Je ne suis pas la plus grande fan d’hiver. Disons que j’aime beaucoup mieux être au chaud, qu’au froid.

Alors, quand on m’a proposé d’aller profiter d’un peu de chaleur hivernale dans le Centre-du-Québec, je n’ai pas hésité une seconde et j’ai dit oui!

Tu as 24, 28 heures devant toi et tu as besoin d’une bonne dose de réconfort? J’ai deux adresses à te proposer, environ à mi-chemin entre Montréal et Québec!

Bien sûr, les endroits dont je parle sont ouverts à l’année et seront tout aussi beaux l’été… mais il y a un petit quelque chose de spécial lorsqu’il y a encore de la neige dehors! 

Vue à l'auberge Sainte-Hélène

Café Rose Drummond

Le premier endroit où je me suis arrêtée est le café Rose Drummond, à Drummondville. Tu as peut-être déjà vu les serres sur le bord de la 20, c’est un endroit hyper accessible quand on a besoin d’une petite pause entre Montréal et Québec. 

Je ne mentirai pas, je voulais visiter cet endroit en grande partie, car j’avais vu des photos Instagram qui m’ont fait rêver! Rose Drummond a commencé comme grossiste fleuriste en 1996, mais a dû diversifier ses activités, et c’est ainsi que le café est né, en 2013. 

Ce qui le différencie des autres cafés? On peut déjeuner et dîner dans les serres, où il fait beau et chaud à l’année! 

Tables dans les serres Rose Drummond

L’autre truc vraiment chouette est que, lorsque l’entreprise a diversifié ses activités, les propriétaires ont décidé de devenir producteurs maraichers. Il s’agit donc d’un café de type farm to table, où on trouve une majorité d’ingrédients locaux. Les concombres et les tomates poussent dans les serres à l’année, et l’été, un immense jardin est aménagé, où on trouve patates, maïs et courges, entre autres.

Je suis un fana de sandwichs aux oeufs (oui oui), donc c’est ce que j’ai commandé (10$, incluant soupe ou salade). C’était délicieux! Mais, après coup, j’ai vu la quiche et la salade de saumon fumé, et je dois avouer avoir eu envie de commander une deuxième assiette, même si j’ai été incapable de terminer la première, hahaha! 

Il faudra que j’y retourne 😉

J’ai complété le tout avec un délicieux biscuit aux pépites de chocolat et un petit mokaccino. À noter qu’il y a beaucoup d’options végé ou véganes sur le menu. 

Dîner au Rose Drummond

Rose Drummond, c’est bien sûr beaucoup plus que le café. On y trouve une boutique de fleurs et un magnifique magasin où les produits locaux sont à l’honneur. J’avais envie de tout acheter. 

Et, ça a l’air que c’est un très bon endroit pour spotter des vedettes! D’ailleurs, deux membres des Trois Accords y étaient lors de mon passage… 😉

Magasin Rose Drummond

210, boulevard Lemire Ouest
Drummondville, Québec J2B 8A9

Lundi au vendredi : 7h à 17h
Samedi et dimanche : 8h30 à 17h

Le Sainte-Hélène auberge et spa nordique

Jacuzzi à l'auberge Sainte-Hélène

Le seul endroit où je peux honnêtement dire aimer l’hiver, haha!

Spa nordique Sainte-Hélène

Mon deuxième arrêt de cette escapade réconfort a été Le Sainte-Hélène auberge et spa nordique, à Sainte-Hélène-de-Chester, près de Victoriaville. 

Le premier truc qui m’a donné envie d’essayer cet endroit, je me mentirai pas… c’est le prix. Pour quelqu’un, comme moi, qui habite Montréal et qui doit payer 60$+ simplement pour avoir accès à des bains nordiques, le prix semblait presque trop beau pour être vrai :

Forfait Classique Plus (229$+tx)

  • Une nuitée pour 2 personnes
  • 2 petits déjeuners
  • 2 entrées au spa nordique

Forfait Sérénité (299$+tx)

  • Une nuitée pour 2 personnes
  • 2 petits déjeuners
  • 2 entrées au spa nordique
  • 2 soupers table d’hôte au restaurant La Grande Classe 

C’est ce deuxième forfait que j’ai testé. Je sais : dure vie, dure vie! 

