Chaque début d’année, je me donne des objectifs.

Pour quelqu’un comme moi qui est très goal-oriented (comment on traduit ça?), qui a besoin de savoir où elle s’en va pour être productive, des objectifs, ce n’est parfois pas assez. J’ai besoin de défis! 

Je ne sais pas si tu lis Mark Manson, celui qui a écrit (entre autres) The Subtle Art of Not Giving a F*ck, mais l’an dernier, j’ai lu un de ses articles sur un sujet qui m’a vraiment fait réfléchir, dans lequel il explique que les habitudes sont plus importantes que les objectifs. Tu peux lire son article ici (en anglais)

J’ai déjà proposé ma définition de la différence entre une résolution et un objectif, qui est le côté quantifiable de la chose. Pour que ça devienne ensuite une habitude, ça doit devenir une action répétée, bien ancrée.

Bref, on peut utiliser les défis pour former de nouvelles habitudes, au lieu de « simplement » se donner un objectif à atteindre une fois.

Ça se ressemble, mais ce n’est pas exactement pareil. Je ne sais pas si tu me suis? Si oui, voici des idées de défis à relever, tant personnels que professionnels!

1. Cuisiner plus

Wrap oeufs, saumon fumé et betteraves

On dirait qu’on est de plus en plus conscientisées par rapport à l’importance d’une alimentation saine, locale et maison. En tout cas, je vois tout plein de gens autour de moi changer leurs habitudes tranquillement, ce qui ouvre la porte à de nombreux défis potentiels, qui seront bons pour ta santé ET pour ton porte-feuille.

Voici quelques idées de défis :

L’idée ici n’est pas de faire un 360 dans ta vie, mais d’y aller petit à petit, un défi à la fois, selon l’ordre qui a le plus de sens selon TA vie et TES priorités. Il n’y a pas de course.

À l’inverse, faire un lunch une fois par semaine est trop facile? Augmente la fréquence jusqu’à ce que ça devienne une habitude et que tu apportes ton lunch tous les jours, sauf lors d’occasions spéciales (c’est correct d’aller luncher au resto avec des collègues, de temps en temps!).

2. Changer une habitude qui te dérange

ordinateur et mains

Je suis accro aux écrans. Ça fait longtemps que je le sais, mais je me le suis avoué très récemment. 

Ce n’est pas une vraie dépendance, cependant. Quand je suis avec des gens, je n’ai aucun mal à laisser mon cellulaire caché dans mon sac pendant une soirée complète.

Mais dès que je suis seule (et habitant seule et travaillant à la maison, ça arrive souvent), je me retrouve avec trois écrans ouverts (ordi, cell, télé), à rafraichir des applications sans nouvelles depuis 30 minutes, avec 23 onglets ouverts. 

Ce qui rend le tout plus difficile, c’est que j’ai besoin d’internet pour travailler. J’ai besoin des applications sur mon téléphone cellulaire. J’ai effacé Facebook, l’application qui me rend le plus accro (et que je déteste le plus, ironiquement), car techniquement je peux y accéder en passant par Safari, au besoin. Mais je ne peux pas toutes les effacer.

Pourquoi je dis ça? Car en 2020, je veux vraiment me débarrasser de cette fâcheuse habitude de tout le temps regarder des écrans. 

J’ai pris des mesures pour y arriver :

  • Défi #1 : ne plus consulter deux écrans en même temps. C’est télé ou cell, pas les deux. Je sors le cell pendant les pauses seulement. 
  • Défi #2 : mettre des Limite de Temps et les respecter. J’adore Apple et tous mes appareils sont de cette marque. Sur mon cellulaire, j’ai mis une limite de 1h pour les réseaux sociaux par jour, en plus d’avoir un mode « Nuit » (toutes les applications sont inaccessibles, mes notifications sont en sourdine) de 22h à 7h. Sur mon ordinateur, j’ai une limite de 2h pour Facebook (ça semble beaucoup, mais lorsque je dois travailler sur mes deux pages et deux groupes, ça va vite!).

Ton habitude choisie n’a pas à être les médias sociaux, tu peux y aller selon ce qui te DÉRANGE. C’est-à-dire que ça n’a même pas à être une bonne ou une mauvaise affaire, c’est juste quelque chose qui te dérange.

