Les deux dernières années ont eu une onde de choc sur le marché du travail.

De plus en plus de gens ont réalisé que le hustle qui était valorisé depuis si longtemps n’était finalement pas si cool que ça.

Que la balance travail/vie personnelle comptait pour beaucoup.

Et pour plusieurs, cette réalisation s’est concrétisée avec le choix ou la nécessité de devenir travailleuse autonome.

Sauf que… travailler pour soi-même, ça peut donner le tournis sur un moyen temps!

Voici plusieurs conseils pour devenir pigiste au Québec.

Psst! Lis jusqu’au bout pour découvrir ma trousse de départ pour t’aider à naviguer ce nouveau mode de vie.

Mes conseils ne sont pas fiscaux ou comptables. Je traite de mon expérience personnelle. En cas de doute, consulte une professionnelle.

Quelles sont les étapes pour devenir travailleuse autonome?

Espace bureau

La bonne nouvelle, c’est qu’il n’y a pas grand-chose de plus simple que de devenir travailleuse autonome. Techniquement, tu peux juste… commencer à travailler.

Tant que tu utilises ton nom et que tu fais moins de 30 000$ par année, tu n’as pas vraiment rien à rien faire, du moins, dans plusieurs industries.

Sauf qu’on s’entend que la philosophie « yolo » a ses limites.

Ça vaut la peine de te renseigner. 

Avant de te lancer, c’est super important de vérifier si le domaine que tu convoites a des réglementations ou restrictions et comment tu pourras te conformer à celles-ci.

Dois-tu avoir un titre particulier pour travailler dans le domaine? Dois-tu obtenir un permis? Suivre une formation? Est-ce que certains mots ou garanties sont hors limites? 

Malheureusement, il n’existe pas de réponse universelle à ces questions, donc c’est essentiel de te renseigner selon ton industrie.

De plus, un truc important à savoir est que si tu utilises des électroniques à la maison dans le cadre de ton travail, tu dois t’assurer qu’ils sont couverts par ta politique d’assurance habitation. Plusieurs compagnies excluent les biens utilisés professionnellement de leur couverture.

Selon ton domaine, tu pourrais aussi avoir besoin d’une assurance du genre erreurs et omissions ou autre.

Finalement, tu dois aussi penser à tous les avantages liés à ton emploi que tu laisses derrière. Par exemple, si ton emploi t’offrait des assurances médicales, dentaires ou autres, tu voudras peut-être les remplacer.

Dois-tu quitter ton emploi pour te lancer à la pige?

ordinateur et cahier de notes

C’est une question qui est revenue à quelques reprises lorsque je discutais avec des futures pigistes, récemment.

La réponse courte : non, absolument pas.

Tu peux même te lancer à la pige tout en travaillant encore à temps plein si cela respecte ton contrat d’embauche. Et ça, c’est la partie importante. La fois dans ma vie où j’ai eu un emploi « traditionnel », c’était indiqué à mon contrat que je ne pouvais pas faire certaines autres tâches de façon rémunérée.

Tu as aussi peut-être une clause de non-concurrence dans ton contrat d’embauche. 

Quelle que soit la raison pour laquelle tu ne te vois pas quitter ton emploi entièrement, il existe une solution.

Tu pourrais par exemple demander à ton employeur si tu peux garder ton poste à temps partiel, trouver un nouvel emploi 2 ou 3 jours par semaine, ou même proposer à ton employeur actuel de devenir consultante à la pige.

Le monde du travail est de plus en plus flexible. Sois imaginative et profites-en!

As-tu une idée du potentiel de revenus de ton projet?

calculatrice devant ordi

Tu peux avoir la meilleure idée au monde, mais si elle ne génère jamais de revenus, ça restera un hobby, pas un emploi.

Perso, j’ai accepté des contrats vraiment pas assez bien payés beaucoup trop souvent, j’ai fait un stage non rémunéré pour mettre le pied dans une industrie que je ne connaissais pas, j’ai été tellement excitée de me faire approcher pour un mandat que j’ai accepté sans négocier – pour apprendre quelques mois plus tard que des personnes ayant eu la même offre que moi avaient été payées plus de 2x plus.

