Il y a quelques années, j’ai découvert une super façon de dépenser moins en voyage : le bénévolat. Eh oui!

Plusieurs connaissent le WWOOFing (WorldWide Opportunities on Organic Farms), qui permet de travailler dans des fermes bio un peu partout sur la planète, mais ce n’est pas la seule façon d’en faire.

J’ai lavé des salles de bain, planté des arbres, cuisiné pour des groupes de 50 et joué à la réceptionniste en échange de mes nuitées et d’autres avantages, comme les repas ou l’accès à des installations.

Je partage souvent mes expériences sur Instagram et vous êtes nombreuses à me poser des questions. Voici tout ce qu’il faut savoir!

Bénévoles du Free Spirit Hostel

La majorité des bénévoles pendant mon séjour au Free Spirit Hostel au Nicaragua

bénévoles Paradis Bleu

Une partie des bénévoles à l’auberge Paradis Bleu

Comment trouver des occasions de bénévolat

Il ne faut pas être blogueuse ou avoir des contacts particuliers pour pouvoir profiter des occasions dont je parle ici. C’est vraiment ouvert à tous, si on correspond au profil recherché, bien sûr. 

En Australie, où j’ai fait mes deux premières expériences de bénévolat en voyage, j’ai simplement vu des annonces sur place. Ma première expérience a été de laver des salles de bain en échange de mon lit en chambre à deux, à Devonport, en Tasmanie

Je prévoyais travailler (j’avais mon visa vacances-travail en main, après tout), mais je ne trouvais rien. L’auberge où je séjournais m’a mentionné qu’en attendant, je pouvais faire du bénévolat en échange de mes nuitées. J’ai accepté la proposition!

Quelques mois plus tard, lors du même voyage, j’ai lu une annonce affichée sur le babillard de mon auberge de jeunesse, le Adelaide YHA*. Conservation Volunteers Australia recrutait des bénévoles pour des projets qui protègent et améliorent l’environnement et l’héritage australiens.

En raison d’un manque de bénévoles, ils offraient des séjours hyper alléchants : 5 jours et 4 nuits à Arno Bay un petit village de la Eyre Peninsula, à environ six heures d’Adélaïde, en Australie du Sud (trois jours de bénévolat et deux de transport), pour… 40$! Cela couvrait tous les coûts : transport, nourriture ET hébergement.

Moi qui plante des arbres à Arno Bay

Arbres que j'ai plantés à Arno Bay

C’est moi qui ai planté tout ça!

Une façon amusante et peu dispendieuse de passer quelques jours avec des amis – tout en ayant un impact positif sur la région!

Depuis le début de 2020, j’en suis déjà à ma deuxième expérience de bénévolat contre hébergement. J’ai commencé l’année au Nicaragua, où j’ai été chef à l’auberge de jeunesse Free Spirit. J’ai parlé de mon expérience ici.

Depuis un mois déjà, je suis réceptionniste bénévole à l’auberge Paradis Bleu, aux îles de la Madeleine, où je resterai jusqu’à la fin de l’été

Annonce bénévolat Paradis Bleu

L’annonce que j’ai vue sur le Instagram de l’auberge Paradis Bleu

J’ai appris l’existence de ces deux opportunités sur les médias sociaux, en suivant les établissements, tout simplement!

Comment ça fonctionne

L’expérience de bénévolat pourrait différer selon l’endroit où tu te trouves. Puisque mes deux premières expériences étaient en 2013, je ne me rappelle plus trop des détails.

Je me souviens cependant qu’à Arno Bay, les locaux étaient tellement heureux de nous recevoir dans leur petit village qu’ils nous nourrissaient sans cesse. Sérieusement, je n’ai jamais mangé autant de gâteau et de biscuits à 10h du matin! 

Pour être bénévole au Nicaragua, j’ai postulé en ligne en octobre, pour une arrivée en janvier. Il ne restait qu’un seul poste disponible pour mes dates! Pour l’opportunité aux îles, j’ai postulé quand ils ont publié l’offre pour l’été, en mars. Dans ce cas, il s’agit d’une job saisonnière, de juin à septembre.

Cuisine extérieure du Free Spirit Hostel

Mon lieu de travail au Free Spirit!

