Le billet suivant est tiré de L’année qui compte.

J’y ai cependant ajouté quelques notions proposées ailleurs dans le programme pour qu’il soit plus complet et qu’il se « tienne » un peu mieux seul. 

Dans L’année qui compte, ce texte est l’un des 12 billets du Module 1, La base, et il inclut une feuille d’exercices à remplir pour t’aider à déterminer ce qui t’apporte réellement du bonheur.

Le billet budget bonheur dans L'année qui compte

Feuille d'exercices Budget bonheur

Premier module de L'année qui compte

***

Qu’est-ce qui t’apporte du bonheur?

Ça semble une question plutôt simple, mais c’est rare que l’on prenne réellement le temps d’y penser.

Très bientôt, tu vas devoir faire des choix budgétaires. À travers les différents modules de L’année qui compte, je vais te proposer plein de façons de réduire certaines dépenses.

Malgré cela, je crois qu’il est important de garder un budget « bonheur », peu importe ton budget.

Par exemple, le truc ~en vogue~ pour économiser a longtemps été de couper le câble. J’ai écrit à ce sujet, j’ai été interviewée à ce sujet, c’est un truc qui a marché pour moi et que j’ai souvent recommandé.

Mais si TON grand bonheur de la vie a toujours été de t’installer le jeudi soir, vino à la main, pour regarder le nouvel épisode de je-ne-sais-pas-quelle-série-pas-disponible-sans-câble, garde ton abonnement!

Tu trouveras un autre endroit où couper sans affecter ton bonheur.

Dépense farfelue ou pas?

Dès la création de ton budget, je t’encourage à intégrer un budget « bonheur », car bien que ça puisse sembler une dépense farfelue, ce ne l’est pas réellement.

On s’entend, si ton dada, ce sont les vêtements de grands designers et que ton salaire annuel est de 20 000$, il ne sera pas possible de t’accorder ce bonheur très très souvent.

Mais ne te sens pas mal, pas une seule seconde, de t’accorder un budget « bonheur ». Ça peut sembler une dépense farfelue, mais ce ne l’est pas réellement.

Si tu te mets à tout couper pour avoir de l’argent « plus tard », ta vie va devenir plate pas mal et la motivation de faire les changements nécessaires risque de diminuer rapidement.

Souvent, en cessant de dépenser sur des trucs achetés par habitude plutôt que par envie et en réduisant tes dépenses « fixes », tu peux trouver le budget nécessaire pour d’autres choses.

Si ton budget ne te permet réellement pas de te payer le petit luxe qui te rend si heureuse, il y a quand même des façons d’en profiter!

En voici quelques-unes :

  • Profiter des remises en argent : plusieurs cartes de crédit offrent des remises en argent. Transfère tous tes paiements automatiques sur ta carte (assurances, télécommunications, abonnements, etc.) afin de maximiser tes gains et promets-toi de les utiliser seulement pour le luxe choisi.
  • Utiliser tes points : par exemple, si ton dada est le voyage, tu peux accumuler des points Air Miles / Aéroplan / autre sur plein d’achats et obtenir un vol ou une nuitée à l’hôtel gratuite. Ça prend du temps, mais c’est possible!
  • Mettre de l’argent de côté – littéralement : si tu utilises de l’argent comptant, ça peut aller très vite! Tu peux soit dire « à chaque fois que j’ai un 1/2/5$ entre les mains, je le mets de côté » ou garder l’argent qu’il te reste à la fin de la semaine.
  • Demander un cadeau : assez straight forward.
  • Profiter des opportunités qui s’offrent à toi : par exemple, si tu as des assurances à la job qui paient 80% des coûts associés à un massage tous les mois… profites-en! Ou, si tu dois voyager pour la job, demande si tu peux donner ton numéro Aéroplan et récolter les points!
  • Modifier tes attentes : si ton bonheur est de manger au resto, pourquoi ne pas y aller pour luncher, plutôt qu’au souper? Souvent, le menu est similaire, mais le prix est moindre. Bien sûr, l’expérience n’est pas 100% la même, mais peut-être que ce sera ainsi plus réaliste pour toi d’y aller aussi souvent que tu le désires!

Intégrer tes passions à ton budget

Vue de l'avion

Le plus important est de trouver le temps pour profiter pleinement de ce qui t’apporte du bonheur.

Mais bon, j’entends les critiques d’ici : le temps, c’est bien, mais peux-tu réellement te payer ce plaisir?

C’est certain que ça dépend de plusieurs facteurs. Si tu rêves de voyage, disons qu’il est plus difficile de dire « je pars toutes les semaines! »

Mais tu peux peut-être dire « je lance un programme d’épargne automatique de 50$ par semaine, jusqu’à ce que j’atteigne 2000$ (donc 40 semaines, sans compter les intérêts) et j’organiserai alors une escapade. Une fois par mois, j’irai voir un film sur le voyage et une fois tous les trois mois, je vais me payer une nuitée dans un bed and breakfast. »

Un exemple parmi tant d’autres.

Tu PEUX trouver des façons d’intégrer du bonheur à ton horaire et à ton budget, si c’est important pour toi. 

