Inspirée par la lecture récente du livre Petit prix de Geneviève O’Gleman, je dédie un billet entier à l’un de mes repas hivernaux préférés : la soupe

Dans son livre célébrant les repas qui ne coûtent pas cher, Geneviève consacre une section entière aux soupes en donnant des dizaines et des dizaines d’idées pour préparer tout autant de préparations différentes.

Du bouillon aux protéines aux féculents aux légumes et « petits plus », elle liste plein d’ingrédients qu’il sera ensuite possible de mix and match pour créer un repas des plus satisfaisants. 

Soupe mexicaine

Soupe mexicaine

Quels ingrédients ajouter à ta soupe?

Dans son livre, Geneviève liste énormément de trucs permettant de créer son propre « bar à soupe ». Sans voler son idée, je m’en inspire partager quelques exemples. Son livre en contient beaucoup plus. C’est l’une des (nombreuses) raisons de se le procurer 😉 Je devrais d’ailleurs en parler plus en détail au cours des prochaines semaines. 

Ces différents ingrédients permettront de créer des soupes, mais pourraient aussi servir d’inspiration pour un potage.

Légumes

Légumes pour soupe tom yum

Légumes et poulet avant d’ajouter le bouillon pour créer une soupe-minute

Selon moi, les légumes sont l’ingrédient le plus important des soupes. C’est l’aliment que j’ajoute en plus grande quantité, c’est ce qui permet d’aller chercher une plus grande variété de goûts et de textures. Geneviève identifie deux types de légumes : à cuisson plus lente et cuisson plus rapide, pour expliquer à quel moment les ajouter à la soupe.

Perso, je suis du genre « tout pitcher en même temps dans le chaudron » et bien que ce n’est sûrement pas idéal, je trouve mes soupes tout à fait délicieuses. Je pense qu’à force de cuisiner, j’ai simplement, sans le réaliser, adapté mes recettes à la durée de cuisson.

Par exemple, j’utilise du bok choy, des épinards et du maïs dans une soupe ramen qui cuit rapidement et des carottes, du céleri et des oignons dans une soupe poulet et nouilles, que je fais cuire plus longtemps. 

Quelques idées :

  • Carottes (en dés, en ruban ou au spiralizer, si tu en as un)
  • Céleri en dés
  • Poireaux
  • Chou-fleur ou brocoli
  • Chou
  • Courgette
  • Cubes de courge
  • Haricots
  • Poivrons en dés
  • Maïs ou pois verts surgelés
  • Tomates (fraiches, congelées ou en conserve)
  • Oignon vert

Je dirais que pas mal tous les légumes peuvent être utilisés dans une soupe! 

Psst! Plusieurs de ces légumes peuvent être congelés en saison d’abondance, pour toujours en avoir sous la main. Dans mon congélateur, j’ai (presque) toujours des carottes, du céleri, des oignons, des poireaux, des haricots, des cubes de courge en plus de légumes que j’achète surgelés comme des pois et du maïs. 

Protéines

Soupe dinde et nouilles

Soupe dinde et nouilles

Pour transformer une soupe en soupe-repas, il faut des protéines. Voici quelques idées : 

  • Oeuf (mollet en garniture ou fouetté – j’adore faire une simple soupe avec du bouillon de poulet, un peu de sauce poisson, des épinards et un oeuf fouetté)
  • Poisson (frais, surgelé ou en conserve)
  • Crevettes nordiques
  • Légumineuses (haricots, pois jaunes, pois chiches, edamame, etc.)
  • Lentilles
  • Tempeh
  • Viande en lanière ou cubes (poulet, dinde, porc, boeuf)
  • Viande effilochée (poulet, dinde, porc, boeuf)
  • Boulettes de viande (peut-être un mix de plusieurs viandes ou un restant d’une autre recette)
  • Saucisses
  • Pâtes farcies comme des won ton

Féculents

Soupe thaie

Soupe thaïe inspirée du livre Légumineuses et cie* de Hubert Cormier

Selon le féculent choisi, il faudra l’ajouter à un moment différent de la cuisson. C’est selon moi pas mal la seule « difficulté » des soupes. Tu trouveras quelques trucs de conservation plus bas.

