.
    Le souci…. Qui est un gros souci. … C’est que je ne parle pas un mots d’anglais. … Et je souhaiterai dormir dans une auberge de jeunesse. …
    Il y a ta il des auberge qui parlerai un peu le français. ….
    Merci

  6. Caroline dit :

    Bonjour Béatrice
    merci pour ton blog que tu as vraiment bien conçu !
    Nous voulons partir avec nos enfants de 22, 21,12 et 8 ans et je me demandais s’il fallait les préparer à beaucoup marcher… Les randonnées sont elles pour marcheurs confirmés ? Est ce qu’on peut vraiment se débrouiller seuls en voiture entre l’état des routes et les dangers naturels (précipices, failles..) ? En gros, est ce que c’est sécure de partir avec des plus jeunes ?
    On pense y aller en aoùt : est ce que tu sais s’il y a une fête ou quelque chose de particulier à ne surtout pas manquer à cette période ?
    Merci d’avance pour tes réponses.

    • Beatrice dit :

      Salut!

      Pour les événements en août, je ne suis pas au courant. Je crois que la haute saison continue jusqu’au début septembre, donc c’est surtout un risque que les prix soient plus élevés et les attraits, plus occupés.

      Pour le niveau de forme physique, je n’ai pas d’enfants et je ne me rappelle plus vraiment ce que j’acceptais de faire vers 8 ans, mais je dirais que la plupart des endroits sont très family friendly. Il y a sûrement des randos plus difficiles, mais tous les endroits que j’ai visités étaient très facilement accessibles, même les montagnes / glaciers. Si vous suivez la Route 1 en voiture, il n’y a vraiment aucun danger potentiel. Si vous avez un 4×4 et vous aventurez dans les F roads, ou que la température fait des siennes (tempête, etc.), c’est plus compliqué, mais avec du gros bon sang, il ne devrait pas avoir de problème. J’espère que ça aide! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.