Il y a plusieurs raisons pour lesquelles j’aime la fin de l’été/le début de l’automne. J’aime le fond d’air frais et le chaud du soleil. J’aime la mode automnale. J’aime les soirées à boire du thé et à lire un bon livre sous une couverte de polar.

Toutes les activités automnales, dans le fond

Mais ce que j’aime le plus de cette période de l’année, c’est l’ABONDANCE de fruits et légumes d’ici, disponibles à mini-prix. C’est le moment parfait pour faire des réserves afin de bien manger à petit prix des mois durant!

Un de mes aliments favoris est sans contredit la courge, pour mille et une raisons.

courge

Savais-tu qu’il existe des courges d’été et d’hiver? Quand on parle de courges d’été, il s’agit de zucchinis, pâtissons, etc. Personnellement, je préfère les courges d’hiver, soit les potagères d’hiver (incluant la citrouille, la courge poivrée et la courge spaghetti), les musquées (incluant la Butternut), les courges géantes, les courges Ayotte et les courges de Siam, quoi que plus rares au Québec.

La courge est pratique parce qu’elle est peu dispendieuse, se conserve plusieurs mois à température ambiante ou six mois cuite et trois mois (crue en morceaux ou râpée) au congélateur. On la paie environ 0,99$ la livre.

La Courgerie

J’ai découvert la Courgerie lors de ma journée à bord du Tortillard Gourmand dans Lanaudière.

Il s’agit du paradis des amateurs de courge : on y trouve 300 différentes sortes! Il est possible d’y cueillir ses propres courges dès le mois de septembre, d’ailleurs. Tu pourras même profiter de conseils de pro sur place et il y a une petite boutique où on retrouve plein de produits faits à partir de courges.

courge

Un DÉLICE un peu sucré, délicieux au déjeuner avec des cretons

Dépense moins

économiser à l'épicerie sans effort

à l’épicerie!

directement dans ta boite courriel*.

10 trucs hyper pratiques


*lorsque tu t’abonnes à l’infolettre du blogue.





J’y ai entre autres appris qu’une courge est prête à cueillir lorsque sa peau perd son aspect luisant et que son pédoncule devient sec. Attention, cependant : au début de la saison de récolte, les courges sont moins goûteuses, plus difficiles à couper et demandent une cuisson plus longue.

Pour conserver la courge à température ambiante, ou choisit un endroit aéré, de 12 à 24 degrés, où il n’y a pas trop d’humidité. On pourra ainsi la garder jusqu’à Noël, peut-être même jusqu’au printemps.

Pour plus d’infos :

2321, Grand Rang St-Pierre
Ste-Élisabeth, Québec
J0K 2J0

Site web | Facebook

Centre d’interprétation de la courge

Marché de la courge

Du côté des Basses-Laurentides, on trouve aussi le sympathique Centre d’interprétation de la courge. Une parfaite sortie automnale pour cueillir ses propres courges, mais aussi profiter du bistro, de la boutique… et du vignoble!

Pour plus d’infos :

839 Chemin Principal
Saint-Joseph-du-Lac, Québec
J0N 1M0

Site web | Facebook | Instagram

Cuisiner la courge

Le truc de base pour cuire une courge? Une heure au four à 350F. Tout simplement!

Si tu veux intégrer plus de courges à ton alimentation, tant pour leur bon goût que pour leur petit prix, je te recommande le livre Les courges dans votre assiette, que j’ai reçu lors de mon passage à la Courgerie, pour des astuces et recettes afin d’utiliser la courge de mille et une façons inusitées. Le livre se détaille 24,95$.

Courge

Tu y retrouveras 200 recettes, entre autres…

  • Salade d’avocat, pomme et courge
  • Quatre variantes de purées de courge
  • Cake à la courge et au chocolat blanc
  • Rösti de courge
  • Pâte à pizza à la courge

MIAM!

Pour d’autres idées d’endroits à visiter cet automne, consulte mon billet sur ma parfaite journée automnale dans les Basses-Laurentides!

Tu as aimé ce billet? Épingle-le sur Pinterest!

Image pour Pinterest : courge

Es-tu amatrice de courge? Dis-le-moi dans les commentaires!

Abonne-toi à l'infolettre!

 

Pour plus de trucs pour vivre mieux pour moins