J’essaie de m’imaginer la réaction des personnes qui ont cliqué sur ce billet.

Tu te demandes peut-être… « il y a une façon particulière d’utiliser un livre de recettes?! »

Oui et non.

Tu peux bien faire ce que tu veux. Mais je crois que certaines personnes sont intimidées par les recettes précises et que ces petits trucs pourraient les aider à cuisiner plus.

Si tu fais partie de ces gens, j’espère que ce billet te plaira!

À qui s’adressent les livres de cuisine?

Livres Hubert Cormier

Quelques livres écrits par Hubert Cormier

Je crois qu’il y a trois grandes catégories de gens dans ce monde :

  • Ceux qui suivent des recettes à la lettre et ne cuisinent pas sans
  • Ceux qui sont tout simplement incapables de suivre une recette
  • Ceux qui sauvegardent des recettes abusivement comme source d’inspiration, mais qui changent toujours un ingrédient ou six

Je fais partie de la troisième catégorie. Je ne compte plus les livres de cuisine dans mon étagère et j’ai des centaines de recettes sauvegardées dans mes favoris. 

Chaque fois que je tombe sur un palmarès de « recettes à essayer », non seulement je lis l’article, mais je consulte au minimum le 3/4 des recettes.

Je vois les recettes comme des points de départ que je peux personnaliser selon mes envies, les saisons et mon budget. 

Faire une recette pour la première fois

Livres Les Jardiniers Gourmands

Livres au sujet des courges écrits Les Jardiniers Gourmands

Faire une recette pour la première fois peut être intimidant ou excitant. Ou les deux.

Certaines personnes (comme ma mère) qui cuisinent de mémoire 98% du temps décident de suivre des recettes pour des occasions spéciales et essaient donc des recettes le jour où elles les serviront, alors que d’autres doivent cuisiner une recette une, deux ou douze fois afin de la maitriser parfaitement avant de la faire goûter à d’autres.

Les deux façons de faire sont parfaitement valides.

Mais c’est quand même important de savoir dans quelle catégorie tu te situes. As-tu assez confiance en tes habiletés pour servir une recette que tu essaies pour la première fois?

Cuisiner, c’est beaucoup une histoire de confiance. Plus que d’habiletés, même, je dirais. Mets les chances de ton côté, surtout si tu es débutante.

Aussi, rappelle-toi que le nombre de portions n’est pas une mesure absolue. Encore une fois, fais-toi confiance. C’est certain que c’est plus facile d’évaluer le nombre de portions réelles que tu auras quand la recette demande quatre poitrines de poulet que lorsque c’est un mijoté, je l’avoue.

Lire la recette avant de commencer à cuisiner

Intérieur du livre Loounie cuisine 2

Recette du livre Loounie cuisine 2*

Je sais que ça peut sembler vraiment évident comme conseil, mais je ne sais pas le nombre de fois où je me suis fait prendre

Tu lis une recette, tu dis « wow, je dois la faire ». Cinq jours plus tard, convaincue de te rappeler de la marche à suivre, tu ouvres le livre à la page tournée, puis rendue à la mi-recette, tu réalises qu’il te manque un ingrédient ou que tu as mal évalué le temps nécessaire pour une étape.

Quoi faire maintenant?

Avant de faire une recette, même si c’est la millième fois que tu la fais, lis celle-ci avec attention.

Avant même de sortir les ingrédients, relis la liste et les étapes pour t’assurer de tout avoir sous la main et d’avoir le temps de la compléter (souper avant 23h, c’est toujours le fun).

J’aime beaucoup la façon dont les livres de Loounie sont structurés, pour ceci.

C’est un ajustement quand tu es habituée de lire des recettes « traditionnelles », mais le fait que les ingrédients soient associés au moment où ils seront utilisés permet de mieux s’organiser et de ne pas sauter une ligne par accident.

Ingrédients et proportions granola

Les ingrédients de mon granola maison

J’aime aussi beaucoup faire une mise en place lorsque je cuisine une recette précise.

Avec cette technique, je sors tous les ingrédients dont j’aurai besoin, que je mesure et coupe pour m’aider à être plus efficace plus tard.

Bien sûr, ceci signifie plus de vaisselle, mais c’est tellement pratique!

