Je suis Loounie sur les réseaux sociaux depuis plusieurs années.

J’ai adoré son premier livre, Loounie cuisine, publié en 2019.

Je ne suis pas végétarienne, encore moins végane, mais je mange très peu de viande et je suis toujours à la recherche de façons de végétaliser mon alimentation un peu plus, surtout pour des raisons écologiques.

Au cours des dernières années, j’ai beaucoup appris sur la nourriture, changé pas mal de choses et développé une réelle passion pour les légumes (je parle vraiment très souvent des légumes de La Fermette et de mon marché fermier 😂)

C’était donc une évidence pour moi d’acheter Loounie cuisine 2, mais je ne m’attendais pas à aimer ce livre autant. 

Voici pourquoi c’est mon nouveau préféré.

Loounie cuisine 2 : Encore plus de saveurs 100% végétales

Loounie cuisine 2 : encore plus de saveurs 100% végétales

Les deux livres de Caroline Huard (Loounie)

La première chose qui m’a surpris quand j’ai acheté le nouveau livre de Loounie, c’est sa grosseur. Il a un impressionnant 239 pages!

J’ai déjà testé cinq des recettes (biscuits beurre d’arachide et miso aux morceaux de chocolat, rapinis magiques, sauce blanche à l’ail et grenoblata) en plus d’en avoir plusieurs autres dans ma mire et ça ne fait que quelques semaines que je l’ai entre les mains.

Bien que je n’aurais jamais pensé ajouter du miso à des biscuits, celui-ci a ajouté un petit oumph salé très agréable. Le résultat n’était presque pas sucré et très chocolaté, aka mon type de dessert préféré!

J’aurais toujours dit que je ne suis pas la plus grande fan de rapinis, mais je réalise aujourd’hui que c’est parce que je ne savais pas comment les apprêter correctement. Quand j’ai vu la photo de la recette de pizza blanche, rapinis, bacon et câpres dans le livre, je savais que je devais l’essayer.

J’ai donc préparé ma pâte à pizza rapide préférée (celle de Cuisine futée), préparé la sauce blanche à l’ail et les rapinis, puis j’ai remplacé le bacon de champignons par une improvisation de type saucisse avec du Beyond meat que j’avais trouvé en spécial quelques jours plus tôt. J’ai aussi ajouté un mini peu de mozzarella, de l’huile d’olive et des oignons verts.

Pizza blanche et biscuits de Loounie, salade

(C’était la première fois que j’achetais du Beyond meat, la longue liste d’ingrédients me dérangeait un peu. Je trouvais ça très cher, aussi. Finalement, j’ai adoré le goût. Ça restera cependant un achat très très très occasionnel pour moi.)

J’ai aussi fait le grenoblata, une recette qui s’inspire de la gremolata, mais que j’ai aussi modifiée en utilisant des feuilles de céleri plutôt que du persil. C’était délicieux autant dans un bol repas que sur des pâtes! 

Structure du livre

Intérieur du livre Loounie cuisine 2

Le livre est divisé en plusieurs sections.

L’introduction, très pertinente, traite de la culture des diètes et de l’alimentation intuitive. J’y reviendrai plus bas.

Ensuite, le livre détaille plusieurs recettes de base, comme du tofu style feta, de l’ail confit ou une omelette de petits haricots trop intrigante (j’ai vraiment hâte de trouver des haricots mungos jaunes pour l’essayer!).

Ce sont des recettes (souvent plutôt simples) faciles à ajouter à son répertoire pour végétaliser un peu plus son alimentation. 

Ces bases sont aussi utilisées de plusieurs façons dans les recettes des différentes sections du livre. 

Ensuite, plusieurs recettes de style « matinales » sont offertes, incluant des biscuits déjeuner et une tartine aux haricots de lima qui a l’air trop bonne. Celles-ci sont suivies de suggestions pour l’apéro, comme les bouchées épicées de chou-fleur aux noisettes avec mayo citronnée qui semblent incroyables.

Les brioches salées au pesto herbes et miso et la terrine de noix aux champignons et au bourbon se trouvent aussi sur ma liste « à essayer absolument ».

Suivent des suggestions de soupes, salades et bols, de recettes prêtes en 30 minutes et moins, de recettes pour les occasions spéciales (incluant plusieurs idées de pizza) et des recettes sucrées.

