Au moment où je partais pour découvrir de bonnes adresses à inclure dans ce guide pour visiter Toronto avec un petit budget, un article est sorti disant qu’il n’y avait tout simplement plus d’hôtel abordable en ville.

Fou, quand même. Et vraiment pas faux.

Alors, est-ce possible de visiter Toronto avec un petit budget? Oui et non. Ça dépend surtout de ce que « petit budget » signifie pour toi.

Si tu dois payer ta chambre d’hôtel seule, ce sera bien sûr plus cher, mais si tu dois nourrir toute ta petite famille, ça risque aussi d’avoir un effet sur le montant à débourser.

La saison et les activités que tu désires faire auront aussi bien sûr un impact sur le budget nécessaire.

Bref, plutôt que de proposer un itinéraire, j’ai pensé simplement partager quelques idées que je qualifierais de « budget conscious » (je trouve cette expression anglophone tellement plus évocatrice que « petit budget »!), que tu voyages à Toronto seule, en couple, entre amis ou en famille.

Où séjourner à Toronto?

Ma chambre au Chelsea Hotel

Ma chambre (récemment rénovée) du Chelsea Hotel

La vue de ma chambre au Chelsea Hotel

La vue de ma chambre au petit matin 😍

Depuis plusieurs années, je me fais fréquemment demander où séjourner à Toronto et je suis toujours un peu embêtée, car je n’ai pas d’endroit coup de coeur à recommander.

Ceci a changé.

Comme mentionné en intro, tu dois garder en tête qu’il n’existe pas d’hébergement « abordable » à proprement dit en ville.

On m’en avait longuement parlé, et après l’avoir testé moi-même, je crois que le Chelsea Hotel* offre l’un des meilleurs rapports qualité-prix de Toronto avec des chambres qui commencent à environ 300$, hors promotions (et ils ont souvent des offres spéciales).

L’hôtel se présente comme un hôtel « familial », mais je crois qu’il peut plaire à plusieurs types de voyageurs.

Premièrement, il est super bien situé, à deux pas de Yonge-Dundas Square. Ensuite, le lit… ayeayeaye, le lit! Je ne dors pas toujours super bien à l’hôtel, mais là, je me suis endormie en deux minutes.

J’ai aussi beaucoup aimé la zone pour adultes seulement, au 27e étage. Piscine, gym hyper bien équipé et jacuzzi avec vue sur la tour du CN. Quoi demander de mieux? À cet étage, il y a aussi une magnifique terrasse aménagée l’été.

Les familles ne sont pas en reste. Au deuxième étage, une zone entière leur est réservée. Une autre piscine, avec la plus cool glissade ever (qui était malheureusement fermée lors de ma visite 😭), une salle d’arcades et même un service de garde (payant).

Jacuzzi du Chelsea Hotel

Piscine familiale du Chelsea Hotel

La glissade est semi-extérieure 😮

Il y a aussi une buanderie sur place ainsi que deux restos, un plus formel, le T-Bar, ainsi que le Market Garden, un buffet et un comptoir à café et grignotines. Il y a aussi une autre super terrasse extérieure privée, mais elle était fermée lors de ma visite.

En plus, l’hôtel a des partenariats avec plusieurs attraits touristiques, où tu peux obtenir un meilleur prix en montrant ta clé.

Le seul point négatif que je dois mentionner est que lors de mon séjour, le Wifi ne fonctionnait pas très bien.

Sinon, j’ai aussi utilisé Hotwire et Priceline pour trouver des hôtels un peu moins chers, mais récemment, j’ai rarement trouvé sous la barre des 200$ et ça, c’était pour quelque chose de plutôt quelconque.

Il y a quelques années, j’avais bien aimé l’auberge Hostelling International, qui était beaucoup moins chère, mais celle-ci est maintenant fermée.

Attraits touristiques à Toronto

Tour du CN

Tour du CN

Ripley's Aquarium

Ripley’s Aquarium

Yonge-Dundas Square

Yonge-Dundas Square

Il y a BEAUCOUP d’attraits touristiques à Toronto!

Selon le type de voyage que tu fais (solo, couple, amis, famille), les activités que tu veux ajouter au programme pourraient changer.

Dans mon billet Quoi faire, quoi voir et quoi manger à Toronto, je liste énormément d’activités à plusieurs prix variés, ce serait donc un bon point de départ si tu es à la recherche d’idées.

Perso, mon gros coup de coeur à Toronto est sans contredit le bord de l’eau. Même si Montréal est une île, Toronto offre un accès 1000 fois supérieur.

