Salut, moi c’est Béa, j’ai 31 ans et je suis poches en finances.

J’ai l’impression que j’écris souvent cette phrase pour commencer mes billets, mais n’empêche qu’elle est vraie.

J’ai beau avoir un blogue avec des astuces pour épargner, pour faire de meilleurs choix lorsque l’on fait des achats et pour se permettre des petits bonheurs, peu importe son budget, ça ne fait pas de moi une experte en finances – ou même quelqu’un qui gère bien son argent.

Pis j’avais envie d’en parler. D’écrire un billet pour toutes celles qui culpabilisent parce que leur REER n’est pas assez rempli, ou parce qu’elles n’ont pas encore compris comment investir. Pour ces personnes qui me ressemblent.

Pis pour celles à qui la vie a fait une jambette, aussi. Des fois, on VEUT être à notre affaire, pis la vie arrive, donc ça devient difficile.

Est-ce que ce billet est rempli de bons conseils? Absolument pas. Est-ce qu’il est déculpabilisant? HELL YES.

chat couvert d'argent

Épargner ou rembourser?

On parle souvent de l’importance d’épargner, d’investir, de penser à l’avenir.

Oui, c’est vrai qu’il faut prioriser cela lorsque c’est possible, mais pour plusieurs d’entre nous, malgré tous nos efforts, l’argent n’est juste pas disponible.

J’ai passé ma vingtaine à faire environ 25 000$ par année tout en trainant des dettes. Même si j’avais essayé au maximum de mes capacités, en cessant de dépenser sur tout sauf l’essentiel, j’aurais eu bin de la misère à penser au plus long terme.

Est-ce idéal? Bien sûr que non. Mais pour moi, c’était beaucoup plus important de me débarrasser de mes dettes ET de profiter un minimum de cette période de ma vie, aussi.

Moi à Coober Pedy en Australie du Sud

Moi en Australie en 2013 lors de mon visa vacances-travail

Un moment donné, il faut relativiser. Oui, il faut voir plus loin que le bout de son nez et penser au futur, mais pas nécessairement arrêter de vivre pour ça non plus.

Bon conseil? Je ne sais pas. Mais il me semble que la vie est vraiment plus zen de cette façon.

Quoi faire quand la vie nous fait une jambette?

Techniquement, il faut épargner pour le futur, mais aussi pour les imprévus. Deux comptes séparés, pour deux occasions différentes.

Mon conseil? Commence par épargner, point. En tout cas, c’est ce que je fais. Une fois mes dettes payées, j’ai ouvert un compte d’épargne chez Tangerine. Un seul. Psst! Si tu décides d’ouvrir un compte (c’est gratuit), utilise ma clé orange : 33840402S1 (ça nous donne jusqu’à 50$ gratuits, à toi et à moi!)

Et je suis travailleuse autonome, donc c’est mon compte impôts/taxes/jambettes/voyage/futur condo/retraite.

graphique argent épargne

Au moins, maintenant, j’ai réussi à mettre un peu d’argent dans ce compte. Et je sais donc que même si mon but ultime est de partir en voyage ou acheter un condo, si la vie me fait une jambette, je serai semi-préparée. Je vais être triste, car ça va signifier un trou dans mon épargne, mais au moins j’ai un minimum d’argent prévu pour cela.

Idéal? Absolument pas. Mais pour l’instant, je préfère voir le chiffre monter sur ce compte unique, c’est beaucoup plus motivant… non?

Et quand on fait une dépense stupide?

Chambre à l'hôtel Ritz-Carlton Montréal

Une nuit au Ritz-Carlton, anyone?! 😉

L’important, comme dans à peu près toutes les sphères de la vie, c’est d’être capable de se dire « OK, j’ai fait un mauvais choix, mais je vais reprendre le contrôle rapidement », plutôt que de se dire « bah, tant qu’à avoir pris cette décision, je vais en prendre une autre aussi mauvaise, car je suis déjà dans le trouble ».

Marie Forleo avait fait une entrevue avec Steven Pressfield au sujet de son concept de « turning pro », que je te conseille vraiment de regarder (en anglais).

Ça a l’air simple dit de même, mais ce n’est vraiment pas toujours évident. Je suis la première à me dire « bah, j’ai tout gâché, qu’est-ce que ça va changer?! » surtout quand je dépasse mon budget. Il faut apprendre à penser différemment.

Il faut aussi se rappeler que c’est prouvé ~scientifiquement~ qu’on se souvient beaucoup plus longtemps des expériences que des biens matériels, et que ça nous amène plus de bonheur. Alors si tu flanches sur une expérience trop chère, bin coudonc, ça fera une belle histoire pour plus tard!

Spa Balnéa

Après-midi au spa

Apprendre, une étape à la fois

Parlant d’apprendre, ce printemps, j’ai investi dans un REER pour la première fois. Il y avait plusieurs options, certaines plus avantageuses que d’autres.

Et tu sais ce que j’ai choisi pour commencer? Le compte facile, qui me mettrait en confiance. Pas d’investissement compliqué, mais pas le meilleur taux non plus. Juste le point de départ.

Et en mars, quand viendra le temps d’y repenser, puisque je suis plus confiante, que je m’y connais un peu mieux, je pourrai choisir le compte offrant un meilleur taux d’intérêt – et qui est un peu plus difficile à comprendre.

Une étape à la fois. Pas de jugement. Même si ce n’est pas optimal.

Avoir des projets quand même? Absolument.

Tout ceci étant dit, je t’encourage à te renseigner, à rencontrer un conseiller financier ou un comptable, à essayer de comprendre!

J’aimerais ça être calée, tout comprendre et facilement faire de meilleurs choix. Ce n’est pas le cas pour l’instant, mais j’essaie. Je m’éduque. J’apprends de mes erreurs. Je commence à épargner. Et j’espère que tu essaies, toi aussi.

Arrangeons-nous pour réaliser les projets qui nous tiennent à coeur. Peu importe notre budget.

Alors, voilà. Côté financier, ce billet est probablement rempli des pires conseils au monde. Mais j’ai l’impression qu’on avait toutes besoin d’une petite dose de “ok, I’m good, j’essaie, donc ça va bien!”

Non?

Si tu veux un seul truc facile pour mettre de l’argent de côté, ce billet est pour toi!

Tu as aimé ce billet? Épingle-le sur Pinterest!

Image pour Pinterest : gérer son argent

Es-tu à ton affaire côté finances? Dis-le-moi dans les commentaires!