J’habite seule depuis maintenant près de 13 ans. C’est fou comme le temps passe vite!

90% du temps (en temps normal, mettons 😉), je suis heureuse de ce choix. Le dernier 10%, celui que je trouve le plus difficile, est en lien avec les repas. J’adore cuisiner, j’adore manger, mais j’ai besoin de variété et celle-ci n’est pas toujours facile à obtenir en solo!

Au fil des années, j’ai développé de nombreux trucs pour manger selon mes principes (local, en saison, majoritairement biologique), tout en respectant mon budget et en me permettant de ne pas toujours manger la même chose. 

J’ai documenté ce que je mangeais pendant une semaine afin de t’inspirer!

J’espère que je n’ai pas besoin de le répéter, mais juste au cas… je ne suis aucunement nutritionniste! Ce que je veux partager, c’est plus le processus que les aliments choisis.

Comment je planifie mon menu de la semaine

Comment je planifie mon menu de la semaine dépend du moment de l’année. L’été, je fréquente le marché fermier près de chez moi, le marché des Éclusiers. J’y fais le 3/4 de mes achats et je me fie à ce que j’ai choisi pour bâtir mon menu et faire mes achats restants.

Cet hiver, je me suis inscrite aux paniers bio des Fermiers de famille. Je recevais un courriel le vendredi m’indiquant les aliments disponibles le mardi suivant, donc je devais inverser mon processus. J’avais un petit panier aux deux semaines. 

Le tout s’est compliqué avec le confinement, alors que j’ai choisi de ne pas visiter l’épicerie. Le menu que tu vois ici a été élaboré avec le panier bio (reçu une fois la semaine entamée), quelques achats au dépanneur (lait, crème et feta pour faire ma recette de fromage maison, mais utilisés ailleurs aussi parce que #antigaspi, bananes et noix) et des oeufs, du cheddar et du jambon cru commandé dans une fromagerie, c’est tout. 

Mon frigo en début de semaine

Mon frigo au moment de faire le menu de la semaine. On y trouve mes achats au dep, mais pas ma commande à la fromagerie ni mon panier bio!

Tout le reste provient de mon garde-manger et de mon congélateur et aucune recette n’en est réellement une. J’adore cuisiner, j’adore être inventive. Si ce n’est pas ton cas, peut-être que tu auras besoin d’un peu plus d’encadrement, de recettes précises. 

Utilise ce billet comme source d’inspiration, pas pour te comparer négativement!

Déjeuner, collations & desserts

Déjeuner de gruau salé

Habituellement, je mange toujours la même chose pour déjeuner : mon gruau salé accompagné d’une banane et d’un café. Ceci n’est plus possible, car je ne trouve pas les ingrédients nécessaires au dépanneur près de chez moi. Depuis quelques semaines, je cherche donc une alternative avec ce à quoi j’ai accès. 

La semaine dernière, je crois que je suis arrivée à un pas pire remplacement : environ 1/2 tasse d’orge cuite, servie avec environ 30g de feta et un oeuf. C’est protéiné, pas autant que mon gruau, mais ça fait la job. J’ai récemment redécouvert l’orge, c’est tellement bon (juste long à cuire, donc je le fais d’avance)! 

Gruau d'orge, banane et café

Pour ce qui est des collations, c’est quelque chose que je travaille. Ça faisait des années que je n’avais pas autant eu envie de snacker! J’ai essayé d’acheter du popcorn à préparer à la maison, mais j’en mangeais trop à mon goût. Quand j’ai fait (et un peu raté) ma recette de tortillas de blé, j’ai décidé de faire des craquelins avec le reste. 

Finalement, côté desserts, j’ai réalisé il y a plusieurs mois que finir mon repas avec une petite touche sucrée me fait un grand bien. J’ai donc pas mal toujours des desserts, chez moi. Mes préférés sont mes biscuits banane et chocolat.

Cette semaine, j’avais un reste de la semaine précédente, des petites coquilles beurre d’arachides et chocolat plus ou moins réussies 😂

Biscuits beurre d'arachides et chocolat

Meal prep du weekend

L’un des trucs les plus importants pour moi afin de manger la majorité de mes repas à la maison est la simplicité. La semaine, je dois pouvoir préparer mon lunch en moins de 15 minutes et mon souper, en 30 minutes. 

Pour ce faire, je prépare le plus de choses possible le weekend, sans pour autant passer ma fin de semaine complète à cuisiner! 