Ça m’a donc pris de très longues années avant de faire un salaire décent. 

Aujourd’hui, je diversifie mes revenus grâce à la pub sur ce site web, ma boutique en ligne, mes livres, du contenu commandité, de l’affiliation et des conférences. Je n’ai pratiquement plus de client à la pige, sauf à l’occasion.

Bref, j’ai un peu improvisé, mais j’en suis arrivée à quelque chose qui fonctionne pour moi.

Un truc que j’ai appris est que jusqu’à ce que les gens te paient, tout ce que tu as, ce sont des hypothèses. Oui, tu peux faire des études de marché et des sondages et demander l’avis de tes amis et de ta famille, mais rien n’est garanti.

Lors de ma formation en lancement d’entreprise, on a énormément parlé de l’importance des sondages, j’en ai donc fait un super élaboré et j’ai choisi les premiers produits de ma boutique et leurs prix en fonction des commentaires reçus.

Quand j’ai lancé ma boutique… *criquets*

Maintenant, je suis plutôt à l’écoute des commentaires. Quand j’entends quelqu’un dire « J’ai tellement de la difficulté à faire X! », je leur écris un mot pour en savoir plus, je fais mes recherches et si je réalise qu’il y a un produit potentiel pour répondre à leur besoin, je les implique dans la création de celui-ci.

Idéalement, je te suggère de ne pas faire comme moi et d’avoir un plan dès le départ – même si celui-ci peut et va changer en cours de route. 

La rédaction d’un plan d’affaires va t’aider à formaliser ton idée et t’aider à réfléchir méthodiquement. Ce n’est vraiment pas un exercice magique. À moins que tu aies besoin de financement, c’est vraiment juste un exercice pour toi!

Es-tu prête à gérer ta comptabilité?

Bien sûr, impossible de passer à côté de la comptabilité de travailleuse autonome 🙃 J’ai d’ailleurs un billet complet à ce sujet.

Je n’entrerai pas dans les détails ici, mais je voulais mentionner trois choses : les taxes, les acomptes provisionnels et les dépenses en général.

Tu es dans l’obligation de t’inscrire aux fichiers de taxes si tu gagnes 30 000$ ou plus lors d’un trimestre ou de quatre trimestres consécutifs.

Cependant, il peut être avantageux de t’y inscrire même avant d’atteindre ce seuil, surtout si tu dois faire beaucoup de dépenses. Lorsque tu es inscrite aux fichiers de taxes, tu peux avoir droit au crédit de taxe sur les intrants (CTI) et au remboursement de la taxe sur les intrants (RTI).

De plus, ne pas facturer les taxes équivaut à avouer à tes clients potentiels que tu gagnes moins de 30 000$ par année, ce qui peut avoir un impact sur la façon dont ils te perçoivent.

En tant que pigiste, comme en tant qu’employée, tu devras payer des impôts. Sauf que contrairement à quand tu es employée et que le gros de la job est faite pour toi, que plusieurs déductions sont prises à même ta paie, tu devras maintenant tout gérer toi-même (avec une comptable).

Quand tu atteins un certain seuil de revenus et d’impôts à payer, tu passes du paiement de taxes en avril comme « tout le monde » aux acomptes provisionnels. Oui, c’est normal d’être intimidée, mais non, ce n’est pas si compliqué!

Le truc qui m’a surpris et qui, selon moi, n’est pas assez bien expliqué, c’est que la première année du paiement d’acomptes provisionnels, tu dois payer tes impôts (avril), tes taxes du premier trimestre (avril), tes taxes du deuxième trimestre (juillet), ton premier acompte provisionnel (septembre), tes taxes du deuxième trimestre (octobre), ton deuxième acompte provisionnel (décembre) et tes taxes du quatrième trimestre (janvier).

Ça fait beaucoup de paiements en peu de temps!

De plus, la première année, le montant total à payer est divisé en seulement deux versements plutôt que quatre, ce qui rend la facture encore plus salée!

