Avertissement COVID-19

Les informations mentionnées dans ce billet peuvent être inexactes en raison des fermetures, modifications et changements dus à la pandémie. Bien que je tente de garder mes billets à jour, tu es responsable de vérifier les règlements, les heures d’ouverture et tout autre renseignement pertinent avant de te rendre sur place.

 

Je dois commencer ce billet en faisant une confession. Je m’étais fait cette idée que Halifax était comme Hobart, mais au Canada. J’étais secrètement en train d’y planifier mon déménagement, dans ma tête.

Le truc, c’est qu’Halifax, ce n’est pas Hobart. À vrai dire, à mon arrivée, ça m’a plus fait penser à Boston.

Ce n’est pas négatif comme tel, mais j’ai passé mes premières sorties à déconstruire l’endroit que je m’étais imaginé dans ma tête… puis, la pluie a cessé, et j’ai réalisé que c’était peut-être mieux ainsi.

Halifax, c’est Halifax. Pas Hobart, pas Boston, pas aucune autre ville. C’est une ville bâtie absolument uniquement autour d’une citadelle, où marcher est un plaisir, malgré les (nombreuses) côtes. Un endroit où l’on mange (et boit!) comme des reines.

Et surtout, un lieu où les gens sont d’une gentillesse, d’une générosité et d’un humour hors pair.

Alors, est-ce que je déménagerais à Halifax? Je ne dis vraiment pas non. Mais surtout, c’est certain que j’y retourne comme touriste, grâce aux vols à moins de 100$ de Flair.

Voici quelques coups de coeur.

Psst! Besoin de trucs pratiques et budgétaires pour planifier ton escapade à Halifax? Ça se passe par ici!

Boardwalk de Halifax au soleil

Mon plus grand coup de coeur à Halifax

Ça ne surprendra sûrement personne qui a déjà visité Halifax, mais mon plus grand coup de coeur dans cette ville, ce sont les gens. Toutes les personnes rencontrées étaient extraordinaires. 

De plus, j’ai aimé que l’inclusivité soit mise de l’avant partout. Les couleurs de l’arc-en-ciel étaient peintes sur plusieurs coins de rue et la grande majorité des commerces avaient des drapeaux de la fierté dans leurs fenêtres – et non, ce n’était pas Pride, j’ai vérifié!

Arc-en-ciel peinturé au sol à Halifax

Art inclusif près de la citadelle à Halifax

Je suis tombée sur une pancarte expliquant que l’acte de désobéissance de Viola Desmond – celle qui apparait sur les billets de 10$ – avait eu lieu en Nouvelle-Écosse et que la communauté noire de la province a combattu à ses côtés, ce qui a été un point tournant dans la lutte pour les droits au Canada.

Ça m’a semblé fitting dans cette ville où j’ai senti le respect et l’égalité partout où j’ai mis les pieds.

Ah et il y avait des produits menstruels gratuits à plein d’endroits. Tsé ❤️

Quoi faire à Halifax?

J’ai l’impression qu’Halifax est une ville qui se « vit » plus qu’elle se visite, mais elle compte tout de même quelques attraits touristiques incontournables.

J’en ai souvent parlé : je ne suis pas très « musée » dans la vie, mais deux endroits figuraient à mon itinéraire, soit le musée Maritime et le musée de l’immigration.

Si c’est pour l’expo sur Titanic (je suis étrangement obsédée par cette histoire, merci Leo en 1997) que je suis allée au musée Maritime, c’est finalement l’exposition sur l’explosion d’Halifax qui m’a le plus fascinée.

Pancarte explicative impact de l'explosion d'Halifax

L’impact incroyable de l’explosion d’Halifax

Plusieurs personnes m’avaient dit que le musée de l’immigration était un incontournable.

C’est peut-être l’entrevue avec le père de Leylah Fernandez vue la veille, ou j’aurais dû m’y attendre vu ma réaction au musée des droits de l’Homme à Winnipeg, mais j’étais contente de ne pas avoir choisi la visite guidée, parce que j’ai braillé de façon incontrôlable à plus d’un endroit.

Je pleure quand mon privilège m’est pitché en pleine face et que je constate la force et la bravoure des gens autour de moi, que veux-tu 🙃

Publicité dans les toilettes du musée de l'Immigration

True story : j’ai tout aimé du musée de l’Immigration, même les fausses « pubs » dans les toilettes (au point de visiter tous les cubicules pour voir les autres)

Food Container cocasse au Musée de l'immigration à Halifax

« Food container » qui m’a fait sourire

Il faut dire que ça n’a pas aidé que, quand j’ai enfin réussi à me resaisir, j’ai entendu une dame parler au personnel de sa propre histoire d’immigration au Pier 21, où le musée est maintenant situé.

