Je rêve d’avoir un VR depuis longtemps.

Pas nécessairement un VR de luxe, là : un vieux Westfalia brun ferait en masse la job. J’aime l’idée de la liberté que j’associe aux voyages en motorisés.

J’ai seulement quelques voyages du genre à mon actif (en Gaspésie et en Australie), mais j’espère en faire plus au cours des prochaines années.

Et puisque c’est une façon de voyager qui peut être chère, je partage quelques trucs pour t’aider à organiser une escapade abordable en VR.

Première étape : prévoir un itinéraire

Vieux VR rouge

Vieux VR

Même si tu ne réserves nulle part, il est important de prévoir un certain itinéraire pour t’assurer d’avoir un endroit où t’arrêter tous les soirs. Dans certaines municipalités, il est illégal de te garer dans un lieu public et dans certaines rues la nuit.

Évite donc les réveils peu agréables (et l’amende qui pourrait venir avec) en identifiant un ou deux endroits où tu pourrais te stationner pour la nuit, surtout si tu voyages en haute saison. Et n’oublie pas que certains parcs sont sold out six mois d’avance!

Surtout, ne fais pas comme moi en oubliant les dates de grandes fêtes : devoir payer une chambre plus de 100$ alors que tu voyages en motorisé, parce que tu as oublié Pâques et que tout est booké, ce n’est pas idéal!

Moi aux Twelve Apostles

Une visite aux Twelve Apostles plus chère que prévu

Un itinéraire est également une bonne façon de t’assurer de ne pas trop dépenser sur l’essence en ayant un parcours qui a du sens.

Tu pourrais aussi économiser en trouvant des stations de vidange qui offrent le service gratuitement.

Nuitées gratuites

Campervan dans un camping gratuit

Un des avantages du VR est qu’il est possible de passer la nuit dans plusieurs lieux gratuitement (et légalement).

Aux États-Unis, tu peux par exemple te garer dans les Flying J, Pilot et dans certains stationnements de Walmart.

En Australie, certaines aires de repos en bord de l’autoroute sont marquées « 24h », ce qui signifie qu’il est possible d’y passer la nuit gratuitement, sans souci. Le pays a aussi une loi disant que les chauffeurs fatigués peuvent arrêter à tout moment pour se reposer afin d’éviter les accidents.

Donc, si tu dois vraiment faire une sieste, tu peux arrêter presque n’importe où! Ceci étant dit, il vaut bien sûr mieux essayer de choisir un endroit légal et sécuritaire.

Au Canada, ce n’est malheureusement pas légal : les haltes routières servent aux arrêts d’une heure ou moins.

Mais il est quand même possible de profiter de nuitées gratuites! Il existe des communautés qui se font un plaisir d’accueillir des vacanciers sur leur terrain ou dans leur entrée le temps d’une nuit. Souvent, tu pourras même te brancher à l’électricité!

Louer avant d’acheter

Affiche de vente de caravane pas chère

Lorsque j’ai visité le salon du VR de Montréal à l’invitation de Liberté en VR, j’ai été surprise de voir plusieurs modèles de VR et de caravanes assez abordables. Tu n’as pas besoin d’acheter un autobus à 500 000$ pour profiter des joies du caravaning!

Il y a plusieurs sortes de VR : tente-roulotte, classes A, B & C, caravane portée, roulotte, et bien plus. Tu trouveras les spécificités de chacun des modèles ici. Connaître les différences entre les types te permettra de mieux identifier tes besoins.

Il existe des mini roulottes à moins de 5000$ et des 4 lits à moins de 13 000$! C’est certain que ce n’est pas la même chose que les modèles plus luxueux, mais si tu aimes ça et que ça répond à tes attentes… pourquoi dépenser plus?

Une partie de l'intérieur d'une roulotte pour 4 personnes à moins de 13 000$

Une partie de l’intérieur d’une roulotte pour 4 personnes à moins de 13 000$. Quand même, hein!

Si je peux te donner un conseil, c’est de louer un VR et de partir à l’aventure avant d’en acheter un. De cette façon, tu pourras t’assurer que c’est un mode de transport qui te plait et que le type choisi te convient.

