Avertissement COVID-19

Les informations mentionnées dans ce billet peuvent être inexactes en raison des fermetures, modifications et changements dus à la pandémie. Bien que je tente de garder mes billets à jour, tu es responsable de vérifier les règlements, les heures d’ouverture et tout autre renseignement pertinent avant de te rendre sur place.

 

Lorsque j’ai décidé de visiter Tulum avec mon amie Chloé, plusieurs personnes m’ont avertie que cette ville était hors de prix.

Naïvement, je me disais… c’est le Mexique, à quel point est-ce que ça peut coûter cher?

Ça, c’était jusqu’à ce qu’on commence à regarder où séjourner. Disons que nous avons trouvé *plusieurs* hôtels à plusieurs milliers (!) de dollars la nuit, alors que nous espérions trouver quelque chose sous la barre des 100$…

J’ai pensé que ce serait donc intéressant de partager mon budget de voyage pour voir ce qu’il est possible de faire dans cette populaire ville touristique avec un budget raisonnable.

Budget estimé

Ruines de Tulum

Lorsque j’ai acheté mon billet d’avion et une fois les hôtels réservés, j’ai regardé le montant déjà dépensé et visé un budget de 2000$ total pour mes 16 jours au Mexique.

J’ai un peu dépassé, en grande partie parce que j’avais oublié des coûts non négligeables, comme le test COVID à faire avant le retour, le pourboire dans tous les établissements visités, la carte SIM, l’occasionnel cocktail et mon amour des souvenirs locaux.

C’était la première fois que je visitais le Mexique hors d’un tout inclus et j’avoue avoir assumé certains coûts qui se sont avérés plus élevés qu’anticipés.

Ceci étant dit, pour le type de voyage que j’ai fait, je crois que le prix que j’ai payé est plutôt raisonnable.

Transport

Vue de l'avion sur Cancún

Vue sur Cancún au départ… on ne le réalise pas, mais c’est une immense ville!

Autobus ADO

J’ai réservé mon vol avec Air Transat. Il m’a coûté 634,02$ incluant l’assurance COVID qui me couvrait en cas de non-hospitalisation, ce qui n’était pas le cas de mon assurance régulière.

En toute transparence, j’ai été très déçue du service à la clientèle (ou du manque de) lorsque j’ai dû faire une modification à mon vol et j’ai malheureusement eu l’impression d’uniquement obtenir une résolution que parce que, sur le coup de l’émotion, j’ai dit que j’en parlerais sur mon site web.

Ceci étant dit, j’avais réservé avec Transat parce qu’une fois à l’aéroport et en vol, j’ai toujours eu une bonne expérience et à ce niveau, je n’ai pas été déçue.

Sur place, j’ai pris l’autobus ADO pour me déplacer de l’aéroport à Cancún, où je suis restée deux nuits, puis de Cancún à Tulum, puis de Tulum à l’aéroport, pour un total de 638 pesos ou 39 dollars.

À Tulum, je me suis majoritairement déplacée à pied. Deux de nos hôtels offraient le prêt de vélo, donc je me suis aussi déplacée de cette façon… bien que le vélo offert par le Luna Llena m’a brisé dans les mains à environ 3km de ma destination!

Moi avec mon vélo du Luna Llena

Avant que le vélo brise… 😉

Disons que les vélos gratuits ne sont pas nécessairement les plus performants. Plusieurs endroits offraient des vélos en location à environ 10-15$US par jour, mais je ne les ai pas essayés.

J’ai aussi eu à prendre le taxi et le Colectivo à quelques reprises. Le tarif varie bien sûr selon le trajet. Il n’y a pas d’odomètre, il faut s’entendre sur le coût avec le chauffeur avant de monter à bord. J’ai payé entre 150 et 300 pesos pour mes déplacements.

Pour des trajets assez similaires, j’ai payé entre 25 et 40 pesos en Colectivo.

Hébergement

Balcon du Stay Tropical Cancún

Stay Tropical Cancún

Comme mentionné plus haut, j’ai séjourné deux nuits à Cancún à mon arrivée, que j’inclus dans mon budget de voyage, mais honnêtement, bien que mon hébergement était plus que sympathique (et que j’ai mangé de bons tacos), je n’ai pas trouvé que cette ville valait le déplacement.