À visiter absolument.

Lieux historiques d’Halifax

Moi à l'île Georges de Halifax

Moi à l’île Georges

Il y a deux autres grands incontournables touristiques à Halifax : la Citadelle et l’île Georges.

Je n’étais pas certaine si la visite de la Citadelle valait la peine, mais finalement, pour le prix (11,90$), j’ai trouvé que c’était le cas!

J’ai profité de la vue, visité quelques expositions, appris des fun facts et coupé la ville en deux pour me rendre dans Quinpool. Et surtout, c’était peut-être naïf vu que c’est le but de ce genre d’endroit, mais j’ai été surprise de tout ce qui était caché dans la colline!

Vue de la Citadelle à Halifax

Canon de la citadelle de Halifax

J’ai même regretté de ne pas avoir fait le Ghost Tour qui a lieu en soirée. J’ai l’impression que ça aurait pu être vraiment intéressant, vu que j’ai été creeped out à plus d’un endroit en plein jour.

Je dirais que l’île Georges est surtout intéressante pour la beauté des lieux. La visite se concentre surtout sur le passé militaire de l’endroit, qui, comme pas mal partout au Canada… n’a jamais servi 😂

J’aurais aimé en apprendre plus sur le rôle de l’île lors du Grand Dérangement, quand des Acadiens y ont été emprisonnés dans des conditions atroces.

Lorsque j’ai réservé mon billet, je pensais qu’il était trop tard pour cette option et une fois sur place, je n’étais aucunement habillée adéquatement pour ça, mais mon plus gros regret par rapport à cette visite est de ne pas m’y être rendue en kayak. Sur ma liste pour ma prochaine visite, sans faute.

Autres coups de coeur

Propriétaire du bateau de Halifax Harbour Tours sur l'eau

Vue en ligne droite depuis l'eau à Halifax

La vue en parfaite ligne droite, pendant la mini croisière avec Halifax Harbour Tours 😍

J’ai aussi fait un tour de bateau électrique d’une heure avec Halifax Harbour Tours. J’ai eu un coup de coeur pour le bateau, le capitaine (qui a bâti le bateau!) et l’activité plus que relaxante.

Le bord de l’eau est aussi absolument magnifique, tant sous le brouillard qu’au gros soleil. J’ai adoré que, même s’il y a énormément d’habitations, hôtels et terrasses de restos, TOUT le bord de l’eau soit accessible.

Et il y a des hamacs. Tsé 😍

Mes pieds dans les hamacs du boardwalk de Halifax

Les hamacs du boardwalk de Halifax dans le brouillard

Il faisait *un peu* moins beau ce jour-là 😂

Finalement, j’ai adoré les Halifax Public Gardens. Incroyable qu’ils soient aussi colorés et magnifiques en septembre!

Je suis tellement jalouse de ne pas avoir d’aussi belles fleurs sur mon petit balcon urbain!

Jardin au Halifax Public Gardens

Fleur rose et abeille au Halifax Public Gardens

Où manger et boire?

La question est surtout… comment choisir où manger quand tout a l’air aussi bon? N’ayant que quatre jours de visite derrière la cravate, je ne peux prétendre avoir la réponse absolue à cette question, mais je me permets tout de même quelques suggestions.

Premièrement, il faut bien sûr goûter au classique Donair. Je ne savais pas à quoi m’attendre, mais j’ai absolument a-d-o-r-é ce sandwich.

Genre que deux minutes après avoir terminé de manger, je googlais la recette et je suis repartie avec des épices pour la reproduire à la maison.

J’ai mangé mon premier au King of Donair, sur Quinpool Road. C’est un peu loin, mais pas tant en même temps. Une quinzaine de minutes à pied de la Citadelle.

On m’avait aussi parlé en bien de Johnny K’s au centre-ville. J’y suis finalement allée la dernière journée de mon séjour, car j’ai vu qu’ils offraient une version végé au seitan.

Donair du King of Donair

Donair du King of Donair

Donair végé du Johnny K's

Donair végé du Johnny K’s

Verdict : King of Donair est meilleur, mais le changement du boeuf pour le seitan ne fait aucune différence. Et je suis bien contente, car c’est ce que je prévois cuisiner à la maison!

