Toutes celles qui voyagent se posent cette question à un moment ou un autre : quel mode de transport devrais-je utiliser pour me rendre du point A au point B?

Passer plus de temps en transit ou payer plus? La décision peut être difficile.

Mais, souvent, les voyageuses oublient certains facteurs qui pourraient leur coûter cher lors de la prise de décision!

Voici un petit guide qui devrait t’aider à prendre une meilleure décision lors de ton prochain voyage.

Quand choisir l’autobus longue distance ou le train

Jennifer au volant d'une voiture

L’autobus est souvent l’option la plus longue pour se rendre du point A au point B. Elle est aussi souvent l’option par défaut si tu désires parcourir quelques centaines de kilomètres pour un frais minimal.

Le prix indiqué sur le site web des différentes compagnies est souvent complet, c’est-à-dire qu’il inclut taxes et frais de service.

Certaines compagnies proposent plusieurs arrêts à l’intérieur d’une même ville, ce qui te permettra de te rendre à pied à ton hébergement. Demande toujours quel arrêt est le tien en entrant dans l’autobus, car c’est à ce moment que le chauffeur te mentionnera si tu débarques à l’arrêt principal ou non.

Pour un trajet plus long de jour, n’oublie pas d’apporter de la musique ou un livre ainsi qu’une collation ou un lunch. Pour un trajet de nuit, un oreiller de voyage et une couverte vont te rendre la vie plus agréable.

Bien que pas trop confortable, n’oublie pas qu’un trajet de nuit te permettra d’économiser sur une nuit d’hébergement!

Le train est similaire à l’autobus, mais en version un peu plus rapide (la plupart du temps) et un peu plus confortable. Souvent plus dispendieux, mais pas toujours : vérifie les offres promotionnelles!

Le train quitte et arrive souvent d’une destination centrale. Vérifie si tu devras prendre le transport en commun pour te rendre à ta destination. Ceci pourrait ajouter quelques dollars à la facture finale.

Si tu sais déjà que tu visiteras tel ou tel endroit, ça vaut la peine de regarder ce qui est offert comme options de transport longue distance. Quelles sont les compagnies qui opèrent des autobus? Et les trains? Y a-t-il différentes passes qui pourraient te permettre d’épargner?

Par exemple, en Australie, Greyhound offre la passe Whimit, qui donne un accès illimité à son réseau pendant une durée X. Selon le type de voyage que tu as prévu, ça pourrait être un excellent achat (… ou une dépense inutile). Ça coûte entre 249$ (7 jours, soit 35$ par jour) et 1499$ pour un an (soit 4$ par jour).

J’aurais sûrement économisé lorsque j’ai passé six mois en Australie!

Règle générale, l’autobus coûte moins cher que le train, mais occasionnellement, il y a des ventes sur les billets de train qui font que ça devient bien meilleur marché.

Et comment trouver ces ventes? Abonne-toi aux infolettres! Oui, certaines compagnies abusent vraiment et en envoient trop, mais c’est la meilleure façon de trouver des deals qui ne sont souvent pas annoncés ailleurs.

Il y a les médias sociaux aussi, mais c’est tellement facile de manquer LA publication avec l’information sur la vente intéressante! Et certaines compagnies offrent de meilleurs prix dans l’infolettre que sur Facebook.

Si tu cherches à voyager dans une région que tu connais bien, essaie d’identifier les patterns des ventes des compagnies que tu utilises le plus. Par exemple, si tu prends le train de Montréal à Québec quatre fois par année aux mêmes dates, y a-t-il des ventes saisonnières dont tu pourrais profiter? Les billets sans date fixe sont-ils moins chers pour X occasion? Si tu achètes ton billet trois mois à l’avance, as-tu accès à un meilleur prix?

Moi dans un autobus

Selfie d’autobus

Par exemple, quand je suis allée à Québec pour le Salon du livre, j’ai payé mon aller-retour en autobus 50$ en réservant plus de huit jours à l’avance.

Ça peut sembler comme beaucoup de questions à te poser, mais les économies peuvent réellement en valoir la peine!

Quand choisir l’avion?

Vue d'un hublot

L’avion, c’est le mode de transport des gens pressés.