Lorsque je choisis ce que je veux manger, j’indique ces idées sur un tableau, dans ma cuisine. À droite, je note ce que je dois préparer d’avance ou qui prendra plus de temps. C’est-à-dire que je n’ai pas à indiquer « cuire poisson » à droite, car ça prend moins de 5 minutes, mais je dois indiquer la cuisson des pois cassés, qui requièrent un trempage et une cuisson d’environ une heure avant d’être assaisonnés. 

Menu de la semaine

Le nombre de tâches à faire ce weekend semble élevé. En toute honnêteté, lors d’une semaine normale, je ne prévoirais pas faire du fromage maison, des tortillas, du pain et des pâtes. Le fromage et les tortillas étaient surtout pour des billets de blogue.

Le pain, ça fait des semaines que c’est sur ma to do, c’est un projet perso de recréer une recette de mon grand-père, mais que j’ai (encore une fois) retardé, par manque de temps. Les pâtes? Honnêtement, un p’tit trip perso. De la lasagne du commerce aurait grandement fait l’affaire.

Finalement, je n’ai pas fait les chips de won ton, puisque j’avais des craquelins de tortillas ratés!

Bref, j’ai commencé mon meal prep le samedi, alors que j’avais uniquement fait mes achats au dépanneur. J’ai reçu mes achats de la fromagerie en fin de journée et mon panier bio mardi après-midi. 

Ma cuisine

Ma cuisine juste avant de commencer le meal prep : j’aime travailler dans un espace propre, mais je ne fais pas un gros ménage avant non plus, puisque je sais que je vais salir bien des choses

Le samedi, en moins d’une heure, j’ai rafraichi mon levain, fait cuire ma courge, préparé ma chaudrée de maïs et mes pickles. Ah, et j’ai lunché, aussi. En après-midi, j’ai préparé mes tortillas. C’est quand même 5 sur 10 de cochés!

Le dimanche, j’ai fait tremper et cuire les pois cassés et j’ai fait le fromage maison. Il ne me restait donc plus que l’assaisonnement des pois et les pâtes maison à préparer en cours de semaine. Pas si pire!

Au menu dimanche

Le dimanche, je mange toujours la même chose pour déjeuner : du pain mouillé.

Pain mouillé

Oui, tu peux me juger, non, ce n’est pas dégueu! À la base, c’est une recette décadente anti-gaspi que ma mère nous préparait : du pain sec, légèrement mouillé, puis cuit dans tout le beurre.

J’utilise maintenant du pain cuit dans beaucoup d’eau et un peu de beurre, accompagné d’un fromage à pâte molle allégé, d’un oeuf et d’un mini peu de bacon et de ciboulette, pour la luck. J’ajoute des tomates lorsque j’en ai. 

Pour dîner, j’ai tout sorti du congélo : un pâté au poulet préparé en décembre et des légumes racines cuits au four. Environ 20 minutes à 350°C et personne n’aurait pu savoir que ce n’était pas frais!

Pâté au poulet et légumes au four

Pour souper, j’ai préparé un taco de poisson. J’avais décongelé le poisson, donc la cuisson a été plutôt rapide. J’ai ajouté mes pickles maison, de l’oignon vert (qui pousse sur le bord de ma fenêtre), du maïs surgelé, un-genre-de-tzaziki-maison (mayo + relish) et des graines de chanvre poêlées avec un peu de paprika fumé.

Incluant la cuisson du poisson, ça m’a pris max 7 minutes à faire et c’était à se rouler par terre!

Tacos de poisson

J’ai servi mon taco avec des frites de panais, un peu moins réussies, elles, haha!

Au menu lundi

J’avais faim pas mal à l’heure du midi, alors j’ai décidé de me servir un bon bol de ma chaudrée maison. C’était décadent au goût, pourtant, je connais tous les ingrédients qu’il y avait à l’intérieur et je savais que mon repas était plutôt équilibré, pour avoir un maximum de concentration en après-midi.

Chaudrée de maïs

Ma recette était une improvisation totale et complète, mais si je me souviens bien, pour deux portions, j’ai utilisé environ :

  • Deux patates moyennes
  • Une tasse de maïs surgelé
  • Un oignon
  • Une poignée de carottes blanchies et congelées
  • Un cube de « vert » (un mélange de plein de verdures poquées, comme des fanes de carottes, blanchies puis congelées dans un bac à glaçons pour une dose de légumes rapide dans les recettes)
  • Une tranche de steak de bacon
  • Une bonne poignée de graines de lin moulues
  • De l’eau et un petit trait de lait

Au moment de servir, j’ai ajouté environ 1/4 de tranche de bacon émietté, de la ciboulette, un mini peu de cheddar passé au microplane et du poivre. Cette idée me vient de Jamie Oliver, que j’ai bingewatché tout au long de la fin de semaine. Il dit de voir le fromage comme un assaisonnement! Une minuscule quantité peut faire toute la différence. 

