Depuis plusieurs années, j’ai pris l’habitude de partager mes objectifs sur le blogue.

Tu peux relire mes objectifs 2020, 2019, 2018, 2017, 2016 et 2015.

Dans ces billets, je parle de mon bilan de l’année précédente, que j’utilise pour choisir mes objectifs de l’année à venir. Au fil des années, j’ai reçu plusieurs questions au sujet de ce bilan. Comment le faire? Par où commencer? Quoi mesurer?

Aujourd’hui, je partage plusieurs pistes si tu désires, toi aussi, faire un bilan de fin d’année (oui, même cette année). 

Pourquoi faire un retour sur la dernière année

Personne qui prend des notes

Peut-être que tu te poses la question : pourquoi faire un bilan? Pourquoi est-ce nécessaire de regarder en arrière, surtout cette année, ou, soyons honnêtes, me semble que ce n’est pas particulièrement tentant?

Le bilan et le choix d’objectifs pour l’année à venir vont ensemble. Faire un aide énormément à faire l’autre. Alors, ça aide à commencer l’année du bon pied, même quand l’année précédente était loin d’être idéale!

Après avoir fait un bilan, mes objectifs s’écrivent tout seuls je parviens à mieux cerner mes forces et mes difficultés, pour me permettre de mieux avancer. C’est un peu la même chose qu’avec un premier budget : je te suggère de noter tes dépenses pendant un mois et le budget se remplit ensuite tout seul, sans calculatrice

Perso, j’aime avoir un blogue, qui me permet de partager mes objectifs publiquement, ce qui me motive. Bien sûr, ce n’est pas le cas de la majorité des gens!

Si l’accountability t’aide, écris à quelques copines pour voir si elles aimeraient embarquer dans l’aventure avec toi. Faites votre bilan chacune de votre côté, choisissez vos objectifs, puis réunissez-vous quelques fois dans l’année pour voir où vous en êtes.

Voici les différentes étapes de mon bilan :

  • Énumération de toutes les dates marquantes (positives comme négatives) dans un carnet de bilans (oui, j’ai un carnet de bilans!)
  • Bilan professionnel de mon année (accomplissements de mon entreprise)
  • Lecture de tous ces beaux (et moins beaux) moments pour déterminer les moments les plus importants de l’année, que je partage sur le blogue
  • Performance vis-à-vis mes objectifs de l’année précédente

J’aime bien faire ce bilan pendant les vacances des fêtes, seule, avec une playlist représentant bien mon année et un p’tit verre de bulles. 

Comment faire un bilan de fin d’année

Agenda et cahier de notes

Selon moi, un bilan, ça se fait avec du papier et un crayon, pas à l’ordi!

OK, tout ça c’est bien, mais concrètement, ça ressemble à quoi? 

Comme je l’ai mentionné, selon moi, les objectifs et les bilans vont ensemble. Donc, ce sera toujours plus difficile la première année, car il va manquer un des deux éléments. 

Commençons avec les objectifs. En début d’année, je choisis mes grands objectifs, tant perso que pro.

Puis, au début de chaque semaine, je note ce que je veux accomplir au cours de la semaine. La plupart du temps, il s’agit de petites tâches (écrire un billet de blogue, gérer mes médias sociaux, etc.) qui sont indirectement en lien avec mes objectifs. Cependant, parfois certaines tâches sont directement liées!

En me basant sur cette liste, je me crée une to do quotidienne. Mais la vie, c’est rarement simple, alors je trouve important d’écrire ce que j’ai réellement accompli à la fin de la semaine.

Quand celle-ci s’est bien déroulée, j’ai effectué la majorité des tâches et quelques-unes qui sont apparues au passage, mais des fois, d’autres trucs ont pris le dessus, donc noter le travail accompli me prouve que je n’ai pas perdu mon temps. Et quand je réalise que j’ai perdu mon temps, j’essaie de m’ajuster la semaine suivante!

À la fin du mois, je regarde mes quatre ou cinq bilans hebdomadaires et je fais un bilan mensuel.

Pour créer mon bilan de fin d’année, je me fie à mes douze bilans mensuels.

