Je t’ai déjà parlé de mon amour des ramens? J’adore la soupe ramen.

L’hiver, il y a peu de choses que je trouve plus réconfortantes. La richesse du bouillon de ramen est totalement différente de toute autre soupe. C’est comme un gros câlin lors d’une journée grise et froide.

C’est d’ailleurs souvent ce que je commande, en voyage, lorsque j’ai besoin d’une bonne dose de réconfort :

ramen New York Menkui Tei

Ramen Shio du Menkui Tei à New York, commandé après une journée à explorer alors qu’il faisait BEAUCOUP trop froid dehors.

Je te présente quelques adresses testées et approuvées à Montréal, ainsi qu’un peu plus d’informations sur ce plat si délicieux!

Qu’est-ce qui différencie les ramens?

Premièrement, il faut savoir qu’il y a différents types de ramens :

  • Shio : bouillon au sel de mer
  • Shoyu : bouillon à la sauce soja
  • Tonkotsu : bouillon à base d’os de porc
  • Miso : bouillon au miso

Personnellement, je choisis presque toujours le Tonkotsu, qui offre une richesse et une saveur vraiment incomparable. Après tout, il faut cuire les os des dizaines d’heures pour arriver au résultat final!

Quand j’ai besoin d’une bonne dose de sel, je choisis le Shio.

Commander commander un ramen (photo prise chez Tsukuyomi)

Crédit : Tsukuyomi

Ce qui différencie les ramens de plusieurs autres types de soupes offertes au restaurant est qu’il est possible de personnaliser son plat selon ses goûts. On commence par choisir son bouillon, puis sa protéine (traditionnel porc de type Chashu, poulet, tofu, etc.), le type de nouilles, les garnitures, et il est aussi parfois possible de choisir le niveau de salinité du bouillon.

Ensuite, on peut ajouter des condiments placés sur la table, ce qui permet de personnaliser encore plus son expérience.

Difficile de ne pas trouver une combinaison qui va nous plaire.

Ah et, ai-je mentionné que c’est un plat très abordable? Un ramen ne devrait pas vous coûter plus de 15$, 20$ si tu te lâches lousse dans les extras. Et la plupart du temps, les portions sont TRÈS généreuses!

Les meilleures soupes ramen à Montréal

Je ne prétendrai pas faire un « top » des meilleurs ramens à Montréal, je vais laisser cela aux critiques culinaires ;-)

Je te présente plutôt quatre adresses testées au cours de la dernière année, qui méritent d’être mentionnées.

Tsukuyomi

Tsukuyomi : meilleurs ramens Montréal


Tu veux découvrir le Québec? Huit régions (Lanaudière, Laurentides, Cantons-de-l’Est, Charlevoix, Mauricie, Montérégie, Outaouais et Québec) participent à M ta Région. Cet abonnement te donne accès à de nombreuses réductions et privilèges dans plusieurs commerces locaux. Tu peux te procurer un coffret annuel pour la région de ton choix (90$) ou un coffret multi-régions (114$). L’équipe de M ta Région t’offre 7$ de rabais sur le coffret Multi-Régions ou Régional avec le code BÉA7.


Tsukuyomi

Crédit : Tsukuyomi

Certainement un coup de coeur. Je ne peux même pas t’expliquer la richesse du bouillon Tonkotsu (13$), il était tout simplement parfait. Tu dois y goûter pour le comprendre. Sans aucun doute mon préféré à Montréal, jusqu’à présent.

Le resto est adorable, le service est impeccable : une « chance » que c’est plutôt loin de chez moi, sinon, j’y passerais tout mon hiver…

Site web

5207, boulevard Saint-Laurent

Kinton Ramen

Kinton Ramen

J’avais tellement entendu parler (en bien!) de cette chaîne de restaurants que je me suis tapée une marche (plus longue qu’anticipée!) pour y goûter, l’hiver dernier. Je me rappelle avoir adoré mon ramen, que j’ai mangé en take-out.

Site web

1211, rue Bishop

Ramen Misoya

Ramen Misoya

C’est mon collègue blogueur Tommy de Le Cuisinomane qui m’a recommandé cette adresse, que je n’aurais jamais trouvée par moi-même : le restaurant est pratiquement invisible de la rue!

Il y a plus d’une trentaine de succursales dans le monde, et dès qu’on goûte au ramen, il n’est pas difficile de comprendre le succès de cette chaîne! La soupe était SI bonne. Si je me souviens bien, j’ai commandé la Silver Shiro avec poulet karaage (13,40$).

Je dois cependant mentionner que j’ai trouvé le service plutôt pénible (j’y suis allée un midi de semaine, et le resto est à deux pas de l’université Concordia) : j’ai attendu 45 minutes entre mon arrivée et le moment où on m’a servie! J’ai peut-être un peu écouté la conversation de deux filles arrivées au même moment que moi, qui mentionnaient habituellement y aller en après-midi pour éviter cette attente.

Site web

2065, rue Bishop

Yokato Yokabai Ramen

Yokato Yokabai Ramen

Yokato Yokabai Ramen

Malgré sa réputation, je dirais que c’est le ramen qui m’a le moins impressionnée de cette liste, et c’était quand même TRÈS bon. C’était peut-être simplement pas leur journée, car la personne assise à côté de moi a mentionné à son amie qu’il manquait un petit quelque chose au bouillon au moment même où j’avais la même réflexion. (J’ai peut-être cette habitude d’écouter les conversations des gens quand je mange seule, shhh!)

Ceci étant dit, la Tonkotsu (13,75$) était plus que satisfaisante (le porc Chashu était incroyable) et le poulet karaage (5$) que j’ai commandé, aussi. Le resto est joli et le service, courtois.

Fait important à mentionner : les aliments de ce resto sont biologiques et les produits de la mer sont recommandés par Ocean Wise.

Site web

4185, rue Drolet

Voici quelques liens à consulter pour découvrir les meilleures soupes ramen à Montréal :

Et si tu visites plutôt l’Ontario, je te conseille cet article de Cédric Lizotte sur les meilleurs ramens de Toronto.

Tu cherches plutôt à manger santé, même s’il fait froid et gris? Tu trouveras de l’inspiration ici!

Tu as aimé ce billet? Épinglez-le sur Pinterest!

Image pour Pinterest : soupe ramen Montréal

Partages-tu ma passion des ramens? Dis-le-moi dans les commentaires!

J’ai été invitée au restaurant Tsukuyomi. Crédit photo de couverture et Pinterest : Tsukuyomi.


Ce billet t’a été utile? Réserve l’hébergement pour ta prochaine escapade sur booking.com et encourage le blogue : je recevrai une petite commission qui m’aidera à poursuivre sa mission sans que ça ne te coûte un sou de plus.