Les sentiers sont nombreux et parfaits à parcourir à pied ou à vélo. Les parcs se comptent par dizaines. Il y a des tables de pique-nique partout, des chaises Adirondak, des plages donnant sur le lac et quelques endroits où simplement relaxer… il y a même des feux de camp à louer au Trillium Park (!)

Que tu restes en ville, que tu prennes le ferry pour visiter Toronto Islands (mon coup de coeur restera toujours Ward’s Island, même si ça fait des années que je n’y suis pas allée) ou que tu fasses une croisière, il est facile de passer une journée, même plus, à profiter gratuitement ou presque de ce joyau.

Et le plus fou, c’est qu’à plusieurs endroits, le lac Ontario ressemble plus à la mer qu’à un lac!

Ward's Island

Ward’s Island en 2007

Selon les activités que tu veux faire, l’achat d’un passeport touristique ou même d’un accès pour l’autobus « hop-on, hop off » peut s’avérer un choix judicieux et permettre d’épargner.

Je t’encourage aussi à faire au moins une excursion organisée, selon tes intérêts. Visiter de façon indépendante, c’est le fun, mais avoir un peu plus de contexte est toujours intéressant!

En gros, Toronto, c’est pas mal l’équivalent d’une grande ville américaine, mais au Canada, donc sans le taux de change désavantageux.

Où manger à Toronto?

Plats au restaurant Souk Tabule

Mon plus grand coup de coeur des dernières années à Toronto : le Souk Tabule

Repas au Cibo Wine Bar à Toronto

Cibo Wine Bar

Il y a quelques années à peine, il n’y avait pas de débat : on mangeait mieux à Montréal qu’à Toronto.

Je ne sais plus si cela est vrai. Toronto s’est vraiment améliorée, côté gastronomie.

La très grande population immigrante signifie plusieurs restaurants asiatiques, moyen-orientaux, caribéens et plus, souvent à des prix très attractifs.

De nombreux chefs ont également élu domicile ici, si tu cherches une expérience un peu plus haut de gamme.

Côté petit prix, difficile à battre le deal du jeudi au Cibo Wine Bar : les verres à 50% de rabais et une grande variété de plats à 8$ entre 16h et 18h. J’ai commandé une pizza, trois arancini et un verre de prosecco pour moins de 25$! Et je n’ai même pas réussi à terminer la pizza… 

Il y a énormément de cafés troisième vague à Toronto aussi. Parmi ceux que j’ai visités et aimés récemment, il y a entre autres Library Coffee, Boxcar Social et HotBlack Coffee, mais ce n’est qu’un minuscule aperçu de ce qui existe.

Côté marchés, impossible de passer à côté du St Lawrence Market, qui reste un incontournable, même si je trouve que nos marchés montréalais sont supérieurs 😉 

St Lawrence Market, Toronto

St Lawrence Market

Eataly a aussi ouvert ses portes sur Bloor il y a quelques années et après être tombée sous le charme de ce concept à Las Vegas, ce coup de coeur ne s’est pas effrité lorsque j’ai visité l’adresse torontoise. Des produits au service, tout était parfait.

Quand visiter Toronto?

Christmas Market au Distillery District

Marché de Noël dans le Distillery District

Sugar Beach

Sugar Beach

High Park l'automne

High Park

J’ai visité Toronto pas mal tous les mois de l’année. Puisque je ne suis pas la plus grande amatrice d’hiver, j’ai bien sûr préféré les moments où il fait plus chaud, mais la ville se visite à tout moment.

Un truc à garder en tête est qu’en raison des nombreux gratte-ciel, les corridors de vent sont nombreux et puisque la ville est bordée d’eau, l’humidité peut vite se rendre jusqu’aux os.

Quand la température est plus clémente, c’est le moment de profiter des parcs et plages, puis, quand il fait plus frais, Toronto compte des dizaines de restos réconfortants (mmm, des ramen) et propose de très nombreux spectacles à l’année, dont plusieurs comédies musicales de style « Broadway », qui valent le déplacement! 

J’ai d’ailleurs dédié un billet complet aux raisons de visiter Toronto l’hiver.

Comment se déplacer à Toronto

Queen Street East et street car

Bord de l'eau à Toronto

Je ne mentirai pas, les déplacements à Toronto ne sont pas toujours super évidents!

La ville est très vaste et le réseau de métro n’est pas toujours très pratique. Les street cars permettent de pallier au problème à certains endroits, mais les déplacements peuvent être plutôt longs.

