Ça va bientôt faire 20 ans que j’habite Montréal.

C’est fou, pareil.

Et malgré mes presque 20 ans sur l’île, chaque fois que je dois prendre le transport en commun, je dois me demander « quel titre devrais-je acheter? », car, n’ayant pas de passe mensuelle, je dois comparer le prix du billet individuel, aller-retour, du groupe de 10 billets, de celui pour le weekend, la semaine… 😅

Ce n’est pas SI compliqué, ce n’est pas SI long, mais j’ai décidé que tant qu’à le faire, je publierais les combinaisons les plus avantageuses ici pour que tout le monde puisse en profiter, en plus de quelques réflexions sur ce modèle de facturation qui gagnerait tellement à être simplifié.

Quel titre de transport choisir (autobus et métro à Montréal)

Métro de Montréal, station Square-Victoria

Au moment d’écrire ces lignes, voici les différents titres proposés à Montréal (Zone A), ainsi que le tarif ordinaire :

  • 1 passage : 3,50$
  • 2 passages : 6,50$
  • 10 passages : 31,50$
  • Soirée illimitée (de 18h à 5h) : 5,75$
  • 1 jour/747 (24h) : 11$
  • Weekend illimité (du vendredi 16h au lundi 5h) : 14,75$
  • 3 jours (consécutifs, jusqu’à 23h59 le 3e jour) : 21,25$
  • Hebdomadaire (du lundi au dimanche jusqu’à 23h59) : 29$
  • Mensuel : 94$

Ça veut dire qu’il faut évaluer le prix de neuf différentes options chaque fois que tu prends le transport en commun si tu veux t’assurer de payer le meilleur prix… et ça, ce n’est que pour l’île! Car dès que tu la quittes, il y a d’autres tarifs à apprendre…

Quel non-sens.

Voici une autre façon de voir le prix des différents titres, éliminant tout de go les options 1 et 2 passages, qui reviennent plus cher et utilisant plutôt 3,15$, le coût par passage d’une carte de 10 passages comme tarif comparatif (tu me suis?)

Voici le nombre minimum de voyages que tu dois faire pour que chaque option devienne plus avantageuse :

  • Soirée illimitée (de 18h à 5h) : 2 passages (revient à 2,88$ chacun)
  • 1 jour/747 (24h) : 4 passages (revient à 2,75$ chacun) – ne pas oublier que ce tarif est valide 24h (et non une journée de calendrier) et que le billet de la 747 donne automatiquement accès à la passe 24h
  • Weekend illimité (du vendredi 16h au lundi 5h) : 5 passages (revient à 2,94$ chacun)
  • 3 jours (consécutifs, jusqu’à 23h59 le 3e jour) : 7 passages (revient à 3,03$ chacun)
  • Hebdomadaire (du lundi au dimanche jusqu’à 23h59) : 10 passages (revient à 2,90$ chacun)
  • Mensuel : 32 passages (revient à 2,94$ chacun)

Et ça, c’est sans comparer ces options entre elles 😅

Le calcul se complique aussi si tu te rends à l’aéroport, car le tarif de la 747 est inclus dans les titres weekend illimité, 3 jours, hebdomadaire et mensuel. 

Ah et je n’ai pas parlé de la carte OPUS, qui coûte 6$ et est valide 4 ans. Elle est non remboursable, mais non obligatoire, car plusieurs tarifs (mais pas tous) sont aussi offerts sur d’autres supports.

Et dès que tu quittes l’île de Montréal (Zone A), il te faut un billet Zone AB (ce qui veut dire qu’un aller simple métro Henri-Bourassa/métro Cartier coûte maintenant 5,25$ (!!!) ET que tu ne peux pas mettre ce même billet que sur ta carte OPUS Zone A).

Pourquoi faire simple, quand tu peux faire compliqué…

Navettes maritimes

Navette fluviale Navark

Bonne nouvelle : les navettes maritimes sont de retour à Montréal cet été!