Sinon, j’ai bâti une bonne partie de mon itinéraire gourmand en me fiant aux adresses recommandées sur la Good Cheer Trail.

J’ai visité le Tidehouse (un mini endroit caché!), le Propeller Arcade (une brasserie/arcade fabuleuse), Bulwark Cider House et Lake City Cider.

Menu à l'arcade de Propeller Beer à Halifax

Arcade de Propeller Beer

Dégustation de cidres au Lake City Cider de Dartmouth

Lake City Cider

J’ai aussi visité ces adresses que je recommande :

Absolument juste du positif à dire au sujet de ces endroits. Je dois mentionner avoir eu un petit faible pour le Stubborn Goat Beer Garden, c’est vraiment juste mon genre d’endroit en général.

Stubborn Goat Beer Garden

Stubborn Goat Beer Garden

Immense terrasse directement sur l’eau, playlist de feu et juste du local au menu. Quoi demander de mieux?

Je ne suis pas certaine que j’aurais goûté au Moon Mist Seltzer de Good Robot si mon serveur ne l’avait pas recommandé quand ce que je voulais n’était plus offert (et que je lui avais mentionné vouloir goûter aux trucs traditionnels de la place).

Un seltzer à la gomme baloune, why not coconut. Juste un verre par exemple, parce que c’est sucré en titi 😂

Moon Mist Seltzer de Good Robot au Stubborn Goat Beer Garden

Moon Mist Seltzer

Seul défaut de l’endroit : l’utilisation de verres jetables.

Je dois aussi donner des mentions spéciales au Stillwell pour l’ambiance parfaite et au Lake City Cider, où la propriétaire (une femme!) était la personne qui offrait ses suggestions.

Stillwell Beer Garden

Stillwell Beer Garden

J’ai eu un coup de coeur pour le cidre mélangé à un Pinot Grigio de la Vine Series, que j’ai bu en admirant le coucher de soleil. Bonheur.

Le paradis des marchés fermiers

La terrasse extérieure du Halifax Seaport Market

Belle terrasse extérieure au Halifax Seaport Farmers’ market

L'île Georges depuis le Halifax Seaport Farmers' Market

Et la vue 😍

Étant une amatrice de marchés fermiers, je me devais de visiter ceux (oui, au pluriel!) de Halifax.

Le Halifax Seaport Farmers’ Market, probablement le plus connu, a lieu tous les samedis et dimanches. En arrivant, j’avais envie de comparer le lieu au marché Jean-Talon, mais finalement, c’est totalement différent. Les exposants arrivent le matin même avec leurs glacières pour vendre leurs produits!

Peu de trucs en vente étaient pratiques pour un court voyage sans cuisine, mais j’ai adoré l’espace extérieur et la vue incroyable sur l’île Georges. Ah et de mémoire (ça change aussi peut-être de semaine en semaine), il y avait aussi deux distilleries qui vendaient autant des bouteilles complètes que des petits formats pour organiser une dégustation maison.

J’ai aussi visité le Halifax Brewery Farmers’ Market, qui a lieu tous les samedis matins à la brasserie Alexander Keith’s. Coup de coeur pour ce marché!

J’y ai acheté un scone aux bleuets chez Pies by Andrea… qui m’a plus que charmée en me parlant de sa passion inattendue pour la pâtisserie avant de m’offrir un délicieux morceau de gâteau mocha (j’ai eu beau insister pour payer, c’était 2$, rien à faire!). Miam.

J’ai aussi flanché pour un croissant feta et zaatar chez Luke’s. Pas tout à fait assez flaky à mon goût, mais délicieusement beurré, salé et épicé. Miam!

Mon troisième arrêt de la matinée a été au marché de Dartmouth au Alderney Landing. Belle découverte! C’est une Haligonienne rencontrée sur place qui m’a parlé de ce marché, me mentionnant que c’était son préféré. Il n’en fallait pas plus pour piquer ma curiosité!

Chansonnier sur le bord de l'eau au Aldernay Landing Market

Certains des exposants étaient les mêmes que ceux découverts aux deux marchés précédents, mais j’y ai aussi fait de belles découvertes, comme Love Potion, qui vend des mélanges d’épices biologiques.

J’ai aussi aimé que certains vendeurs proposent des produits de la porte arrière de leur véhicule – littéralement. Et l’ambiance musicale grâce à un chansonnier!

Bref, trois endroits similaires et différents à la fois qui valent tous une visite.

