Je planifiais inclure ces quelques conseils dans mon billet au sujet du forfait Duo de Transat, mais le texte était rendu beaucoup trop long, même selon mes standards habituels!

J’ai donc préféré partager ces informations séparément, pour pouvoir répondre en profondeur aux questions qui sont revenues le plus souvent avant et pendant mon voyage, et expliquer ce qui m’a le plus surpris.

Ça me donne également la chance de montrer plus de photos ;-)

Voici quelques trucs pour planifier un voyage à Cuba. 

Centro Habana

Combien coûte un voyage à Cuba?

La question à 100$!

Oui, il est possible de profiter d’un voyage pas très cher à Cuba. Non, à la base, La Havane n’est pas une ville particulièrement abordable

Bref, tes choix d’hébergement, de type de voyage, où tu mangeras (et sortiras) et comment tu te déplaces feront une très grande différence.

Si tu choisis le forfait Duo de Transat, comme je l’ai fait (7 nuits/8 jours incluant vols, 2 hôtels et transferts), ta semaine coûtera au minimum 1500$, mais le prix pourrait être plus élevé en haute saison et selon les hébergements choisis. Les hôtels de La Havane ne sont pas de type « tout inclus ».

Le plus important : arrive avec de l’argent comptant à Cuba, car c’est la meilleure (et parfois la seule) façon d’obtenir des CUC. Prévoies plus d’argent que pas assez, mais sois prudente et ne traine pas tout sur toi, en tout temps. En cas de besoin, certains endroits permettent de retirer avec une carte de crédit seulement (ce qui signifie d’énormes frais). Très peu de commerces acceptent les cartes de crédit, excepté certains établissements particulièrement touristiques.

J’avais prévu 200$ canadiens pour couvrir mes trois journées et demie à La Havane et tous les pourboires. J’ai obtenu environ 160CUC, si ma mémoire est bonne, et ça s’est avéré le montant JUSTE. J’aurais préféré avoir un peu plus de lousse!

Pour les repas, j’ai payé entre 1CUC (un hot dog froid) et 40CUC (un fou repas dans un resto que Beyoncé a déjà visité, tsé!). Il y a une bonne marge!

Pour les attraits touristiques, plusieurs sont gratuits. Le plus cher que j’ai payé est 10CUC, pour une journée d’accès à l’autobus touristique hop on hop off. Je n’ai cependant pas visité de musées.

Moi dans l'autobus de touristes à La Havane

À bord de l’autobus de touristes!

Pour les taxis, assure-toi de négocier le tarif avant d’entrer à bord. Il existe trois types de taxis, du moins cher au plus cher : les taxis partagés (pratiquement un autobus), les taxis nationaux (jaunes) et touristiques (anciennes voitures). Un taxi-train national se promène également le long du Malecón et il est possible de monter à bord pour 1CUC.

Si, comme moi, tu as accès à un représentant à destination, demande-lui combien tu devrais prévoir pour X ou Y trajet, pour pouvoir négocier avec le chauffeur. Personnellement, j’ai uniquement utilisé les taxis jaunes, mais j’aurais certainement splurgé sur un taxi touristique si j’avais voyagé avec quelqu’un.

Finalement, ça peut sembler pessimiste de dire cela (mais ce ne l’est pas!), dis-toi que tu vas te faire fourrer au moins une fois (scusez le langage). J’explique : Cuba a deux monnaies : celle des habitants (CUP) et celle des touristes (CUC). La monnaie touristique vaut 25 fois plus que la monnaie locale. Certains endroits annoncent les prix seulement dans une monnaie, d’autres dans les deux. Au moins une fois, tu vas payer en CUC quelque chose qui était affiché en CUP, ou on te remettra des CUP au lieu des CUC.

Dis-toi que la personne qui fait cela a sûrement pas mal plus besoin de ces quelques sous supplémentaires que toi.

Manger à Cuba

Peut-être que mes attentes étaient basses, mais j’ai trouvé que la nourriture cubaine était très bonne, lors de mon séjour!

À La Havane, où seulement le déjeuner était inclus dans mon forfait, j’ai découvert de super restos dont je parle ici.