Mauvaise nouvelle : leur tarification ne sera pas exactement la même que celle de l’autobus et du métro (parce que, encore une fois, pourquoi faire simple quand tu peux faire compliqué?)

En plus, les navettes ne sont pas toutes gérées par la même compagnie, alors aucun moyen d’obtenir toute l’information sur un même site! (Mais qui a pensé à ça…)

Les navettes fluviales en service cet été sont : 

  • Vieux-Port de Montréal à Pointe-aux-Trembles
  • Vieux-Port de Montréal à Boucherville
  • Vieux-Port de Montréal à l’île Sainte-Hélène à Longueuil
  • Vieux-Port de Montréal à l’île Sainte-Hélène
  • Promenade-Bellerive (arrondissement de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve) à l’île Charron (Longueuil)
  • Promenade-Bellerive (arrondissement de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve) à Boucherville

Pour avoir testé le service Vieux-Port de Montréal à Pointe-aux-Trembles l’été dernier, cette façon de se déplacer est tellement agréable!

Ceci signifie qu’il devrait également être possible de visiter le parc des îles de Boucherville relativement facilement sans voiture!

L’aller simple coûte 5,50$. Il est possible d’acheter un billet à l’avance en ligne ou sur place, s’il reste des billets. Cependant, l’accès est inclus avec certains tarifs OPUS (Zone A ou Zone AB, selon l’itinéraire). Il faut quand même réserver une place en ligne pour profiter de la gratuité.

Et le BIXI, dans tout ça?

BIXIs

Je considère que les BIXI font partie du réseau de transport en commun de Montréal.

Cette année, j’ai été surprise qu’en simplifiant leur charte de prix (positif!), ils éliminent aussi certains tarifs… du moins, selon ce que je peux voir sur leur site web!

L’an dernier, je faisais partie de ceux qui ont adoré le changement pour la tarification à la minute. Grâce à ma carte OPUS, je pouvais débarrer un vélo pour 0,45$ puis rouler pour 0,09$ la minute avec un vélo régulier ou 0,23$ avec un vélo électrique.

Ces tarifs OPUS ne sont plus mentionnés nulle part, remplacés par des tarifs (majorés pour 2022) de 1$ pour débarrer le vélo, 0,15$ la minute en vélo régulier et 0,30$ en vélo électrique.

Disons que le prix n’est plus du tout le même! 😮

Pour cette raison, j’ai choisi de me procurer l’abonnement saisonnier à 83$+taxes en prévente, me donnant droit à un nombre illimité de trajets de 45 minutes et à un tarif de 0,12$ la minute en vélo électrique. 

Avec les nouveaux tarifs, l’abonnement saisonnier est beaucoup plus attrayant, surtout en prévente (le prix régulier est de 92$+taxes).

Je vais en profiter pour utiliser BIXI plus souvent que j’avais l’habitude de le faire, peut-être même pour aller au marché le weekend…

Surtout qu’avec le REV, je me sens enfin en sécurité sur plusieurs axes routiers de Montréal où je n’osais jamais rouler avant!

Communauto

Communauto flex

Est-ce que Communauto est un transport en commun? Oui et non, je l’avoue.

Une chose est certaine, c’est un bon complément. Il existe des tarifs spéciaux et des promotions en lien avec BIXI et les abonnements de la STM.

Je suis abonnée à Communauto depuis quelques années déjà et j’ai parlé de mon expérience ici.

Pourquoi je rêve d’une structure de prix à l’australienne

Ferry dans le Sydney Harbour

Ce ferry fait partie du réseau de transport en commun de Sydney en Australie 😮

La raison pour laquelle j’ai décidé d’écrire ce billet (autre que pour avoir mon propre aide-mémoire des tarifs 😂), c’est pour jaser de la façon dont l’Australie facture ses transports en commun, qui a TELLEMENT plus de sens, selon moi!

Utilisons l’exemple du New South Wales, où se situe Sydney.