De plus, cette option est souvent plus chère et le prix du vol n’inclut pas les transferts jusqu’à l’aéroport : prévois en moyenne 30$ de plus pour l’aller-retour. Non négligeable!

Assure-toi également que le prix annoncé comprend les taxes et les frais d’aéroport, ce qui n’est pas toujours le cas. N’oublie pas non plus que les compagnies aériennes low cost incluent rarement le prix des bagages en soute… un autre montant à ajouter à la facture finale.

N’achète pas le premier vol que tu vois (vérifie sur un site comme Google Flights si tu peux trouver de meilleurs deals), mais s’il y a un prix qui semble trop beau pour être vrai, profites-en rapidement, car certaines ventes ne durent que quelques heures.

vue de l'avion

Si tu prévois voyager à un endroit où tu dois te rendre en avion, il y a de bonnes chances que ce soit la plus grosse dépense de ton voyage (ou l’une des plus grosses!).

C’est normal. Mais ça ne signifie pas qu’il faut accepter le gros prix sans broncher!

Il y a plusieurs façons de trouver des vols à petit prix.

La première est de laisser le prix décider de la destination pour toi. C’est ce que j’ai fait lorsque je suis partie à Vancouver plus tôt ce printemps. La ville m’avait toujours intriguée, mais à 204$ l’aller-retour (alors qu’il coûte souvent plus de 500$!) c’était impossible de résister.

Moi à Vancouver

Tsé 😍

Pour faire cela, je me fie surtout à Yulair, qui fait tout le travail pour moi, même si je trouve le site assez désagréable à consulter depuis qu’il a un nouveau propriétaire.

Il y a plein d’autres sites du genre : YULdeals, Hopper, Flytrippers, etc.

Sinon, il y a encore une fois les infolettres! Si tu prévois visiter un autre pays et que tu as à prendre des vols internes, renseigne-toi sur les compagnies aériennes de cette destination et abonne-toi à leur infolettre pour trouver les meilleurs prix.

Espace pour les jambes JetStar

Sauf que voyager avec une compagnie low cost, ça peut signifier un *léger* manque d’espace… (je mesure 5’2)

Un autre exemple lié à l’Australie : chaque fois que j’y retourne, je m’abonne à l’infolettre de JetStar, une compagnie low cost. De cette façon, j’ai épargné des centaines de dollars en n’achetant mes billets d’avion que lors de ventes!

Quand louer un véhicule?

Selfie en voiture

4x4 de location Islande

Notre 4×4 (et son jumeau) en Islande!

L’option qui offre le plus de flexibilité offre le plus de risques : si tu as un accident, un ticket de vitesse, du retard, etc., tu es la personne responsable des frais supplémentaires.

Pour éviter une partie de ces frais, je te suggère de te procurer une carte de crédit qui inclut l’assurance location de voiture. Ceci te permettra d’économiser beaucoup d’argent (l’assurance offerte par les compagnies de location coûte souvent plus de 20$ par JOUR!)

Lors de plus longs parcours, la location de véhicule est très pratique. Si tu veux camper, tu peux le faire et c’est souvent gratuit. Tu peux aussi coucher dans des auberges de jeunesse ou des hôtels de luxe.

Regarde les conditions de location : quels sont les frais pour une location one way? Y a-t-il des frais pour accéder aux routes de gravelle? Quels sont les frais si le véhicule est retourné en retard? Quelle est la franchise que tu devras payer si tu endommages le véhicule? Y a-t-il d’autres frais qui pourraient t’être facturés?

Ensuite, prévois ton voyage : sur ton trajet, y a-t-il des routes qui requièrent un véhicule comme un 4×4? Quelles sont les options d’hébergement si ton parcours est de longue durée? Quel montant est-ce que ça ajoutera à ton voyage?

Un dernier conseil : magasine avant de louer! J’ai payé plus de 50$ par jour pour une location comme j’ai payé aussi peu que 20$… ça fait toute une différence pour une location de plusieurs jours!

Je n’ai pas de voiture et je vis assez bien avec ça la plupart du temps, mais en voyage, j’avoue que j’adore la liberté que procure avoir son propre véhicule… mais ça peut coûter cher!