Cafés de Halifax

Sandwich déjeuner et café de The Ville dans le brouillard sur le bord de l'eau à Halifax

Déjeuner de chez The Ville sous un brouillard intense

J’adore le café, mais je ne suis pas une « fréquenteuse de cafés » dans la « vraie » vie.

Puisque j’avais quatre matins devant moi, j’ai décidé de me faire plaisir et de visiter un café indépendant tous les jours.

J’ai donc visité Weird Harbour, The Ville Coffee Bar, Coffeeology et Steve-o-Reno’s Cappucino. Si ce n’avait été de mon corps qui n’accepte pas plus d’une tasse de café par jour, j’aurais aimé essayer bien plus d’endroits!

Halifax semble avoir une belle coffee scene qui vaut la peine d’être découverte.

J’ai cependant été surprise que certains des cafés visités (surtout Coffeeology) aient très peu de choix à manger. C’était vraiment plus des brûleries.

Les différents quartiers d’Halifax

Maisons colorées à Halifax

La plupart des attraits touristiques d’Halifax sont situés dans le Waterfront et Downtown, mais ça vaut la peine de sortir un peu pour découvrir d’autres endroits.

Mention spéciale au North End, clairement le quartier en vogue du moment. J’y ai découvert plusieurs adresses coup de coeur, dont Coda Ramen et Propeller Beer et son arcade. Je voulais aussi me rendre dans Hydrostone, mais j’ai manqué de temps.

Je ne sais pas si je l’ai mentionné, mais il n’a PAS fait beau lors de mes deux premiers jours à Halifax. Quand j’ai mentionné être dans un mood ramen à quelqu’un de la place, elle m’a dit que je devais absolument visiter Coda Ramen. Elle avait raison.

Si j’ai cherché l’endroit en arrivant (le resto est situé à l’arrière d’une charcuterie française), j’ai immédiatement été séduite par les lieux. Je voulais TOUT commander. Je me suis finalement laissé tenter par l’entrée de chou-fleur frit et le Sea Truffle Tonkotsu.

Je savais que c’était beaucoup trop pour une personne, mais je devais goûter!

Ramen du Coda Ramen

Le ramen était le parfait croisement entre un tonkotsu et une crème aux champignons. Repas réconfort par excellence.

À mon départ, j’ai été prise de court par le fait que le terminal de paiement ne me demande pas de laisser de pourboire… je pensais avoir cliqué quelque chose trop vite! Mais non, le resto a plutôt choisi de majorer légèrement les prix pour offrir à ses employés un salaire digne de ce nom. J’adore.

Mes boutiques chouchous à Halifax

Vue de l'île Georges à Halifax

Vue de l’île Georges

J’ai été surprise de voir très peu de magasins à Halifax. J’ai dû activement chercher pour trouver des boutiques, puisque j’adore magasiner en vacances!

Celles que j’ai trouvées étaient tellement parfaites que j’ai dû me retenir pour ne pas les dévaliser.

Quelques coups de coeur :

Je suis repartie avec cinq sortes de sel locaux (j’ai un problème) et des épices à Donair de la marque Axe to Grind.

Si j’avais pu apporter des liquides, je serais partie avec beaucoup, beaucoup d’alcool… et de la sauce à Donair!

Intéressant à mentionner : il y a une superbe boutique d’alcools locaux à l’aéroport. Selon ce qui m’a été dit (et j’ai posé la question trois fois, car je n’y croyais pas!), il n’y a pas de limite à la quantité d’alcool transporté entre les provinces et les produits ne comptent pas dans les limites imposées par les compagnies aériennes.

Il y a quelques mois, je parlais de mon désir de visiter la Nouvelle-Écosse pour la première fois. Contente que ce soit maintenant chose faite! Tu peux lire ce billet ici.

Tu as aimé ce billet? Épingle-le sur Pinterest!

Image pour Pinterest : quoi faire à halifax

As-tu déjà visité Halifax? Quels ont été tes coups de coeur? Partage-les dans les commentaires!

Ce billet est commandité par Tourism Nova Scotia. En toute transparence, j’avais déjà acheté mon billet d’avion et prévu en parler lorsque Tourism Nova Scotia m’a proposé de collaborer pour partager mes expériences. J’ai eu une liberté éditoriale complète.


Ce billet t’a été utile? Réserve l’hébergement pour ta prochaine escapade sur booking.com et encourage le blogue : je recevrai une petite commission qui m’aidera à poursuivre sa mission sans que ça ne te coûte un sou de plus.