À Tulum, je ne voyageais pas seule pour une rare fois et j’ai réalisé à quel point voyager à deux peut faire une immense différence sur le budget.

Si, en solo, je n’aurais pas vraiment eu d’autre option que des auberges parfois miteuses, à deux, nous avons pu séjourner dans des hôtels vraiment bien, pour à peine plus cher que le prix d’un dortoir.

J’ai séjourné à :

Pour un total d’environ 611$ côté hébergement pour 16 nuits (pour ma moitié). Nous avons réservé tous nos hébergements sur booking.com.

Le Posada Luna Llena était un peu loin de tout, mais cela avait ses avantages. Premièrement, ça m’a permis de découvrir un quartier et plusieurs restos et petits commerces que je n’aurais jamais croisés autrement.

Chambre du Posada Luna Llena

Oui, la douche était directement dans la chambre, mais on ne voyait absolument rien à travers la vitre!

Piscine du Luna Llena

Deuxièmement, l’hôtel offrait le déjeuner, des vélos gratuits (quoique leur niveau de fonctionnement était, disons… discutable) et surtout, l’accès à un beach club dans un hôtel de luxe (Maria Del Mar) sans frais minimal.

J’y ai passé deux journées entières et même en dînant au resto, je m’en suis toujours sortie avec une facture de moins de 30$.

Côté rapport qualité / prix, c’est vraiment le meilleur choix.

Le TAAN était extrêmement bien situé, en ville, sur la rue menant à la plage. La chambre était magnifique, mais je n’avais pas remarqué en réservant que la seule fenêtre (pleine longueur) donnait sur le corridor et donc, qu’il fallait garder le rideau blackout fermé en tout temps…!

Bref, la chambre était très sombre.

Chambre du TAAN à Tulum

Piscine du TAAN

Que dire de cette piscine sur le toit!

Il y avait également une odeur étrange dans la salle de bain dont nous n’avons jamais pu nous défaire et le déjeuner était plutôt décevant (pain blanc hyper sucré, mauvais café, yogourt avec cantaloup offert en service à la table inutilement long).

Mais bon, selon mon amie qui avait déjà visité Tulum, pour le prix, ça reste un excellent deal, surtout avec les vélos gratuits beaucoup plus performants que ceux du Luna Llena.

Notre dernier hôtel, le Pal Mar, aurait pu être vraiment bien… mais disons simplement que je n’ai rien aimé du lieu.

C’est un super concept de chambres studio avec cuisinettes dans des conteneurs recyclés à un prix vraiment exceptionnel pour le coin… mais nous avons vite compris pourquoi en arrivant!

Pal Mar, Tulum

Extérieur du Pal Mar, Tulum

Bien que nous savions que l’hôtel n’avait pas accès à la plage, nous croyions naïvement que nous pourrions utiliser une entrée publique ou celle du beach club en face, où il était insinué qu’il y avait un deal d’accès.

Nous y sommes donc allées le premier jour, puis lorsque nous avons voulu utiliser le sentier (de sérieusement 20 mètres) menant à la plage pour marcher avant l’ouverture du beach club, nous avons été refusées bêtement pour plein de raisons ridicules qui peuvent se résumer à : « sors ton portefeuille ».

Bref, ça ne sert pas à grand-chose de séjourner à la plage s’il faut marcher environ deux kilomètres pour y avoir accès sans devoir obligatoirement dépenser une fortune.

Activités

Moi aux ruines de Tulum

Moi au cénote Escondito

Cénote Escondito

La liste d’activités que je voulais faire à Tulum était plutôt courte :

  • Relaxer à la plage
  • Visiter des cénotes
  • Manger des tacos
  • Visiter les ruines

Ceci a bien sûr aidé à limiter le coût de mon voyage!

Je ne suis pas une « partyeuse », je n’ai donc pas visité les beach clubs parfois très chers de Tulum, étant plus que satisfaite à la plage publique, au beach club sans montant minimal à dépenser (et sans musique) et au beach club inclus dans notre visite du caleta Tankah (une de mes meilleures dépenses du voyage).

