J’adore voyager.

Depuis longtemps.

J’ai pris l’avion pour la première fois avant d’avoir un an et j’ai visité l’Italie, la Grèce et la Thaïlande (et plusieurs villes américaines) dans le cadre de voyages scolaires.

Pourtant, une fois rendue adulte, j’ai perdu cette passion de vue pendant quelque temps. Bien sûr, il y a eu l’aspect budgétaire.

Mais j’avais surtout TELLEMENT peur de voyager seule et aucune envie d’attendre après quelqu’un pour partir!

Moi à mon arrivée à Melbourne

Puis, quand je l’ai fait, presque instantanément… cette piqûre est réapparue, plus forte que jamais. 

Aujourd’hui, je ne me verrais plus passer une année sans voyager, oui oui, même en ce moment.

Même quand mon budget est réduit ou que les circonstances mondiales sont um, compliquées, je trouve des façons de faire. Je vais en camping, je fais du bénévolat contre de l’hébergement gratuit, mais je voyage.

Tu veux voir du pays, mais tu as peur de le faire pour la première fois? Tu te reconnais dans ce stress difficile à comprendre, mais impossible à effacer? Tu veux partir, seule, entre amis, en famille ou en amoureux?

Ce billet est pour toi!

Voyage 101

Livre Voyage 101

Tu veux voyager, mais tu ne sais pas trop par où commencer ta préparation, le choix de ta destination ou tout, dans le fond? Il te faut le livre Voyage 101.

Il est presque impossiblement complet. Il explique t-o-u-t ce que tu dois savoir avant, pendant ton périple et te donne même des trucs pour prévoir ton retour.

Je me suis demandé quels extraits du livre je pourrais sélectionner pour démontrer à quel point tout est couvert et je n’ai simplement pas réussi à trouver.

Pour vrai, c’est une vraie Bible. Si tu ne l’achètes pas pour toi, achète-le à ta mère ou ton père, s’ils sont stressés POUR toi avant ton premier départ. 😉

Le livre parle de tout, du budget aux bagages, offrant même un play-by-play complet de l’expérience à l’aéroport et présentant différentes destinations selon leur niveau d’accessibilité.

Les nombreuses anecdotes personnelles de Lydiane viennent compléter les conseils pratiques écrits par Léonie. 

Si tu as déjà voyagé, je suis certaine que tu y trouveras quand même quelques conseils utiles, par exemple sur les façons de voyager plus longtemps, les assurances ou les façons de maximiser l’espace dans ton sac. 

Mon seul bémol? J’ai moins aimé que le livre soit écrit au « nous » (auteures + lecteurs), peut-être une simple question d’habitude! 

Voyage 101*
Lydiane et Léonie St-Onge
ISBN : 9782896909803
Les Éditions Goélette
29,95$

Pour gérer la peur de tout

le voyage pour les filles qui ont peur de tout

La version 2.0 de Le voyage pour les filles qui ont peur de tout a été publiée en 2020.

J’avais lu ce livre lors de sa sortie initiale, en 2015. Mais en cinq ans, j’avais eu le temps d’oublier les propos du livre et à quel point il est pertinent.

J’ai dévoré cette nouvelle version revue et augmentée, me permettant même de rêver à ma prochaine escapade internationale, sans savoir quand celle-ci aura lieu.

Comme Voyage 101 de Lydiane et Léonie St-Onge, mentionné plus haut, ce livre est selon moi essentiel pour toute femme rêvant de partir, mais qui a certaines craintes, que ce soit par rapport à des destinations en particulier, à des animaux dangereux ou à la logistique. 

Ah et tu pourrais y trouver les conseils pour voyager à petit prix de quelqu’un que tu connais… 😉

Le voyage pour les filles qui ont peur de tout* (2e édition)
Ariane Arpin-Delorme et Marie-Julie Gagnon
ISBN : 9782749943046
29,95$
Michel Lafond

Et si tu voyages en solo?

Moi en Australie en 2010

Excellent style vestimentaire de 2010 en prime 😂

Comme je l’ai mentionné plus haut, j’avais la CHIENNE avant mon premier voyage seule. 

C’était en 2010. Je suis partie en Australie deux mois. (Oui, c’est à ce moment que je suis tombée follement amoureuse de ce pays!)

J’avais réglé mon itinéraire au quart de tour. Booké des hébergements fancy, car j’avais peur des auberges de jeunesse et des dortoirs. Pris part à des excursions organisées hyper chères.