Dans un monde idéal, le coût associé à tes plaisirs concorde avec ton budget dès le départ. Mais peut-être que ça n’arrive pas tant.

C’est correct. Un budget n’a pas à être final.

Retourne dans le tien, analyse-le comme il faut.

Y a-t-il des dépenses plates que tu peux réduire? Peut-être que tu croyais que tu n’avais pas besoin de diminuer ta facture d’épicerie, mais est-ce que 20$ par semaine (1040$ par année!) pourraient signifier la possibilité de t’inscrire au cours qui te fait rêver?

Qu’est-ce qui t’apporte RÉELLEMENT du bonheur?

Ce qui est important, c’est de te questionner sur ce qui t’apporte du bonheur. Trop souvent, on assume, même quand on pense à nos propres goûts.

Je te donne un exemple : j’adore aller au restaurant. Vraiment, c’est un plaisir.

Mais… ça ne me dérange absolument pas d’y aller moins de cinq fois par année (je parle de ~vraies~ sorties au resto avec des amies ou mon copain, pas de lunchs sur le pouce).

À la limite, je dirais que j’en profite encore plus! Et je ne me sens alors pas mal si la facture monte, car je sais que cet écart à mon budget est plus qu’occasionnel.

Voilà pourquoi il est important de te questionner sur ce qui te fait plaisir, sur l’argent que tu consacres à ce plaisir et sur la fréquence à laquelle tu veux en profiter. 

Quelques bonheurs à petit prix

Cornet de crème glacée chocolat 6x de Ripples

La meilleure crème glacée au monde : la chocolat 6x de Ripples ❤️

À part la crème glacée, tout ce qu’il y a de meilleur dans la vie est gratuit : l’odeur d’un feu de camp, les câlins, la première gorgée de café le matin, la couleur des feuilles à l’automne, les couchers de soleil, les discussions profondes à 3h du matin, les couvertures chaudes qui sortent de la sécheuse, dormir une heure de plus, le rush d’endorphines après le sport, sentir le soleil sur notre peau…

On nous vend l’idée que nous serons plus heureuses si nous possédons tel gadget ou tel vêtement, si nous dépensons pour vivre de grandes expériences, si nous sortons dans tel restaurant fancy

Avec tout ça, quand prenons-nous le temps de nous poser pour nous consacrer à des activités qui nous plaisent vraiment? Quand nous arrêtons-nous pour apprécier tout ce que nous avons déjà?

Prends-tu vraiment le temps d’apprécier le temps que tu as lorsque tu es seule? Quand tu as un moment juste pour toi, chéris-le!

Profites-en pour faire une soirée spa à la maison incluant un bain, des soins corporels, un masque pour le visage et une manucure.

Lis ce livre que tu veux commencer depuis longtemps, renoue avec un hobby, apprends quelque chose de nouveau, fais une marche en écoutant de la musique, sirote une coupe de vin en regardant ton émission favorite…

Passer du temps avec tes amis ne devrait pas non plus te coûter une fortune. Après tout, le plus important, ce sont les échanges, les conversations et les rires que ça permet, pas l’endroit où tu sors!

Et en amoureux? Les caractéristiques d’une soirée romantique réussie sont les suivantes : sortir le couple de sa routine et permettre aux deux personnes de passer du temps de qualité ensemble. Il n’est mentionné nulle part que ça doit coûter cher!

Les plus belles choses n’ont pas à coûter de l’argent

Coucher de soleil à El Transito

Les fous couchers de soleil à El Transito ❤️

Rappelle-toi que luxe et argent ne sont pas nécessairement liés. Ça te semble impossible? Pourtant, c’est loin de l’être!

Pour moi, l’un des plus grands bonheurs de la vie, c’est de regarder le coucher de soleil à la plage, verre de vin à la main. Ça peut être à la plage artificielle près de chez moi et je vais être contente : tant qu’il y a du sable et de l’eau! Et mon vin préféré coûte moins de 12$!

Bien sûr, je préfère être dans le Sud, mais je peux trouver du bonheur dans l’équivalence accessible.

On dit souvent, en anglais, the best things in life are free : les plus belles choses dans la vie sont gratuites. Et c’est bien vrai!

Ton exercice, aujourd’hui? Tout simplement, faire une liste de cinq choses payantes qui t’apportent du bonheur et 10 choses gratuites qui le font également. 

Bonne réflexion!

L’année qui compte te donnera accès à 80 billets similaires, sans aucune pub. La prochaine édition aura lieu en 2023. Indique tes coordonnées ici pour être avisée du début de la période d’inscriptions ET participer au mini-cours 7 jours pour améliorer ta relation avec tes finances 100% gratuitement!

Tu as aimé ce billet? Épingle-le sur Pinterest!

Image pour Pinterest : budget bonheur

Quel poste de dépenses sera toujours à ton budget, aussi farfelu soit-il? Dis-le moi dans les commentaires!

Une partie de la rédaction des billets originaux de L’année qui compte a été effectuée par Zoé Nadeau-Vachon.