J’ai dû dépenser en nourriture et alcool au Coco Limited Beach Club pour avoir accès à la plage, mais vraiment, je ne recommande pas cet endroit où le personnel était d’une condescendance inouïe et le lieu, franchement pas très beau.

J’ai payé mon accès aux ruines 80 pesos, l’accès aux cénotes Cristal y Escondito 300, l’accès au cénote, beach club et caleta Tankah 300 et 325 pesos pour un tour de bateau et snorkelling près de Casa Cenote.

Ça clôt pas mal ma liste d’activités.

Moi sur un bateau près de Casa Cenote

Il y a énormément d’activités à faire à distance raisonnable de Tulum, soit en louant une voiture ou en faisant une expédition, mais honnêtement, le temps a passé si vite que je n’ai pas été triste de ne pas faire plusieurs de ces trucs qui auraient pourtant été très intéressants.

Nourriture et boissons

Tacos de la Palopita Yucateca

Tacos con queso, panucho et jus d’ananas à La Palopita Yucateca, un sympathique endroit qui n’est même pas listé sur Google Maps (60 pesos)

J’aime beaucoup la bonne bouffe.

J’étais très excitée de découvrir les tacos de rue, mais j’avais comme oublié que je ne mange pratiquement jamais de viande à la maison et donc, après 5 jours à manger des tacos tous les jours (qui ne contiennent aussi pas vraiment de légumes), j’ai commencé à ne pas me sentir très très bien.

Mon budget, qui était donc prévu en fonction de tacos pas chers à tous les repas, a donc dû être revu à la hausse après une indigestion/coup de chaleur/je ne sais pas trop/je t’épargne les détails qui m’a clouée au lit une journée complète.

Je dirais qu’il faut prévoir un bon 20$ par jour pour manger, surtout si ton hôtel n’a pas de frigo. Au moins, le déjeuner était inclus à deux hôtels visités sur trois.

Je n’ai pratiquement pas bu d’alcool de mon séjour, ce qui a aidé côté budget. J’ai acheté une bouteille de tequila à l’épicerie à mon arrivée qui m’a coûté une dizaine de dollars et j’ai pris 3-4 cocktails trop chers dans les beach clubs, c’est tout.

Aucun d’eux ne valait le coup.

Le meilleur cocktail de mon séjour a été le passionfruit mojito du Batey, qui coûtait un raisonnable 100 pesos (environ 7$ avec le pourboire).

Mojito au fruit de la passion au Batey

Cocktail Miami Vice au Caleta Tankah

Le meilleur de mes cocktails juste-corrects-et-trop-chers : le Miami Vice du Caleta Tankah… Je n’ai pas noté le prix exact, mais ça m’a coûté 490 pesos pour ça et un sandwich plus que bof!

Côté tacos, j’ai payé autant 15 pesos l’unité dans une petite taqueria croisée au hasard loin du centre, 40 pesos pour cinq dans un stand de rue qui voulait clairement attirer les touristes que 320 pesos pour quatre tacos dans un resto plus chic.

Quand tu veux faire changement des tacos, il existe plusieurs options de tous genres à Tulum. Nous avons soupé au Palma Central, une des quelques (4?) terrasses gastronomiques de la ville, un peu comme les Premiers vendredis à Montréal.

Nous avons commandé un plat de mezzés méditerranéens au Fata Morgana qui nous a coûté 270 pesos.

Palma Central, Tulum

Mezzes du Fata Morgana à Palma Central

Ces falafels étaient FOUS

Nous nous sommes aussi payé un ~souper fancy~ au Checkpoint Ciao dans la Zona Hotelera, qui nous a coûté 550 pesos chacune. Nous avons partagé une pizza, une assiette de charcuteries et une salade.

Je n’aurais pas pu manger un aliment de plus!

Repas du Checkpoint à Tulum

Ah et à Tulum, il y a une gelateria qui a gagné des prix – avec raison – la Campanella Crémerie. Mes deux boules m’ont coûté 85 pesos.

Au resto, il est recommandé de laisser un pourboire d’environ 15% et les cartes de crédit ne sont pas acceptées partout et entrainent souvent une surcharge.

