Comment (et quand) planifier ta retraite?

Lorsque tu entres sur le marché du travail, la dernière chose à laquelle tu penses, c’est la retraite, non?

Pourtant… y penser plus tôt que tard pourrait faire une immense différence.

J’ai demandé à Julie Trottier, présidente de PlanifRetraite et représentante en épargne collective, de partager ses meilleurs trucs pour t’aider à planifier le tout dans la ~joie et l’allégresse~.

Mes conseils ne sont pas fiscaux ou comptables. Je traite de mon expérience personnelle. En cas de doute, consulte une professionnelle.

C’est quoi, PlanifRetraite?

Ordinateur dans le salon

Depuis plusieurs années, vous êtes plusieurs à me demander un outil pour planifier sa retraite. Mais la retraite implique pas mal de notions fiscales complexes!

Quand j’ai rencontré Julie de PlanifRetraite, j’ai immédiatement voulu en savoir plus sur son outil. 

Contrairement à moi, Julie est une fille de chiffres. Elle a une maitrise en mathématiques! Alors, lorsqu’elle est arrivée au Québec en 2008 (elle est originaire de France) et qu’elle a appris qu’elle devait financer elle-même sa retraite, elle s’est mise à la recherche d’un outil qui lui permettrait de connaître le montant dont elle aurait besoin.

Mais… *criquets* 

Comme moi quand j’ai cherché un outil pour faire un premier budget, Julie n’était pas satisfaite des options sur le marché. Surtout que lorsqu’elle entrait ses données dans les outils gratuits, ça donnait toujours des résultats différents. Pas tant pratique.

Donc, elle a créé le sien. PlanifRetraite est un fichier Excel avec une licence annuelle. Chaque année, un nouveau fichier est offert, prenant en considération tous les changements fiscaux annoncés.

PlanifRetraite prend plein de valeurs (REER, CELI, RRQ, rentes, allocations, etc.) en considération, c’est vraiment complet.

Comme pour l’outil de gestion du cash flow que je propose sur ma boutique, lorsque tu l’ouvres pour la première fois, ça peut être intimidant, mais, bien vite, tu réalises que ce n’est vraiment pas si complexe que ça.

C’est peut-être même… facile! 😮

Julie explique, « Prends le fichier et commence à le remplir. C’est quoi ton nom, combien t’as de REER… Tu remplis les cases. Ça donne une base. Sans optimisation, ça donne déjà ça. Tu dis que tu veux prendre la retraite dans 20 ans, par exemple, ça va te dire, selon tes chiffres, selon ci, selon ça, tu n’auras plus d’argent à 83 ans. Déjà, c’est pas mal! » 

Si, après ce premier exercice, tu te sens encore d’attaque, tu pourras commencer à optimiser le tout. Voici quelques trucs auxquels penser.

Si tu as envie d’essayer PlanifRetraite, utilise le code BEATRICE pour obtenir 5% de rabais!

Quand penser à la retraite?

Calculatrice et budget

D’entrée de jeu, je dirais que même si c’est la chose la moins naturelle au monde, il faut penser à la retraite le plus tôt possible.

Julie explique. « Quand on commence à s’intéresser aux finances, à voir les rendements composés, on se rend compte que l’argent fait boule de neige, tu fais des rendements, puis des rendements sur les rendements, etc. Plus on s’y prend tôt, moins on a besoin de mettre beaucoup par mois, donc moins ça fait “mal” au portefeuille. Par contre, je dirais qu’il y a un âge où, si on ne s’en est pas occupé du tout, ça commence à faire mal… »

Tu devras choisir une stratégie selon TES objectifs et TA réalité (employée, travailleuse autonome, entrepreneure, accès à une pension, niveau de revenus, etc.)

Et surtout, tu devras te questionner sur ta vision de la retraite, qui pourrait grandement influencer ce que tu dois préparer.

Demande-toi : quelle retraite envisages-tu?

  • Des voyages? Si oui, combien par année? De combien de temps? De type camping ou hôtel de luxe?
  • Un emploi à temps partiel? Du bénévolat?
  • L’achat d’un chalet? Ou, au contraire, la vente du chalet que tu as actuellement?
  • Un downsize de ta maison? (Re-)devenir locataire, déménager dans une résidence pour personnes actives?
  • La continuation de ton train-train actuel ou un ralentissement de tes activités?