  • Pâtes alimentaires (amuse-toi avec les différentes formes)
  • Tortellinis
  • Gnocchis
  • Nouilles asiatiques (ramen, udon, vermicelles de riz, etc.)
  • Patates
  • Riz

Après, suffit de terminer ta soupe avec ce que Geneviève appelle les « petits extras », qui pourraient changer selon le style de soupe que tu décides de faire. Quelques idées :

potage de légumes

Potage de légumes, graines de chanvre, feta émietté, poivre, basilic et oignon vert

  • Croûtons
  • Graines de citrouille
  • Graines de sésame
  • Graines de chanvre
  • Fromage râpé, en copeaux, en cubes fondus dans la soupe (j’adore) ou émietté (par exemple du feta)
  • Nouilles frites asiatiques
  • Fines herbes (surtout si tu en as à la maison)
  • Chips de pancetta ou prosciutto
  • Yogourt grec
  • Poivre concassé

Pour connaître tous les trucs de Geneviève, procure-toi son livre Petit prix : 

Petit Prix

Petit Prix*
Geneviève O’Gleman 
26 octobre 2020
ISBN : 9782761954990
29,95$
Les Éditions de l’Homme
240 pages

Pourquoi les soupes sont les meilleurs vides-frigo

Potage pimpé

Potage congelé, puis décoré pour que personne ne se doute qu’il s’agit de restants!

Potage à la courge et sauge

Potage de courge, sauge frite et yogourt grec

La soupe est probablement l’un de mes repas anti-gaspi préféré, avec les pâtes. C’est difficile de manquer sa recette, même en ajoutant tout plein d’éléments qui semblent dépareillés à premier abord!

Pour cette raison, c’est également un excellent repas à petit prix. Vendredi soir, il reste un petit peu de chaque recette faite au cours de la semaine, mais pas assez pour en faire un vrai repas? Pourquoi ne pas proposer un bar à soupe à la famille? Tout le monde reçoit un bol de bouillon chaud et peut ajouter les éléments restants de son choix. 

Ou encore, il est possible d’improviser une soupe avec des restants en quelques minutes à peine, sur l’heure du dîner. Demi-poitrine de poulet, edamame, patate, carotte un peu moche, pois verts du congélo? Avec un peu de bouillon, c’est le bonheur!

Les potages sont également des options à petit prix intéressantes, parce que la plupart des ingrédients sont des légumes racines faciles à trouver localement à petit prix lors de la saison froide.

Qui n’a pas déjà acheté un sac de 5lbs de patates, carottes, betteraves ou autre pour 2$ et s’est ensuite demandé comment ne rien perdre? Une soupe, tout simplement!

Comment faire ton propre bouillon

poulet séparé en plusieurs recettes

Un poulet entier = tout ça!

Faire ton propre bouillon est plus facile que tu le penses et c’est une solution anti-gaspi et économique. 

Le plus simple, selon moi, est de faire un bouillon de poulet : tu as simplement besoin de la carcasse d’un poulet entier (pourrait être du resto, un poulet style BBQ acheté à l’épicerie ou un que tu as fait cuire toi-même).

Si tu as des retailles de légumes sous la main, tu peux aussi les ajouter. Ensuite, tu n’as qu’à couvrir le tout d’eau dans un grand chaudron, faire cuire une bonne heure et passer le résultat dans un tamis.

Pas plus compliqué que ça!

Certains épiciers vendent même des sacs d’os de poulet pour quelques dollars à peine, si tu veux faire une grosse batch et que tu n’as pas assez d’ingrédients à la maison. 

