Déjà janvier. Si ce n’est pas déjà fait, c’est le moment de terminer les bilans, mais surtout de planifier ce qui s’en vient.

Choisir mes objectifs pour l’année à venir est une de mes activités préférées, que je trouve très motivante.

Cette année, j’ai fait les choses un peu différemment. J’ai dû entreposer plusieurs de mes possessions lors de la mise en vente de mon appartement et j’ai réalisé que je ne savais plus où se trouvait mon cahier de bilans. 

Si, habituellement, j’écris tout sur papier et je prends le temps de mijoter l’information avant de rédiger ce billet, cette année, j’ai fait l’inverse. Ce billet est mon premier jet, ma prise de conscience, mon réel bilan, alors j’ai voulu prendre tout le temps nécessaire pour l’écrire.

Surtout que 2022 a été plutôt difficile et que je voulais vraiment choisir mes buts et envies avec soin.

Voici donc mes objectifs pour 2023, ainsi qu’un court retour sur 2022. 

Relis mes objectifs 2022, 2021, 2020, 2019, 2018, 2017, 2016 et 2015.

Bilan 2022

Bagels maison

En 2022, j’ai passé à travers presque 20kg de farine. J’ai fait un peu de pain 🙃

Moi à l'île Raymond

À l’île Raymond cet été

En relisant mes objectifs 2022, j’ai réalisé que dès janvier, j’avais décidé de prioriser ma vie personnelle plutôt que ma vie professionnelle. 

J’avoue que je l’avais complètement oublié et finalement, c’est exactement ce qui s’est passé.

Plusieurs drôles concours de circonstances ont fait que j’ai parfois eu de la difficulté à trouver plus de 25h par semaine pour travailler. C’est venu avec certaines conséquences, mais honnêtement, ça a surtout été une révélation. 

Je dois continuer à travailler mon lâcher-prise, je dois m’enlever de la pression et je dois surtout réaliser que ce que je visualise, ça se produit réellement, alors je dois envoyer de l’énergie positive dans l’univers, aussi quétaine et woo woo que ce soit. 

En 2023, la ~création de contenu~, c’est devenu synonyme de « mettre des photos de sa face sur Instagram et exposer sa vie privée ». C’est ce que beaucoup de gens aiment, c’est ce qui fonctionne, c’est ce qui attire les abonnements, mais aussi les revenus.

Et j’ai réalisé l’an dernier que je ne veux vraiment pas faire ça.

Alors, je dois mettre de côté mes objectifs de revenus commandités et concentrer mes efforts sur ce que j’aime et qui me motive : aider.

Pour moi, ça passe principalement par ma boutique et mon programme L’année qui compte.

Alors, je dois cesser de produire du contenu pour produire du contenu (les billets les plus lus du blogue devraient être en lien avec mon offre de service, pas les cadeaux de Noël…) et penser plus stratégique en mettant de l’avant sans gêne mon entreprise, même si je sais que ça turn off certaines personnes.

Même si je suis entrepreneure à temps plus-que-partiel depuis 2017 et à temps plein depuis 2020, je me définis encore comme une « blogueuse ». Mais soyons honnêtes : ce n’est pas seulement mon blogue qui paie mon loyer. C’est ma boutique, mes livres et mes conférences, aussi.

Alors, je dois vraiment cesser de dire que je suis « blogueuse » et accepter le titre d’entrepreneure, car je me limite moi-même. 

En analysant mes statistiques 2022, j’ai réalisé que même si j’ai effectivement passé plus de temps sur ma boutique, sur l’offre d’abonnement et sur L’année qui compte au cours de la dernière année, je n’en ai pratiquement pas fait la promotion.

J’ai amélioré à peu près toutes mes offres payantes, mais si tu regardes mon site, ça ne parait pratiquement pas. Je dois vraiment travailler sur le marketing. 

En 2022, j’ai aussi fait un move très casse-cou : abandonner la page Facebook du blogue, malgré ses 25 000 abonnées. Cette page me demandait tellement de temps et de gestion, pour… presque aucun résultat. Bien sûr, un billet viral ici et là, mais surtout, tellement de commentaires parfois difficiles à gérer.

Je vois collègue après collègue du web tomber en raison d’un burn out et avec tout le négatif de 2022, je savais que je serais la prochaine si je n’agissais pas. Alors, du jour au lendemain, j’ai décidé de concentrer mon énergie là où j’ai le plus d’impact. C’est fou le poids que ça m’a libéré!

Bref, ce bilan est un peu moins un bilan et plus une prise de conscience, mais je commence à être tannée de dire à quel point 2022 m’a chié dans les mains et je veux plutôt regarder vers l’avant.

Mes billets de fin d’année 2022 : 

Objectifs professionnels

Laptop sur le bord de l'eau

2023, c’est l’année make it or break it, pour moi.

En 2020, je suis un peu accidentellement devenue entrepreneure à 100% en perdant tous mes clients à la pige en raison de la pandémie et en 2022, j’ai fait le choix de concentrer mes efforts à 100% sur mes projets.