150$ par personne pour le souper 4 services, la nuitée, le déjeuner et l’accès au spa, c’est un pas pire excellent rapport qualité-prix, selon moi. Même pas besoin d’occasion spéciale pour en profiter!

J’ai donc passé un peu moins de 24h sur place, pour tout tout tout mettre à l’essai : de la vraie recherche scientifique sur le réconfort hivernal, haha!

Chambre à l'hôtel Sainte-Hélène

Avant de parler de mon expérience, je veux mentionner que le Saint-Hélène est seulement ouvert depuis le 30 novembre, et donc, qu’ils ont encore quelques petits trucs à travailler, même si mon expérience est somme toute positive. Tout ce que tu liras ici, je leur ai dit avant de partir. Je trouve important de donner des commentaires constructifs aux petites entreprises indépendantes, pour qu’elles puissent s’améliorer et offrir une encore meilleure expérience aux clients, surtout quand ils sont encore nouveaux… et qu’ils offrent un produit de qualité!

Mon expérience

Le Sainte-Hélène auberge et spa nordique a été construit à même une ancienne école de rang. 

Dès qu’on entre, on peut voir que plusieurs clins d’oeil ont été faits à l’ancienne vie du bâtiment, du plancher à l’utilisation de tableaux noirs aux noms des deux restaurants, La Grande Classe et La Récréation. Ça donne un lieu tout à fait paisible, pas trop chic, très douillet. 

Au premier étage, on retrouve donc la réception, le bistro et, à l’arrière, le restaurant La Grande Classe. Juste à côté de la réception, des portes permettent d’accéder à l’espace spa. À l’intérieur, on trouve un hammam et un sauna, en plus d’une salle de relaxation.

Dehors, il y a deux petits jacuzzis, un bain froid et une grande cabane vitrée pour relaxer. 

Les chambres, les salles de soin / massage et un autre espace de relaxation se trouvent au deuxième étage. 

Espace de relaxation auberge Sainte-Hélène

Restaurant La Grande Classe

À l’arrière du restaurant La Grande Classe, on trouve une parfaite verrière qui peut entre autres être utilisée pour un souper de groupe

Je suis arrivée en fin d’après-midi et j’ai commencé mon séjour par un parfait massage de détente (72$). Pour vrai, je suis sortie de là un peu dans les vap’, tellement j’étais relaxée. 

Je suis retournée à ma chambre magnifiquement décorée, où j’ai pris une douche avant de me faire les ongles. La salle de bain aurait pu bénéficier d’un peu plus de rangement et crochets (ça en fait des serviettes, une douche, un spa et un lavabo!), mais sinon elle faisait la job. 

Je suis descendue au resto pour le souper, qui devait avoir lieu à 18h30. Malheureusement, il y a eu un retard de près d’une heure et nous n’avons pas eu d’explications (autre qu’il y aurait un léger retard) avant 50 minutes, sans refill de cocktail ou offre de pain pour patienter. Nous avons appris ensuite qu’un très grand groupe était arrivé sans réservation au bistro, et que, puisque l’équipe de restauration est très petite (manque de personnel en région oblige), ceci a occasionné cela. Nous avons eu droit à un cocktail gratuit pour s’excuser. 

Par chance, quand le repas est arrivé, tout était absolument délicieux : crème de champignons, tartelette au chèvre, roulade de poulet et brownie. 

Souper au restaurant La Grande Classe

Le chef s’est confondu en excuses tant le soir même que le lendemain. Je crois que ce petit accroc est définitivement lié à la nouveauté des lieux, et que cela ne se reproduira plus, car ils auront appris de l’erreur. 

J’ai terminé la soirée en allant faire un petit tour dans les bains extérieurs, qui sont ouverts jusqu’à 22h du jeudi au samedi, puis, je suis allée me coucher, relaxée comme tout. Mais, comble du malheur, il y avait des rafales, cette nuit-là. Vent + siding de plastique = beaucoup de bruit, assez pour ruiner ma nuit dans mon lit pourtant trop confo. 