Perso, je n’ai pas juste choisi de me débarrasser de mon habitude médias sociaux, en 2020.

J’ai commencé une liste, dans le carnet que je garde près de mon lit. Chaque fois que je considère que j’ai commencé une nouvelle habitude positive (souvent, en me débarrassant d’une que je n’aimais pas), je me mets au défi d’en changer une nouvelle.

J’espère me rendre à 50 changements, ainsi. C’est tout un défi! Au début, je voulais en faire 52 en 52 semaines, mais ce n’était pas réaliste, alors j’ai révisé mon objectif, tout en gardant l’essence de mon défi.

Parmi les défis que je me suis donnés…

  • Défi #1 : tout laver ce qui traine dans le lavabo tous les matins.
  • Défi #2 : vider le lave-vaisselle dès qu’il est propre.
  • Défi #3 : me brosser les dents tous les matins (tu peux me juger, mais je travaille seule à la maison, cette habitude peut se perdre vite!)
  • Défi #4 : recommencer à faire mes étirements le matin, plutôt qu’en fin de journée.
  • Défi #5 (et #6) : pratiquer l’espagnol 15 minutes par jour, puis 30 minutes par jour depuis le 1er janvier.

Ce sont de tout petits défis, qui me permettront de développer de meilleures habitudes pour être la personne que je veux être. 

À toi de déterminer le défi que tu veux te donner!

Comme dit ma BFF (dans mes rêves) Marie Forleo : if it’s not scheduled, it’s not real. Si ce n’est pas à l’horaire, ce n’est pas réel. Ce conseil s’applique à ce défi, mais à tous les autres également : pour te convaincre de te lancer, écris-le à l’horaire!

Regarde mes propres défis, plus haut. Que tu aies une action à prendre par jour ou par semaine, le fait de voir que c’est à l’horaire t’aidera grandement. Le cerveau est facile à manipuler ?

👉🏻 Si tu es abonnée, le défi « Deux semaines sans… » en formule revue et améliorée revient à la fin du mois! Tu auras toute une communauté pour t’encourager à enfin laisser l’habitude qui te dérange derrière toi.

3. Faire plus de sport

Moi après une course de 30 minutes

Après avoir réussi à courir 30 minutes!

Faire du sport est la chose la moins naturelle au monde pour moi. Je n’ai jamais été sportive et je ne suis pas compétitive pour deux cennes. J’ai perdu intérêt envers le seul sport que j’ai pratiqué dans ma jeunesse, la balle-molle, quand les filles avec qui je jouais ont commencé à vouloir améliorer notre classement de pire équipe de la ligue…

Pour moi, il y a donc énormément de défis potentiels en lien avec cette sphère de ma vie, et j’en ai déjà réalisé plusieurs.

Est-ce que cela t’inspire des défis que tu pourrais accomplir de ton côté? Voici quelques idées supplémentaires :

  • Défi #1 : bouger 30 minutes par semaine. Il faut commencer quelque part!
  • Défi #2 : marcher plutôt que d’utiliser la voiture ou le transport en commun pour toutes les distances de 2km et moins. 
  • Défi #3 : faire des étirements matinaux ou en fin de journée. 
  • Défi #4 : apprendre à courir 5km. 
  • Défi #5 : utiliser ton inscription au gym que tu paies dans le vide depuis quelques mois 😉

4. Prendre le contrôle de tes finances

calculatrice et argent comptant

Si tu es comme moi (et j’ai un feeling que c’est le cas, si tu lis souvent mon blogue), tu n’es pas la plus disciplinée financièrement. C’est tellement plaaaaaaaateeeee et compliqué, les chiffres!

Mais, c’est une belle résolution de vouloir enfin comprendre comment ça fonctionne, alors voici quelques défis personnels que tu pourrais te donner pour développer de bonnes habitudes.