Quand j’aurais pu me débrouiller seule très facilement, finalement.

C’est correct d’avoir un certain stress avant de partir seule pour la première fois, que ce soit ton premier voyage ou non. Mais je te le jure : c’est beaucoup moins épeurant que tu penses.

Aujourd’hui, voyager seule est devenu une seconde nature pour moi. J’aime même mieux ce type de voyage, car il me permet de faire à ma tête, de manger quand je veux manger, de voir les attraits qui me plaisent, de changer d’idée à la dernière minute.

Je suis même allée dans un tout inclus seule sans trouver le temps long

Voici d’autres billets de blogue au sujet du voyage en solo qui pourraient t’intéresser : 

Conquérir le monde seule

Livre Elles ont conquis le monde en solo

Si voyager en solo t’intimide, je te recommande le livre Elles ont conquis le monde en solo, un collectif dirigé par Ariane Arpin-Delorme.

Tu y trouveras 10 récits totalement différents les uns des autres. Des jeunes, des moins jeunes, des voyageuses expérimentées et d’autres qui partaient pour la première fois. De longs voyages, de courts voyages. 

Ça démontre bien que tout type d’escapade (ou presque) se prête bien au voyage en solo! 

Mon texte préféré? L’aventure journalistique d’Anne Pélouas dans le Grand Nord québécois.

Elles ont conquis le monde en solo*
Collectif dirigé par Ariane Arpin-Delorme
ISBN : 9782761953085
Les Éditions de l’Homme
27,95$

Comment choisir ta destination?

Je te l’accorde, voyager n’est pas aussi facile que ce l’était il y a seulement deux ans. Mais tranquillement, ça redevient une réalité et il est peut-être temps de choisir la première destination internationale où tu iras.

Premièrement, tu devras faire toutes les vérifications d’usage en lien avec la pandémie, par exemple :

  • Preuves ou tests requis
  • Assurances
  • État de la situation et de la vaccination
  • Taux d’occupation des hôpitaux locaux (qu’arrivera-t-il si tu te casses un bras?)
  • Facilité de rentrer au Canada si la situation se détériore
  • Ce qui arriveras si tu testes positif sur place et que tu dois t’isoler, surtout si tu manques ton vol de retour

En dehors de tout cela, comment bien choisir ta destination? Voici quelques conseils.

  • Combien de temps prévois-tu voyager? Autant j’aime l’Australie, autant je trouve niaiseux d’y aller moins de trois semaines, tellement le transport est long
  • Vérifie si tu prévois voyager au bon moment. Est-ce la saison des pluies? Est-ce que tu tripes plage, et il fera maximum 5°C lors de ton passage? Y a-t-il un événement qui fera grimper le prix des chambres d’hôtel?
  • Que veux-tu faire? Si tu tripes sur les musées, visite un endroit où il y en a plusieurs. Si tu veux bien manger, assure-toi qu’il y a des restos à essayer…
  • Veux-tu être sur la go ou as-tu besoin de te ressourcer? Un voyage, ce n’est pas toujours reposant. Assure-toi de choisir une destination qui propose des activités qui correspondent à ton niveau d’énergie.

Surtout si c’est ton premier voyage à l’international, je te conseille de choisir une destination qui te met en confiance pour avoir une expérience positive.

Mes conseils pour planifier un premier voyage

Moi en kayak

Petite escapade aux îles de Boucherville ❤️ (Crédit photo : Émilie Monette)

Les trois livres mentionnés plus haut sont un bon point de départ pour t’aider à planifier un premier voyage. Voici quelques-uns de mes meilleurs conseils, en vrac :