L’État utilise une carte similaire à la carte OPUS, nommée Opal. Cette carte est valide dans la presque totalité de l’État : Sydney, les Blue Mountains, la Central Coast, la Hunter Valley et le Illawarra. 

Premier point positif : il est possible d’ajouter de la valeur sur sa carte en ligne, même de faire des paiements préautorisés!

Chose étonnante : il y a en fait plus de tarifs qu’à Montréal! Le prix est différent pour le bus, le métro, les ferries et le train, selon la distance parcourue ET il y a des tarifs pour l’heure de pointe.

Mais tu sais quoi? Ce n’est pas grave, parce que tu n’as pas réellement à t’en soucier!

En effet, au lieu de vendre des passages individuels, tu ajoutes le montant de ton choix à ta carte et peu importe les voyagements que tu fais, tu ne paieras jamais plus que les caps quotidiens, hebdomadaires ou weekends.

C’est-à-dire que tu pourrais prendre le ferry à Sydney, réaliser que tu as oublié quelque chose, refaire le trajet aller-retour, puis prendre le train jusqu’aux Blue Mountains, prendre un bus local aller-retour, revenir à Sydney en train et sauter dans un bus pour te rendre en banlieue… et tu ne paieras jamais plus de 16,30$ par jour.

En date d’avril 2022, le maximum hebdomadaire est de 50$. Et la meilleure partie? Le cap est de seulement 8,15$ les samedis, dimanches et fériés.

Tu n’auras jamais à te questionner, comme je l’ai fait plus haut, au sujet des tarifs les plus avantageux. Tu es rendue à 22 déplacements cette semaine? Tu utilises ta carte, mais plus aucun argent ne sera déduit de ton compte si tu as atteint le 50$.

Et je rappelle que ces tarifs te permettent de te déplacer dans presque tout l’État!

Blue Mountains au Golden Hour

Fou de penser que je me suis rendue là hyper facilement en transport en commun pour moins de 10$… même si c’est à 3h de Sydney!

Avant la refonte des tarifs de juillet 2022, si je voulais aller à Saint-Jérôme (environ 1h30 de train), je devais payer mon titre de la STM (3,50$) et mon billet de train (7$). (Je pense… J’ai dû consulter un document de 55 pages pour essayer d’avoir cette info… et je ne suis pas certaine d’avoir compris?)

Je devais aller à la billetterie deux fois, parce que je ne peux pas acheter mes titres en ligne ni au même endroit. Si je voulais revenir, je devais payer de nouveau. Si j’avais mal calculé mes trucs ou qu’un imprévu était arrivé, je ne pouvais pas retourner en arrière et choisir un tarif plus avantageux.

Le seul avantage de la refonte tarifaire de l’ARTM, c’est que ce trajet peut maintenant être effectué avec un billet Zone ABC à 6,50$. Mais pour rendre ce tarif plus simple et plus avantageux, plein de tarifs ont été énormément majorés et compliqués…

En Australie, je tap à l’entrée dans le transport, je tap à ma sortie. Peu importe ce qui arrive, je ne paierai jamais plus que les montants maximums prévus.

Bref, tant que je m’assure d’avoir 50$ par semaine sur ma carte (et je peux faire un paiement préautorisé!), je sais que je ne serai jamais mal prise.

(Oui, je sais que les tarifs sont plus élevés en Australie. Le coût de la vie y est, en général, plus cher.)

Il me semble qu’on pourrait adopter ce système qui peut être résumé en quelques lignes à peine au lieu du niaisage de Zones qui ne fait aucun sens, non?

Tu cherches quoi faire pour profiter de ton séjour à Montréal? Voici mes suggestions d’activités à petit budget!

Tu as aimé ce billet? Épingle-le sur Pinterest!

Image pour Pinterest : transport en commun montréal

Es-tu, comme moi, toujours confuse par les prix du transport en commun à Montréal? Dis-le-moi dans les commentaires!