  • Défi #1 : faire un premier budget. Tout simplement. Tu ne veux pas sortir ta calculatrice? Pas de stress, j’ai un outil pour toi. Voici comment faire
  • Défi #2 : te donner un budget hebdomadaire… et le respecter. Pour réussir ce truc, j’aime bien utiliser de l’argent comptant pour voir l’argent que je dépense, mais il y a d’autres façons de faire.
  • Défi #3 : voir où part réellement ton argent. Ça, c’est un exercice plate plate plate, mais très révélateur. Tu as fait un budget, mais tu ne le respectes pas? Tu sors de l’argent, mais il disparait sans que tu l’utilises? Pendant une semaine à un mois, note toutes toutes toutes tes dépenses. Internet, en personne, cash, avec carte, tout. Tu pourras mieux comprendre tes habitudes de dépenses et réagir en conséquence. Les abonnées ont accès à un fichier pour les aider à réaliser ce défi
  • Défi #4 : participer à L’année qui compte. Bin oui, je me permets une petite plogue, mais que veux-tu : ce défi englobe les trois précédents et te permettra de réellement développer de meilleures habitudes financières, sans devoir te forcer à apprendre des notions comptables qui vont te rentrer par une oreille et sortir par l’autre. Ça dure trois mois, et après, tu seras équipée pour réaliser ton objectif de prendre le contrôle de tes finances, en plus d’avoir de meilleures habitudes. Gagnant-gagnant-gagnant!

Un autre truc qui pourra t’aider à relever ce défi est de te lancer avec une amie. Tu sais que ta meilleure amie rush avec ses finances depuis la naissance de son premier enfant? Lors de votre traditionnel appel du dimanche soir, prenez cinq minutes pour faire une mise à jour au sujet de votre défi. Ça va être hyper motivant!

Si tu n’as pas d’amie qui veut se lancer avec toi, joins-toi à nous lors de L’année qui compte, tu auras une communauté d’une centaine de femmes pour t’encourager!

👉🏻 Mon programme L’année qui compte commence la semaine prochaine. Les inscriptions se termineront donc à 23h59 le 15 janvier 2020. Joins-toi à près de 150 participantes! Tu trouveras toutes les raisons de t’inscrire ici

5. Sortir de ta zone de confort

Gildor Roy et moi

Comme moment intimidant pas à peu près, que dis-tu de chiller dans un garde-robe avec Gildor Roy? (Ma robe était détrempée quand je me suis levée)

Dernier défi à relever cette année, et non le moindre : sortir de sa zone de confort plus souvent! Tu peux te donner des défis personnels ET des défis professionnels, selon ce que tu désires travailler. 

Selon ta personnalité et ton style de vie, ceci pourrait prendre 1001 formes. Je te donne quelques exemples :

  • Défi #1 : aller dans un événement de speed dating si tu es célibataire.
  • Défi #2 : demander une hausse salariale à ta boss. 
  • Défi #3 : accepter l’invitation de ta collègue de faire une présentation devant toute l’entreprise. 
  • Défi #4 : porter un vêtement que tu adores, mais que tu ne crois pas pull off.
  • Défi #5 : quitter ton emploi pour devenir travailleuse autonome
  • Défi #6 : refuser un mandat ou une tâche, car ça ne correspond pas à tes valeurs, même si tu es du genre à vouloir faire plaisir à tout le monde.

Sortir de sa zone de confort, ça paie. Ça nous permet de vivre des expériences uniques, qui nous font souvent grandir.

Ça ne veut pas non plus dire faire quelque chose qu’on ne veut pas faire : j’ai zéro envie de sauter en parachute. Tant mieux si c’est le fun, ce n’est pas pour moi.

Sortir de sa zone de confort, c’est franchir une petite étape qui nous fait peur, mais qui sera bénéfique à long terme. Bref, chaque personne a une zone de confort différente et seule toi peux dire quel défi tu désires te donner cette année.

Cinq défis, des dizaines de façons de les réaliser : j’espère que cela t’inspirera et que tu profiteras de la meilleure année de ta vie!

Toujours à la recherche du défi parfait pour toi? Tu peux t’inspirer de mes objectifs pour 2020!

Tu as aimé ce billet? Épingle-le sur Pinterest!

Image pour Pinterest : défi à relever

Quel défi aimerais-tu relever cette année? Dis-le-moi dans les commentaires!

Abonne-toi à l'infolettre!

 

Pour plus de trucs pour vivre mieux pour moins