  • Respecte tes limites. Il n’y a pas de concours. Si tu ne veux pas voyager en sac à dos, seule, dans un pays où le français et l’anglais ne sont pas maitrisés – ne le fais pas. J’adore les tout inclus. C’est CORRECT que ce soit ce dont tu as envie, en ce moment. Essaie de trouver la fine ligne entre la sortie de ta zone de confort (qui te permettra de grandir) et le respect de tes limites.
  • Respecte ton budget. Je crois que tout le monde peut voyager, peu importe son budget. Pour respecter celui-ci, tu as deux choix : repousser ton voyage à plus tard (et avoir plus de temps pour épargner) ou revoir tes plans. Il n’y a pas vraiment d’autre option.
  • Prends-toi à l’avance. Un voyage, surtout un premier voyage, ça ne s’improvise pas. Renseigne-toi sur le pays que tu comptes visiter, prépaie si ça te donne un rabais ou si c’est la seule façon de te garantir une place. Ça va te mettre en confiance.
  • Réserve au moins ta première nuit. Je ne suis pas la meilleure pour improviser des voyages; je préfère tout planifier. Mais même si tu veux te lancer dans le vide, vaut mieux prévoir ta première nuitée pour éviter les mauvaises surprises.
  • Garde l’esprit ouvert. Le monde est généralement beaucoup plus gentil que tu le crois. Demande conseil à des locaux, passe une journée avec des gens rencontrés à ton hébergement, pose une question si tu es perdue. Tu pourrais être agréablement surprise!
  • Renseigne-toi sur les règles à suivre. Est-ce que ton bagage est du poids permis par la compagnie aérienne? Dois-tu prévoir des vêtements particuliers pour visiter un temple? Est-ce que les femmes seules ont des précautions à prendre? 

Les quatre essentiels à avoir en voyage

Passeport canadien

Même si tu ne ressens pas un stress comme tel, il est normal de te demander si tu as pensé à tout avant un premier voyage.

Le meilleur truc qu’on m’a donné? As-tu ton passeport, ta carte de crédit, des assurances et ton téléphone? Oui? Parfait, tu es prête à partir. 

C’est une simplification, bien sûr, mais honnêtement, tu pourras te sortir de pas mal toutes les situations avec ces quatre éléments.

Ton passeport, pour des raisons évidentes.

Perso, je garde une numérisation dans un Dropbox, en cas de perte ou de vol, ainsi qu’une photocopie que je traine avec moi dans un endroit différent que l’original. J’envoie également la numérisation à une personne de confiance.

J’évite de me promener avec mon passeport en main, à moins que ce soit nécessaire. Je garde habituellement celui-ci dans un casier barré. 

Ta carte de crédit – bien sûr, ce blogue traite de façons de voyager avec un petit budget, alors je ne t’encouragerai pas à dépenser pour dépenser, mais si tu as besoin de quelque chose, tu pourras te débrouiller.

Je voyage avec deux cartes de crédit – j’explique pourquoi ici. J’ai également deux cartes de débit. J’ai une carte de crédit et de débit dans mon portefeuille et je garde les autres dans un endroit différent pour des raisons de sécurité.

Des assurances, car tu ne sais jamais ce qui pourrait arriver. Mon assurance voyage est liée à ma carte de crédit, ce qui me permet de simplifier ma planification voyage (et d’économiser).

Cellulaire sur une table

Finalement, un téléphone. Tu n’as qu’à t’assurer que celui-ci est débarré pour pouvoir acheter une carte SIM localement très facilement. Tu auras ainsi accès à Google Maps si tu es perdue et tu pourras faire des appels au besoin. 

Bien sûr, tu pourrais aussi choisir un forfait d’itinérance avec ta compagnie canadienne, mais si tu veux économiser, une carte locale revient habituellement moins cher.

Lors de mon plus récent voyage en Australie, j’ai acheté une carte de 60gb (!) pour 28$AUS (environ 25$CAD) pour un mois, et au Nicaragua, j’ai choisi un forfait de 6gb pour 15 jours pour environ 10$CAD. 

La plupart des forfaits en itinérance coûtent 10$CAD par jour. Je te laisse faire la comparaison 😉

C’est peut-être plus compliqué de voyager depuis mars 2020, mais ça reste possible. Majoritairement localement pour le moment, mais rien n’empêche de rêver à l’international!

Continue à planifier ce premier voyage, je te souhaite de le réaliser plus tôt que tard. 

Si le voyage te passionne, consulte mon méga guide pour t’aider à voyager plus!

Tu as aimé ce billet? Épingle-le sur Pinterest!

Image pour Pinterest : premier voyage

Quels apprentissages as-tu faits lors de ton premier voyage? Partage-les dans les commentaires!

J’ai reçu les livres mentionnés en envoi de presse.


Ce billet contient des liens affiliés (identifiés par un astérisque*), ce qui signifie que je pourrais faire une commission si tu fais l’achat d’un produit que je recommande. Faire un achat via ceux-ci permet d’encourager le blogue et ne change en aucun cas le prix pour toi. Pour plus d’informations, consulte la politique de vie privée.