Mon succès a été mitigé.

En fait, techniquement, si je regarde plusieurs métriques, j’ai fait exactement ce qui était planifié et j’ai obtenu le succès désiré. 

Le truc, c’est qu’en raison de l’inflation et de la récession qui se trame aux États-Unis, où se trouve ma régie de publicité, plusieurs sources de revenus n’ont pas suivi. Pas pantoute. Et j’ai fait face à plusieurs dépenses (certaines prévisibles, d’autres non) qui m’ont mise dans une situation de stress financier que j’espérais ne pas revivre de sitôt.

Au moment d’écrire ces lignes, je ne sais pas si je devrai trouver un emploi d’appoint au cours des prochains mois. 

J’ai certaines entrées d’argent confirmées pour février et c’est à ce moment que je lance la nouvelle édition de L’année qui compte, donc j’ai bon espoir que les choses vont se placer. 

Sinon, je l’ai toujours dit : le pire qui peut m’arriver, c’est de devoir travailler chez McDo quelques mois. Si je dois le faire, je le ferai.

Ce qui m’embête, c’est que j’ai de très très très beaux mandats qui s’en viennent, qui demanderont beaucoup de temps dans l’immédiat, mais qui généreront des revenus de façon très décalée, donc si je dois prendre un emploi d’appoint, je m’enligne vers des semaines de 60h au moment de l’année où j’ai le moins d’énergie

Disons que ce n’est pas une situation idéale, mais bon. You gotta do what you gotta do et j’ai choisi mon emploi et mon style de vie.

Tout ceci étant dit, voici mes objectifs professionnels pour l’année. 

  • J’ai eu de la difficulté avec ceci en 2022, mais je veux continuer à mener un projet de front par mois. Deux max, lorsque nécessaire. J’ai encore des mois relaxes et d’autres où j’essaie d’avancer quatre choses majeures en même temps. Je dois mieux placer mes projets dans l’année.
  • D’ailleurs j’ai un (mais probablement deux) immense et excitant projet secret déjà planifié dans mon année. Très hâte de pouvoir en parler.
  • Me calmer la procrastinaction, qui est pratiquement devenue mon talent numéro un. Je dois redevenir productive, pour vrai.
  • Finir le fameux projet Klaviyo, soit le logiciel d’infolettre que j’ai adopté cet automne. J’ai fini l’implantation de base, maintenant, je veux utiliser le programme à son plein potentiel en créant des segments et des flows
  • Changer le thème de ce site : ce n’est pas tant un objectif parce que ça me tente, mais plutôt, parce que je n’ai pas le choix 🤷🏼‍♀️ Celui-ci n’est pas compatible PHP8, une nouvelle norme web à laquelle je dois absolument me conformer. 
  • Continuer ma stratégie de mise à jour de contenus existants (surtout en lien avec mon offre de service) plutôt que de produire du nouveau contenu simplement pour produire du nouveau contenu. Je me suis perdue dans mes objectifs en 2022 et je suis tombée en mode panique, ce qui n’a vraiment pas été gagnant. Je vise donc un steady 85 000 pages vues par mois, ce qui est très réaliste, je crois.
  • Je dois adopter cette même stratégie pour les pages du site, comme les pages de vente de la boutique.
  • Vidéo, vidéo, vidéo. Je dois absolument créer plus de vidéo. Tant des vidéos promotionnels / explicatifs pour la boutique que des petites jasettes YouTube.
  • Je dois faire la promotion de l’abonnement. L’offre n’a jamais été aussi avantageuse, et pourtant, j’ai eu beaucoup moins d’abonnées en 2021 et 2022 que les années précédentes. Est-ce qu’il commence à y avoir trop de Patreon ou est-ce simplement moi qui n’arrive pas à sortir mon épingle du jeu? Je dois être stratégique!
  • Faire DEUX lancements de L’année qui compte. Je veux faire mon lancement habituel de début d’année, mais aussi tester un lancement à la rentrée, en septembre.
  • Je lance aussi d’ici quelques semaines un premier mini-cours gratuit en lien avec L’année qui compte. Bien hâte de voir comment ça va se dérouler! Tu peux t’inscrire ici.
  • Côté boutique, j’ai plusieurs idées de nouveaux produits, tant des produits qui seront gratuits pour les abonnées et aussi offerts en vente que de potentiels nouveaux outils budgétaires. Je ne veux cependant pas me commettre à en lancer, car je veux m’assurer que ceux existants rayonnent avant tout. Une giga mise à jour des outils est prévue pour avril.
  • Obtenir au moins 600 transactions sur la boutique.
  • Faire un minimum de 10 conférences ou webinaires. J’ai ai seulement fait 5 en 2022, alors que 10 était mon objectif.
  • Pratiquement doubler mon chiffre d’affaires de 2022. C’est ambitieux. Très ambitieux, même. Mais je dois le manifester.

Objectifs personnels

Sushis maison

Mon souper de fête digne d’une reine ❤️

Mon objectif personnel numéro un de 2022, c’était mon objectif prioritaire tout court : rencontrer quelqu’un. 