Selon tes réponses à ces questions, le montant à prévoir pourrait changer grandement!

L’importance du budget

Coucher de soleil à El Transito

Comme Julie l’explique, « le budget, c’est la base. Si on ne sait pas où va notre argent, si on dépense tout notre argent, on n’aura pas de surplus et donc, on ne pourra pas épargner. Que ce soit pour la retraite, pour un voyage ou pour quoi que ce soit. »

J’ajouterais : sans budget, comment vas-tu quantifier les objectifs que tu t’es donnés plus haut? Pour voir si leur coût est plus cher ou moins cher que ton train de vie actuel?

« Dans le budget, il devrait y avoir un montant nécessaire pour avoir une retraite confortable. Parce que, si on ne prévoit rien, on va se réveiller à un moment donné, on n’aura rien prévu, puis on va paniquer parce qu’on va se rendre compte qu’on est un peu en retard. »

C’est de la que vient l’idée de se payer en premier. « Avant de dépenser, d’acheter ou d’aller au resto, tu te payes tes vieux jours. Tu te payes toi, quand tu seras vieux. Tu ne payes pas la banque, tu te payes toi-même. »

Les règles du 4% et du 70%

calculatrice devant ordi

Tu as peut-être entendu parler de la règle du 70%, c’est-à-dire qu’il faudrait planifier environ 70% de tes revenus actuels pour vivre confortablement à la retraite.

À l’inverse, tu as peut-être entendu la règle du 4%, surtout mise de l’avant par les gens intéressés par le mouvement FIRE. Selon celle-ci, peu importe combien tu gagnes, le montant nécessaire pour atteindre l’indépendance financière (et donc prendre ta retraite) est celui qui couvre tes dépenses annuelles avec un rendement de 4%. Pour le calculer, tu dois multiplier tes dépenses annuelles par 25. 

Tu comprendras que selon tes réponses aux questions plus haut, ces pourcentages pourrait être erronés!

Julie déteste ces calculs. « Il n’y a rien qui m’énerve plus que des articles qui disent “ça vous prend un million pour la retraite”. C’est n’importe quoi! Ça dépend de chacun. En fait, ma réponse est toujours “ça dépend”. Ça dépend de tes objectifs à la retraite, ça dépend de ta manière de vivre… »

Elle explique : « Ceux qui sont pris à la gorge et qui s’endettent pour vivre, ce n’est pas 70% de leur revenu que ça leur prend, c’est 100%! Ils n’y arrivent déjà pas, ils ne vont pas plus y arriver parce qu’ils vont être à la retraite. »

Selon elle, on revient toujours à ce « ça dépend ». Et pour connaître le montant qui te convient, il faut faire face aux chiffres, faire des simulations, des vérifications et optimiser ta situation.

« Si je reviens à mon outil de planification de la retraite, c’est de l’essai-erreur dans le sens où il n’y a pas une seule réponse. Il n’y a pas un piton magique où tu appuies et ça te donne la réponse. C’est vraiment de dire, selon ta situation, si tu as du surplus, qu’est-ce que tu vas faire? Ça peut même être d’optimiser ce qu’on lègue à nos enfants. Il y a autant d’objectifs différents qu’il n’y a de personnes, d’objectifs et de réalités. »

REER ou CELI?

calculatrice impôts travailleur autonome

Un des grands ~débats~ de la préparation à la retraite est : qu’est-ce qui est plus avantageux entre cotiser dans un REER ou un CELI?

La réponse de Julie? « Ça dépend ». Tu es surprise?

« Si, au moment de la retraite, j’ai trop de montants imposables si je retire des REER, je vais “perdre” du supplément de revenu garanti. Peut-être que je n’y aurais pas le droit, parce que de toute façon, j’ai une pension… »

Julie donne l’exemple d’une personne qui aurait un petit salaire. « J’ai fait un test, et ça dépend des situations, mais quelqu’un qui aurait des petits revenus et qui se demande REER ou CELI? Il y avait une différence de centaines de milliers de dollars si elle fait le bon choix dès le début ou, du moins, dès qu’elle le sait : on ne peut pas aller dans le passé… si elle prend du CELI à la place du REER. Ça étire pas mal une retraite. Tu en as plus longtemps dans tes poches. Des fois, c’est l’inverse, on se rend compte que non, c’est le REER qui est le plus efficace, parce qu’on a un bon salaire, c’est un bon remboursement d’impôt. Mon outil répond à ce genre de questionnements. »