Vu la localisation de l’auberge, un peu en hauteur dans les champs, on me dit que ça arrive qu’il y ait de gros vents… mais qu’il y a aussi des nuits tellement paisibles qu’on n’entend rien du tout. Le chef, un espagnol-français qui a fait le tour du monde, dit que Sainte-Hélène-de-Chester est l’endroit le plus paisible qu’il a visité. 

J’aurais tellement aimé que le ciel soit sans nuages, car on doit voir les étoiles à perfection!

Restaurants

~Recherche scientifique~ oblige, j’ai mangé trois repas au Sainte-Hélène. En plus de mon délicieux souper table d’hôte, j’ai déjeuné, avant de retourner relaxer dans les bains, puis j’ai dîné au bistro. 

Le déjeuner était exactement ce dont j’avais besoin après une mauvaise nuit. La neige s’est mise à tomber, j’ai mangé mes oeufs brouillés parfaitement fluffy et j’ai bu tout le café. Petit bonheur. 

Déjeuner à l'auberge Sainte-Hélène

Je n’avais pas très faim pour dîner vu l’immense déjeuner, mais je tenais à manger un petit quelque chose avant de reprendre la route. J’ai donc demandé seulement la soupe et la salade normalement incluses avec le dîner table d’hôte (soupe, sandwich, salade + dessert pour 14 à 16$).

Bistro La Récréation

Dîner au bistro La Récréation

Le menu est plus limité le midi, mais le soir, il est possible de commander d’un plus grand éventail de choix au bistro. Au restaurant La Grande Classe, il s’agit d’un menu presque fixe, je n’ai eu qu’à choisir la protéine de mon repas principal. 

À savoir avant de planifier son séjour

Si le café Rose Drummond est facilement accessible, le Sainte-Hélène, lui, est un peu plus loin. Google Maps propose de passer par plusieurs rangs pour s’y rendre. Résultat? Des paysages à couper le souffle, mais un temps de conduite plus long, parfois dans des conditions hivernales difficiles. 

Si tu prévois t’y rendre, demande des suggestions de trajets à l’hôtel avant de partir, et, idéalement, aie un(e) co-voitureur(e) pour t’aider, car, bien que j’avais le bon chemin d’enregistré à la base, un moment donné, il a changé. Vu la quantité de neige en bord de route, je n’ai pas osé arrêter pour faire un ajustement, j’ai donc emprunté des rangs (différents) tant à l’aller qu’au retour!

Vu de l'auberge Sainte-Hélène

Autres petits trucs que je ne savais pas trop où mentionner : bien que le hammam soit magnifique (et pas trop sombre!), il est plutôt bruyant. Je l’ai mentionné, et la responsable m’a dit qu’elle devrait voir avec la compagnie qui l’a installé, car je n’étais pas la première à faire le commentaire. 

Puisque le Saint-Hélène a ouvert ses portes alors qu’il y avait encore de la neige par terre, le paysagement n’a pas encore été fait. Ça s’annonce cependant magnifique : il y aura même l’accès à un petit lac! D’ici là, il est possible de louer des raquettes (8$) et aller se promener dans des sentiers. Un sentier de motoneige passe également à proximité. 

Il est possible de visiter l’hôtel en forfait ou à la carte : nuitée, restaurant(s) et/ou spa. Si tu veux simplement essayer le spa, il y a présentement une offre sur Tuango

À la recherche d’autres idées d’escapades hivernales accessibles, un peu partout au Québec? Découvres-en plus de 20, ici!

Tu as aimé ce billet? Épingle-le sur Pinterest!

Image pour Pinterest : weekend centre-du-québec

Profites-tu souvent de weekends de relaxation? Dis-le-moi dans les commentaires!

J’ai été invitée par Tourisme Centre-du-Québec.


Ce billet t’a été utile? Réserve l’hébergement pour ta prochaine escapade sur booking.com et encourage le blogue : je recevrai une petite commission qui m’aidera à poursuivre sa mission sans que ça ne te coûte un sou de plus.


Joins-toi à plus de 3000 abonnées à l'infolettre!

 

Pour plus de trucs pour voyager peu importe ton budget