Vue de la réception du Paradis Bleu

La vue de mon « bureau » estival aux îles ❤️

Les postes offerts peuvent grandement varier, comme le démontre mon expérience. Parfois, ils sont tous affichés et tu choisis pour lequel tu postules, tandis qu’à d’autres moments, il n’y a qu’un besoin en particulier, donc si ça ne correspond pas à ton profil, il faudra te reprendre plus tard. 

Souvent, être bénévole signifie devoir dormir dans des dortoirs de qualité disons… variable. Il faut donc être ouverte à cela! Ceci dit, ce n’est pas pareil de dormir dans un dortoir pour employés qu’un dortoir régulier.

Puisque tu connais tous les gens avec qui tu travailles, il y a énormément de respect quant à la qualité du sommeil. Personne ne joue dans des sacs de plastique à 3h du matin ici!

Trucs auxquels penser avant de postuler

coucher de soleil

Les couchers de soleil au Paradis Bleu 😍

Il faut être sociable et ouverte pour profiter de ce genre d’expérience de bénévolat en voyage. Tu représentes l’établissement où tu séjournes et quand tu es sur place, tu dois être sympathique et souriante et être toujours willing d’aider, même si tu ne travailles pas. 

Tu as le droit de relâcher, d’avoir du plaisir, mais disons que tu ne veux pas te faire prendre à dire qu’un client est un gros con! Pour quelqu’un qui manque parfois de filtre comme moi, ça demande de faire quand même attention. 😉

À El Transito, je travaillais environ 20-25 heures semaine en échange de mon lit, trois repas par jour et l’accès illimité aux cours de yoga et de surf (avec priorité aux clients, bien sûr). On nous demandait de nous rendre disponibles environ un mois.

moi en kayak au coucher du soleil

Coucher du soleil en kayak lors d’une (très!) froide soirée d’été

Aux îles, je travaille 16h contre mon lit et l’accès aux installations, incluant des petits perks pour employés, comme des kayaks. Généralement, ils cherchent plus des gens pouvant être présents pour la saison au complet. 

Tu dois donc travailler, parfois tôt le matin ou tard le soir, quand tu préférerais prendre une bière avec tes nouveaux amis. Oui, ça permet de dépenser beaucoup moins, mais ça vient avec des responsabilités.

Moi qui cuisine au Free Spirit Hostel

Ça offre aussi tellement d’avantages, cependant! Tu peux prendre ton temps pour découvrir les lieux, rencontrer tellement de nouveaux gens et ça ouvre tellement de portes et d’occasions! C’est une expérience que je recommande sans hésiter.

Où trouver des opportunités

Comme mentionné plus haut, si tu désires organiser un voyage centré autour de ton expérience de bénévolat, il faut contacter les endroits où tu aimerais aller, que ce soit des entreprises indépendantes où d’autres trouvées sur WWOOF ou d’autres sites spécialisés comme Workaway plusieurs mois avant ton départ.

Si tu es en voyage longue durée, tu pourras aussi trouver des opportunités sur place. Un visa vacances-travail est parfois exigé par certaines entreprises.

Si tu cherches à vivre une expérience de bénévolat plus longue et encore mieux encadrée, découvre l’organisme SUCO, qui propose des stages à l’étranger, juste ici!

Tu as aimé ce billet? Épingle-le sur Pinterest!

Image pour Pinterest : voyage bénévolat

As-tu déjà fait du bénévolat en voyage? Dis-le-moi dans les commentaires!


Ce billet t’a été utile? Réserve l’hébergement pour ta prochaine escapade sur booking.com et encourage le blogue : je recevrai une petite commission qui m’aidera à poursuivre sa mission sans que ça ne te coûte un sou de plus.



Ce billet contient des liens affiliés, ce qui signifie que je pourrais faire une commission si tu fais l’achat d’un produit que je recommande. Faire un achat via ceux-ci permet d’encourager le blogue et ne change en aucun cas le prix pour toi. Pour plus d’informations, consulte la politique de vie privée.


Joins-toi à plus de 3000 abonnées à l'infolettre!

 

Pour plus de trucs pour voyager peu importe ton budget