Et bien que c’est relativement nouveau, je peux dire que c’est chose faite. C’est excitant, c’est stressant, ça change pas mal de choses, ça scrap pas mal d’habitudes, mais je suis heureuse. 

Lui, il n’est pas sur les médias sociaux. Et ça me fait le plus grand bien. Mon temps d’écran a chuté. Et sans page Facebook à checker à toute heure du jour et de la nuit, mon stress professionnel aussi. 

J’ai hâte de voir où tout ça va mener.

Sinon, mon appartement est présentement en vente et quand celui-ci sera vendu, j’ai l’objectif d’acheter mon premier condo.

Le marché immobilier a énormément changé depuis la mise en vente, je prends plein de notes en vue d’en parler sur le blogue. Je mixe ici perso et pro, mais j’ai déjà tellement appris de choses que je veux partager!

Ah et c’est aussi pourquoi j’ai autant ramassé de choses dans les poubelles au cours des derniers mois : même si je déménage, j’ai l’objectif d’acheter le moins de choses possibles, et pratiquement rien de neuf (sauf des trucs comme de la peinture). 

Tout ceci étant dit, voici mes objectifs personnels de l’année.

  • Commencer l’année avec 30 jours de yoga.
  • Recommencer à faire du journaling. Et je mixe encore ici le perso et le pro, mais j’ai une idée pour m’aider à me motiver qui implique le blogue 😉
  • Recommencer à bouger 6 ou 7 jours par semaine. Ça fait toute la différence.
  • Continuer mes exercices de physio pour ENFIN régler les douleurs à ma jambe et pouvoir recommencer à courir
  • Finir ce que j’ai avant d’acheter du nouveau. Spécifiquement pour les produits de beauté et la nourriture. J’ai vraiment joué à l’écureuil.
  • Lâcher prise par rapport à ma peau. Je fais de l’acné rosacée et de l’eczéma, j’ai des rides et ma peau réagit à tout. Je ne peux pas continuer à dépenser des milliers de dollars par année en espérant un miracle. Je dois choisir les produits et traitements sur lesquels je veux investir et m’en tenir à ça.
  • Recommencer ma routine du matin sans écran. Ça, c’est un des trucs qui a sauté en commençant une routine à deux, mais je veux m’y remettre.
  • Ne pas consulter deux écrans en même temps. 
  • Au minimum, décrocher des médias sociaux après 21h. Idéalement, décrocher de tous les internets à cette heure. Encore et toujours les écrans.
  • Continuer à faire une liste de tâches et d’objectifs par mois pour m’aider à gérer mon anxiété, et mes bilans hebdos, mensuels et annuels (j’ai un peu perdu cette habitude, que je dois reprendre, car elle aide tellement).
  • Remettre mes finances en ordre. 2022 a été très difficile et je ne veux plus jamais vivre ce genre de stress financier. Si je veux continuer à avoir des entrées d’argent incertaines, je dois remplir mon compte d’épargne pour les moments qui coûtent plus cher.
  • Lire tous les soirs et continuer à alimenter mon compte Goodreads. J’ai vraiment perdu toute ma concentration au cours des dernières années, je dois la retrouver…
  • Garder mon appart propre, propre, propre. C’est bon pour mon cerveau. Et nécessaire avec la vente 😉
  • Continuer à faire un groooooos ménage de ma vie virtuelle et continuer à dédigitaliser ma vie. Je fais ça à temps perdu et je capote à quel point j’ai de trucs inutiles sur mon ordi…

Objectifs (ou rêves) de voyage

Moi dans la piscine du Free Spirit Hostel à El Transito

Au Free Spirit Hostel au début 2022

Moi au cénote Escondito

À Tulum à la fin 2021

Infinity Mirrored Room

À Toronto en octobre 2022

À la fin 2021, début 2022, j’ai voyagé. Beaucoup.

Ma santé mentale en avait pris une shot en raison des dernières années et j’ai fait le choix conscient d’utiliser mes économies-pas-prévues-pour-ça pour partir dans le Sud.

Dire le bien que ça m’a fait…

Mais, avec tout ce que j’ai écrit plus haut, cela signifie que le fond « voyage » est pas mal à sec. 

Avec lui, on s’est dit qu’on regarderait peut-être pour aller une semaine dans un tout inclus, si on trouve un deal de dernière minute qui vaut la peine.

Ou peut-être que ce sera un hiver au Québec, avec seulement de petites escapades à proximité cet été. Je sais que je trouverai une façon de voyager, mais je ne veux pas trop me faire d’attentes. 

Je vais apprécier chaque petite occasion de sortir de mon quotidien, en tout cas.

Si tu veux commencer l’année du bon pied, consulte ma page à ce sujet, remplie de ressources pour t’aider!

Tu as aimé ce billet? Épingle-le sur Pinterest!

Image pour Pinterest : objectifs 2023

Quels sont tes objectifs pour 2023? Partage-les dans les commentaires!