Si tu préfères un bouillon de légumes, la recette est presque aussi simple, mais le résultat est un peu moins facile à obtenir. Lorsque tu cuisines, garde tes retailles de légumes (feuilles, fanes, pelures, etc.) dans un sac, au congélo.

Quand celui-ci est rempli, utilise-le pour faire ton bouillon. Selon les retailles que tu as sous la main, le résultat pourrait cependant être amer, ou peu satisfaisant. Perso, je n’ai jamais réussi à faire un bouillon de légumes assez bon pour une soupe, je l’utilise plutôt pour faire cuire mon riz ou pour un potage. 

Le bouillon de légumes devrait cuire au moins deux heures et il sera probablement nécessaire d’ajouter des fines herbes et du sel pour obtenir le meilleur goût possible. Une fois la cuisson terminée, comme pour le bouillon de poulet, tu n’as qu’à passer le résultat au tamis.

Le bouillon peut facilement être congelé dans des pots de plastique ou Mason, ou même en cubes à glaçons, puis gardé dans un sac.

bouillon de poulet congelé

Tu peux faire plusieurs autres bouillons à la maison, par exemple avec des os de porc ou des carcasses de fruits de mer (homard, crevettes, etc.) Avant de jeter un aliment, fais une petite recherche sur internet, c’est peut-être la base de ta prochaine soupe préférée!

Soupe tom yum

Soupe tom yum improvisée et anti-gaspi

Bien sûr, tu peux aussi acheter du bouillon du commerce. Il y a en a maintenant tellement de sortes! Généralement, les cartons sont à privilégier (vs les produits de type Bovril), s’ils ont une courte liste d’ingrédients et pas trop de sel ajouté. J’aime bien le bouillon de poulet biologique du Costco.

Trucs de conservation 

Soupe ramen maison

Ramen maison

Comme mentionné plus haut, certains ingrédients auront moins de succès avec la conversation à long terme, surtout les pâtes alimentaires. Si tu veux faire une grosse batch de soupe pour des repas rapides, il vaut peut-être mieux omettre les pâtes et les ajouter seulement à la dernière minute.

Perso, j’adore avoir différentes soupes dans mon congélateur. Je les conserve dans des pots Mason, en faisant bien attention de les congeler seulement une fois bien froides, dans un pot n’ayant aucune fissure et je laisse un bon centimètre de lousse pour que le liquide prenne de l’expansion.

La raison pour laquelle j’aime les pots Mason est qu’un pot = un repas. C’est tellement facile à décongeler et utiliser rapidement!

Contenu de mon congélateur trucs de meal prep

Tu pourrais aussi bien sûr conserver ta soupe dans des pots de plastique, en portion solo ou pour la famille au complet. Écris simplement ce qui se trouve dans le plat, le nombre de portions et la date de congélation clairement pour pouvoir t’y référer plusieurs mois plus tard. 

Les potages se conservent de la même façon, bien qu’ils pourraient avoir besoin d’un peu plus d’amour à la sortie du congélo. Si la texture a trop changé, un petit tour au mélangeur devrait tout régler.

Psst! Geneviève Everell de Sushi à la maison a récemment lancé un livre entièrement dédié aux soupes-repas*. Je n’ai pas encore eu la chance de le lire, mais possédant plusieurs de ses livres, je n’ai aucun doute que c’est une ressource pleine de bonnes idées, toutes plus originales les unes que les autres.

Où trouver les meilleurs ramens – le repas réconfort par excellence – à Montréal, et comment faire une de ces soupes à la maison? La réponse ici!

Tu as aimé ce billet? Épingle-le sur Pinterest!

Image pour Pinterest : soupe

Quelle est ta soupe préférée? Dis-le-moi dans les commentaires!


Ce billet contient des liens affiliés (identifiés par un astérisque*), ce qui signifie que je pourrais faire une commission si tu fais l’achat d’un produit que je recommande. Faire un achat via ceux-ci permet d’encourager le blogue et ne change en aucun cas le prix pour toi. Pour plus d’informations, consulte la politique de vie privée.