Si ton temps est limité, cette technique permet aussi de travailler par étapes. En premier temps, tu laves et coupes les aliments (cela peut être fait le matin et parfois même la veille, si les ingrédients resteront bons assez longtemps), puis, au moment de cuisiner, tu peux aller plus rapidement.

Comment être efficace en cuisine

Justement, parlant d’efficacité… 😉

Tu peux gagner tellement de temps en associant des tâches passives à des tâches actives, surtout si tu cuisines en solo.

C’est-à-dire que tu coupes tes légumes pendant que quelque chose cuit. Tu laisses mijoter ta soupe pendant que tu laves la vaisselle.

Lorsque tu lis la recette, essaie d’identifier les temps morts et les temps actifs pour optimiser ton temps.

Si tu remarques dès la lecture de la recette que celle-ci ne requiert qu’un demi-avocat, un demi-poivron ou autre, pense tout de suite à ce que tu feras de l’autre moitié pour ne pas la gaspiller.

Peut-être que tu pourras même improviser un repas complet avec les ingrédients à moitié utilisés de ta recette et quelques trucs qui trainent dans ton frigo! N’est-ce pas un plan gagnant?

Apprendre à substituer des aliments

Glaçons de pesto et livre Mangez local!

Glaçons de pesto

Ça, je crois que c’est le plus important!

Juste parce qu’une recette dit que tu dois utiliser un ingrédient X ne veut pas dire que tu es obligée de le faire!

Il y a quand même quelques règles à suivre quand tu fais des substitutions, mais souvent, tant que tu respectes les proportions, tu peux changer un ingrédient assez facilement.

Tu trouves une recette de poulet qui semble hyper appétissante, mais tu reçois une amie végé? Tu peux probablement utiliser la même quantité de tofu et arriver à un résultat tout aussi délicieux.

Si tu veux faire une recette qui utilise des épinards, mais que tu n’en as pas sous la main, tu n’as pas nécessairement besoin d’aller à l’épicerie!

Souvent, tu peux soit omettre l’ingrédient ou le remplacer par un ingrédient similaire comme de la roquette, de la bette à carde, des fanes de betteraves ou tout autre feuillu.

Tomates en canne originales

Des ingrédients facilement interchangeables

Quelques trucs pour substituer un ingrédient :

  • Assure-toi que la consistance est similaire : par exemple, le résultat pourrait changer si tu utilises du sirop d’érable au lieu du sucre blanc. 
  • Choisis quels ingrédients tu peux substituer ou omettre. Tu peux peut-être omettre le persil dans une crème de tomates, mais disons que les tomates sont un peu plus essentielles…
  • En cas de doute, Google! Des sites entiers sont dédiés aux idées de substitution. Suffit de chercher « par quoi remplacer le X ».
  • N’achète pas 1001 mélanges d’épices que tu ne réutiliseras jamais. Achète soit en vrac ou regarde la liste d’épices du mélange et regarde si tu peux mixer 2 ou 3 que tu as déjà chez toi.
  • Règle générale, vaut mieux éviter de faire des substitutions quand tu fais de la pâtisserie

C’est certain que c’est un ajustement d’avoir ce réflexe quand tu commences à cuisiner, mais ça fait réellement toute la différence du monde.

J’ai beaucoup aimé le livre Mangez local!* de Julie Aubé pour les substitutions incluses à même la fiche recette.

Je ne les ai pas encore lus, mais je crois que les livres de Florence-Léa Siry, spécialiste de l’anti-gaspillage, seraient également de bonnes ressources pour ceci.

Tu trouves que tu dépenses trop à l’épicerie? Découvre tous mes meilleurs trucs pour réduire ta facture ici!

Tu as aimé ce billet? Épingle-le sur Pinterest!

Image pour Pinterest : livre de recette

Utilises-tu souvent les livres de recettes quand tu cuisines? Dis-le-moi dans les commentaires!


Ce billet contient des liens affiliés (identifiés par un astérisque*), ce qui signifie que je pourrais faire une commission si tu fais l’achat d’un produit que je recommande. Faire un achat via ceux-ci permet d’encourager le blogue et ne change en aucun cas le prix pour toi. Pour plus d’informations, consulte la politique de vie privée.