Repas au La Guardia à La Havane

Mon meilleur repas du voyage, même si c’était cher et touristique : La Guarida

Repas au El Del Frente dans Habana Vieja

GROS coup de coeur pour le El Del Frente dans Habana Vieja

Au Ocean Varadero El Patriarca, où j’ai séjourné quatre jours en forfait tout inclus, j’ai été étonnée par la quantité de choix et la qualité de la nourriture. On s’entend : je n’ai pas tout aimé, mais je me suis nourrie de façon plus que convenable!

Le couple qui était assis à côté de moi dans l’avion et qui avait visité l’hôtel il y a 5-6 ans m’a aussi dit qu’il avait remarqué une nette amélioration à ce sujet, et eux aussi ont dit avoir très bien mangé!

Repas au Ocean Varadero El Patriarca

Mon repas un midi : salade, betteraves, avocats, oeuf cuit dur, pois chiches et mayo! Ça n’a l’air de rien, mais c’était bien bon.

Ceci étant dit, le fromage cubain n’est pas mangeable et les trucs sucrés sont souvent beaucoup trop sucrés.

J’ai aussi pu tester le menu de Daniel Vézina offert par Transat. À 15$ le déjeuner et 25$ le dîner/souper (incluant un verre), ce n’est pas donné, mais le rapport qualité/prix est vraiment gagnant si on compare aux repas habituellement offerts par les compagnies aériennes. C’est rare que je dise ça : mes repas étaient BONS. Pas « mangeables », là, BONS.

Repas par Daniel Vézina à bord d'un vol Air Transat

Et commencer ses vacances par un mimosa, c’est OUI!

PS. Ne pars quand même pas sans Immodiums. Je dis ça, je dis rien! ;-)

Est-ce que Cuba est rétabli du passage d’Irma?

À La Havane, je n’ai vu pratiquement aucune trace du passage d’Irma, même sur le Malecón, qui a été inondé. Cependant, il faut savoir que celui-ci est régulièrement fermé en raison de vagues trop fortes. C’est assez impressionnant à voir!

Le Malecón fermé en raison des vagues

Le Malecón fermé en raison des vagues, au coucher du soleil

Ce qu’on imagine être un immense arbre est cependant tombé sur le site de l’Hotel Nacional. Une plaque a été installée pour expliquer la force de la tempête.

Dommages causés par Irma à l'hôtel Nacional à La Havane

Sur la route entre La Havane et Varadero, rien de significatif non plus – en fait, les paysages m’ont plus impressionnée qu’autre chose! Ce trajet (que j’ai fait deux fois plutôt qu’une) m’a fascinée par sa beauté. Ça m’a donné envie de visiter le reste du pays!

Malheureusement, la plage du Ocean Varadero El Patriarca a été amputée de plusieurs mètres, aux dires de gens rencontrés qui y avaient séjourné avant. Mais à quelques minutes de marche seulement, on ne remarquait plus rien… Et à mon bien humble avis, les roches découvertes (avec coraux!) rendent les couchers de soleil encore plus magiques.

Le bar sur la plage était encore fermé lors de mon passage, mais la chapelle de mariage avait été convertie en bar temporaire, pour que les clients puissent en profiter entre temps! Le vrai bar est certainement déjà rouvert.

Dommages causés par Irma au Ocean Varadero El Patriarca

Dommages causés par Irma au Ocean Varadero El Patriarca

Le bar fermé et la chapelle reconvertie (il était environ 7h du matin, donc tu comprendras que le bar n’était pas encore ouvert ?)

Pourboires et cadeaux à Cuba

Avant mon séjour, j’ai lu différentes informations à ce sujet. Certains disaient que la période des cadeaux est révolue, que les Cubains préfèrent les pourboires en argent, alors que d’autres juraient que les cadeaux avaient toujours leur place.

Je ne sais donc pas quelle est la « bonne » façon de faire, s’il y en a une. J’ai choisi d’offrir 1 à 4CUC de pourboire dans les restos de La Havane, 1CUC aux bartenders et serveurs à Varadero, et 2CUC et des petits cadeaux aux femmes de chambre.

