C’est l’été, saison d’abondance, j’en profite donc pour faire mon 10 000e billet sur l’importance et le plaisir de manger local.

Cette semaine, au menu : les délicieusement fantastiques petits fruits du Québec, surtout mes préférés, les fraises! 🍓

Fraises sur table de patio

Voici 10 raisons de manger des baies tout le temps et n’importe quand (si tu as vraiment besoin de raisons pour en manger plus 😂).

1. Ça goûte bon

Bleuets aux îles de la Madeleine

Bleuets sauvages aux îles de la Madeleine

Première raison et non la moindre : soyons honnêtes, les petits fruits, ça goûte le bonheur. Juste pour ça, ça vaut la peine d’en manger tout plein.

Il n’y a rien comme une fraise du Québec, une bonne framboise fraîche, un bleuet du lac Saint-Jean ou une mûre sauvage… et toutes les autres baies. Des vraies bouchées de bonheur.

Matin, midi, soir, en saison, il y a en a toujours dans mon assiette!

2. C’est pratiquement des bonbons

Crème glacée et fraises

Crème glacée Coaticook double chocolat et fraises du Québec : y a-t-il un meilleur combo? Je ne crois pas. C’est tout simplement parfait. 

Si tu veux quelque chose d’encore plus décadent, tu peux créer de véritables petites bombes surettes en quelques minutes. J’ai découvert ce truc sur Pinterest, et ça m’a sauvé une ou deux rages de sucre.

Lave tes baies, puis plonge-les dans un peu de poudre à jello de ta saveur préférée. Attention, il en faut juste un peu, sinon il peut y avoir un arrière-goût désagréable. Si tu aimes les bonbons enrobés de sucre, ajoute un peu de sucre blanc au mix. Puis, congèle le tout sur une plaque.

J’ai essayé cette recette avec des framboises et des bleuets, mais je suis certaine que ce serait bon, peu importe le fruit (même avec des raisins!). 

3. C’est bon pour la santé

Brunch avec petits fruits

Je ne suis pas nutritionniste, mais je sais que manger des fruits et des légumes, c’est bon, alors mangeons toutes les baies, tout le temps. 🙃

4. C’est décadent avec un peu de chocolat

Bleuets au chocolat

Chaque été, j’achète au moins une boite de chocolat aux bleuets des Pères Trappistes. Elle ne dure jamais bien bien plus de 48h. OK, 24h. OK… une heure après mon retour de l’épicerie. C’est l’un des meilleurs produits au monde!

Si tu n’en trouves pas (je sais que ça part comme des petits pains chauds à mon épicerie), tu peux acheter du chocolat 70% et plus en vrac et le faire fondre dans un bain-marie ou au micro-ondes. Trempes-y ensuite tous tes petits fruits et fais prendre le mix au frigo. Bonheur. ❤️

5. Ça permet d’encourager les petits producteurs

Fraises locales

J’adore aller au marché ou à la ferme et acheter directement du producteur. C’est souvent moins cher qu’à l’épicerie et ça permet de savoir et comprendre d’où viennent les aliments que l’on mange. C’est tellement plus concret!

Si tu habites près d’un producteur, tu peux aussi souvent faire de l’autocueillette, une activité tellement agréable!

6. Tu peux en ajouter à tous tes repas

croustade aux pommes et fraises

Il y a quelque chose de magique avec les petits fruits qui fait que c’est aussi bon au déjeuner (sur du yogourt couvert de granola maison, yum!), le midi dans une salade, à la collation ou dans une sauce pour accompagner une viande comme le canard, au souper.

Et bien sûr, il y a tous les desserts, comme une croustade pommes et fraises!

Ça se mange tout le temps, n’importe quand. Et c’est parfait comme ça.

7. Ça ne coûte pas cher

Déjeuner avec fraises et bleuets au chocolat

Manger local, ça ne coûte pas plus cher! Ça coûte en fait souvent MOINS cher!

Il faut faire tes achats au bon endroit et connaître les saisons alimentaires (Psst! J’offre un aide-mémoire à imprimer gratuit aux abonnées). J’ai acheté à plusieurs reprises des CAISSES de fraises et framboises pour 10$. En fait, il y en avait tellement que je devais congeler la majorité.

Si tu cherches des petits fruits du Québec hors saison, tu vas payer cher. Il y a des fraises de serre à l’année maintenant, mais disons que ce n’est pas donné en janvier.

Règle générale, tu devrais trouver des casseaux à moins de 5$ plutôt facilement en saison, un prix très raisonnable pour le bonheur que ça crée. J’ai même acheté des barquettes de fraises à 2,50$ il y a quelques jours à l’épicerie!

Psst! Pour d’autres trucs pour économiser à l’épicerie, télécharge mon ebook gratuit!

8. Frais, congelés, en smoothie, toutes les utilisations sont bonnes!

smoothie aux petits fruits du Québec

J’habite seule, je n’aime (habituellement) pas manger la même chose trois fois par jour, je dois donc trouver mille et une façons d’utiliser les aliments que j’achète, parce que je déteste gaspiller de la nourriture.

Les petits fruits sont parmi les aliments les plus versatiles.

Si tu en achètes trop, congèle-les! Utilise-les dans les smoothies, fais une sauce aux baies, fais des bonbons, tel que mentionné au point 2, trempe-les dans le chocolat (point 4), fais un coulis, un sorbet ou un yogourt glacé, dépose-les en guise de glace dans les drinks ou mange-les congelés tels quels (c’est tellement rafraîchissant!).

C’est bon tout le temps, bon.

9. Choisir les produits d’ici est un choix politique et économique gagnant

Fraises du Québec

Trop souvent, je vais à l’épicerie et je ne vois que des baies américaines, même en plein mois de juillet. Ça me brise le coeur en deux. Comment est-ce possible?! Pour les épiciers, offrir des produits d’ici devrait être un choix naturel.

Et pour nous, ça devrait être un choix politique, même si pour une raison X, les produits d’ailleurs sont vendus moins cher.

Les épiceries, même celles des grandes chaines, font leurs achats en partie en fonction des demandes des clients. Demande à ton épicier « Où sont les fraises québécoises? » quand elles ne sont pas offertes. Si plusieurs personnes disent haut et fort qu’elles veulent manger québécois, le marchand n’aura pas d’autre choix que de réagir.

En tant que consommatrices, on a le pouvoir de faire changer le choses!

10. C’est vraiment très très très bon

Fraise en coeur

Fraise en coeur de L’Isle-aux-Grues ❤️

Je suis déjà rendue au dixième point et j’avoue que je cherchais quoi mentionner comme dernier argument.

Je pense que le plus important, c’est de me répéter. Local ou pas, santé ou pas, les petits fruits du Québec, c’est tellement bon qu’on n’a pas vraiment besoin d’autre raison pour en manger tout plein, tout le temps.

Tu cherches une recette à faire avec tes fraises du Québec? Essaie ma recette de cupcakes fraises, basilic et balsamique!

Tu as aimé ce billet? Épingle-le sur Pinterest!

Image pour Pinterest : fraises du québec

Aimes-tu les petits fruits du Québec autant que moi? Dis-le-moi dans les commentaires!


Ce billet t’a été utile? Réserve l’hébergement pour ta prochaine escapade sur booking.com et encourage le blogue : je recevrai une petite commission qui m’aidera à poursuivre sa mission sans que ça ne te coûte un sou de plus.


Abonne-toi à l'infolettre!

 

Pour plus de trucs pour vivre mieux pour moins