Finalement, petit truc simple, mais si facile à oublier : les dépenses. Quand tu es employée, tu ne réalises souvent pas que le travail vient avec beaucoup de dépenses variées. Quand tu deviendras pigiste, tu devras assumer ces dernières, de ton ordi aux professionnels que tu engages aux formations que tu fais et plus.

L’argent que tu gagnes (moins les taxes et impôts) ne sera donc pas uniquement du profit! Tu dois prendre en considération le coût de ton boulot quand tu penses à tes objectifs de revenus.

Comment vas-tu te faire connaître?

Tu as beau avoir le meilleur produit ou la meilleure offre du monde, si personne ne sait qu’elle existe, tu n’es pas bien bien avancée!

À moins que tu te lances à la pige en ayant déjà des clients (si oui, BRAVO!), tu devras t’assurer que tes clients potentiels peuvent te trouver facilement. Assure-toi d’être présente où tes clients seront, ce qui peut signifier les médias sociaux, LinkedIn ou ton propre site internet… ou toutes ces réponses!

Tu as peut-être déjà entendu l’expression « avatar »? Ça veut dire imaginer un client type. Est-ce que cette personne est sur TikTok tous les jours ou lit plutôt le journal local?

Crée une persona cliente idéale et sois présente où cette personne est.

Et, bien sûr, tu devras contacter des clients potentiels par courriel ou téléphone… ou même en personne, selon ton industrie!

Pour sortir du lot, ne fais pas que te présenter : propose dès ton approche initiale une piste de solution à un problème qu’ils ont peut-être.

Trousse de départ pour future pigiste

Trousse de départ pour future pigiste

Ouf! Ça semble beaucoup de choses auxquelles penser? C’est exactement pour cela que j’ai créé la trousse de départ pour future pigiste!

Celle-ci s’adresse aux futures travailleuses autonomes et solopreneures qui désirent faire affaire sous le statut d’entreprise individuelle (définition ici 😉).

Ce kit contient cinq éléments / sept fichiers :

  • Document d’introduction (PDF)
  • Webinaire (vidéo)
  • Questions fréquentes et pistes de réflexion (PDF)
  • Exercice des pour et des contre (PDF à imprimer)
  • Outil de projections financières (fichier Excel et PDF d’instructions)
  • Ressources (PDF)

Les abonnées ont bien sûr 50% de rabais sur le coût de cet outil, comme pour tous les produits numériques de la boutique.

avantage abonnement

Infos pratiques

Découvre cet outil sur la boutique.

  • Créé pour les Québécoises
  • Un dossier .zip contenant six PDFs et un fichier Excel te sera envoyé par courriel - assure-toi que l'appareil que tu utilises peut lire de tels fichiers
  • Optimisé pour une utilisation à l'ordinateur (Microsoft Excel requis)
  • Répond à plusieurs questions et interrogations au sujet du lancement à la pige de façon audio (webinaire) et écrite (PDF) en plus de fournir les outils pour vérifier le réalisme du projet
  • Outil créé en collaboration avec une pro d’Excel et approuvé par trois futures pigistes
  • Mises à jour envoyées gratuitement, à vie (dernière mise à jour : août 2021).
Cette trousse contient :
  • Webinaire (vidéo et script)
  • Questions fréquentes et pistes de réflexion (PDF)
  • Exercice des pour et des contre (PDF à imprimer)
  • Outil de projections financières (fichier Excel et PDF d'instructions)
  • Ressources (PDF)

Important : Je ne suis ni comptable, ni conseillère financière, ni avocate. Cette trousse ne constitue pas un conseil légal ou financier. Tu devrais consulter une professionnelle avant de prendre des décisions au sujet de tes finances personnelles ou professionnelles.

Tu as d’autres questionnements sur la vie de travailleuse autonome? J’ai regroupé tous mes billets sur ce sujet ici!

Tu as aimé ce billet? Épingle-le sur Pinterest!

Image pour Pinterest : comment devenir travailleur autonome

Quelle est ta plus grande crainte face à l’idée de devenir travailleuse autonome? Partage-la dans les commentaires!