À La Havane, je me suis fait demander des cadeaux à trois reprises, dont deux fois par des gens vraiment insistants et impolis. Une amie m’avait donné le truc de trainer les produits de bain offerts à l’hôtel pour ces situations : cela a bien servi! 

Ces deux incidents ont été mes seules mauvaises expériences du voyage et je ne crois pas qu’ils représentent la réelle nature des Cubains, si gentils, généreux et souriants.

Puisque je voyageais seule et que les portions cubaines sont plutôt généreuses, j’ai demandé des doggy bags et je les ai offerts à des gens dans le besoin, dans la rue, dont un jeune adolescent, qui semblaient très contents.

Repas au Dona Eutimia à La Havane

Délicieux repas cubain, qui aurait facilement pu nourrir deux personnes!

Quelques trucs pratiques à savoir

Cuba en décembre, oui ou non? Je ne te mentirai pas : il n’a pas fait chaud lors de mes premiers jours à La Havane! Donc si ton objectif est plage-plage-plage, vaut peut-être mieux retarder le voyage au printemps. Pour explorer et relaxer, c’était parfait!

Kit de touriste à La Havane

Pas chaud, pas chaud!

Quelles prises utilise-t-on à Cuba? À La Havane, mon hôtel utilisait les prises (et le courant) nord-américaines. À Varadero, l’adaptateur et le convertisseur européen étaient nécessaires. Vaut mieux prévoir les deux pour éviter les mauvaises surprises.

Le plus surprenant, à Cuba? J’ai eu deux douches chaudes en 8 jours. Le reste du temps, l’eau était tiède. J’ai pris des douches matin, midi, soir, mais rien à faire, aux deux hôtels où j’ai séjourné! L’eau à Cuba serait en partie chauffée avec l’énergie solaire, ce qui pourrait expliquer cela.

Tu veux rapporter un souvenir? Les bouteilles 750ml de rhum Havana Club ne coûtent que 5,50CUC dans les « dépanneurs » de Centro Habana. Elles sont légèrement plus chères à l’aéroport, mais restent plus abordables qu’au Québec.

Que dois-tu absolument inclure dans ta valise? Tous les médicaments dont tu pourrais avoir besoin, car ils seront difficiles à trouver à Cuba. Assure-toi d’avoir de la médication contre les ballonnements et la diarrhée. Prévois aussi quelques collations comme des barres tendres ou des noix, qui peuvent s’avérer très pratiques. Découvre ma liste de bagages complète ici!

Quelles sont les conditions d’entrée à Cuba? Les Canadiens doivent se procurer une carte de touriste pour voyager à Cuba, et une taxe de départ de 25CUC est exigible à la sortie du pays. Celles-ci sont incluses lors de l’achat d’un forfait chez Transat. D’autres conditions d’entrée peuvent s’appliquer, consulte le site web du gouvernement du Canada.

Pis, internet, à Cuba? Ne va pas à Cuba pour surfer sur le web. Bien qu’il existe à La Havane des hot spots avec internet à petit prix, je n’ai pas réussi à m’y connecter. Ils sont facilement identifiables, car on y trouve des dizaines de Cubains. À mon hôtel de La Havane, internet était 5CUC pour une heure, qui expire après 24h. À Varadero, internet était 1CUC par heure, sans date d’expiration. Bien que j’aie réussi à m’y connecter sans problème, certaines personnes rencontrées n’ont pas pu le faire. Consulte ce billet de Bacon is Magic (en anglais) pour tout savoir au sujet d’internet à Cuba

Un voyage dans le Sud t’intéresse? Voici quelques trucs pour t’assurer de trouver un endroit qui convient à ton budget.

Tu as aimé ce billet? Épingle-le sur Pinterest!

Image pour Pinterest : voyage à Cuba

Qu’est-ce qui t’a le plus surpris à Cuba? Dis-le-moi dans les commentaires!

J’ai été invitée en tant que média par Transat.

Joins-toi à plus de 3000 abonnées à l'infolettre!

 

Pour plus de trucs pour voyager peu importe ton budget