L’eau potable n’est pas fournie dans une majorité, si ce n’est pas la totalité, des hébergements.

Il faut donc prévoir entre 8 pesos… et 10 dollars (!) pour une bouteille d’un litre, si, comme moi, tu te fais prendre en ayant besoin d’eau à proximité d’un beach club.

Dépenses variées

Électrolytes à l'orange

Parmi les autres dépenses à prendre en considération, il y a :

  • Carte SIM pour cellulaire : j’ai payé 350 pesos pour 5,9Go de données incluant les médias sociaux illimités chez TelCel
  • Le pourboire, tant dans les restaurants que dans les hôtels
  • Les souvenirs. Il y a énormément d’artisans à Tulum. J’ai acheté des boucles d’oreille de Hecho a mano dans un marché de Noël, une petite tête de mort traditionnelle et peinte à la main directement chez Paz, une artisane et une petite tortue (ma tradition!) au MexicArte. Il y a aussi beaucoup de vêtements faits à la main, mais les prix sont parfois de plusieurs dizaines, voir centaines de dollars.
  • Collations et alcool. Il y a un Chedraui (ma nouvelle passion) et un Super Aki à Tulum, deux immenses épiceries de style Maxi où il est possible de trouver tout le nécessaire. L’alcool y est beaucoup, beaucoup moins cher qu’à l’aéroport.
  • Électrolytes. Au début, je me demandais pourquoi tout le monde se promenait avec sa bouteille d’électrolytes… ça peut s’avérer nécessaire, finalement! Ma saveur préférée (voire : la moins pire) a été celle à l’orange. À boire froid absolument. Chaque bouteille coûte environ 25-35 pesos.

Budget final

Moi qui fait du snorkelling au cenote de Caleta Tankah

Caleta Tankah

Mon budget final a ressemblé à :

  • Transport international (incluant les assurances) : 634,02$
  • Transport local : 1523 pesos (environ 95$)
  • Hébergement : 611,26$
  • Restaurants, bars et collations : 6299 pesos (environ 392$) + 27,10$ pour un repas à l’aéroport = environ 420$
  • Activités : 1005 pesos (environ 63$)
  • Télécommunications : 350 pesos (environ 22$)
  • Épicerie, dépanneur et eau : 1636 pesos (environ 102$)
  • Souvenirs (incluant le prix pour un concours exclusif pour abonnées) : 1615 pesos (environ 100$)
  • Test PCR COVID : 1500 pesos (environ 95$)

Pour un total d’environ 2145$ pour 16 jours, soit 134$ par jour. Pas si mal, je trouve!

Ce montant représente ma partie à moi, plusieurs dépenses ayant été partagées avec mon amie.

Au début du voyage, je faisais beaucoup plus attention à mon budget, puis quand la nouvelle est tombée qu’on serait en confinement à mon retour à Montréal, disons que je me suis un peu lâché lousse pour en profiter pleinement…

Bref, un voyage indépendant à Tulum entraine plein de petites dépenses qui peuvent s’accumuler, mais il est possible de s’en sortir pour un montant quand même raisonnable, surtout si tu prévois relaxer!

À l’inverse, il est très facile de dépenser une fortune en restaurants, beach clubs de luxe, en hébergement à plusieurs centaines de dollars la nuit et en vêtements faits localement… donc c’est important d’avoir un oeil sur tes achats pour éviter de dépenser plus que prévu!

Mon outil pour gérer ton budget de voyage sert justement à ça. Je dis ça, je dis rien!

Pour découvrir mes endroits préférés découverts lors de mon séjour, consulte mon billet Quoi faire à Tulum avec un petit budget (à venir jeudi).

Tu as aimé ce billet? Épingle-le sur Pinterest!

Image pour Pinterest : budget tulum

As-tu déjà visité Tulum? As-tu respecté ton budget de voyage? Dis-le-moi dans les commentaires!


Ce billet contient des liens affiliés (identifiés par un astérisque*), ce qui signifie que je pourrais faire une commission si tu fais l’achat d’un produit que je recommande. Faire un achat via ceux-ci permet d’encourager le blogue et ne change en aucun cas le prix pour toi. Pour plus d’informations, consulte la politique de vie privée.