En soirée, j’ai fait des « pierogies » (je ne sais pas si appeler ça ainsi est une insulte pour le vrai – et délicieux – plat!). Il s’agit de pâtes à dumplings remplies de lentilles, patates et oignons, que j’ai faits il y a quelques mois et congelés. 

Pierogies, courge et pois

Je les ai servies avec des cubes de courge, des pois surgelés et un demi-oignon (j’ai fait cuire tout l’oignon pour aller plus vite lorsque je mangerais ce plat de nouveau). J’ai ajouté un peu de crème, pensant que ça ferait une belle différence, mais non. J’aurais dû rajouter des noix pour la texture et les protéines. Noté pour la prochaine fois. 

Au menu mardi

Ce midi, un plat qui n’était pas au menu : j’avais décongelé un pot Mason de potage pour mon lunch du samedi, mais j’ai réalisé en le versant dans un bol que c’était plutôt deux portions. C’est donc ce que j’ai mangé!

J’ai ajouté deux cubes de lait de coco congelé à ma soupe et plusieurs éléments sur le dessus. Je suis plus fan de potage bowls que de smoothie bowls!

Potage et pain

J’ai ajouté des graines de citrouilles (maison), de la feta, des pousses qu’il me restait, des graines de chanvre et du poivre. J’ai servi mon potage avec des p’tits bouts de pain qui trainaient dans le fond de mon congélo, un petit morceau de fromage à pâte molle restant, le reste des pousses et mon mélange chanvre/paprika. Très anti-gaspi!

En après-midi, je suis allée chercher mon panier bio. Bonne nouvelle : c’est l’un des plus gros et les plus excitants depuis le début de la saison (c’est aussi le dernier). Mauvaise nouvelle : ce n’est pas vraiment ce qui était indiqué dans le courriel vendredi dernier! Petite adaptation du menu à venir. 

Panio bio des fermiers de famille

Pour souper, je me suis gâtée avec un repas que j’avais bien hâte de manger : un sandwich au jambon cru avec mes baguettes maison congelées! J’ai utilisé environ 45g de jambon et 40g de cheddar, des tomates et de la mayo. J’ai servi le tout avec du concombre avec mon mix d’épices asiatiques maison. 

Sandwich et concombres

J’ai réalisé après le souper que j’aurais dû prendre ma deuxième portion de poisson ce soir-là, pour éviter de la perdre, alors j’ai fait une note sur mon tableau comme quoi ça devait absolument être mon lunch du lendemain.

J’ai aussi congelé le restant de courge cuite, car je n’en mangerais pas de nouveau avant quelques jours.

Au menu mercredi

Petite sniff du poisson : ouf, il est encore bon! Ce midi, c’est donc un taco au menu. J’ai accompagné le tout d’une salade minute de tomates, concombres, maïs, oignon et feta. 5 minutes et j’étais prête à manger!

Tacos de poisson et salade

En soirée, la préparation a été très facile. J’ai lavé deux patates, je les ai trouées à la fourchette et je les ai placées dans le four, directement sur la grille pendant 45 minutes à 350°C. Pendant ce temps, j’ai fait revenir un oignon dans un peu d’huile, quand il est tombé, j’ai ajouté mon reste de lait de coco congelé, de la poudre de cari, des pois surgelés, mes pois cassés déjà cuits et des épinards. 

Ce repas m’a pris moins de 10 minutes à faire et j’en ai en fait préparé deux : la prochaine fois qu’il sera au menu, je n’aurai qu’à réchauffer le tout au micro-ondes!

Cari de pois cassés et patate au four

Pourquoi des pois cassés plutôt que des pois chiches? Une patate plutôt que du riz? Parce que c’est ce que j’avais, tout simplement! Il faut savoir faire des substitutions!

Au menu jeudi

Il m’arrive souvent d’oublier ce que j’avais prévu manger. C’est à ce moment que je suis contente de pouvoir me référer à mon menu plutôt que d’ouvrir mon frigo à la recherche d’un repas rapide à faire. C’est ce qui est arrivé pour le lunch, lors de cette journée pluvieuse et plutôt déprimante. 

J’ai regardé mon tableau et je me suis rappelée : chaudrée de maïs! J’avais faim, ça ne nécessitait qu’un tour au micro-ondes, c’était parfait. 