Voici les choses que je note (habituellement) dans mon bilan (à toi d’adapter selon les objectifs que tu t’es donnés et tes goûts/intérêts) :

  • Mes voyages
  • Des événements / dates marquantes (tant perso que pro)
  • Les spectacles auxquels j’ai assisté
  • Les projets marquants auxquels j’ai participé
  • Mes plus belles découvertes
  • Quelques highlights de l’année
  • Quelques chiffres mémorables (par exemple, le nombre de billets écrits, un lancement qui a bien été, etc.)
  • Mes apparitions dans les médias
  • Les cadeaux marquants que j’ai reçus
  • Perso, j’ai choisi de ne pas m’attarder aux chiffres, mais tu peux inclure des objectifs financiers (salaire, épargne, etc.)

Puis, je relis mes objectifs et je constate mon succès (ou manque de) face à ceux-ci. Dans un bilan, il faut être vraiment honnête, alors j’indique clairement mes #fails!

Finalement, je réponds aux questions suivantes (j’ai trouvé ce questionnaire en ligne il y a plusieurs années, je ne me rappelle plus de la source) :

  • Nomme cinq choses pour lesquelles tu es reconnaissante
  • Nomme trois maladresses et les leçons à en tirer
  • Nomme ta plus grande source de stress et explique comment tu pourrais la réduire
  • Que veux-tu changer l’an prochain?
  • Que veux-tu pardonner et te faire pardonner?
  • Quelle est ta plus grande peur?
  • Qu’est-ce qui a bien été, cette année?
  • Qu’est-ce qui a moins bien été?
  • Choisis un mot pour guider l’année qui vient.
  • Offre un souhait à l’humanité.

J’aime aussi relire mon bilan de l’année précédente, pour voir tout le chemin accompli en quelques courts mois. Des fois, on a l’impression qu’on n’a pas vraiment le temps de faire ce qu’on veut, que la vie va trop vite, et pourtant, quand on se compare d’année en année, souvent, c’est pratiquement impossible de croire tout le travail accompli!

Comment mesurer ton succès au cours de l’année

ordinateur et cahier de notes

Tout ça semble peut-être énormément de travail, mais ça ne prend pas plus de 5 minutes par semaine, 15 minutes par mois et peut-être 2-3 heures pour le bilan annuel. Ça vaut vraiment la peine.

Pour faire un autre parallèle avec le budget, une fois les exercices faits, c’est important de ne pas fermer le cahier et tout oublier ça. Selon moi, la clé des objectifs est de mesurer ton succès tout au long de l’année. 

Toute est dans toute. Les objectifs pour la semaine déterminent le bilan de la semaine, qui détermine les objectifs de la semaine suivante, ce qui permet d’arriver à un bilan mensuel et à un bilan annuel, ce qui permet de mesurer son succès face à ses objectifs. 

C’est de cette façon que je vois que chaque petite tâche m’aide à me rapprocher des grands objectifs que je me suis donnés en début d’année. Ça devient encore plus concret. Et surtout, ça me garde redevable. Je peux faire des changements le mois suivant, si je vois que ça n’a pas bien été.

Puis, en décembre, je prends le temps de me questionner sur mon année en entier, voir si je dois réévaluer certains objectifs ou si je suis sur la bonne voie. 

C’est un exercice tellement important pour s’améliorer en tant qu’humain, je trouve! J’espère que tu vas essayer et partager l’info avec les gens que ça pourrait aider.

Psst! Dans mon programme L’année qui compte, je donne plus de trucs pour déterminer tes objectifs pour l’année. La prochaine édition aura lieu en janvier 2022. Abonne-toi à l’infolettre pour être avisée du début de la période d’inscriptions!

Tu as aimé ce billet? Épingle-le sur Pinterest!

Image pour Pinterest : faire un bilan de fin d'année

As-tu déjà l’habitude faire un bilan de fin d’année? Dis-le-moi dans les commentaires!

Abonne-toi à l'infolettre!

 

beatrice

Pour plus de trucs pour vivre mieux pour moins