J’ai une confession à faire : j’ai un blogue sur la consommation responsable, et je suis incapable de balancer un budget.

J’ai 28 ans (et 363 jours) et aucune sécurité financière. Pourquoi? Parce que j’ai cette fâcheuse habitude de dépenser mon argent sur des dadas qui ont changé au fil des années : des vêtements de designers québécois, aux souliers, aux couleurs folles de cheveux, aux bijoux, aux sacs à main… aux voyages.

Si je prône aujourd’hui la consommation responsable et que j’essaie de vous aider (et de m’aider, du coup) à dépenser moins, c’est que je sais que la tentation est toujours là. Surtout quand on essaie de faire des choix éthiques, ce ne sont pas des chandails à 5$ qui crient notre nom, mais bien des chandails à 50$, 60$, 100$. Disons que le budget peut en prendre un coup rapidement à ce moment.

Avec le décès de mon petit frère, j’ai pris la décision de renoncer à une carrière stable pour poursuivre mes passions. Ça signifie donc vivre avec un salaire incertain, des paies trop peu fréquentes… Et j’ai choisi de voyager plus. Moins de travail, plus de voyages. C’est beau en principe, mais mathématiquement, ça ne fonctionne pas tout à fait. J’ai donc dû renoncer à pratiquement tous mes autres dadas, pour ne garder celui qui était le plus important pour moi. Le voyage, la liberté.

Quiz épargnants avisés TD

Et là, on est le 1er décembre. Même si je vous encourage à dépenser moins pendant les Fêtes, et que je ferai personnellement de gros efforts pour ne pas dépenser plus de 150$ pour TOUS mes cadeaux (tout en ne négligeant pas la qualité de ceux-ci!), ça reste une période dispendieuse : cadeaux, bouffe, partys… Et c’est le fun donner. Aussi, soyons honnêtes, c’est le fun de se gâter un peu. Ça peut aller vite.

Et pour moi, les dépenses ne s’arrêteront pas le 31 décembre. Dès les prochaines semaines, je commence une formation en entreprenariat au SAJE, et je devrai demander un prêt pour réaliser mon projet d’entreprise et de boutique en ligne. Une autre game, totalement. Avec des intérêts, en plus.

Bref, je commence à comprendre la nécessité d’être plus responsable avec mes finances. Ça m’aura pris quelques *cough cough* années, mais il me faut un coussin. Il me faut un plan. Il faut que je pense aux étapes de la vie qui arriveront plus tôt que tard : les enfants (j’espère!), l’achat d’un condo, plus de voyages, et même la retraite. Et que je sois prête à affronter les imprévus comme un court-circuit qui fait exploser mon ordi d’une autre façon qu’en appelant mes parents en pleurant parce que je n’ai pas les sous pour m’en acheter un nouveau, et que c’est mon outil de travail #truestory.

Quiz pour épargnants avisés

Bref, quand TD Canada m’ont invitée à prendre leur Quiz pour épargnants avisés (malheureusement plus en ligne), j’étais bien heureuse : le timing n’aurait pas pu être meilleur.

Quiz épargnants avisés TD

Il suffit de répondre à 10 petites questions sur notre situation financière actuelle : proprio ou locataire? quelles sont nos dépenses par catégories? A-t-on des dettes? Des enfants?

J’ai été vraiment surprise de la validité des conseils qui m’ont été donnés. Disons que c’est exactement ce que j’avais besoin de lire. Ça a confirmé que me rendre ou je le veux financièrement ne sera pas facile, mais que tous les petits efforts que je fais amélioreront ma santé financière. Ce n’est pas parce qu’on est au début de notre processus de planification financière et que le montant qu’on met de côté chaque mois est presque risible, que ce n’est pas la chose à faire.

Même si je choisis de vivre au jour le jour, je dois m’ouvrir un CÉLI, je dois avoir un budget plus clair que « essayer de suivre le concept du 100$ par semaine« , et, surtout, puisque je suis travailleur autonome, je dois absolument commencer à accumuler un fonds d’urgence. J’attends présentement près de 4000$ de paies. Et le 1er décembre, ce n’est pas seulement *~*le début de Noël*~*, c’est aussi le 1er du mois. Et quand il ne te reste que de l’argent pour manger et pour payer ton loyer dans ton compte (et que ton ordi explose), disons que ça donne un léger mal de ventre.

La suite

J’ai déjà fait le choix de ne pas voyager (autre que pour le travail) jusqu’au moins de septembre prochain. Tous les jours, j’approche une personne ou une compagnie qui pourrait m’aider à faire briller le blogue & AustralieQC.ca. Je continue mon programme d’épargne automatique toutes les semaines – car être travailleur autonome signifie aussi payer des taxes, et que je ne voudrais pas accidentellement dépenser le montant que je devrai remettre au gouvernement. Je continue aussi de me limiter à un budget de 100$ par semaine. Même si c’est ma fête, même si c’est Noël.

Mais maintenant, je dois aussi faire un budget d’ouverture d’entreprise, ouvrir un CÉLI afin de développer ce fonds d’urgence si nécessaire, et travailler comme une folle pour que mes projets fonctionnent et que d’ici un an ou deux, je me retrouve avec une entreprise en bonne santé financière – et que mon budget personnel soit aussi équilibré.

Pour que je puisse voyager, avoir des enfants, un condo – et des souliers.

Quiz épargnants avisés TD

Êtes-vous une épargnante avisée ou devez-vous avouer que vous me ressemblez un peu?

Ce billet est commandité par TD.


Ce billet contient des liens affiliés, ce qui signifie que je pourrais faire une commission si vous faites l’achat d’un produit que je recommande. Faire un achat via ceux-ci permet d’encourager le blogue et ne change en aucun cas le prix pour vous. Pour plus d’informations, consultez la politique de vie privée.