Chaudrée de maïs

En après-midi, je me suis amusée à faire des pâtes maison. J’avais vu Jamie Oliver (bin oui, encore lui) faire une recette de roulades courge / épinards / ricotta, dont je voulais m’inspirer. Ça donnait une si belle assiette! Finalement, ma présentation aurait difficilement pu être moins réussie 😂

Je croyais que les légumes déborderaient de partout, finalement, mes rouleaux faisaient un peu pitié. J’avais peur de manquer de protéines, donc j’ai grillé quelques noix, du chanvre et du paprika fumé, que j’ai passé au mortier pour ajouter comme garniture. Finalement, c’était PLUS que bourratif! 

Pâtes maison courge, épinards et ricotta

J’ai préparé une deuxième portion pour plus tard et j’ai congelé mon reste de pâtes fraiches en spaghetti, linguine et même cavatellis! 

pâtes maison à congeler

Au menu vendredi

Ce midi, je me suis fait un autre immense sandwich au jambon cru, cheddar et légumes. Disons que ce n’était pas très élégant à manger, mais c’était si bon! 

Sandwich et concombres

En soirée, un autre plat hyper facile à préparer : j’ai simplement réchauffé mon restant de cari de pois cassés et une patate. J’ai servi le tout avec le meilleur Bloody Caesar au monde, parce que vendredi!

Cari de pois cassés et patate au four avec Bloody Caesar

Au menu samedi

J’ai oublié de prendre mon déjeuner en photo! Comme tous les samedis, je me suis gâtée avec une immense chocolatine du Bar à beurre, près de chez moi. 

Pour dîner, j’ai réchauffé ma deuxième portion de pâtes maison. J’ai grandement amélioré la présentation et j’ai trouvé que ça goûtait encore meilleur 😂

Pour pas que ça fasse pas trop « micro-ondes », j’ai garni mes pâtes de la deuxième partie de mon mix noix, chanvre et paprika fumé et d’oignons verts. Succès en 2 minutes top chrono!

Pâtes maison courge, épinards et ricotta

Pour souper, même chose que tous les samedis de l’année (je suis routinière, que veux-tu!) : des dumplings maison. C’était la première fois que je faisais un essai végé (avec mon sans-viande maison), c’était plus ou moins réussi, c’était la dernière portion (je fais des batchs aux deux mois environ), alors je vais travailler sur une nouvelle version! 

Dumplings et carottes

Je sers habituellement mes dumplings avec du chou, mais je n’en avais pas sous la main, alors j’ai utilisé des carottes. Je pense que je vais me gâter et acheter un chou la semaine prochaine, ce n’est pas la même chose sans ce légume! 

Bilan

Si mon compte est bon, cela signifie 5 repas ayant de la viande, 2 repas de poisson et 7 repas végé! Selon moi, certains repas manquaient de légumes, mais bon, je suis quand même satisfaite! Puisque je mange selon les saisons, mes assiettes sont habituellement plus remplies de légumes lorsque je peux les acheter en grand nombre au marché!

J’ai souvent utilisé les mêmes ingrédients (je pense entre autres à la courge, aux pois verts et aux épinards), mais en réussissant à faire des recettes totalement différentes. En les apprêtant différemment, en les mariant à d’autres ingrédients, on peut faire des petits miracles!

Puisque j’ai mangé un repas non planifié, j’ai mangé ma deuxième portion de pierogies (avec noix, cette fois!) dimanche midi. Ce deuxième essai a été beaucoup plus réussi!

J’ai gaspillé un restant de poivrons grillés, que je prévoyais utiliser dans mes sandwichs. À vrai dire, ça fait quelques mois que je les ai faits (et plongés dans l’huile), ils sont sûrement gaspillés depuis un bout…

Samedi après-midi, j’ai fait le même exercice : j’ai ouvert mon frigo et décidé du menu de la semaine suivante! Et la roue tourne…

Psst! Ce genre de contenu te plait? Je partage toutes les semaines mon menu de la semaine dans le groupe Facebook exclusif pour abonnées. Les abonnées sont invitées à partager le leur et leurs meilleures recettes, afin d’obtenir une bonne dose d’inspiration!

Pour tout savoir sur l’abonnement, c’est par ici!

Tu as aimé ce billet? Épingle-le sur Pinterest!

Image pour Pinterest : Une semaine dans mon assiette

Est-ce que planifier un menu hebdomadaire t’aide? Dis-le-moi dans les commentaires!

Abonne-toi à l'infolettre!

 

Pour plus de trucs pour vivre mieux pour moins