Et après, il y a toutes les stratégies de décaissement, pour continuer à optimiser tes finances… Mais on n’embarquera pas là-dedans dans ce déjà long billet 😅

Pourquoi penser à ta retraite même si tu as un fonds de pension

Feuilles de calcul

Lors de notre entretien, Julie m’a appris que beaucoup de gens qui ont une pension croient que ça veut dire qu’ils n’ont pas à s’intéresser à leur retraite plus que ça. 

« Mettons la RREGOP, pour ne citer aucune pension… Beaucoup de monde l’a. Sauf que la pension, elle n’est pas indexée au coût de la vie. Donc, au début ça va bien, mais plus ça va, plus tu t’appauvris. Je ne dis pas qu’elle n’est pas bonne, c’est toujours bon d’avoir une pension, mais on peut dire qu’elle est indexée à 0,8% si on fait une moyenne, alors que le coût de la vie augmente plus de 2,2%. Donc, ton épicerie va te coûter de plus en plus cher, mais ce que tu reçois de ta pension ne va pas augmenter aussi vite. »

Bref, c’est important de connaître et comprendre ces subtilités pour éviter d’être pris de court plus tard. 

Dans le fond, le but, c’est « de faire un plan et de voir s’il fonctionne. S’il y a un krach boursier, est-ce que ça passe ou ça casse? Personnellement, je trouve que c’est rassurant. Alors que si tu ne le sais pas, tu ne vois pas. Peut-être que t’es correct, mais si tu ne le sais pas, ce n’est pas super rassurant. On a toujours peur de ce qu’on ne connaît pas. C’est pareil pour la retraite. »

Devrais-tu consulter une professionnelle?

Rencontre entre une femme et un couple

Si tu commences à planifier ta retraite, consulte une professionnelle qui pourra te guider, mais surtout, utilise tes forces pour pallier tes faiblesses.

Par exemple, je ne suis pas bonne avec les chiffres. Mon organisation m’aide à pallier ça. Je mets les chiffres sur papier, je n’ai pas besoin de les chercher, de tout calculer et recalculer. Ça me rassure et ça m’aide.

Julie abonde dans le même sens. « Mon outil sert à s’approprier ces conseils-là, à s’approprier ses propres finances. Quand tu joues avec l’outil, tu peux même challenger ton conseiller. “Hey, j’ai vu que, si je faisais ça, c’était plus efficace, qu’est-ce t’en penses?” Même sans conseiller, ça soulève des questions! Et c’est toujours bon de se poser des questions, parce que ça permet d’en apprendre plus et d’être mieux outillé pour moins se faire avoir! »

Tu peux écouter cette entrevue complète et découvrir tous les trucs de Julie dans l’espace membre de L’année qui compte.

Je te rappelle que tu peux obtenir 5% de rabais sur PlanifRetraite* avec le code BEATRICE.

Ce sujet te parle? La retraite est l’un des neuf sujets abordés en profondeur dans le troisième module de L’année qui compte. La prochaine édition aura lieu en 2025. Indique tes coordonnées ici pour être avisée du début de la période d’inscriptions ET participer au mini-cours 7 jours pour améliorer ta relation avec tes finances 100% gratuitement!

Tu as aimé ce billet? Épingle-le sur Pinterest!

Image pour Pinterest : planifier retraite

As-tu commencé à planifier ta retraite? Dis-le-moi dans les commentaires!


Ce billet contient des liens affiliés (identifiés par un astérisque*), ce qui signifie que je pourrais faire une commission si tu fais l’achat d’un produit que je recommande. Faire un achat via ceux-ci permet d’encourager le blogue et ne change en aucun cas le prix pour toi. Pour plus d’informations, consulte la politique de vie privée.


Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

15585

Intéressée par L'année qui compte?

Indique tes coordonnées ici pour être avisée du début de la prochaine période d'inscriptions ET recevoir le mini-cours 7 jours pour améliorer ta relation avec tes finances 100% gratuitement

Mini-cours L'année qui compte

Psst! Tu seras également abonnée à l'infolettre du blogue.