Voici quelques questions à se poser :

  • Combien de places assises aie-je besoin?
  • De lits?
  • Est-ce que j’ai besoin d’une toilette?
  • D’une douche?
  • D’une petite cuisine?

Visiter les salons spécialisés et les salles d’exposition des fabricants est également une bonne idée.

Budgéter adéquatement avant d’acheter un motorisé

Intérieur d'un Alto

Caravane Alto série R de Safari Condo

Mon coup de coeur du Salon du VR : la caravane Alto série R de Safari Condo (une compagnie québécoise!) à 41 600$… Je vais continuer à épargner 😂

Que tu achètes un motorisé neuf ou d’occasion, un VR, c’est un véhicule qui sera fort probablement beaucoup utilisé et comme pour tout véhicule, il vaut mieux prévoir un budget d’entretien suffisant pour t’assurer d’en profiter durant de longues années.

N’oublie pas non plus les assurances. Dès que tu auras une idée du coût de l’essence (ou du Diesel) pour ton véhicule, prévois en conséquence!

Évite les mauvaises surprises en ajoutant un budget « VR » à ton budget familial, quitte à lancer un programme d’épargne automatique l’hiver pour avoir les sous nécessaires pour bien profiter de l’été.

Après tout, ce serait dommage d’avoir un VR dans ton entrée et de ne pas pouvoir l’utiliser, faute de sous!

Lors de ma visite au Salon du VR, j’ai même été surprise d’apprendre qu’il existe un « Airbnb du VR », RVEzy, qui permet de louer un VR à un particulier ou de louer le tien lorsqu’on ne l’utilise pas. Pratique pour sauver des sous!

Il y a aussi Imoova, un site web qui permet aux voyageurs de faire des « relocalisations » de VR (et de voitures). Le principe est simple : quand les compagnies de location permettent aux voyageurs de faire un aller simple, ils doivent parfois trouver un moyen de faire revenir le véhicule à son point d’origine.

Ils offrent donc aux voyageurs la possibilité de faire une location pour à peine quelques dollars par jour, mais il faut suivre un horaire fixe! J’ai testé le service en Australie et j’en ai parlé ici.

Le service est offert au Canada, aux États-Unis, en Australie, en Nouvelle-Zélande, en Angleterre et en Europe.

Quelques idées d’escapades

Cet été, j’aimerais aller faire un tour dans les régions de Prince Edward County et de la Baie Georgienne, en Ontario.

Bien que ces endroits soient situés assez près du Québec, il parait qu’on s’y sent comme sur le bord de la mer. Un bon plan pour une escapade à petit budget!

Bien que le fun d’un VR soit le dépaysement, tu n’as pas besoin d’aller très loin pour découvrir des endroits qui sortent de l’ordinaire!

Le Prince Edward County est une région où on trouve beaucoup de restaurants, mais aussi le célèbre parc provincial Sandbanks, où les plages sont magnifiques et l’eau est limpide.

Baie Georgienne

Baie Georgienne

Du côté de la Baie Georgienne, c’est Tobermory et le parc national de la Péninsule-Bruce qui me font de l’oeil, encore une fois pour leurs magnifiques plages qui font croire qu’on est dans le Sud!

Je regarde aussi du côté du Nouveau-Brunswick… J’ai visité le nord de la province beaucoup trop rapidement l’été dernier, j’aimerais avoir le temps de mieux explorer la région!

Campbellton

Campbellton

Ou je pourrais peut-être visiter la Baie-James, où il y a des campings gratuits à profusion et où on peut apercevoir des aurores boréales?

Visite le site web Liberté en VR pour tout savoir pour préparer ta première (ou prochaine) escapade en VR.

Si tu n’as pas de VR, pourquoi ne pas partir en roadtrip pour ton prochain voyage? C’est une façon abordable et agréable de découvrir plusieurs endroits lors d’un même voyage!

Tu as aimé ce billet? Épingle-le sur Pinterest!

Image pour Pinterest : voyage en vr

Si tu avais un VR, où aimerais-tu aller? Dis-le-moi dans les commentaires!

Cet article est commandité par Liberté en VR.