Le coût d’un passage est de 3,25$ et des passes quotidiennes sont disponibles. Les enfants de moins de 12 ans ne paient pas. Il est possible d’acheter des billets unitaires ou recharger une carte PRESTO, similaire à la carte OPUS à Montréal. 

Pour cette raison, je suggère de concentrer ta visite, dans la mesure du possible, à un quartier par journée ou demi-journée. À ce moment, il est possible de faire plusieurs déplacements à pied.

Marcher est très agréable à Toronto. Les trottoirs sont vastes, les rues sont plutôt propres et la ville est généralement sécuritaire lorsque les précautions habituelles de base sont respectées.

Toronto a un réseau de vélo libre-service, comme Bixi à Montréal, mais les pistes cyclables sont encore trop peu nombreuses et avec le mix voitures / street cars, il faut être une cycliste aguerrie et garder les yeux ouverts pour éviter les accidents.

Cependant, pour des déplacements d’est en ouest, sur le bord de l’eau, le vélo est un excellent choix.

Finalement, je ne suis pas une très grande utilisatrice de taxis, mais le réseau Uber est le plus commun à Toronto. Cependant, pour des déplacements au centre-ville à l’heure de pointe, la marche peut être plus rapide, selon mon expérience. Il y a BEAUCOUP de trafic.

Perso, tant pour des raisons budgétaires que pour une gestion du temps efficace, je n’utiliserais le taxi que pour des déplacements en soirée et je privilégierais le transport en commun et la marche avant tout.

J’éviterais vraiment les déplacements en voiture en ville, à moins que ce soit pour aller la garer à l’hôtel… tout en gardant en tête que plusieurs hôtels chargent plutôt cher le privilège d’y laisser un véhicule pendant ton séjour!

Comment se rendre à Toronto

Union Station à Toronto

Union Station

Perso, je privilégie le train pour me rendre à Toronto depuis plusieurs années déjà.

D’où j’habite (Montréal), c’est le mode de transport qui offre le meilleur rapport qualité / prix, et de loin. Je peux me rendre à la gare à pied, en vélo ou en métro et arriver 20 à 30 minutes avant l’embarquement, puis, une fois à Toronto, la gare Union (qui est magnifique) est vraiment centrale.

De là, tu peux te rendre à plusieurs hébergements à pied ou en métro.

Le trajet dure environ 5h et est relativement confortable. Lors de mes derniers déplacements, le Wifi était cependant plutôt nul, ce qui est dommage.

De la nourriture est vendue à bord (à des prix raisonnables), mais tu peux aussi apporter quelque chose à grignoter.

Le prix du trajet peut varier énormément selon le moment du voyage et quand celui-ci est réservé. Je crois avoir payé aussi peu que 90$ l’aller-retour, et lors d’un voyage dernière minute ce printemps, la facture a été de plus de 200$!

VIA Rail publie ses tarifs spéciaux tous les mardis. Plusieurs organisations, dont Hostelling International, dont je fais partie, donnent aussi accès à des tarifs promotionnels.

Comment calculer ton budget de voyage?

outil pour faire un budget de voyage

Si tu as besoin d’aide pour calculer le budget de voyage dont tu auras besoin lors de ta prochaine escapade à Toronto, je suggère bien sûr mon outil Excel pour créer un budget de voyage!

En quelques minutes à peine, tu pourras déterminer le coût du voyages dont tu rêves et confirmer si celui-ci correspond (ou non) à tes moyens. Tu pourras même voir combien d’argent tu devras mettre de côté par semaine avant ton départ et facilement séparer quelques coûts avec ton, ta ou tes comparse(s) de voyage.

Découvre cet outil sur la boutique.

À la recherche de la destination parfaite pour ta prochaine escapade estivale? Ce billet est pour toi. Pour découvrir des suggestions hivernales, c’est par ici!

Tu as aimé ce billet? Épingle-le sur Pinterest!

Image pour Pinterest : Toronto petit budget

As-tu déjà visité Toronto? Dis-le-moi dans les commentaires!

J’ai été invitée à Toronto en voyage de presse à quelques reprises, incluant lors de mon plus récent séjour. Cependant, je fréquente Toronto depuis près de 20 ans, il est donc difficile d’identifier quels endroits ont été découverts dans le cadre d’invitations média et ceux pour lesquels j’ai payé de ma poche.


Ce billet contient des liens affiliés (identifiés par un astérisque*), ce qui signifie que je pourrais faire une commission si tu fais l’achat d’un produit que je recommande. Faire un achat via ceux-ci permet d’encourager le blogue et ne change en aucun cas le prix pour toi. Pour plus d’informations, consulte la politique de vie privée.