Voici mes trucs pour économiser là-dessus :

  • Bien évidemment, uniquement louer une voiture pour la durée nécessaire, aka si tu es en ville, utilise tes deux jambes et le transport en commun.
  • Utilise l’assurance location incluse avec ta carte de crédit, quitte à être la seule conductrice, pour éviter de payer les frais pour un second conducteur + l’assurance si cette personne n’est pas déjà assurée.
  • N’oublie pas que voiture = responsabilités. J’ai déjà eu un ticket de vitesse à 500$ et un accident de voiture, disons que ce n’est pas la chose la plus agréable quand tu veux profiter de tes vacances.
Miroir brisé voiture louée

Oupsie.

  • Lorsque possible, essaie de trouver des gens avec qui partager les frais. Par exemple, lorsque j’étais en Australie, j’ai rencontré des gens dans les auberges de jeunesse et sur Gumtree (le Kijiji australien) et après avoir pris un café pour confirmer qu’on s’entendait bien, on a décidé de faire un petit bout de chemin ensemble. La PLUPART du temps, ça donne de super expériences et de nouveaux amis… même si oui, c’est arrivé que je ne m’entende pas aussi bien que prévu avec les autres voyageurs.
  • Il y a aussi les sites de relocation, qui proposent aux voyageurs de déplacer une voiture du point A au point B en un certain laps de temps, contre une location à très bas prix. J’ai fait l’expérience en Australie, tu peux en apprendre plus ici.
  • Selon le type de voyage que tu veux faire, il peut aussi être intéressant de louer un VR plutôt qu’une voiture. Oui, c’est souvent plus cher par jour, mais ça peut permettre d’économiser sur l’hébergement, ce qui sera gagnant au final.
  • Regarder du côté des plus petites agences de location (voir mon expérience avec SADcars en Islande). Ce n’est pas toujours gagnant (en toute honnêteté, j’ai eu plus de mauvaises expériences que de bonnes, donc je choisis pas mal tout le temps Budget maintenant), mais ça permet d’économiser.

Lors de voyages à plus long terme, je sais que plusieurs voyageurs choisissent d’acheter une voiture, pour la revendre par la suite. Je ne l’ai jamais fait, donc je ne peux pas donner plus de renseignements à ce sujet, mais c’est une option!

Bien sûr, si tu as ta propre voiture, il est pas mal toujours plus avantageux de l’utiliser!

Transport en commun vs taxis et Uber

Selfie dans le L Train de Chicago

Selfie dans le L Train de Chicago

Ceci est une évidence pour moi, mais parfois, pour plusieurs, la facilité l’emporte sur le budget… Prendre un taxi (ou un Uber) vers l’aéroport (et au retour) coûte une petite fortune, surtout quand tu es seule.

La meilleure option est souvent le transport en commun, même si c’est malheureusement plus long et moins confortable… la plupart du temps.

Certaines villes, par exemple Sydney, San Francisco, Chicago ou Vancouver, ont des trains qui relient l’aéroport au centre-ville super rapidement et facilement. C’est parfois même plus rapide qu’un taxi, en raison du trafic!

Si tu voyages avec plusieurs personnes, prendre un taxi peut devenir plus économique. C’est plate ce que je vais dire, mais il suffit de faire le coût estimé divisé par le nombre de personnes, et voir si le transport en commun est plus cher ou moins cher.

Bin oui, faire un budget de voyage, ça permet d’économiser!

Parfois, certaines villes proposent aussi (ou uniquement) un transport privé pour te rendre de l’aéroport au centre-ville ou à ton hébergement directement. Par exemple, à Hobart, c’est moins cher d’acheter un billet aller-retour avec ce service que de faire un achat à l’unité. Encore une fois, pas de secret : il faut te renseigner.

Et je ne parle même pas de taxi vs transport en commun en ville. À moins d’être seule, en soirée, et de choisir un taxi pour des raisons de sécurité, le transport en commun (ou tes deux jambes!) est TOUJOURS une meilleure option.

Besoin de plus d’astuces pour réduire les coûts de ton prochain voyage? Consulte mon guide ultime du voyage à petit budget.

Tu as aimé ce billet? Épingle-le sur Pinterest!

Image pour Pinterest : Transport en voyage

Quel est ton mode de transport préféré en voyage? Dis-le-moi dans les commentaires!