Biscuits beurre d'arachide, miso et chocolat de Loounie sur une plaque

Biscuits beurre d’arachide et miso aux morceaux de chocolat à leur sortie du four

À travers les différentes sections se trouvent les topos, qui expliquent pourquoi je crois que ce livre a tout ce qu’il faut pour devenir un ouvrage de référence. Caroline y explique (parfois avec l’aide d’experts), différents sujets en lien avec la science culinaire, la chimie et les goûts. 

Pour quelqu’un comme moi qui adore cuisiner, ces sections sont absolument fascinantes! Ça permet de s’équiper pour se faire davantage confiance et essayer de nouvelles saveurs et techniques. 

Comme dans son premier livre, les recettes sont écrites d’une façon différente à ce qu’on est habituées, en joignant la liste d’ingrédients à l’étape où ceux-ci sont nécessaires. Certaines recettes sont même séparées pour isoler une section qui pourra être réutilisée dans une autre recette.

Il y a des photos pour chaque recette, mais elles ne sont pas nécessairement côte à côte.

Si je dois donner un seul bémol au livre (et ça prouve à quel point j’aime celui-ci, si c’est la seule chose qui m’a dérangée), c’est que les numéros de page sont parfois difficiles à trouver, car ils ne sont pas tous au même endroit et sont parfois dans le coin intérieur du livre.

Alimentation intuitive et portions

Bol repas avec saumon fumé, quinoa, grenoblata, raddichio, coriandre, mayo et graines de sésame

Bol repas avec saumon fumé, quinoa, grenoblata, radicchio, coriandre, mayo et graines de sésame

Dès le début du livre, Caroline parle très ouvertement de sa relation pas toujours saine avec l’alimentation et de sa découverte de l’alimentation intuitive. 

L’alimentation intuitive, c’est un concept selon lequel tu apprends à manger selon les signaux que ton corps te donne. Cela signifie que tu peux manger du cari pour déjeuner, dîner à 15h et manger du pain doré pour souper. Que tu peux manger du brocoli et de la crème glacée. Du pain full gluten et du granola aux graines. Du kale et du chocolat.

Je connais ce concept depuis quelques années, car la nutritionniste que j’avais consultée en 2017 m’avait suggéré de l’adopter. Cependant, au même moment, j’ai aussi réalisé que je manquais de protéines dans mon alimentation, donc j’ai commencé à consulter les fiches nutritionnelles beaucoup plus souvent. 

Mon approche s’inspire donc de l’alimentation intuitive (il n’y a pas d’aliments interdits par chez nous!), mais j’avoue que ça m’a quand même challengée de consulter un livre où le nombre de portions est indiqué comme étant « une tasse », « un bol à partager » ou « format familial » sans aucune donnée nutritionnelle (le premier livre de Loounie ne donne pas de données nutritionnelles non plus).

Je commence à avoir assez de connaissances pour savoir quels aliments offrent les nutriments qui me font me sentir bien et les portions dont j’ai besoin, mais certaines personnes pourraient avoir plus de difficulté avec ceci, je crois. C’est juste tellement différent de ce à quoi on a été habituées toute notre vie.

Infos pratiques

Les deux livres de Caroline Huard (Loounie)

Bref, si ce n’était pas déjà assez clair en y dédiant un billet complet, j’ai absolument adoré ce livre et je le recommande sans hésitation.

Je crois qu’il plaira surtout aux gens qui aiment déjà cuisiner et qui veulent le faire encore plus, comme moi, surtout grâce aux topos et aux recettes de base végétales qui peuvent ensuite être réutilisées à 1001 endroits (et dont il est facile de s’inspirer).

Ceci étant dit, je crois qu’il plaira aussi aux cuisinières occasionnelles qui veulent être mises en confiance, parce que l’approche de Loounie est la définition même de la bienveillance.

Loounie cuisine 2 : Encore plus de saveurs 100% végétales
Caroline Huard
ISBN : 9782924965443
KO Éditions
29,95$

J’avais parlé de végétarisme et du livre Loounie cuisine à la sortie de ce dernier. Tu peux consulter ce billet ici!

Tu as aimé ce billet? Épingle-le sur Pinterest!

Image pour Pinterest : loounie cuisine

As-tu acheté le livre Loounie cuisine 2? Dis-le-moi dans les commentaires!


Ce billet contient des liens affiliés (identifiés par un astérisque*), ce qui signifie que je pourrais faire une commission si tu fais l’achat d’un produit que je recommande. Faire un achat via ceux-ci permet d’encourager le blogue et ne change en aucun cas le prix pour toi. Pour plus d’informations, consulte la politique de vie privée.